Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



5 événements affichés, le premier en 1536 - le dernier en 1612



Naissance de Leonardo Donato

Leonardo Donato ou Donà naît à Venise le 12 février 1536, fils de Giovanni Battista et de Giovanna Corner.

Il est issu d'une famille de tradition mercantile.

Leonardo Donato étudie la philosophie, l'histoire et les langues anciennes dans les universités de Padoue et Bologne.



Renaud de Beaune Grand aumônier de France

Renaud de Beaune, fidèle à Henri IV de France durant les épisodes de la Ligue, est nommé par lui Grand aumônier de France en 1591.

Leonardo Donato a à sa disposition une richesse moyenne qui est accru par un important legs.

On dit que pour l'obtenir, il étudie d'anciens parchemins et les lois successorales afin d'en obtenir le bénéfice.

Grâce à cette nouvelle situation, il réalise une rapide carrière qui le voit :


Leonardo Donato

Mort de Marino Grimani Doge de Venise

Leonardo Donato Doge de Venise

Interdit sur la République de Venise

Les Jésuites chassés de Venise

Marino Grimani meurt en 1606.

Leonardo Donato se porte candidat.

L'élection dure en raison de la présence de 2 concurrents dont son successeur Marcantonio Memmo.

Finalement ses adversaires cèdent et Leonardo Donato est élu 90e Doge de Venise presque à l'unanimité le 10 janvier 1606.

Homme sévère et sérieux, Leonardo Donato n'organise aucune fête pour son élection et son rapport avec le peuple est froid et difficile.

Sans perdre de temps, il examine la réclamation pontificale concernant les 2 ecclésiastiques arrêtés par son prédécesseur et il réagit comme tous s'y attendaient, en la rejetant.

Paul V répond en jetant l'interdit sur la République.

Au lieu de se plier à l'ultimatum, Leonardo Donato, aidé du savoir en doctrine théologique du frère Paolo Sarpi, répond à son tour par une protestation et tient pour nul l'acte pontifical, ordonnant au clergé de la république de ne pas en faire cas et de poursuivre leurs fonctions sous peine d'expulsion immédiate.

Les Jésuites, qui ne veulent pas plier à l'injonction, sont chassés.



Excommunications de Sarpi et de Leonardo Donato

Accord entre Paul V et Leonardo Donato

Malgré les excommunications ad personam de Sarpi et de Leonardo Donato, la situation évolue.

Le 21 avril 1607, grâce à la médiation française du cardinal François de Joyeuse, un accord est conclu entre le Pape et Venise. Les 2 ecclésiastiques prisonniers de Venise sont confiés à la France en échange de la révocation de l'interdit.



Mort de Leonardo Donato

Marcantonio Memmo Doge de Venise

Les rapports déjà froid entre Leonardo Donato et la population s'enveniment au point qu'il limite ses sorties publiques pour éviter les insultes de la part de la foule.

De nombreuses calomnies jamais démontrées circulent sur son compte.

Leonardo Donato meurt à Venise le 12 juillet 1612, sans être trop regretté par le peuple malgré son habileté politique et sa rigueur morale qui aurait, peut-être, mérité un plus grand respect.

Il est inhumé au-dessus de l'entrée de la basilique San Giorgio Maggiore de Venise.

Marcantonio Memmo devient 91e Doge de Venise en 1612.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !