Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 668 - le dernier en 711



Naissance de Justinien II Rhinotmetus

Justinien II naît en 668, fils de Constantin IV Pogonat et d'Anastasia.



Mort de Constantin IV Pogonat Empereur byzantin

Justinien II Rhinotmetus Empereur byzantin

Constantin IV Pogonat meurt de dysenterie en 685.

Justinien II Rhinotmetus devient basileus de Byzance en 685. Il est le dernier représentant de la dynastie héraclide.

Intelligent et énergique, Justinien II Rhinotmetus est cependant atteint par une folie, développée chez lui de façon pathologique.

Justinien II conforte la position de l'empire en remportant plusieurs batailles contre les Sarrasins.

Justinien II adopte une politique ferme dans les Balkans et ordonne des déplacements massifs des populations slaves vers les provinces d'Asie Mineure.

Sa politique fiscale d'augmentation massive des impôts rend odieux à son peuple Justinien II, au point que de nombreux sujets slaves d'Arménie passent à l'ennemi. Justinien II ordonne alors le massacre de toutes les familles slaves de Bithynie.



Le Quinisexte

En 691, Justinien II Rhinotmetus convoque un synode de 75 évêques orientaux pour régler les affaires laissées en suspens par les conciles oecuméniques. Ce synode est connu sous le nom de Quinisexte et doit s'occuper de questions d'une importance insignifiante :

Justinien II Rhinotmetus envoie à Rome une adresse au pape Serge Ier, lui ordonnant péremptoirement de souscrire aux canons approuvés par ce synode. Comme plusieurs de ces canons sont contraires aux usages romains, le pape refuse, provoquant ainsi la colère de Justinien II, qui ordonne alors à l'exarque de Ravenne, Zacharias, de procéder à l'arrestation du pape. L'échec de la tentative d'arrestation provoque une colère de Justinien II, qui met le comble à son impopularité.



Mariage de Justinien II Rhinotmetus avec Eudoxie

Justinien II Rhinotmetus épouse Eudoxie. Leur fils ne survit pas.



Révolution contre Justinien II Rhinotmetus

Léonce II Empereur byzantin

Exil de Justinien II Rhinotmetus à Cherson

En 695, Justinien est renversé par une révolution menée par Léonce favori de Justinien II. Léonce II devient Empereur byzantin. Justinien II Rhinotmetus subit la pratique orientale du rhinokopia, qui consiste en l'amputation du nez, puis est exilé à Cherson dans la presqu'île de Crimée. Ses ministres sont traînés dans les rues de Constantinople et brûlés vifs sur le Forum du Bœuf.



Justinien II Rhinotmetus réfugié chez les Khazars

Mariage de Justinien II Rhinotmetus avec Théodora

Justinien II Rhinotmetus parvient à s'échapper de Crimée et trouve asile chez les Khazars, qui resteront par la suite un allié fidèle de l'empire. Justinien II Rhinotmetus épouse Théodora, la sœur du khan. Leur enfant est :



Reprise du pouvoir par Justinien II Rhinotmetus

Tibère III prisonnier

Mort de Léonce II et Tibère III Empereurs byzantins

En 705, Justinien II Rhinotmetus retourne à Constantinople avec le soutien de l'armée bulgare. Il parvient à pénétrer dans la ville par un ancien égout et à faire prisonnier Tibère III. Tibère III et Léonce II sont exécutés dans leur prison. Une cruelle répression abat alors sur Constantinople. Justinien fait supprimer tous ceux à qui il reproche la trahison ou qu'il soupçonne de complot.



Voyage du Pape Constantin Ier à Constantinople

Justinien II Rhinotmetus insiste pour que le pape Constantin Ier se rende à Constantinople pour des concertations au sujet des décisions prises au dernier Concile de Constantinople que le pape Serge Ier avait refusées. Après une période d'hésitation, le pape quitte Rome pour Constantinople, le 5 octobre 710. Il est bien accueilli dans toutes les villes, notamment dans la capitale où son entrée est triomphale. Il réussit à convaincre Justinien II de modifier certaines résolutions du concile précité.



Retour du Pape Constantin Ier à Constantinople

En 711, le pape, victorieux, regagne sa résidence au Saint-Siège. Mais après le retour du Saint Père à Rome, l'empereur Justinien II Rhinotmetus tente de se rétracter.



Révolte de la Crimée

En 711, la Crimée se révolte et se choisit pour chef Bardanès, un ancien général en exil. Celui-ci obtient l'allégeance de la flotte envoyée par Justinien II Rhinotmetus.



Philippicos Bardanès Empereur byzantin

Mort de Tibère

Mort de Justinien II Rhinotmetus

Bardanès décide alors de retourner à Constantinople où il est accueilli favorablement en raison du despotisme qui caractérise le deuxième règne de Justinien II. Après avoir fait égorger le prince Tibère, âgé de 6 ans, fils de Justinien II, Bardanès est couronné empereur byzantin sous le nom de Philippicos. Justinien II est finalement arrêté et exécuté le 4 novembre711.

Philippicos se montre hédoniste, ne s'intéressant qu'aux vieilles querelles théologiques et tentant de restaurer le monothélisme.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !