Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



43 événements affichés, le premier en 1186 - le dernier en 1491



Mariage d'Étienne III d'Auxonne avec Béatrix de Thiern

Liaison de Étienne III d'Auxonne avec Blanche de Cicon

Étienne II d'Auxonne marie son fils. à l'héritière du comté de Chalon Étienne III d'Auxonne épouse vers 1186 Béatrix de Thiern. Leurs enfants sont :

À dater de ce mariage, leurs descendants prennent le patronymique de Chalon. Étienne III d'Auxonne continue ses anciennes relations avec Blanche de Cicon.



Naissance de Jean Ier de Chalon

Jean Ier de Chalon, dit Jean de Bourgogne, l'antique ou le Sage, naît en 1190, fils d'Étienne III d'Auxonne et de Béatrix de Thiern.



Mariage d'Archambaud IX de Bourbon avec Yolande de Châtillon-Saint-Pol

Archambaud IX de Bourbon épouse le 30 mai 1228 Yolande de Châtillon-Saint-Pol. Leurs enfants sont :



Mariage de Hugues IV de Bourgogne avec Yolande de Dreux

Hugues IV de Bourgogne épouse en 1228 ou 1229 Yolande de Dreux, fille de Robert III de Dreux et d'Aénor de Saint-Valery. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean de Bourgogne

Jean de Bourgogne naît en 1231, fils d'Hugues IV de Bourgogne et de Yolande de Dreux.



Mariage d'Eudes de Bourgogne avec Mathilde II de Bourbon

Mariage de Jean de Bourgogne avec Agnès de Bourbon

Eudes de Bourgogne est héritier du duché de Bourgogne.

Mathilde II de Bourbon est héritière des comtés de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre.

Agnès de Bourbon est héritière du Bourbonnais.

À l'initiative d'Hugues IV de Bourgogne a lieu un double mariage.

Eudes de Bourgogne épouse en février 1248 Mathilde II de Bourbon.

Leurs enfants sont :

Ce mariage a pour but le rattachement des comtés de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre au duché de Bourgogne.

Mais Eudes de Bourgogne mourra avant Hugues IV de Bourgogne en ne laissant que des filles, et les destinées des 3 comtés resteront distincts de celle du duché.

Jean de Bourgogne épouse en février 1248 Agnès de Bourbon.

Leur enfant est :



Naissance de Béatrice de Bourgogne

Béatrice de Bourgogne naît en 1257, fille de Jean de Bourgogne et d'Agnès de Bourbon.



Mort de Jean de Bourgogne Sire de Bourbon et Comte de Charollais

Jean de Bourgogne meurt le 29 septembre 1267 ou 1268.



Mariage de Robert de France avec Béatrice de Bourgogne

Robert de France épouse à Clermont-en-Beauvaisis en 1272 Béatrice de Bourgogne (1257-1310), fille de Jean de Bourgogne et d'Agnès de Bourbon. Leurs enfants sont :

Ils sont les ancêtres de la branche capétienne de Bourbon.



Mariage de Othon IV de Bourgogne avec Mahaut d'Artois

Othon IV de Bourgogne Comte d'Artois

Othon IV de Bourgogne s'abandonne davantage au clan français. Veuf, Othon IV de Bourgogne épouse en 1285 ou 1291 Mathilde d'Artois dite Mahaut d'Artois. Leurs enfants sont :

Othon IV de Bourgogne devient par mariage Comte d'Artois.



Mariage de Jean sans Peur avec Marguerite de Bavière

Jean sans Peur Comte de Nevers

Mariage de Guillaume II de Bavière avec Marguerite de Bourgogne

Jean sans Peur épouse à Cambrai le 12 avril 1385 Marguerite de Bavière. Leurs enfants sont :

Jean sans Peur devient Comte de Nevers en 1385.

Guillaume II de Bavière épouse le 12 avril 1385 Marguerite de Bourgogne, fille de Philippe II le Hardi et de Marguerite de Mâle. Leur enfant est :

Ces mariages préparent la future unité territoriale des Pays-Bas et l'union de ces principautés à l'État bourguignon.

Philippe II le Hardi fait aussi entrer par ces mariages la nouvelle dynastie de Bourgogne dans le réseau d'alliance de la maison de Bavière.



Mariage d'Antoine de Bourgogne avec Jeanne de Saint-Pol

Antoine de Bourgogne épouse à Arras le 19 février 1392 ou le 21 février 1402 Jeanne de Saint-Pol, fille de Valéran III de Luxembourg, Comte de Saint-Pol et de Ligny, et de Maud Holland. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean de Bourgogne

Jean de Bourgogne naît à Arras le 11 juin 1403, fils d'Antoine de Bourgogne et de Jeanne de Saint-Pol.



Mariage de Philippe de Bourgogne avec Bonne d'Artois

Philippe de Bourgogne épouse à Beaumont-en-Artois le 20 juin 1413 Bonne d'Artois, fille de Philippe d'Artois et de Marie de Berry. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean de Bourgogne

Charles de Bourgogne Comte de Nevers et de Rethel

Jean de Bourgogne naît à Clamecy en 1415, fils de Philippe de Bourgogne et de Bonne d'Artois.

Il naît l'année où son père était tué à la bataille d'Azincourt.

Charles de Bourgogne devient Comte de Nevers et de Rethel en 1415, sous la tutelle de Bonne d'Artois, sa mère, puis de son beau-père le Duc de Bourgogne Philippe III le Bon.



Tutelle de Jean sans Peur sur Liège

Jean de Bourgogne Duc de Brabant et de Limbourg

Jean de Bourgogne devient Duc de Brabant et de Limbourg en 1415 sous le nom de Jean IV de Brabant.

Encore enfant à la mort de son père, de caractère faible, de santé fragile, Jean de Bourgogne se laisse gouverner par son entourage.

Jean sans Peur veut obtenir la régence, mais les États brabançons contrecarrent ses plans.

Il réussit toutefois à étendre sa tutelle sur Liège.

L'union entre l'état de Limbourg et le Brabant est confirmée par le Traité du 4 novembre 1415.


Très Riches heures du duc de Berry - mois de décembre - scène de chasse près du au château de Vincennes

Mort de Jean Ier de Berry

Marie de Berry Duchesse d'Auvergne et Comtesse de Montpensier

Jean de Bourgogne Comte d'Étampes

Jean Ier de Berry meurt à Paris le 15 juin 1416.

Jean Ier de Berry et ses deux frères Louis Ier d'Anjou et Philippe II le Hardi, sont un soutien indéfectible de Charles V le Sage et de sa politique audacieuse contre l'ennemi anglais.

Jean Ier de Berry se sent plus proche de Charles V le Sage que de ses autres frères : en effet, comme lui, il aime les arts, la littérature, les beaux objets. Cependant, contrairement à Charles V le Sage, Jean Ier de Berry est plus un collectionneur qu'un créateur.

Mécène fastueux, Jean Ier de Berry protège les arts et les lettres et possède les plus beaux manuscrits de l'époque (Psautier).

Il commande les Très Riches heures du duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg qui ne l'achèveront que bien après sa mort.

Ce manuscrit est composé d'une collection de textes illustrés, calendriers, psaumes, messes pour chaque heure liturgique de la journée. Il permet de suivre le rituel de la piété quotidienne établi par l'église. Il est conservé au musée Condé à Chantilly.

Jean Ier de Berry fait également exécuter les Petites Heures de Jean de Berry

Jean Ier de Berry se fait construire plusieurs palais :

À Poitiers, il fait de plus réaménager le donjon comtal en tour de résidence.

L'architecte de la plupart de ces constructions était Guy de Dammartin.

Sur le modèle de la Sainte-Chapelle de Paris, Jean Ier de Berry fait, comme ses frères, édifier une chapelle dans ses domaines, pour bien montrer sa filiation avec le roi Saint-Louis.

Marie de Berry devient Duchesse d'Auvergne et Comtesse de Montpensier en 1416.

Robert Ier d'Estampes est exécuteur testamentaire de Jean Ier de Berry.

Jean Ier de Bourbon, prisonnier à Londres, devient Duc d'Auvergne en 1416 sous le nom de Jean II.

D'abord, Comte de Clermont, Charles Ier de Bourbon a à gérer les domaines de son père. À l'âge de 15 ans, Charles Ier de Bourbon préside le conseil de régence.

Étant fils cadet, Jean de Bourgogne ne peut prétendre à recevoir un gros héritage. Son arrière grand-père Jean Ier de Berry lui lègue le comté d'Étampes.

Jean de Bourgogne devient Comte d'Étampes.



Mariage de Jean de Bourgogne avec Jacqueline de Bavière

Jean de Bourgogne Comte de Hainaut

Jean de Bourgogne épouse le 10 avril 1418 Jacqueline de Bavière, sa cousine germaine, fille de Guillaume II de Bavière et de Marguerite de Bourgogne.

Jean de Bourgogne devient Comte de Hainaut sous le nom de Jean II de Hainaut et Comte de Hollande et de Zélande en 1418.

Jacqueline de Bavière tente de supplanter et d'éliminer les conseillers de son mari, mais, lasse de ces luttes incessantes, elle s'enfuit à Calais et se réfugie en Angleterre, où elle travaille à faire casser son mariage au motif de consanguinité (ils sont cousins germains).



Jean III de Bavière Comte de Hollande, de Zélande et de Frise

En 1420, Jean de Bourgogne cède la Hollande, la Zélande et la Frise à Jean III de Bavière, malgré l'opposition de Jacqueline de Bavière, son épouse, et des États de Brabant.

Jacqueline de Bavière tente de faire annuler son mariage avec Jean de Bourgogne pour proximité parentale.



Richard de Bretagne Comte d'Étampes

Charles VI le Fou conteste le lègue de Jean Ier de Berry à Jean de Bourgogne. Un procès dépouille Jean de Bourgogne d'Étampes qui est donné en 1421, à Richard de Bretagne.

Jean de Bourgogne continue à porter le titre de Comte d'Étampes.



Annulation du mariage de Jean de Bourgogne avec Jacqueline de Bavière

Martin V prononce l'annulation du mariage de Jean de Bourgogne avec Jacqueline de Bavière en 1422.



Mariage Humphrey de Gloucester avec Jacqueline de

Lasse des hésitations vaticanes à propos de la légitimité de son deuxième mariage, Jacqueline de Bavière cherche une protection hors du giron des Bourguignons.

Humphrey de Lancastre, Duc de Gloucester, épouse en mai 1423 Jacqueline de Bavière.

Humphrey espère devenir le nouveau comte de Hainaut, Hollande, Zélande, comtés sur lesquels Philippe III le Bon a des vues.

Toutefois le précédent mariage n'étant pas définitivement annulé, celui-ci est caduc.

La guerre commence entre ses deux maris : Humphrey de Gloucester et Jean de Bourgogne.

Aidé par Philippe III le Bon, Duc de Bourgogne, Jean de Bourgogne fait la conquête du Hainaut, de la Hollande et de la Zélande.



Création de l'Université de Louvain

En 1425, Jean de Bourgogne, Duc de Brabant, crée l'Université de Louvain.



Mort de Jean de Bourgogne

Philippe de Saint-Pol Duc de Brabant

Philippe III le Bon héritier de Jacqueline de Bavière

Jean de Bourgogne meurt à Bruxelles le 17 avril 1427, sans enfant.

Philippe de Saint-Pol, son frère lui succède comme Duc de Brabant.

Dès 1427, Philippe III le Bon oblige Jacqueline de Bavière, dernière comtesse autonome de Hainaut, Hollande, Zélande, à le reconnaître comme héritier et à lui remettre, par étape, le comté de Hainaut et ses autres possessions.



Levée des sièges de Laon et de Beauvais

Début 1434, d'imposantes forces françaises font face aux Anglais, non loin de Sillé-le-Guillaume.

Prigent VII de Coëtivy est adoubé sur le champ de bataille à Sillé-le-Guillaume en 1434 par Charles IV d'Anjou,

En juillet 1434, Arthur III de Bretagne parvient à faire lever les sièges de Laon et de Beauvais.

Arthur III de Bretagne gagne ensuite la Champagne et la Lorraine.

Conscient de la tournure que prennent les événements, Philippe III le Bon entame un rapprochement avec la France.

Jean de Bourgogne combat dans l'armée de Philippe III le Bon, son cousin , opére en Picardie en 1434.



Mariage de Jean de Bourgogne avec Jacqueline d'Ailly

Jean de Bourgogne épouse à Amiens en 1435 Jacqueline d'Ailly, fille de Raoul d'Ailly, Vidame d'Amiens, Baron de Picquigny, et de Jacqueline de Béthune, Dame d'Englemoutiers et de Vive. Leurs enfants sont :



Traité d'Arras

Opposition de Jean II d'Alençon à Charles VII de France

En 1435, à Arras s'ouvrent des discussions sur la fin de la Guerre de Cent Ans et le rétablissement de la paix entre la France et l'Angleterre.

Le chancelier Nicolas Rolin est l'âme et le cerveau de ces négociations.

Pierre, Seigneur de Boufflers est ambassadeur de Philippe III le Bon à Arras.

La conférence d'Arras est la première conférence européenne.

La délégation française est menée par :

Jean Chevrot accompagne Philippe III le Bon à Nevers, puis à Paris, aux préliminaires de paix.

La délégation bourguignonne est menée par Philippe III le Bon en personne, accompagné d'Isabelle de Portugal son épouse.

Sont présents :

Le congrès s'ouvre le 5 août 1435.

Les Anglais refusent l'annulation du traité de Troyes et quittent la négociation.

Pris dans l'étau franco-allemand, Philippe III le Bon, Duc de Bourgogne, se réconcilie avec Charles VII de France.

La traité d'Arras est signée le 20 ou le 21 septembre 1435 et met officiellement fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

Louis Ier de Bourbon-Vendôme est présent à la signature de ce traité.

Charles VII de France obtient la reconnaissance de son titre de roi de France.

Philippe III le Bon se voit contraint, de soutenir les Français face aux Anglais. Il reste Vassal du roi de France mais est exempté, à titre personnel, de tout hommage au Roi de France, obligation qui incombe à tout vassal.

La puissance européenne de Philippe est explicitement reconnue

Il est Grand-duc d'Occident. Le traité donne une indépendance de fait au duché de Bourgogne

Charles VII de France confirme les territoires conquis par Philippe III le Bon avec l'aide des Anglais et lui cède :

pour compenser l'assassinat de Jean sans Peur à Montereau.

Charles VII de France fait amende honorable pour ce meurtre et jure de punir les coupables.

Les villes de la Somme sont :

ainsi que les châtellenies de Roye-en-Vermandois, Péronne et Montdidier.

Le titre de Comte d'Étampes est reconnu à nouveau à Jean de Bourgogne.

La réconciliation de Charles VII de France et de Philippe III le Bon facilite la reprise des villes où l'adhésion au parti bourguignon ne soutenait plus la résistance militaire de garnisons anglaises souvent insuffisantes.

Le traité d'Arras jette Jean II d'Alençon dans l'opposition à Charles VII de France.

Jean II d'Alençon attendait de la victoire le dédommagement aux dépens des Bourguignons des pertes subies pendant la guerre, de sa rançon à la confiscation de son duché par Philippe III le Bon, et il s'estime joué.

Jean II d'Alençon entre alors dans tous les complots contre un gouvernement royal qui lui paraît faire la part très petite aux princes.

Jean II de Luxembourg-Ligny refuse de signer le traité d'Arras.

Au lendemain du traité d'Arras, Louis II de Chalon-Arlay renonce à la vie politique pour se consacrer à l'administration de ses vastes domaines.



Siège de Calais

Les Anglais, furieux, menacent Philippe III le Bon.

En retour, celui-ci tente de reprendre Calais en 1436, mais le siège tourne au désastre pour ses troupes et Philippe III le Bon se retire en Flandre.

Jean de Bourgogne participe à ces combats dans l'armée de Philippe III le Bon.

Philippe III le Bon réussit à sauvegarder les relations économiques que ses fiefs entretiennent avec l'Angleterre, et à conclure quelques accords commerciaux.



Naissance d'Élisabeth de Bourgogne-Nevers

Élisabeth de Bourgogne-Nevers naît en 1439, fille de Jean de Bourgogne et de Jacqueline d'Ailly.



Cession du Luxembourg à Philippe III le Bon

Philippe III le Bon Duc de Luxembourg

Menant grand train et criblée de dettes, Élisabeth de Goerlitz vend en 1443 le Luxembourg à Philippe III le Bon, un des neveux de son premier époux.

Philippe III le Bon devient Duc de Luxembourg.

Cette vente est mal acceptée par les Luxembourgeois qui lui reprochent d'avoir vendu le duché à un prince étranger.

Jean de Bourgogne combat dans l'armée de Philippe III le Bon au Luxembourg.

Élisabeth de Goerlitz se retire à Trèves.



Révolte de Gand

Gand se soulève. Bruges et Gand doivent se soumettre à Philippe III le Bon, fort de sa domination sur les campagnes voisines.

Jean de Bourgogne combat dans l'armée de Philippe III le Bon en Flandre.

En juillet 1453, Philippe III le Bon brise la révolte des Gantois qui sont vaincus à Gavre ou Gavere.



Mariage de Jean Ier de Clèves avec Élisabeth de Bourgogne-Nevers

Jean Ier de Clèves épouse à Bruges le 22 avril 1455 Élisabeth de Bourgogne-Nevers, fille de Jean de Bourgogne et de Jacqueline d'Ailly. Leurs enfants sont :


Jean de Bourgogne

Mort de Charles de Bourgogne

Jean de Bourgogne Comte de Nevers et de Réthel

Charles de Bourgogne meurt le 25 mai 1464.

Il est inhumé dans la cathédrale Saint-Cyr de Nevers, capitale de son comté.

Jean de Bourgogne son frère lui succède et devient Comte de Nevers et de Réthel.

Jean de Bourgogne se brouille mortellement avec Charles le Téméraire et se rallie à Louis XI.


Palais ducal de Nevers

Construction du Palais ducal de Nevers

Le Palais ducal de Nevers est construit à partir de 1464 par Jean de Bourgogne, Comte de Nevers, en lieu et place de son ancienne forteresse

Il est batti sur la butte qui domine le centre de la vieille ville.

Il est considéré comme le premier des châteaux de la Loire.

Ce palais est la résidence des comtes puis des ducs de Nevers.

Les 2 grosses tours postérieures sont les plus anciennes, à savoir du XVe siècle,



Bataille de Montlhéry

Mort de Jean Fourquet

Mort de Pierre de Brézé Comte de Maulévrier

Le 10 mars 1465, Charles de France frère de Louis XI prend la tête de la Ligue du Bien public.

Odet d'Aydie le Vieux est le confident de Charles de France. Il est de tous les complots contre le Roi.

Jean de Dunois participe à la Ligue du Bien public.

Jean V de Bueil rejoint la Ligue du Bien public.

François II de Bretagne n'apporte qu'une adhésion tardive et insuffisante.

Jean de Bourgogne est un partisan et un soutien de Louis XI contre la Ligue du Bien public.

Pierre de Laval choisit la fidélité à Louis XI.

Jean II de Bourbon-Vendôme se rallie à Louis XI et combat pour lui à la bataille de Montlhéry ;

Louis Ier de Luxembourg entre dans la Ligue du Bien public et commande l'avant garde de Charles le Téméraire.

Louis XI nomme Charles d'Artois lieutenant général pour l'Île-de-France, la Brie, le bailliage de Senlis et le duché de Normandie, ainsi que gouverneur de Paris.

Pour se défendre, Louis XI de France fait appel à François Ier Sforza et aux Liégeois.

Louis XI se met personnellement à la tête d'une grande offensive. Après la chute de Moulins, les Bourbons se soumettent.

Louis XI fait volte-face vers Paris, menacée par les Bretons et les Bourguignons.

Les armées se rencontrent à Montlhéry le 16 juillet 1465.

La bataille est pleine de confusion et de sang et sans réel vainqueur, mais le siège de Paris est brisé.

La désobéissance de Louis Ier de Luxembourg provoque la bataille de Montlhéry, et sa fuite manque d'entraîner une déroute bourguignonne.

Jean Fourquet, officier supérieur des gardes du palais de Louis XI, meurt lors de la bataille. Jeanne Hachette, sa fille, est adoptée par une dame Laisné, qui l'élève jusqu'à ses 18 ans.

Pierre de Brézé meurt lors de la bataille.



Mariage de Jean de Bourgogne avec Pauline de Brosse

Jean de Bourgogne est veuf de Jacqueline d'Ailly.

Jean de Bourgogne épouse à Boussac le 30 août 1471 Pauline de Brosse. Leur enfant est :



Naissance de Charlotte de Bourgogne

Charlotte de Bourgogne naît en 1472, fille de Jean de Bourgogne et de Pauline de Brosse.



Mort de Charles d'Artois

Jean de Bourgogne Comte d'Eu

Charles d'Artois meurt en 1472. Jean de Bourgogne hérite et devient Comte d'Eu en 1472.



Cession du Comté d'Eu

Jean de Bourgogne vend le Comté d'Eu à Charles le Téméraire en 1477.



Mariage de Jean de Bourgogne avec Françoise d'Albret

Jean de Bourgogne est veuf de Pauline de Brosse.

Jean de Bourgogne épouse à Châlus-Chabrol le 11 mars 1480 Françoise d'Albret.

Jean de Bourgogne a plusieurs fils illégitimes :



Liaison de Jean de Bourgogne avec Marguerite de Ghistelles

Jean de Bourgogne a une liaison avec Marguerite de Ghistelles.

Leurs enfants qu'il légitimera sont :



Mort d'Élisabeth de Bourgogne-Nevers

Jean de Bourgogne désigne Élisabeth de Bourgogne-Nevers, sa fille, comme héritière du Comté de Nevers.

Élisabeth de Bourgogne-Nevers meurt en 1483 avant Jean de Bourgogne.



Mort de Jean de Bourgogne Comte d'Étampes, de Nevers, de Rethel et d'Eu, Duc de Brabant et de Luxembourg

Engelbert de Clèves Comte de Nevers, d'Auxerre, d'Étampes et de Rethel

Jean de Bourgogne meurt à Nevers le 25 septembre 1491.

Engelbert de Clèves, son petit-fils, devient Comte de Nevers, d'Auxerre, d'Étampes et de Rethel.

La famille de Clèves récupère le comté d'Eu en 1491.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !