Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1015 - le dernier en 1044



Litiges de Guillaume III Taillefer avec l'Église

Guillaume III Taillefer a de nombreux litiges avec l'Église et tente de s'approprier ses biens.

Ainsi il est obligé de rendre les biens usurpés à l'abbaye de Lézat entre 1015 et 1025.

Le pape Jean XIX ordonne à Guillaume III Taillefer d'interdire à ses vassaux de piller les terres de Moissac, un litige qui ne trouve sa conclusion qu'avec son fils Pons II Guillaume de Toulouse qui en fait don à Cluny.


Jean XIX Pape

Mort de Benoît VIII Pape

Jean XIX Pape

Benoît VIII meurt le 9 avril 1024.

Il est inhumé dans l'ancienne basilique Saint-Pierre.

Benoît VIII rend des ordonnances contre le Célibat des prêtres.

Romano, originaire du Latium, est élu 144e pape le 14 mai 1024 sous le nom de Jean XIX.

Il a des liens de parenté avec la famille des comtes de Tusculum.

Il est le frère de Benoît VIII.



Bulle d'exemption pour l'ordre de Cluny

Jean XIX publie la bulle d'exemption pour l'ordre de Cluny en 1025.


Main guidonienne

Exil de Guy d'Arezzo

En 1025, suite à l'opposition des moines de Pomposa, Guy d'Arezzo part en exil et reçoit la protection de Théobald, Évêque d'Arezzo.

Il est professeur de musique à l'école de la Cathédrale d'Arezzo.

L'enseignement s'appuyait alors sur l'imitation du maître (méthode vita voce).

Guy d'Arezzo recherche une nouvelle notation permettant l'éducation de l'oreille, une lecture et une écriture des mélodies.


Micrologus de musica

Guy d'Arezzo rédige le "Micrologus de musica" dans lequel il décrit la base de la notation de la musique occidentale


Main guidonienne

On attribue a Guy d'Arezzo une représentation mnémotechnique de son propre système : la "main guidonienne.

Sur la face interne de la main gauche ouverte, les jointures et les phalanges des cinq doigts figurent l'ensemble des degrés de l'échelle musicale, répartis en sept séries de six sons.


Notes et Portée

Guy d'Arezzo invente la portée étendue à cinq lignes, le nom de notes,...

Guido trace en début de ligne une lettre-clé pour indiquer le son central de la série considérée, c'est-à-dire sa valeur d'intonation.


Hymne à Saint Jean-Baptiste

Guy d'Arezzo choisit un hymne à Saint Jean-Baptiste dont les premières syllabes, qui montent d'un degré à chaque vers, coïncident précisément avec les six premières notes.

La première strophe de l'hymne fournit ainsi leur nom à ces degrés, soit, ut, ré, mi, fa, sol, la.

UT queant laxis

REsonare fibris,

MIra gestorum,

FAmili tuorum,

SOLve polluti,

LAbii reatum,

Sancte Iohannes...

Dès lors, il est possible de déchiffrer une mélodie, sans ne l'avoir jamais entendue, et de se libérer ainsi des incertitudes de la mémoire.

La note ut, jugée trop dur à l'oreille, sera transformée en do par Bononcini en 1673.

Le si sera ajouté par Anselme de Flandres à la fin du XVIe siècle.

À Rome, selon la légende, Guy d'Arezzo montre au pape Jean XIX son antiphonaire (livre qui contient les chants - antiennes, répons - de l'office monastique) rédigé selon sa nouvelle méthode.


Conrad II le Salique au centre

Conrad II le Salique Empereur germanique

Conrad II le Salique est couronné Saint Empereur romain le 26 mars ou le 25 décembre 1027 à Rome, des mains du pape Jean XIX. Rodolphe III le Fainéant assiste à la cérémonie.



Hermann Ier de Misnie Comte d'Hassegau

Hermann Ier de Misnie devient Comte d'Hassegau en 1028.

Le pape Jean XIX accède en 1028 à sa demande de faire de Naumbourg un siège épiscopal.

La construction de la cathédrale débute en 1029.



Restauration de la cathédrale de Maguelone

Entre 1030 et 1032, Arnaud Ier de Maguelone obtient du pape Jean XIX des indulgences en faveurs des donateurs qui l'aideraient à relever la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Maguelone.

Arnaud Ier de Maguelone restaure la cathédrale de Maguelone.


Benoît IX Pape

Mort de Jean XIX Pape

Benoît IX Pape

Jean XIX meurt en 1032. Il est inhumé dans l'ancienne basilique Saint-Pierre.

Albéric III fait élire de manière simoniaque Théophylacte de Tusculum, son fils laïc, le 21 octobre 1032 sous le nom de Benoît IX et est couronné dès le lendemain de son élection. Benoît IX n'a pas la moindre vocation. Il est l'un des plus jeunes papes de l'histoire.

Benoît continue la politique d'apaisement ébauchée par son prédécesseur vis-à-vis de la noblesse : son père se retire partiellement de la vie politique, peu à peu remplacé par son frère, Grégoire II.

En matière ecclésiastique, Benoît IX soutient les ordres monastiques contre les ordinaires. Sur l'initiative de Pierre Damien, Benoît IX dépose deux évêques considérés comme simoniaques.

Benoît IX canonise Siméon de Syracuse, mort en ermite à Trèves.



Décision de Benoît IX contraire à celle de Conrad II le Salique

Benoît IX fait preuve de son indépendance en cassant en 1044 la décision imposée par Conrad II le Salique à Jean XIX au sujet du patriarcat d'Aquilée.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !