Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



14 événements affichés, le premier en 1043 - le dernier en 1102



Mariage de Casimir Ier le Restaurateur avec Maria Dobronega de Kiev

Mariage d'Iziaslav Ier de Kiev avec Gertrude de Pologne

Casimir Ier le Restaurateur renforce l'alliance entre la Russie kiévienne et le royaume de Pologne afin se mettre à l'abri pendant la reconquête de la Poméranie et de la Mazovie.

Casimir Ier le Restaurateur épouse Maria Dobroniega ou Maria Dobronega de Kiev, fille de Vladimir Ier de Kiev. Leurs enfants sont :

Iziaslav Ier de Kiev épouse en 1043 Gertrude de Pologne. Leurs enfants sont :

Les deux mariages ont lieu le même jour.



Naissance de Ladislas Ier Herman

Wladyslaw ou Ladislas Ier Herman naît vers 1043 ou 1044, fils de Casimir Ier le Restaurateur et de Maria Dobronega de Kiev.



Mariage de Vratislav II de Bohême avec Adélaïde Arpad

Vratislav II de Bohême épouse en 1057 Adélaïde Arpad, fille d'André Ier Arpad et d'Anastasia Agmunda Yaroslavna. Leurs enfants sont :



Naissance de Zbigniew

Zbigniew naît vers 1073, fils illégitime de Ladislas Ier Herman et de Przeclawa ou Prawdzic.

Le statut de sa mère Przeclawa est un sujet de controverse entre les historiens. Certains estiment qu'elle était seulement la maîtresse de Ladislas, tandis que d'autres affirment qu'ils été bien mariés, mais uniquement sous les rites païens et qu'en conséquence le mariage ne pouvait être reconnu par l'Église.

Zbigniew est élevé à la cour de son père.



Boleslas II le Généreux Déposé

Mort de Stanislas Szczepanowski

Ladislas Ier Herman Duc de Pologne

Les opposants, soutenus par le Saint-Empire et la Bohême, commencent à dessiner un complot contre Boleslas II le Généreux qu'ils souhaitent remplacer par Ladislas Ier Herman, son jeune frère.

Ayant eu vent de la conspiration, Boleslas II le Généreux soupçonne Stanislas Szczepanowski, évêque de Cracovie, d'en être l'instigateur

Selon Wincenty Kadlubek, Stanislas Szczepanowski a pris la défense de l'épouse infidèle d'un chevalier qui a accompagné Boleslas II le Généreux dans sa campagne contre la Rus' de Kiev.

Boleslas II le Généreux condamne lourdement cette femme alors que son mari lui pardonne.

Pour avoir osé s'opposer à la justice royale, Boleslas II le Généreux condamne Stanislas Szczepanowski à la peine de mort, de façon à faire un exemple et effrayer ses nombreux opposants.

Stanislas Szczepanowski meurt le 11 avril ou le 8 mai 1079 à Cracovie assassiné alors qu'il célèbre l'eucharistie.

Selon la tradition le lieu du martyre de Stanislas Szczepanowski est l'église Saint-Michel-Archange et Saint-Stanislas de Cracovie, aussi appelé en polonais Skalka.

En 1079, face à l'indignation et à la révolte des nobles et des prélats, Boleslas II le Généreux est excommunié et déposé.

Il abandonne la couronne pour s'enfuir en Hongrie, accompagné de son épouse et de son fils Mieszko.

Ladislas Ier Herman, frère de Boleslas II le Généreux, est installé au pouvoir par les magnats dont il est la marionnette.

Ladislas Ier Herman se contente du titre de Duc de Pologne, reconnaissant au Saint-Empire une certaine suprématie.

Zbigniev ne renonce pas à succéder à son père malgré son illégitimité, car Judith de Bohême, la duchesse, est apparemment stérile.

L'homme qui détient réellement le pouvoir est un certain Sieciech, qui est Comte palatin à la cour de Boleslas II le Généreux, et qui a l'ambition de fonder une nouvelle dynastie qui succéderait aux Piasts.

Ladislas Ier Herman change radicalement la politique menée par son prédécesseur.

Il arrête la Réforme grégorienne ainsi que la politique d'indépendance par rapport au Saint-Empire.

Il dénonce l'alliance avec la Hongrie.

Ladislas Ier Herman installe sa résidence à Plock.



Mariage de Ladislas Ier Herman avec Judith de Bohême

En 1080, Przeclawa est répudiée.

Pour célébrer l'alliance entre la Pologne et la Bohême, Ladislas Ier Herman épouse en 1080 ou 1082 Judith de Bohême, fille de Vratislav II de Bohême et d'Adélaïde Arpad. Leur enfant est :


Ladislas Ier Herman - par Jan Matejko (1838-1893)

Mort de Boleslas II le Généreux

Ladislas Ier Herman Duc de Pologne

Boleslas II le Généreux meurt en Hongrie vers 1081, dans des circonstances mystérieuses.

Ladislas Ier Herman, le jeune frère de Boleslas II le Généreux, est installé au pouvoir par les magnats dont il est la marionnette.

Il renonce au titre de roi et reprend le titre de duc.



Retour de Mieszko Boleslawowic

En 1085, pour essayer de contrecarrer les prétentions de Vratislav II de Bohême, probablement en raison de la pression des barons, Ladislas Ier Herman rappelle Mieszko Boleslawowic, le fils de Boleslas II, de son exil en Hongrie.

Le jeune prince accepte la suzeraineté de son oncle et renonce à ses revendications héréditaires en échange d'une première place dans la ligne de succession.

Mieszko Boleslawowic reçoit en plus le district de Cracovie.


Vratislav II de Bohême - fresque de Znojmo - 1134

Vratislav II de Bohême Roi de Bohême

Vratislav II de Bohême Roi de Pologne

En avril 1085, Henri IV de Franconie nomme Vratislav II de Bohême Roi de Bohême et de Pologne, donnant à celui-ci le droit de succéder à Ladislas Ier Herman, qui était alors sans descendants.



Naissance de Boleslas III Bouche-Torse

Après six ans de mariage, la duchesse Judith donne naissance à un fils.

Boleslaw ou Boleslas III Bouche-Torse ou Krzywousty naît à Cracovie le 20 août 1085 ou 1086, fils de Ladislas Ier Herman et de Judith de Bohême.

Il appartient à la dynastie des Piasts.

Avec un fils légitime pour héritier, les positions de Mieszko Boleslawowic et de Zbigniew sont remises en causes.

Le premier est forcé d'accepter la situation.

Zbigniew quant à lui, poursuit ses études sous la tutelle de Maria Dobronega de Kiev, sa grand-mère paternelle, avec l'intention d'entrer dans la carrière ecclésiastique.

Trop jeune pour être ordonné prêtre, Zbigniew est nommé chanoine de Cracovie.



Mariage de Ladislas Ier Herman avec Judith de Franconie

Ladislas Ier Herman est veuf de Judith de Bohême.

Judith de Franconie est veuve de Salomon de Hongrie

Renforçant les liens avec le Saint-Empire, Ladislas Ier Herman épouse en 1087 ou 1089 Judith de Franconie.

Sieciech obtient le soutien de Judith de Franconie, qui l'aide à manipuler Ladislas Ier Herman.

Les relations entre Judith de Franconie et ses beaux-fils sont très tendues, en particulier avec Zbigniew le premier-né.

Grâce à ses intrigues, Ladislas Ier Herman éloigne Zbigniew de Cracovie et l'envoie à l'abbaye de Quedlinbourg en Saxe, où l'abbesse n'est autre que la sœur de Judith.

Cette action fait de Zbigniew un moine inadmissible à la succession.



Retour de Zbigniew

Zbigniew prisonnier

Les méthodes tyranniques de Sieciech se retournent bientôt contre lui.

En 1093, un groupe de puissants seigneurs de Silésie, exilés et dissidents, enlève Zbigniew de l'abbaye où il est retenu et le ramène en Pologne.

Avec l'aide des Tchèques, ils envahissent la Silésie.

Zbigniew trouve refuge auprès de Magnus, Seigneur de Wroclaw.

Les magnats et la noblesse hongroise apportent rapidement leur soutien.

La rébellion grandi forçant Ladislas Ier Herman à reconnaître son fils aîné comme le successeur légitime. Zbigniew est autorisé à demeurer en Silésie.

Sieciech incite Ladislas Ier Herman à revenir sur sa parole et à attaquer de nouveau Zbigniew.

Celui-ci, n'obtenant pas l'aide promise par les magnats silésiens, s'enfuit en Cujavie.

Ladislas Ier Herman écrase la Cujavie, soutenue par la Poméranie.

Zbigniew se rend, avec la garantie d'avoir la vie sauve, mais il est emprisonné par Sieciech.



Sieciech écarté

Partage du territoire

En 1097, les magnats, partisans des Piasts, qui s'opposent à Sieciech obligent Ladislas Ier Herman à confirmer la légitimité de Zbigniew. Sieciech est écarté.

Les magnats obligent Ladislas Ier Herman à confirmer la légitimité de son fils aîné et à partager son territoire avec ses deux fils :


Boleslas III Bouche-Torse Zbigniew Partage du duché de Pologne en 1102 - En vert les Possessions de Zbigniew – en rouge celles de Boleslas III Bouche-Torse

Mort de Ladislas Ier Herman

Boleslas III Bouche-Torse Duc de Pologne

Ladislas Ier Herman meurt à Plock le 4 juin 1102, sans avoir décidé lequel de ses deux fils sera son successeur.

Le 4 juin 1102, Ladislas Ier Herman meurt sans avoir décidé lequel de ses deux fils doit lui succéder.

Zbigniew et Boleslas III Bouche-Torse entrent en compétition pour prendre l'ascendant l'un sur l'autre.

Boleslas III Bouche-Torse devient Duc de Pologne en 1102.

Boleslas III Bouche-Torse hérite du titre de princeps et continue, comme son père, de résider à Plock.

Il commence à préparer une guerre pour récupérer la Poméranie.

Zbigniew est soutenu par Borivoj II de Bohême et son cousin Svatopluk Ier de Bohême le fils d'Othon Ier de Moravie, duc d'Olomouc.

Mais Borivoj II de Bohême, gagné par l'argent de Boleslas III Bouche-Torse, ne tarde pas à retirer son soutien à Zbigniew.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !