Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1588 - le dernier en 1634



Naissance de Johann von Aldringen

Johann von Aldringen ou von Altringen naît à Diedenhofen au Luxembourg partie intégrante des Pays-Bas espagnols habsbourgeois le 10 décembre 1588, fils de Leonhard Aldringen et de Margareta Klaut.



Johann von Aldringen étudiant à la Sorbonne à Paris

Johann von Aldringen l'armée des Habsbourg d'Espagne

Johann von Aldringen passe sa jeunesse à voyager en tant que page à travers l'Europe et notamment aux Pays-Bas, en Italie et en France.

Soucieux de parfaire son instruction, Johann von Aldringen suit les cours de la Sorbonne à Paris, une des facultés les plus renommées de l'époque.

Johann von Aldringen intègre en 1606 l'armée des Habsbourg d'Espagne.



Johann von Aldringen Colonel

Johann von Aldringen est nommé colonel dès 1622.


Bataille du pont de Dessau

Bataille du pont de Dessau

Ernst von Mansfeld et son armée d'environ 12 000 hommes avancent du Brandebourg en direction de Magdebourg.

Le pont sur l'Elbe, à Dessau, est tenu par les impériaux sous les ordres de Johann von Aldringen.

Ceux-ci disposent de 86 canons.

Leur nombre, à vrai dire réduit, le paraissait encore plus du fait de leur campement dans des positions enterrées.

Ce que voyant, Ernst von Mansfeld estime possible de les affronter et ordonne une première attaque des positions tenues par les troupes impériales qui se défont complètement.

Peu de temps après ce premier combat, l'armée de Wallenstein parait, tandis qu'Ernst Von Mansfeld reçoit lui-même des renforts.

La confrontation décisive a lieu le 25 avril 1626.

Toutes les attaques de Ernst von Mansfeld contre les positions impériales, très solidement établies, sont repoussées cependant que Wallenstein, à la tête de sa cavalerie, enfonce les flancs des troupes protestantes.

C'est alors qu'un chariot chargé de poudre à canon explose du côté protestant, faisant de nombreuses victimes tuées ou blessées, et forçant Ernst von Mansfeld à ordonner la retraite.

La bataille de Dessau est le premier grand succès militaire de Wallenstein au service de l'Empire.

Il lui permettra sa fulgurante ascension.

Les services de Johann von Aldringen pendant cette bataille lui valent le titre de Freiherr :baron.

Poursuivi par Wallenstein, Ernst von Mansfeld fuit alors vers la Hongrie où il espère trouver l'appui de Gabriel Bethlen, Prince de Transylvanie.

Mais Gabriel Bethlen cherche à traiter avec l'Empereur.



Guerre de succession de Mantoue

Invasion de Mantoue et du Montferrat

Siège de Casal

Le décès de Vincent II Gonzague amène le tourbillon de la guerre de Trente Ans dans le nord de l'Italie dans ce qu'on appelle la guerre de succession de Mantoue.

Elle dure de 1628 à 1631.

L'Empereur Ferdinand II de Habsbourg est marié depuis 5 ans avec Éléonore de Mantoue, sœur des 3 derniers ducs de Mantoue, et est donc ainsi le beau-frère de Vincent II Gonzague.

Ferdinand II de Habsbourg tente de rattacher le duché de Mantoue à l'Empire au titre d'un bien en déshérence, dans le but de l'attribuer à une branche cadette, celle des Gonzague de Guastalla.

Ferdinand II de Guastalla, descendant d'un frère cadet de Frédéric II Gonzague, a l'avantage d'être dans le camp des Espagnols et des Autrichiens.

Ceux-ci ont aussi rallié à leur cause Charles-Emmanuel Ier de Savoie qui espère rattacher le Montferrat à son duché.

Les prétentions de Charles Ier Gonzague sont appuyées par le pape Urbain VIII et surtout par Louis XIII qui voit un danger mortel dans l'encerclement progressif de ses domaines par les Habsbourg et leurs alliés.

Un nouvel épisode de la lutte des Guelfes (partisans de la Papauté) contre les Gibelins (partisans de l'Empereur) s'ouvre.

Dès 1628, les troupes impériales s'emparent de Mantoue.

Charles-Emmanuel Ier de Savoie conquiert le Montferrat avec l'aide de troupes espagnoles, bloquant ainsi Charles Ier Gonzague dans la ville de Casal (Casale Monferrato).

Le gouvernement espagnol doit ajouter cette guerre à ses autres charges militaires.

Gomez Suarez de Figueroa y Cordoba résiste à l'avance française au Monferrat et intervient dans la succession de Mantoue.

Matthias Gallas combat en Italie comme officier supérieur sous le commandement de Collälto et est d'une grande efficacité lors de la prise de Mantoue, à laquelle il participe aux côtés de son grand ami, Johann von Aldringen.

François de Vendôme entre très jeune dans l'armée et participe à l'expédition de Savoie dès 1628.



Mariage de Johann von Aldringen avec Livia d'Arco

Mariage de Matthias Gallas

Johann von Aldringen épouse en janvier 1630 Livia d'Arco. Leur enfant est :

Matthias Gallas épouse une autre fille du comte d'Arco.



Johann von Aldringen et Matthias Gallas Comtes d'Empire

Johann von Aldringen et Matthias Gallas sont anoblis et deviennent Reichsgraf : Comtes d'Empire en 1630.


Johann von Aldringen - Portrait dans le troisième tome de l'ouvrage Theatrum Europaeum

Johann von Aldringen Maréchal de camp

Johann von Aldringen remplace Tilly en tant que chef des troupes catholiques et est nommé Feldmarschall : Maréchal de camp.



Mort de Johann von Aldringen

Johann von Aldringen meurt à Landshut le 22 juin 1634 en défendant Landshut contre les Suédois.

Il meurt sans descendance directe.

L'ensemble de ses possessions, notamment les seigneuries et le château de Teplitz, reviennent à Anna Maria von Aldringen, sa sœur, et à Hieronymus von Clary, son époux.

Ils fondent la lignée des princes von Clary-und-Aldringen.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !