Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1664 - le dernier en 1746



Mariage de Charles Colbert de Croissy avec Marguerite Béraud

Charles Colbert de Croissy épouse le dimanche 20 janvier 1664 Marguerite Béraud. Leurs enfants sont :

La terre de de Croissy-en-Brie passe dans la famille Colbert.



Naissance de Jean-Baptiste Colbert de Torcy

Jean-Baptiste Colbert de Torcy naît à Paris le 14 septembre 1665, fils de Charles Colbert de Croissy et de Marguerite Béraud.


Jean-Baptiste Colbert de Torcy - Gravure d'après Hyacinthe Rigaud

Mort de Charles Colbert de Croissy

Jean-Baptiste Colbert de Torcy Secrétaire d'état aux affaires étrangères

Mariage de Jean-Baptiste Colbert de Torcy avec Catherine-Félicité Arnauld

Charles Colbert de Croissy prépare les négociations du traité de Ryswick mais il meurt à Versailles le 26 ou le 28 juillet 1696.

Jean-Baptiste Colbert de Torcy obtient de Louis XIV qu'il soit survivancier (successeur) de Charles Colbert de Croissy, son père, au poste de secrétaire d'état aux affaires étrangères.

Louis XIV arrange la réconciliation des Colbert avec Simon Arnauld d'Andilly.

Louis XIV confie à Simon Arnauld d'Andilly la formation de Jean-Baptiste Colbert de Torcy.

C'est une véritable direction bicéphale qui s'occupe alors des Affaires étrangères :



Mariage de Jean-Baptiste Colbert de Torcy avec Catherine Félicité Arnauld de Pomponne

Jean-Baptiste Colbert de Torcy épouse le 13 août 1696 Catherine Félicité Arnauld de Pomponne. Leurs enfants sont :


Conquêtes de Louis XIV de France sur l'Espagne et l'Empire

Traité de Ryswick

Fin de la Guerre de la ligue d'Augsbourg

Philippe V d'Espagne héritier du trône d'Espagne

Léopold Ier de Lorraine Duc de Lorraine et de Bar

Léopold Ier de Lorraine reçoit un commandement dans l'armée du Rhin en 1697.

Jean-Baptiste Colbert de Torcy négocie avec Simon Arnauld d'Andilly, son mentor et beau-père.

Ces traités de Rijswijk ou Ryswick, dans les faubourgs de La Haye, mettent fin à la Guerre de la ligue d'Augsbourg entre Louis XIV et la Grande Alliance.

Louis XIV manœuvre habilement :

Les négociations traînent en longueur. Louis XIV fait un ultimatum aux coalisés. La paix doit être signée avant le 20 septembre 1697.

La France signe trois premiers traités le 20 septembre 1697 avec respectivement les Provinces-Unies, l'Angleterre et l'Espagne.

Louis XIV accepte de reconnaître Guillaume III d'Orange-Nassau comme roi d'Angleterre sous le nom de Guillaume III.

Louis XIV accepte de rendre la plus grande partie des Pays-Bas espagnols, la Catalogne et Barcelone à Charles II d'Espagne.

Son calcul est de ménager l'opinion espagnole, afin de préparer la succession d'Espagne. Avec l'appui de la cour de Madrid, Charles II d'Espagne désignera Philippe d'Anjou, petit-fils de Louis XIV, comme héritier

Les Provinces-Unies signent des accords commerciaux avec la France et obtiennent le droit d'entretenir des garnisons dans certaines forteresses des Pays-Bas espagnols.

L'Espagne reconnait l'occupation par la France de l'ouest de l'île de Saint-Domingue (pars occidentalis).

Cela permettra à la France d'être le premier producteur mondial de sucre dès les années 1740. Le sucre étant une denrée fort chère et exportable, Louis XIV renforce ainsi les intérêts des négociants français, situés notamment à Bordeaux, Nantes et Lorient, et préoccupés par le commerce atlantique.

Un délai supplémentaire est accordé à Léopold Ier de Habsbourg. Un second traité est signé avec le Saint Empire romain germanique le 30 octobre 1697.

Louis XIV rend la Lorraine à Léopold Ier de Lorraine qui devient effectivement Duc de Lorraine et de Bar, mais la Lorraine doit rester neutre.

Louis XIV annexe définitivement la Sarre, les quatre-cinquième de l'Alsace (Strasbourg, villes de la Décapole, Basse-Alsace).

La France obtient une compensation financière pour ses droits sur le Palatinat.

Le traité est ratifié le 13 décembre 1697.


Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Pomponne

Mort de Simon Arnauld de Pomponne

Jean-Baptiste Colbert de Torcy Surintendant des postes

Simon Arnauld d'Andilly meurt à Fontainebleau le 26 septembre 1699. Il est inhumé dans l'église Saint-Merry de Paris. Son cœur est inhumé dans l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Pomponne.

En 1699, Jean-Baptiste Colbert de Torcy succède à Simon Arnauld d'Andilly comme surintendant des postes.



Jean-Baptiste Colbert de Torcy Ministre d'État

En 1700, Jean-Baptiste Colbert de Torcy devient ministre d'État.


Philippe V d'Espagne

Mort de Charles II d'Espagne

Philippe V d'Espagne Roi d'Espagne

Louis le Grand Dauphin réclame avec une vigueur inaccoutumée pour son fils Philippe V d'Espagne, l'héritage de la couronne d'Espagne sur laquelle sa mère lui a donné des droits.

Charles II d'Espagne, descendant de Charles Quint, meurt à Madrid le 1er novembre 1700 sans descendance, éteignant avec lui la branche espagnole de la maison des Habsbourg.

Jean-Baptiste Colbert de Torcy négocie alors le testament du roi Charles II d'Espagne.

Par testament, Charles II d'Espagne fait de Philippe V d'Espagne, fils de Louis le Grand Dauphin et de Marie-Anne-Christine de Bavière, son héritier.

Philippe V d'Espagne tient ses droits au trône espagnol de Marie-Thérèse d'Autriche (1638-1683), sa grand-mère.

Du 9 au 11 novembre 1700, Louis XIV tient à Fontainebleau, chez Françoise d'Aubigné, plusieurs conseils et prend la décision d'accepter ce testament. Louis XIV réalise ainsi son rêve de mettre un membre de la dynastie des Bourbon (son petit-fils en l'occurrence) sur le trône d'Espagne.

Philippe V d'Espagne devient roi d'Espagne.

Louis-Auguste de Bourbon et à Anne-Louise Bénédicte de Bourbon-Condé donnent au château de Sceaux une fête brillante pour célébrer le départ de Philippe V d'Espagne.

Malgré de nombreux renversements suivis de restauration, la Maison Bourbon conservera la couronne d'Espagne jusqu'à notre époque. L'actuel roi d'Espagne, Juan Carlos Ier, est un descendant de Louis XIV.

À la mort du dernier Habsbourg d'Espagne, l'ordre de la Toison d'or est scindé en deux branches, pour exister simultanément en Espagne et en Autriche.

Charles II d'Espagne demande par testament que Marie-Anne de Neubourg, sa veuve, reçoive une rente correcte chaque année, et qu'elle soit traitée avec respect par son successeur.

Cependant, Philippe V d'Espagne, ordonne que Marie-Anne de Neubourg quitte Madrid avant son entrée dans la capitale.

Marie-Anne de Neubourg n'a pas d'autre choix que de se réfugier à Tolède où elle habite dans le vieil et sinistre Alcazar où sa situation s'avère très difficile.



Famine en France

Bataille de Malplaquet

Claude Louis Hector de Villars Pair de France

L'hiver 1709 est l'un des plus rigoureux de ce début de siècle. S'ajoute une crise économique entraînant une famine très meurtrière.

Les caisses de l'État sont pratiquement vides et la population est soumise au lourd fardeau de l'occupation ennemie.

En 1709, Louis Antoine de Noailles vend son argenterie pour soulager le peuple, accablé par la famine.

Jean-Baptiste Colbert de Torcy est l'un des inspirateurs de l'appel au sursaut national lancé par Louis XIV en 1709.

Le commandement de l'armée du Nord est rendu à Claude Louis Hector de Villars. Celui-ci ne perd pas de temps et œuvre à sa réorganisation.

Les alliés cherchent à exploiter l'avantage obtenu l'année précédente grâce à Audenarde et à Lille.

Les Français tentent timidement de soutenir Mons assiégé après la chute prématurée de Tournai fin juillet 1709.

Les forces alliées, la plupart autrichiennes et hollandaises, sont commandées par John Churchill, Duc de Marlborough, et Eugène-François de Savoie-Carignan.

Frédéric-Guillaume Ier de Prusse combat sous les ordres d'Eugène-François de Savoie-Carignan et participe directement à la bataille.

Jacques François Édouard Stuart participe à cette bataille.

Les Français sont commandés par Claude Louis Hector de Villars.

Louis-Auguste d'Albert d'Ailly se distingue lors de cette bataille.

Louis III de Mailly-Nesle participe à cette bataille.

Le 11 septembre 1709, à Malplaquet au sud de Mons en Belgique, Eugène-François de Savoie-Carignan amorce une offensive sur l'aile gauche française.

Il y a massé 83 bataillons et n'en laisse que 30 face à l'aile droite française qui, elle, en compte 70.

L'idée directrice de ce plan est de forcer Claude Louis Hector de Villars à engager ses réserves et ainsi à affaiblir son centre.

Il fait au contraire glisser sa première ligne.

Les cavaleries de la maison du roi sous Guillaume François Gibert de Lhène et celles du prince de Hesse-Cassel s'affrontent au centre.

Claude Louis Hector de Villars et Antoine V de Gramont sont blessés lors de cette bataille.

Lorsque la situation est stabilisée, Louis François de Boufflers qui remplace Claude Louis Hector de Villars, préfère ordonner le repli.

Dans cette bataille, la plus sanglante de la guerre de Succession d'Espagne, les alliés sont victorieux mais perdent 20 à 25 000 hommes et renoncent à envahir la France.

Les Français ne perdent qu'environ 12 000 hommes, et se replient en bon ordre sur Bavay et Valenciennes.

Encore une défaite comme ça, sire, et nous avons gagné la guerre.

Les Français croient John Churchill mort qui n'est que blessé.

C'est l'origine de la chanson populaire "Marlbrough s'en va-t-en guerre".

Ce bilan mitigé leur donne aux Français un léger avantage qui leur permet de poursuivre la guerre.

Claude Louis Hector de Villars est fait pair de France en 1709.



Naissance de Constance Colbert de Torcy

Constance Colbert de Torcy naît à Versailles le 17 mai 1710, fille de Jean-Baptiste Colbert de Torcy et de Catherine Félicité Arnauld de Pomponne.

Elle est baptisée à Notre-Dame à Versailles le 18 mai 1710.



Cession de l'hôtel de Beauharnais

Germain Boffrand ne profite guère de l'hôtel de Beauharnais. Un an après son installation, il le vend à Jean-Baptiste Colbert de Torcy.



Cession du château de Sablé-sur-Sarthe

Jean-Baptiste Colbert de Torcy achète le marquisat de Sablé et le château en 1711.



Création de l'Académie politique

En 1712, Jean-Baptiste Colbert de Torcy crée l'Académie politique, une école de formation pour les futurs diplomates.


Conquêtes de Louis XIV de France sur l'Espagne et l'Empire

Traité d'Utrecht

Marie-Élisabeth de Habsbourg Régente des Pays-Bas

Victor-Amédée II de Savoie Roi de Sicile

Exil de Jacques François Édouard Stuart

Jean-Baptiste Colbert de Torcy négocie au mieux le traité d'Utrecht.

Nicolas Chalon du Blé représente Louis XIV lors de cette négociation.

Robert Harley et Henry Saint-John conclut le Traité d'Utrecht coté britannique.

Le Traité d'Utrecht est signé le 31 mars 1713 et met fin à la Guerre de Succession d'Espagne.

Ce traité reconnait l'installation de Philippe V d'Espagne, un Bourbon sur le trône d'Espagne. Mais les Autrichiens et les Anglais exigent des compensations territoriales au détriment de l'Espagne qui perd :

Charles VI de Habsbourg confie la régence des Pays-Bas à sa sœur Marie-Élisabeth de Habsbourg.

Philippe V d'Espagne renonce à ses droits à la succession du trône de France.

L'acquisition par la France de la principauté d'Orange est reconnue définitivement.

Terre-Neuve devient anglaise.

Jacques Ier Fitz-James convainc Louis XIV de demander l'annexion de la vallée de l'Ubaye, pour renforcer la frontière française des Alpes.

Victor-Amédée II de Savoie a gardé sa neutralité entre Autriche et France. Il récupère la Savoie, reçoit une partie du Milanais et la Sicile. Victor-Amédée II de Savoie devient Roi de Sicile en 1713.

La cession des trois escartons d'Oulx, de Val Varache et du Pragelas au royaume de Piémont-Sardaigne, par le traité d'Utrecht, fragilise considérablement la région du fait de la complémentarité économique entre les escartons de l'est et ceux de l'ouest. Les Escartons de Briançon font perdurer tant bien que mal leurs coutumes sous le pouvoir savoyard.

Le traité d'Utrecht contraint Louis XIV à refuser l'asile à Jacques François Édouard Stuart.

En février 1713, Jacques François Édouard Stuart part donc à Bar-le-Duc capitale du Barrois. Il mène la belle vie, fréquentant, Léopold Ier, Duc de Lorraine, et ses parents, au château de Lunéville et à Commercy.

À la demande d'Anne Ire de Grande-Bretagne, Louis XIV gracie 136 galériens camisards emprisonnés pour fait de religion, ils sont relâchés et exilés en Angleterre.


Paix de 1714

Fin de la guerre de Succession d'Espagne

Traité de Rastatt

Charles VI de Habsbourg Roi de Naples

Jean-Baptiste Colbert de Torcy négocie au mieux le traité de Rastatt.

La France a évacué toutes les conquêtes de la rive droite du Rhin, mais elle est restée en possession de la ville de Landau du Palatinat (située sur la rive gauche) avec sa forteresse.

Le traité de Rastatt est signé le 6 mars 1714 entre le Royaume de France et l'Archiduché d'Autriche et met fin à la guerre de Succession d'Espagne.

Charles VI de Habsbourg doit renoncer à ses prétentions au trône d'Espagne mais parvient à conserver le royaume de Naples.

Maximilien II Emmanuel de Bavière retrouve ses terres.

Louis XIV, furieux, a refusé la médiation de Clément XI.

La papauté, représentée seulement par un observateur au traité de Rastatt, mettra un certain temps à se remettre de cette guerre.

Les traités d'Utrecht et de Rastatt marquent la perte de la prééminence française en Europe.

Le traité de Rastatt a été rédigé en français, consacrant le rôle international de la langue française et marquant le début de la carrière diplomatique de cette langue.



Jean-Baptiste Colbert de Torcy toujours Surintendant des postes

À la mort de Louis XIV en 1715, Jean-Baptiste Colbert de Torcy doit abandonner le secrétariat d'état aux Affaires étrangères et ne conservera que la surintendance des postes, jusqu'en 1723.


Château de Sablé-sur-Sarthe

Rénovation du château de Sablé-sur-Sarthe

En 1715, Jean-Baptiste Colbert de Torcy fait effectuer des travaux de rénovation au château de Sablé-sur-Sarthe sur les plans de l'architecte Claude Desgotz ou Desgots.

Il ordonne la construction d'un nouveau logis. Les anciennes structures sont en partie éventrées, laissant place à un grand jardin régulier.

Ces travaux se poursuivent jusqu'en 1728, mais ce n'est qu'en 1741 qu'est achevée la décoration intérieure.



Mariage d'Augustin-Joseph de Mailly avecConstance Colbert de Torc

Augustin-Joseph de Mailly épouse le 20 avril 1732 Constance Colbert de Torcy, fille de Jean-Baptiste Colbert de Torcy et de Catherine Félicité Arnauld de Pomponne. Leurs enfants sont :

Ce mariage se fait en présence de Louis XV.



Mort de Jean-Baptiste Colbert de Torcy

Jean-Baptiste Colbert de Torcy meurt le 2 septembre 1746.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !