Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



38 événements affichés, le premier en 1317 - le dernier en 1484



Mariage de Philippe III d'Évreux avec Jeanne II de France

Philippe III d'Évreux épouse à Paris le 27 mars 1317 ou le 18 juin 1318 Jeanne II de France. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles IV le Bel avec Jeanne d'Évreux

Étant la du roi, elle bénéficie

Jean XXII, pape français, fait preuve de complaisance en délivrant à Charles IV le Bel la dispense nécessaire pour qu'il puisse épouser sa cousine germaine.

Charles IV le Bel épouse le 5 ou le 13 juillet 1325 Jeanne d'Évreux. Leurs enfants sont :

Jeanne d'Évreux est, tout au long de sa vie, un grand mécène dans le domaine de l'enluminure, de la sculpture, de l'orfèvrerie, de l'architecture.

Charles IV le Bel fait pour elle réaliser un livre d'heures remarquable par Jean Pucelle, peintre et orfèvre, connu surtout en tant qu'enlumineur et miniaturiste.



Naissance de Jeanne de France

Jeanne de France naît en 1326, fille de Charles IV le Bel et de Jeanne d'Évreux.



Mariage de Jean II le Bon avec Bonne de Luxembourg

Très lié aux Valois et à la cour de France, Jean Ier de Luxembourg donne sa fille en mariage au fils de Philippe VI de Valois.

En janvier 1332, le contrat de mariage entre Jean II le Bon et Bonne de Luxembourg est signé à Fontainebleau.

Jean II le Bon épouse à Melun le 28 juillet 1332 Bonne de Luxembourg. Leurs enfants sont :

Bonne de Luxembourg est la sœur aînée de l'Empereur Charles Ier de Luxembourg



Mariage de Charles II le Mauvais avec Jeanne de France

Charles II le Mauvais espère une hypothétique restauration de ses droits éventuels à la couronne de France à laquelle sa mère avait pourtant renoncé en 1328, avant sa naissance, et intrigue dans ce but.

Charles II le Mauvais épouse à Viviers-en-Brie 12 février 1352 Jeanne de France, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.

Leurs enfants sont :

La dot de Jeanne est de 100 000 écus.

Jean II le Bon doit recourir à une mutation monétaire pour la réunir.

Jean II le Bon mène une vie de cour dispendieuse et doit faire face à la jalousie de certains féodaux, en particulier de Charles II le Mauvais, son gendre.

Jean II le Bon envenime l'hostilité de ce dernier par d'inutiles spoliations.



Mort de Jeanne de France

Jeanne de France meurt en 1360.



Naissance de Charles III le Noble

Charles III de Navarre, dit le Noble, naît à Mantes en 1361, fils de Charles II le Mauvais et de Jeanne de France (1343-1373).



Naissance de Jeanne de Navarre

Jeanne d'Évreux, infante de Navarre, ou Jeanne de Navarre naît vers 1370, fille de Charles II le Mauvais, Roi de Navarre, et de Jeanne de France.


Mariage de Charles VI avec Isabeau de Bavière Isabeau de Bavière avec Christine de Pisan

Mariage de Charles VI le Fou avec Isabeau de Bavière

Charles VI le Fol épouse à la cathédrale d'Amiens le 17 juillet 1385 Isabeau de Bavière, fille d'Étienne III de Bavière et de Thadée Visconti. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean IV le Conquérant avec Jeanne de Navarre

Jean IV le Conquérant est veuf de Jeanne Holland.

Jean IV le Conquérant épouse en septembre 1386 Jeanne de Navarre, fille de Charles II le Mauvais et de Jeanne de France. Leurs enfants sont :



Naissance de Jeanne de France

Jeanne de France naît le 14 juin 1388, fille de Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière.



Mort de Jeanne de France

Jeanne de France meurt en janvier 1390.



Naissance de Jeanne de France

Jeanne de Valois naît le 24 janvier 1391, fille de Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière.



Traité entre Charles VI le Fou et la Bretagne

Jeanne de France est promise à Jean VI de Bretagne comme le stipule le traité de paix signé en 1392.



Mariage de Jean V le Sage avec Jeanne de France

Jean V le Sage épouse le 19 septembre 1396 Jeanne de France, fille de Charles VI le Fou. Leurs enfants sont :



Naissance d'Anne de Dreux

Anne de Dreux naît en 1409, fille de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Naissance de François Ier le Fratricide

François Ier le Fratricide, dit aussi le Bien-Aimé, naît le 11 mai 1410 ou 1414, fils de Jean V le Sage et de Jeanne de France



Naissance d'Isabelle de Bretagne

Isabeau ou Isabelle de Bretagne ou de Dreux naît en 1411, fille de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Naissance de Marguerite de Bretagne

Marguerite de Bretagne naît en 1412, fille de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Naissance de Catherine de Dreux de Bretagne

Catherine de Dreux de Bretagne naît en 1416, fille de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Naissance de Pierre II le Simple

Pierre II, dit le Simple, naît le 7 juillet 1418, fils de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Naissance de Gilles de Bretagne

Gilles de Bretagne naît en 1420, fils de Jean V le Sage et de Jeanne de France.


Reddition de Marguerite de Clisson à Champtoceaux

Siège de Champtoceaux

Jean V le Sage Prisonnier puis Libéré

Gilles de Rais s'illustre sous les ordres de Jean V le Sage en prenant une part active dans les querelles résiduelles de la Guerre de succession de Bretagne en 1420.

En 1420, Marguerite de Clisson attire Jean V le Sage à une fête qu'ils donnent à Champtoceaux, Jean s'y rend et est fait prisonnier. Elle fait alors courir le bruit de sa mort et le changent de prison chaque jour.

Jeanne de France fait appel à tous les barons de Bretagne qui assiège un par un tous les châteaux des Penthièvre et les rasent. Après un long siège et une rude bataille, les Bretons parviennent à s'emparer de la comtesse douairière de Penthièvre, Marguerite de Clisson, et à libérer Jean V le Sage.

Jean V le Sage ordonne la destruction de Champtoceaux. Les Penthièvre, dépouillés de tous leurs biens, s'exilent en France. Deux des fils de Marguerite de Clisson sont exécutés pour lèse-majesté et le troisième est emprisonné durant 25 ans.

En 1420, le château de Clisson devient propriété de Jean V le Sage. Il est donné en apanage à Richard de Bretagne.



Mariage de Charles VII de France avec Marie d'Anjou

Charles VII de France épouse à Bourges en 1422 Marie d'Anjou, fille de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon. Yolande d'Aragon joue un grand rôle dans l'entourage politique de son gendre Charles VII. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Ier de Bourbon avec Agnès de Bourgogne

Charles Ier de Bourbon épouse en 1425 Agnès de Bourgogne (1407-1476), fille de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière. Leurs enfants sont :



Naissance de Jeanne de France

Jeanne de France naît en 1430 ou 1435, fille de Charles VII de France et de Marie d'Anjou.



Mort de Jeanne de France Duchesse de Bretagne

Jeanne de France, Duchesse de Bretagne, meurt le 27 septembre 1433.



Libération de Charles Ier d'Orléans

Mariage de Charles Ier d'Orléans avec Marie de Clèves

Don du Château de Châteaudun à Jean de Dunois

Philippe III le Bon envoie Philippe Pot comme ambassadeur à Londres, où il sert d'intermédiaire pour la libération de Charles Ier d'Orléans.

Charles Ier d'Orléans est libéré par les Anglais le 5 novembre 1440, contre une rançon de 220 000 écus d'or et la promesse d'épouser Marie de Clèves, la nièce de Philippe III le Bon, en gage d'alliance avec la France.

La rançon représente partiellement la dot de sa nouvelle épouse.

Charles Ier d'Orléans, 46 ans, épouse le 26 novembre 1440 Marie de Clèves, âgée de 14 ans, fille de Adolphe IV de La Marck, Duc de Clèves, et de Marie de Bourgogne. Leurs enfants sont :

Jean de Dunois reçoit le Château de Châteaudun en gage de ses actes pour avoir précipité la libération de Charles Ier d'Orléans, son demi-frère.

Charles Ier d'Orléans récupère sa terre de Brie-Comte-Robert.


Agnès Sorel - vierge à l'enfant de Jean Fouquet (partie droite du diptyque de Melun, conservé autrefois à la collégiale Notre-Dame de Melun) et maintenant au musée des beaux arts d'Anvers (Belgique) Agnès Sorel Agnès Sorel d'après Jean Fouquet

Liaison de Charles VII de France avec Agnès Sorel

En 1444, la jeunesse et la beauté d'Agnès Sorel la font remarquer par Charles VII de France, ce dauphin sans beauté, sans grande intelligence et sans fortune.

Pierre de Brézé, qui remarque les regards de son suzerain pour cette nouvelle venue à la cour, la lui présente.

Très rapidement, Agnès Sorel passe du rang de demoiselle d'honneur d'Isabelle de Lorraine à celui de première dame officieuse du royaume de France.

Officiellement, elle devient demoiselle de la maison de la reine Marie d'Anjou.

Elle a le statut de favorite officielle, ce qui est une nouveauté : les rois de France avaient jusque-là des maîtresses mais elles devaient rester dans l'ombre.

Charles VII de France a d'ailleurs eu d'autres maîtresses, mais elles n'ont pas eu l'importance d'Agnès Sorel.

Agnès Sorel est blonde avec la peau claire.

Certains de ses contemporains disent qu'entre les belles c'était la plus belle du monde.

Son art de vivre et ses extravagances rejettent la reine dans l'ombre.

Pour se procurer ces atours précieux, elle devient la meilleure cliente de Jacques Cœur qui en échange parvient à gagner sa protection.

Elle consomme de grandes quantités d'étoffes précieuses et, bien sûr, toutes les femmes de la cour l'imitent.

Ce qu'elle dilapide en bas, elle le rattrape en haut, en inventant le décolleté épaules nues, si nues qu'un chroniqueur hypocrite mais pas aveugle déplore "cette ribaudise et dissolution".

De vertigineuses pyramides surmontent sa coiffure.

Des traînes de huit mètres de long allongent ses robes bordées de fourrures précieuses : martre ou zibeline.

En 1444, le roi lui offre 20 600 écus de bijoux dont le premier diamant taillé connu à ce jour.

Les moralistes Thomas Basin, conseiller du roi Charles VII, ou Juvénal des Ursins, la rendent responsable du "réveil" sensuel de Charles VII.

Ils jugent sévèrement sa liberté de moeurs et l'accusent de faire de ce roi chaste un roi débauché entièrement livré à ses maîtresses.

Mais Agnès n'est pas qu'une jeune femme frivole.

Elle est aussi une intrigante habile et une conseillère avisée.

Elle impose ses amis au roi ou s'acquiert la faveur des conseillers de la Couronne, qui voient en elle le moyen de s'assurer la bienveillance royale.

Le roi, en l'espace de quelques mois, lui octroie les fiefs de Beauté-sur-Marne, d'où son surnom de "Dame de Beauté", Vernon, Issoudun, Roquesezière et lui offre le domaine de Loches et comtesse de Penthièvre.

Les filles de Charles VII de France et d'Agnès Sorel, les "bâtardes de France" sont légitimées :



Mariage de Jean II de Bourbon avec Jeanne de France

Jean II de Bourbon épouse à Moulins en 1447 ou 1452 Jeanne de France, fille de Charles VII de France et de Marie d'Anjou.



Naissance de Jeanne de France

Jeanne de France naît à Beauté-sur-Marne en 1448, fille de Charles VII de France et d'Agnès Sorel.

Charles VII de France confie à Pierre Frotier l'éducation de Jeanne de France.

Elle est élevée au château de Preuilly.



Mariage de Louis XI avec Charlotte de Savoie

Louis XI est veuf de Marguerite Stuart.

Sans le consentement de son père, Louis XI épouse à Chambéry le 2 ou le 14 février 1451 Charlotte de Savoie, fille de Louis Ier de Savoie et d'Anne de Lusignan. Leurs enfants sont :

Par-delà ce mariage apparaît pour la première fois le mirage italien.

Louis XI passant peu de temps avec elle, elle restera souvent seule à Amboise ou à Tours.

La princesse est somptueusement dotée de 200 000 écus, dont 12 000 comptant.

Néanmoins, Louis XI rencontra par la suite des difficultés pour entrer en possession de toute la dot.

Parallèlement au mariage, Louis XI et Louis Ier de Savoie signe une alliance exclusive.



Mariage d'Antoine de Bueil avec Jeanne de France

Antoine de Bueil Comte de Sancerre épouse le 25 ou le 30 décembre 1461 Jeanne de France, fille de Charles VII de France et d'Agnès Sorel. Leurs enfants sont :

Elle lui apporte une dot de 40 000 écus d'or.



Naissance de Jacques de Bueil

Jacques de Bueil naît vers 1462, fils de d'Antoine de Bueil, Comte de Sancerre, Chancelier du Roi, et de Jeanne de France, fille légitimée du roi Charles VII de France et d'Agnès Sorel.



Naissance de Jeanne l'Estropiée

Jeanne de France ou de Valois, dite Jeanne l'Estropiée, naît en 1464 fille de Louis XI et de Charlotte de Savoie.



Mort de Jeanne de France

Jeanne de France meurt en 1467.



Mort de Jeanne de France

Jeanne de France, épouse de Jean II de Bourbon, meurt en 1482.



Mariage de Jean II de Bourbon avec Catherine d'Armagnac

Jean II de Bourbon est veuf de Jeanne de France.

Jean II de Bourbon épouse à Saint-Cloud en 1484 Catherine d'Armagnac (morte en 1487), fille de Jacques d'Armagnac, Duc de Nemours, et de Louise d'Anjou. Leur enfant est :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !