Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1380 - le dernier en 1412



Mariage de Jean-Galéas Ier Visconti avec Catherine Visconti

Jean-Galéas Ier Visconti est veuf d'Isabelle de France.

Pour satisfaire les projets de Barnabé Visconti, son oncle, Jean-Galéas Ier Visconti épouse le 2 octobre 1380 Catherine Visconti, fille de Barnabé Visconti. Leurs enfants sont :

Jean-Galéas Ier Visconti offre le château de Monza à son épouse le jour de ses noces.

Catherine Visconti subira plusieurs fausses couches, probablement dus au fait qu'ils soient cousins au premier degré. Craignant de ne pouvoir avoir de descendance le couple fait vœu d'offrir à la Madone ses futurs fils. C'est pourquoi on leur attribue Marie comme second prénom, pour remercier la Vierge de la grâce reçue.



Naissance de Jean Marie Visconti

Giovanni Maria ou Jean Marie Visconti naît à Abbiategrasso le 7 septembre 1388, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et de Catherine Visconti.


Jean Marie Visconti - illustration du XIXe siècle

Mort de Jean-Galéas Ier Visconti

Jean Marie Visconti Duc de Milan

Philippe Marie Visconti Comte de Pavie

Gabriel Marie Visconti Seigneure de Pise

Catherine Visconti Régente du duché de Milan

Avant de mourir, Jean-Galéas Ier Visconti partage l'état entre ses fils, laissant :

Jean-Galéas Ier Visconti meurt le 3 septembre 1402 de la peste dans le château de Melegnano, laissant les caisses de l'État exsangues et une veuve en sérieuses difficultés financières.

Jean-Galéas Ier Visconti est resté dans l'histoire pour sa folie des grandeurs.

Jean-Galéas Ier Visconti dépense, par exemple, 300 000 florins d'or dans de gigantesques travaux d'endiguements pour dévier à son profit le Mincio de Mantoue et la Brenta de Padoue et enlever ainsi tous leurs moyens de défense à ces deux villes.

C'est aussi à Jean-Galéas Ier Visconti que l'on doit l'église et le monastère de la Certosa à Pavie, le début des travaux d'édification de la cathédrale (il Duomo), faisant appel aux meilleurs artistes disponibles en Europe, ainsi que le château de Pavie commencé sous son père Galéas II et achevé par ses soins. Ce palais était alors, de loin, la plus splendide résidence princière d'Europe.

Jean-Galéas Ier Visconti y transfert sa célèbre bibliothèque et sa grande collection de reliques sacrées en lesquelles il avait une foi tout à fait particulière.

Jean Marie Visconti, à peine 13 ans, devient le 2e duc de Milan.

La tutelle est confiée à la mère Catherine Visconti, nommée régente du duché.

La mort de Jean-Galéas Ier Visconti met un terme aux conquêtes milanaises et aux ambitions démesurées des Visconti. L'état autoritaire qu'il avait maintenu avec toutes sortes de violences, part rapidement en pièces. En peu de temps, le duché se désintègre.

Mantoue peut enfin vivre sans la crainte permanente de l'envahissement.

Au milieu des affrontements entre factions rivales, menées par des capitaines de fortune et des mercenaires, un homme sans scrupules émerge, Facino Cane.

Facino Cane est un roman français, ou plutôt une nouvelle ou un récit d'aventure, d'Honoré de Balzac :



Catherine Visconti Prisonnière

Mort de Catherine Visconti

Les fiefs personnels de Facino Cane, en 1404, comprennent Alexandrie, Novare et Tortona.

Facino Cane réussit, en s'appuyant sur le caractère sanguinaire de Jean Marie Visconti, à instiller en lui un sentiment de suspicion à l'égard de Catherine Visconti, la régente sa mère. Elle est emprisonnée en 1404 à Monza.

Ironie du sort, ce château était celui que lui avait offert, le jour de ses noces, son mari Jean-Galéas Ier Visconti, 24 ans plus tôt.

Après environ 2 mois de captivité, Catherine Visconti meurt probablement empoisonnée ou peut-être victime de la peste, dans l'indifférence. Seul, Philippe Marie Visconti se préoccupe d'elle, mais sans pouvoir faire grand-chose. Jean Marie Visconti ne réserve pas à Philippe Marie Visconti, âgé de 12 ans son jeune frère, le même traitement qu'à sa mère.

Le cadet est un adversaire de peu de poids en raison de sa santé fragile et du peu de moyens avec lesquels il passe son existence, retranché derrière les murs du château de Pavie. Il assiste impuissant à l'effritement du duché de Milan créé par son père et ses ancêtres, pendant que son frère aîné se brouille toujours plus avec l'aristocratie et le peuple milanais.



Mariage de Jean Marie Visconti avec Antonia de Rimini

Jean Marie Visconti épouse en 1408 Antonia de Rimini, fille de Charles Ier Malatesta, Seigneur de Rimini, et d'Élisabeth Gonzague.



Massacre à Milan

Jean Marie Visconti se rend célèbre par ses chiens, mâtins qu'il a dressés à dévorer des hommes vivants.

En mai 1409, alors que la ville est encore en guerre, le peuple affamé crie sur le passage de Jean Marie Visconti " Paix ! Paix ! ".

Jean Marie Visconti déchaîne sur lui sa soldatesque qui massacre 200 cents personnes.

À la suite de cela, il interdit, sous peine de pendaison, que soient prononcés les mots paix et guerre et oblige même les ecclésiastiques à dire, pendant la messe : "dona nobis tranquillitatem" à la place de pacem.


Philippe Marie Visconti - Illustration du XIXe siècle Béatrice Lascaris

Mort de Jean Marie Visconti Duc de Milan

Mort de Facino Cane de Montferrat

Estorre Visconti Duc de Milan

Philippe Marie Visconti Duc de Milan

Mariage de Philippe Marie Visconti avec Béatrice Lascaris

Facino Cane de Montferrat, le plus grand condottière du duché, gît gravement blessé à Pavie.

Quelques conjurés en profitent pour assassiner Jean Marie Visconti devant l'église San Gottardo de Milan, le 16 mai 1412.

Facino Cane de Montferrat mourant fait jurer ses officiers de soutenir l'héritier de Jean Marie Visconti, Philippe Marie Visconti.

Il propose, que sa femme, Béatrice Lascaris de Tende, épouse Philippe Marie Visconti après sa mort.

Facino Cane de Montferrat meurt en mai 1412 peu de temps après Jean Marie Visconti.

Estorre Visconti, fils illégitime de Barnabé Visconti, prend le pouvoir à Milan.

Il est déposé, 4 semaines plus tard, le 12 juin 1412, par Philippe Marie Visconti.

Philippe Marie Visconti devient le 3e duc de Milan.

Philippe Marie Visconti épouse en 1412 Béatrice Lascaris.

Le mariage est soutenu par l'archevêque de Milan Bartolomeo Capra.

Béatrice de Lascaris apporte en dot sa fortune en argent et tous les trésors de son premier mari, ainsi que les villes :

Avec ces ressources économiques et militaires, Philippe Marie Visconti réussit à redresser partiellement l'état.

Aussitôt qu'il se croit fortement assis sur le trône ducal de Milan, Philippe Marie Visconti commence une vie licencieuse qui lui attire les reproches de sa femme. La discorde survient dans leur union; mais ne trouvant rien à reprendre sur la conduite de sa femme, Philippe Marie Visconti se montre, envers elle, injuste et cruel.

Après la mort de Théodore II de Montferrat continue à combattre au Piémont contre les Visconti.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !