Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 850 - le dernier en 1040



Naissance de Régnier Ier de Hainaut

Rénier ou Rainier ou Régnier Ier de Hainaut dit au Long Col naît en 850, fils de Gislebert Ier de Hainaut, Comte de Maasgau, et d'Ermengarde de Germanie.

Il est surnommé à tort au Longue Col.

Ce surnom est en fait celui de son petit-fils, Régnier III de Hainaut et de son arrière-petit-fils, Régnier de Louvain, fils de Lambert Ier de Louvain.



Mariage de Régnier III de Hainaut avec Adèle d'Equisheim

Régnier III de Hainaut épouse en 947 Adèle d'Equisheim, Comtesse de Dagsbourg, fille d'Hugues d'Equishem, Comte d'Equishem, et d'Hildegarde. Leurs enfants sont :



Naissance de Lambert Ier de Louvain

Lambert Ier de Louvain, dit le Barbu ou Barbutus, naît vers 950, fils de Régnier III de Hainaut et d'Adèle d'Equisheim.



Godefroy de Basse-Lotharingie Comte de Hainaut

En 958, Brunon de Cologne, Duc de Lotharingie, met fin à la révolte de Régnier III de Hainaut, Comte de Hainaut, et l'exile en Bohême.

Régnier IV de Mons et Lambert Ier de Louvain, fils de Régnier III de Hainaut, encore adolescents, se réfugie à la cour de France.

Régnier IV de Mons est Comte titulaire de Hainaut.

Brunon de Cologne donne le Hainaut à un de ses fidèles, Godefroy de Basse-Lotharingie.



Mort de Godefroy de Basse-Lotharingie

Richer de Mons Comte de Hainaut et de Mons

Amaury de Valenciennes Comte de Valenciennes

Godefroy de Basse-Lotharingie accompagne l'empereur Othon Ier le Grand en lutte contre le roi Aubert II d'Italie.

Godefroy de Basse-Lotharingie meurt à Rome en 964 d'une épidémie.

Il n'y a alors pas de Duc en Basse-Lotharingie jusqu'en 977.

Othon Ier le Grand donne :

Richer de Mons est un proche de l'empereur, car il figure dans plusieurs chartes de ce dernier entre 965 et 973.

Richer de Mons reçoit également le Luitgau, ou comté de Liège. Godizo von Aspel-Heimbach, son fils, est Comte du Hamaland et de Liège.

Amaury de Valenciennes doit repousser les attaques de Régnier IV de Mons et de Lambert Ier de Louvain, les fils de Régnier III de Hainaut, qui n'ont pas renoncé au comté paternel.



Mariage de Charles Ier le Gros avec Bonne d'Ardennes

Charles Ier le Gros épouse vers 971 Adélaïde ou Bonne d'Ardennes, fille de Godefroy Ier de Limbourg et de Mathilde de Saxe. Leurs enfants sont :



Mort de Richer de Mons

Renaud Comte de Hainaut et de Mons

Garnier Comte de Valenciennes

Bataille à Péronne

Mort de Renaud Comte de Hainaut et de Mons

Mort de Garnier Comte de Valenciennes

Régnier IV de Mons Comte effectif de Hainaut

Richer de Mons meurt en 973.

Othon Ier Le Grand donne :

En 973, Albert Ier de Namur se joint à Lambert Ier de Louvain et Régnier IV de Mons, les fils de Régnier III de Hainaut, qui cherchent à reconquérir leur héritage.

Ils attaquent Renaud et Garnier et les tuent à Péronne et commence à occuper le Hainaut.

Régnier IV de Mons redevient comte effectif de Hainaut.



Godefroy Ier de Limbourg Comte de Hainaut

En janvier 974, Othon II le Roux reprend la forteresse de Boussoit à Lambert Ier de Louvain et Régnier IV de Mons.

Godefroy Ier de Limbourg s'empare en 974 du comté de Hainaut avec Arnould de Valenciennes, aux dépens de Régnier IV de Mons.



Bataille de Mons

Lambert Ier de Louvain et Régnier IV de Mons tentent une nouvelle expédition qui se termine par une défaite près de Mons le 19 avril 976.



Régnier IV de Mons Comte de Mons

Lambert Ier de Louvain Comte de Louvain

Othon III du Saint-Empire doit finalement faire des concessions et donne

Ces deux comtés proviennent de l'ancien comté de Régnier III de Hainaut, leur père.


Lambert Ier de Louvain et Gerberge de Basse-Lotharingie

Mariage de Lambert Ier de Louvain avec Gerberge de Basse-Lotharingie

Lambert Ier de Louvain Comte de Bruxelles

Lambert Ier de Louvain épouse Gerberge de Basse-Lotharingie, fille de Charles Ier le Gros, Duc de Basse-Lotharingie, et de Bonne d'Ardennes. Leurs enfants sont :

Lambert Ier de Louvain reçoit en dot le comté de Bruxelles : la région entre la Senne et la Dyle en 994.

Lambert Ier de Louvain acquiert également les titres d'avoué des abbayes de Nivelles et Gembloux.

Toutes ces acquisitions sont à la base de la puissance de ses descendants, qui deviendront plus tard ducs de Brabant.



Prise de Valenciennes par Baudouin IV de Flandre

Henri II entre en lutte vers 1006 avec Baudouin IV de Flandre, qui prend parti pour les comtes de Louvain et de Namur, lesquels refusent la suzeraineté du Duc de Basse Lotharingie Godefroid Ier d'Ardenne, imposé par Henri II.

En 1006, Baudouin IV de Flandre s'empare de Valenciennes, en terre d'Empire.

Une coalition se monte bientôt contre lui, réunissant Henri II le Saint, Robert II le Pieux et Richard II l'Irascible.

Baudouin IV de Flandre se maintient malgré le siège mis devant Valenciennes par la coalition qui est bientôt contrainte au départ par la venue de l'hiver.

Lambert Ier de Louvain soutient Baudouin IV de Flandre et s'oppose à l'empereur Henri II le Saint, mais est probablement vaincu car il doit lui confier son fils en otage.



Siège de Louvain

En 1012, Godefroy II de Verdun est envoyé par l'empereur pour forcer Lambert Ier de Louvain à l'obéissance.

Godefroy II de Verdun assiège Louvain, mais sans succès.



Mort d'Othon II de Basse-Lotharingie

Godefroy II de Verdun Duc de Basse-Lotharingie

Frédéric de Verdun Comte de Verdun

Othon II de Basse-Lotharingie meurt en 1006 (Selon les Chronica de Sigebert de Gembloux) ou en 1012.

Il est le dernier des carolingiens mâles issus de Louis Ier le Pieux.

Les seuls caroligiens encore vivant sont les Herbertiens de Vermandois, issu de Bernard, fils illégitime de Pépin, le fils aîné de Charlemagne.

Il est possible que Lambert Ier de Louvain revendique le duché de Basse-Lotharingie à la mort d'Othon II de Basse-Lotharingie, son beau-frère, mais rien ne permet de le certifier.

L'empereur Henri II le Saint nomme Godefroy II de Verdun Duc de Basse-Lotharingie sur la recommandation de Gerhard Ie, Évêque de Cambrai.

Il prend le nom de Godefroy Ier de Basse-Lotharingie.

Ce choix est conduit par diverses considérations :

Il bénéficie en outre du soutient de ses frères :

Godefroy II de Verdun confie alors le comté de Verdun à son frère Frédéric de Verdun.



Bataille de Florennes

Mort de Lambert Ier de Louvain

Mariage de Régnier V de Mons avec Mathilde de Verdun

Régnier V de Mons Comte de Hainaut

Henri Ier de Louvain Comte de Louvain et de Bruxelles

Lambert Ier de Louvain se brouille avec l'Évêque de Liège, et le vainc.

En 1015, Godefroy II de Verdun l'attaque de nouveau et dévaste son comté.

Rejoint par son neveu Régnier V de Mons, Lambert Ier de Louvain livre combat à Godefroy II de Verdun à Florennes, mais il est tué au cours de la bataille.

Lambert Ier de Louvain meurt à Florennes le 12 septembre 1015.

Régnier V de Mons doit faire la paix.

Régnier V de Mons épouse vers 1015 Mathilde de Verdun, fille d'Hermann de Verdun, Comte de Verdun et du Brabant, et de Mathilde, Comtesse de Dagsbourg.

Leurs enfants sont :

Régnier V de Mons reçoit en dot le comté de Hainaut.

Henri Ier de Louvain, fils de Lambert Ier de Louvain, et de Gerberge de Basse-Lotharingie devient Comte de Louvain et de Bruxelles en 1015.

Henri Ier de Louvain continue, avec son cousin Régnier V de Mons, la lutte contre Godefroy II de Verdun et les partisans de l'empereur Henri II le Saint.



Mariage d'Eustache Ier de Boulogne avec Mathilde de Louvain

Eustache Ier de Boulogne épouse Mathilde de Louvain, fille de Lambert Ier de Louvain, Comte de Louvain, et de Gerberge de Lotharingie. Leurs enfants sont :



Mariage de Baudouin IV de Flandre avec Éléonore de Normandie

Baudouin IV de Flandre épouse en avril 1031 Éléonore de Normandie, fille de Richard II l'Irascible et de Judith de Bretagne. Leurs enfants sont :



Mort d'Otton de Louvain

Lambert II de Louvain Comte de Louvain et de Bruxelles

Otton de Louvain meurt vers 1040.

Lambert II de Louvain hérite du patrimoine que Lambert Ier de Louvain, son père, avait rassemblé et s'attache à le maintenir et l'augmenter, parfois au dépens des autorités spirituelle et impériale.

Lambert II de Louvain devient Comte de Louvain et de Bruxelles.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !