Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1607 - le dernier en 1681



Naissance de Johann Eberhard Nithard

Johann Eberhard Nithard (en espagnol Juan Everardo Nitardo) naît à Falkenstein en Autriche le 8 décembre 1607.



Participation de Johann Eberhard Nithard à la Ligue catholique

D'origine aristocratique allemande, Johann Eberhard Nithard participe militairement à la Ligue catholique de 1625 à 1631.



Johann Eberhard Nithard Jésuite

Johann Eberhard Nithard entre à Vienne dans la compagnie de Jésus le 15 octobre 1631.



Études de Johann Eberhard Nithard à Graz

Johann Eberhard Nithard mène des études de philosophie et de théologie à Graz de 1633 à 1640.



Ordination sacerdotale de Johann Eberhard Nithard

Johann Eberhard Nithard est ordiné sacerdotalement en 1639.



Johann Eberhard Nithard professeur de philosophie et de droit canon

De 1641 à 1646, Johann Eberhard Nithard enseigne la philosophie et le droit canon à Graz.



Johann Eberhard Nithard Précepteur des enfants de Ferdinand III d'Autriche

En 1646, Ferdinand III de Habsbourg choisit Johann Eberhard Nithard comme précepteur de ses enfants :



Johann Eberhard Nithard Aumônier et Confesseur de Marie-Anne d'Autriche

En 1647, Johann Eberhard Nithard devient de plus aumônier et confesseur de Marie-Anne d'Autriche.


Philippe IV d'Espagne - peint vers 1652-1655 Marie-Anne d'Autriche, - par Diego Vélasquez- vers 1655 - huile sur toile, 128,8 x 99 cm - Kunsthistorisches Museum de Vienne

Mariage de Philippe IV d'Espagne avec Marie-Anne d'Autriche

Philippe IV d'Espagne est veuf d'Élisabeth de France.

Philippe IV d'Espagne épouse en 1649 Marie-Anne d'Autriche, sa nièce, fille de Ferdinand III de Habsbourg et de Marie-Anne d'Autriche, sœur puînée de Philippe IV d'Espagne. Leurs enfants sont :

Marie-Anne d'Autriche, une jeune fille gaie, devient froide et moins enjouée après son mariage.

Elle est alors assujettit à l'implacable et oppressante étiquette de la cour Espagnole.

Marie-Thérèse d'Autriche, fille de Philippe IV d'Espagne, et d'Élisabeth de France, n'a que 3 ans de moins que Marie-Anne d'Autriche.

Elle est alors l'héritière de la couronne en l'absence d'héritier mâle.

Johann Eberhard Nithard suit Marie-Anne d'Autriche à Madrid. Il garde son rôle d'Aumônier et de Confesseur.

Johann Eberhard Nithard gagne la confiance de Philippe IV d'Espagne qui le nomme dans une série de commissions qui ont pour but d'améliorer le sort du peuple.

Johann Eberhard Nithard remplit ces tâches mineures à la satisfaction du roi qui, semble-t-il, souhaite le voir créer cardinal. Nithard, l'en dissuade. L'estime du roi n'en est que plus grande.


Charles II d'Espagne

Mort de Philippe IV d'Espagne

Charles II d'Espagne Roi d'Espagne

Marie-Anne d'Autriche Régente d'Espagne

Philippe IV appelle Johann Eberhard Nithard à son chevet pour le soutenir spirituellement lors de ses derniers moments.

Philippe IV d'Espagne meurt à Madrid le 17 septembre 1665.

L'histoire le retient comme un homme politique médiocre.

Philippe IV compte parmi les mécènes les plus importants et est l'un des plus grands collectionneurs de tous les temps. La collection du Prado lui doit beaucoup.

II fait venir à la Cour, le jeune Vélasquez, à peine âgé de 20 ans, et le soutient tout au long de sa carrière.

Il protège la plupart des peintres espagnols de son époque et commande des œuvres importantes à de nombreux artistes étrangers (Rubens, Poussin, Claude Gellée, Stanzione ...).

Il achète de nombreux tableaux anciens, notamment à la vente des biens de Charles Ier d'Angleterre ou à la succession Rubens.

Charles II d'Espagne devient Roi d'Espagne.

Marie-Anne d'Autriche assure la régence d'Espagne.

Bernardin Gigault est l'envoyé extraordinaire de France à Madrid pour félicité Charles II d'Espagne de son accession au trône.

En sus de son impotence, Charles II d'Espagne a à affronter un conflit sur sa succession opposant :

Ce prince faible sera sans cesse gouverné :


Johann Eberhard Nithard

Johann Eberhard Nithard Au conseil de régence espagnol

Peu préparée à jouer un rôle politique, Marie-Anne d'Autriche se tourne de plus en plus vers Johann Eberhard Nithard, son confesseur, pour obtenir conseil.

Les consultations se font quotidiennes… L'influence de Johann Eberhard Nithard grandit.

Pour le faire entrer au conseil de régence, Marie-Anne d'Autriche lui octroie la nationalité espagnole. Il est connu dès lors comme Nitardo.

Johann Eberhard Nithard, dépassant son rôle spirituel de confesseur, devient de facto le premier ministre du royaume.

Marie-Anne d'Autriche obtient du pape Alexandre VII que Johann Eberhard Nithard soit dispensé de ses vœux de jésuite pour qu'il puisse être nommé inquisiteur général d'Espagne.

Johann Eberhard Nithard reste un étranger pour la noblesse espagnole.

Son ascendance de parents luthériens ne lui gagne aucun ami dans le haut et le bas clergé de l'Espagne catholique.

Cependant, Johann Eberhard Nithard est un bon et irréprochable administrateur.



Johann Eberhard Nithard Ambassadeur d'Espagne à Rome

Un attentat contre la vie de Johann Eberhard Nithard échoue.

Un des serviteurs de Johann Eberhard Nithard est assassiné.

Il semble que Juan José d'Autriche, comte d'Oñate, soit à l'origine de l'attentat.

Juan José d'Autriche prend la fuite pour éviter l'arrestation.

Juan José d'Autriche est fort populaire :

À Saragosse où il est populaire Juan José d'Autriche rassemble une force de 600 chevaux et menace de monter sur Madrid si Johann Eberhard Nithard n'est pas écarté.

Une guerre civile menace.

Suite à l'intervention, par son nonce, du pape Clément IX, Marie-Anne d'Autriche accepte de se séparer de Johann Eberhard Nithard.

Pour ne pas perdre la face et ne pas humilier cet homme digne de sa confiance, Marie-Anne d'Autriche le nomme ambassadeur extraordinaire d'Espagne près le Saint Siège, avec promesse du chapeau cardinalice.

Le 25 février 1669, il part en exil à Rome

Il passe la plus grande partie de son temps à écrire les 21 volumes de ses mémoires et d'autres ouvrages pieux.



Johann Eberhard Nithard Archevêque titulaire d'Édesse

Johann Eberhard Nithard est nommé Archevêque titulaire d'Édesse le 16 novembre 1671.



Johann Eberhard Nithard Cardinal

Johann Eberhard Nithard est créé cardinal in pectore par le pape Clément X le 22 février 1672.

Sa création est publiée le 16 mai 1672.

Johann Eberhard Nithard souhaite retourner en Espagne mais n'en obtient pas la permission.


Innocent XI

Mort de Clément X

Innocent XI Pape

Clément X meurt le 22 juillet 1676.

Jean-François Paul de Gondi attire quelques suffrages sur sa tête.

Lors du conclave, le nom du cardinal Odescalchi est rapidement prononcé.

La France, opposée à sa candidature, renonce finalement à jeter contre lui l'exclusive, devant le soutien que lui témoignent les cardinaux romains, au premier chef desquels les cardinaux Cybo, Ludovisi et Barberini.

Il semble que Johann Eberhard Nithard ait été influent lors de ce conclave.

Finalement, Benedetto Odescalchi est élu pape le 21 septembre 1676 sous le nom d'Innocent XI, en latin Innocentius XI, en italien Innocenzo XI, en l'honneur d'Innocent X.

Il est intronisé le 4 octobre 1676.

Sur le plan politique, Innocent XI s'emploie aussitôt à réconcilier la France et le Saint-Empire, afin de réaliser l'union de la Chrétienté contre le protestantisme d'une part, la menace ottomane de l'autre.



Mort de Johann Eberhard Nithard

Johann Eberhard Nithard meurt à Rome le 1er février 1681.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !