Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1737 - le dernier en 1817



Naissance de Jeanne-Marguerite Gallois

Jeanne-Marguerite Gallois naît à Gray en Haute-Saône en 1737 dans une famille marchande.



Mariage de Charles-Florent de Gourbillon avec Jeanne-Marguerite Gallois

Charles-Florent de Gourbillon épouse à Paris le 26 octobre 1763 Jeanne-Marguerite Gallois.

Charles-Florent de Gourbillon est Directeur de la poste aux lettres de Lille.



Jeanne-Marguerite Gallois Lectrice de Marie-Joséphine-Louise de Savoie

Charles-Florent de Gourbillon est intendant de Marie-Joséphine-Louise de Savoie.

Le 10 avril 1785, par un brevet d'office, Jeanne-Marguerite Gallois, épouse de Charles-Florent de Gourbillon, entre au service de Marie-Joséphine-Louise de Savoie en tant que suivante et lectrice.


Marie-Joséphine-Louise de Savoie - par Alexandre Kucharsky - 1790 - en réalité réalisé juste avant l'avènement au trône de Louis XVIII

Liaison de Marie-Joséphine-Louise de Savoie avec Jeanne-Marguerite Gallois

Marie-Joséphine-Louise de Savoie se voit de plus en plus isolée

Marie-Joséphine-Louise de Savoie conçoit une passion brûlante pour Jeanne-Marguerite Gallois, sa lectrice, qui semble être le véritable amour de sa vie.



Exil de Jeanne-Marguerite Gallois à Lille

Louis XVIII reproche à Jeanne-Marguerite Gallois d'être de jour comme de nuit, près de Marie-Joséphine-Louise de Savoie et de l'inciter à son penchant secret pour la boisson.

Au début de 1789, Louis XVIII surprend au milieu de la nuit Jeanne-Marguerite Gallois en train d'apporter un bouillon à Marie-Joséphine-Louise de Savoie.

Persuadé qu'il s'agit de liqueur, Louis XVIII fait envoyer par Louis XVI, son frère, le 19 février 1789 une lettre de cachet qui enjoint à Jeanne-Marguerite Gallois de rejoindre Lille où vit Charles-Florent de Gourbillon, son époux.

Marie-Joséphine-Louise de Savoie tombe malade : battue par la fièvre, en proie à des vomissements, et à des crises nerveuses, elle dépérit à vue d'œil.



Retour de Jeanne-Marguerite Gallois

En août 1789, Marie-Joséphine-Louise de Savoie demande et obtient le retour de Jeanne-Marguerite Gallois.


Jeanne-Marguerite Gallois - par Élisabeth Vigée Lebrun en 1792

Émigration de Marie-Joséphine-Louise de Savoie

Marie-Joséphine-Louise de Savoie et Jeanne-Marguerite Gallois, sa lectrice, émigrent ensemble le 20 juin 1791, en suivant les plans de Louis XVIII, mais sans lui qui préfère voyager seul

Commence alors l'exil dans les Cours d'Europe, avec une pension confortable de 10 000 livres tournois donnée par Charles IV d'Espagne qui lui suffit à peine.

Elles séjournent à Kiel en Allemagne puis en Europe de l'Est.

Commence aussi une vie très discrète, loin de Louis XVIII avec Jeanne-Marguerite Gallois.


Marie-Thérèse de France par Alexandre-François Caminade, 1827, Musée du Louvre

Mariage de Louis-Antoine de France avec Marie-Thérèse de France

En 1799, Louis XVIII doit assister au mariage de sa nièce

Louis XVIII demande à Marie-Joséphine-Louise de Savoie de le retrouver à Mitau, en Lettonie ou en Courlande russe.

Après avoir écrit à Paul Ier de Russie pour lui demander d'intervenir en faveur de Jeanne-Marguerite Gallois.

Marie-Joséphine-Louise de Savoie ne reçoit pas de réponse, Marie Joséphine Louise de Savoie et Jeanne-Marguerite Gallois se rendent néanmoins à Mitau.

Lorsque Marie Joséphine Louise de Savoie arrive avec Jeanne-Marguerite Gallois, leur voiture est arrêtée et Jeanne-Marguerite Gallois est séparé de Marie Joséphine Louise de Savoie.

Louis XVIII fait arrêter Jeanne-Marguerite Gallois qui retombe en disgrâce.

Marie-Joséphine-Louise de Savoie hurle, fait une crise qualifiée d'hystérie, tombe malade : rien n'y fait.

Louis-Antoine de France, fils de Charles X de France, épouse au château de Mitau en Lettonie le 10 juin 1799 Marie-Thérèse de France.

Dès lors, Marie-Thérèse de France partage l'exil de Louis XVIII, son oncle, qui utilise son image de martyre de la Révolution pour rallier les royalistes et intéresser les souverains européens à sa cause.

Marie-Thérèse de France partage la vie de son oncle, plus que celle de son propre époux. Elle est la véritable reine de la petite cour en exil, même si l'épouse de Louis XVIII, Marie-Joséphine de Savoie, est en vie.



Louis XVIII et Marie-Joséphine-Louise de Savoie en Grande-Bretagne

Lorsque Louis XVIII et Marie-Joséphine-Louise de Savoie partent pour la Grande-Bretagne en 1808.

Jeanne-Marguerite Gallois les y suit et s'installe à Londres, où elle fait des tentatives répétées et infrtuctueuse, pour revoit Marie-Joséphine-Louise de Savoie.



Perception d'avantages matériels par Jeanne-Marguerite Gallois

Prévoyante, Jeanne-Marguerite Gallois a conservé de précieux documents.

Parmi ses documents, figurent :

Jeanne-Marguerite Gallois fait valoir ses droits auprès de l'Administration et obtint gain de cause.



Mort de Jeanne-Marguerite Gallois

Jeanne-Marguerite Gallois meurt à Gray en Haute-Saône en 1817.

Louis XVIII se souvient de la correspondance passionnée de Marie-Joséphine-Louise de Savoie avec Jeanne-Marguerite Gallois.

C'est pourquoi, la police fait main-basse sur les papiers de Jeanne-Marguerite Gallois dès que son décès est connu.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !