Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 1732 - le dernier en 1792



Mariage de Jean Paul Timoléon de Cossé-Brissac avec Marie Josèphe Durey de Sauroy

Jean Paul Timoléon de Cossé-Brissac épouse à Paris le 10 juillet 1732 Marie Josèphe Durey de Sauroy (vers 1716-18 juin 1756 à-Paris), fille de Joseph Durey de Sauroy (1677-1752) et de Marie Claire Joseph d'Estaing. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac naît à Paris le 14 février 1734, fils de Jean Paul Timoléon de Cossé-Brissac et de Marie Josèphe Durey de Sauroy.



Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac Duc de Brissac

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac devient 8e Duc de Brissac en 1759.



Mariage de Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac avec Adélaïde Diane Hortense Délie Mancini-Mazarini

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac épouse en 1760 Adélaïde Diane Hortense Délie Mancini-Mazarini. Leurs enfants sont :



Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac Gouverneur de Paris

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac devient Gouverneur de Paris en 1775.



Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac Maréchal de camp

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac devient Maréchal de camp en 1780.



Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac Commandant en chef de la Garde constitutionnelle de Louis XVI

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac est nommé commandant en chef de la Garde constitutionnelle de Louis XVI en 1791.



Mort de Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac

Le 29 mai 1792 l'Assemblée décrète la dissolution de la Garde constitutionnelle de Louis XVI soupçonné d'opinions excessivement royalistes.

L'assemblée accuse Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac, son chef, d'y faire régner un esprit contre-révolutionnaire et d'avoir fait prêter à ses hommes le serment d'accompagner le roi partout où il se rendrait.

Emprisonné à Orléans en attendant d'être jugé par la Haute-Cour, Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac est transféré à Versailles.

Au cours de ce transfert, les prisonniers sont séparés de leur escorte, et livrés le 9 septembre 1792 à une bande d'égorgeurs qui les réclament.

Homme de grande force et de grand courage, Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac résiste longtemps à ses assassins et reçoit plusieurs blessures.

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac meurt à Versailles le 9 septembre 1792 finalement abattu par un coup de sabre.

Son cadavre est mutilé et dépecé.

Sa tête ensanglantée est lancée de l'extérieur dans le salon de la comtesse du Barry, sa maitresse.

Il est inhumé au cimetière Saint-Louis à Versailles.

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac s'est toujours distingué par son dévouement à Louis XVI, et il répond à quelqu'un qui lui témoigne beaucoup d'admiration pour sa conduite :

Je ne fais que ce que je dois à ses ancêtres et aux miens.

Louis Hercule Timoléon de Cossé-Brissac est un homme d'esprit, à la fois bibliophile et amateur d'art.

La collection de son hôtel parisien contient nombre de tableaux de maîtres hollandais qui sont maintenant au musée du Louvre.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !