Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



33 événements affichés, le premier en 1235 - le dernier en 1516



Mariage de Jacques Ier d'Aragon avec Yolande de Hongrie

Jacques Ier d'Aragon épouse à Barcelone le 8 septembre 1235 Yolande de Hongrie Arpad, fille André II Arpad de Hongrie et de Yolande de Courtenay. Leurs enfants sont :



Naissance d'Isabelle d'Aragon

Isabelle d'Aragon naît en 1247, fille de Jacques Ier d'Aragon et de Yolande de Hongrie Árpád.



Mariage de Philippe III le Hardi avec Isabelle d'Aragon

Philippe III le Hardi épouse à Clermont-Ferrand le 28 mai 1262 Isabelle d'Aragon. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe IV Le Bel

Philippe IV Le Bel naît à Fontainebleau en 1268, fils de Philippe III le Hardi et d'Isabelle d'Aragon.



Naissance de Charles Ier de Valois

Charles de France ou Charles Ier de Valois naît à Vincennes le 12 mars 1270 fils de Philippe III le Hardi et d'Isabelle d'Aragon.



Mort d'Isabelle d'Aragon

Ayant accompagné Philippe III le Hardi à la 8e croisade, elle meurt le 28 janvier 1271 d'une chute de cheval, à Cosenza en Calabre, sur le chemin du retour, alors enceinte de son 5e enfant.

Elle est inhumée en la Basilique de Saint-Denis.

Sa sépulture, comme de nombreuses autres, fut profanée par les révolutionnaires.



Mariage d'Albert Ier de Habsbourg avec Élisabeth de Carinthie

Albert Ier de Habsbourg épouse en 1274 Élisabeth de Carinthie (vers 1262-1313), fille de Meinhard IV de Goritz, Comte de Tyrol, et d'Élisabeth de Bavière (1227-1293). Leurs enfants sont :



Charles Ier de Valois Roi titulaire d'Aragon

Croisade d'Aragon

Siège de Gérone

Confiscation des Baléares par Pierre III d'Aragon

Jacques de Majorque, Philippe de Majorque, Ferdinand de Majorque et Sanche de Majorque Prisonniers

Mort d'Amaury d'Harcourt

Le pape Martin IV donne à Charles Ier de Valois le royaume d'Aragon, comme fils d'Isabelle d'Aragon, sous la vassalité du Saint-Siège.

Charles Ier de Valois est couronné en 1285 avec un chapeau de cardinal, ce qui lui vaut le sobriquet de roi du chapeau.

Charles Ier de Valois n'osera jamais user du sceau royal qu'il s'est fait faire à cette occasion.

Charles Ier de Valois et les barons consultés, contre l'avis du futur Philippe IV le Bel, entraînent Philippe III le Hardi dans une expédition appelée croisade d'Aragon, visant à remettre à Charles Ier de Valois le trône d'Aragon, en mars 1285.

Guy VIII de Montmorency-Laval, Jean II d'Harcourt, Roger-Bernard III de Foix, Jean Ier de Brabant et Jean II de Bretagne, Guy II de Châtillon-Saint-Pol accompagnent Philippe III le Hardi qui met le siège devant Gérone pendant 2 mois.

Pendant que Philippe III le Hardi fait le siège de la ville de Roses, qu'il a investie, le 28 juin 1285, il ne peut arriver à son camp aucun convoi, sans qu'il y ait un combat.

On en attend cependant un, lorsqu'on est averti que Pierre III d'Aragon veut l'enlever, et qu'à cet effet, il s'est mis, le 14 août 1285, en embuscade entre Bagnols et Gérone, avec 400 chevaux et 2 000 hommes de pied, l'élite de ses troupes.

Philippe III le Hardi charge Jean II d'Harcourt de soutenir et protéger ce convoi.

Jean II d'Harcourt étant parti, vers la fin de la nuit, avec le connétable Raoul II de Clermont-Nesle et 500 cavaliers, ils arrivent, le 15 août 1285, à la pointe du jour, vers l'endroit où le Pierre III d'Aragon s'est embusqué.

Celui-ci commence alors une charge, que les Français reçoivent avec beaucoup de bravoure et d'intrépidité.

Ils chargent à leur tour avec le plus grand succès, et mettent les Espagnols dans une déroute complète.

Pierre III d'Aragon est blessé dans cette action, et Gérone capitule, le 7 septembre 1285.

L'armée de Philippe III le Hardi est affaiblie par le paludisme et la flotte française est détruite par la flotte Aragonaise de Roger de Loria.

Jacques II de Majorque choisit le parti de Philippe III le Hardi.

Pierre III d'Aragon arrive par surprise à Perpignan.

Jacques II de Majorque se trouve piégé dans le Palais et doit s'enfuir en cachette par les égouts.

Quand Pierre III entre dans le Palais, il ne peut que constater la mystérieuse disparition du roi de Majorque.

Pierre III d'Aragon confisque en représailles les Baléares.

Pierre III d'Aragon enlève les fils de Jacques II de Majorque :

Amaury d'Harcourt meurt en 1285 durant le siège de Perpignan.



Annulation du mariage de Jacques II le Juste avec Isabelle de Castille

Mariage de Jacques II le Juste avec Blanche d'Anjou

Le mariage de Jacques II le Juste et d'Isabelle de Castille est annulé en 1295.

Jacques II le Juste épouse à Villabertran le 29 octobre ou le 1er novembre 1295 Blanche d'Anjou, fille de Charles II d'Anjou et de Marie Arpad de Hongrie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Isabelle d'Aragon

Élisabeth ou Isabella ou Isabelle d'Aragon naît en 1300, fille de Jacques II le Juste et de Blanche d'Anjou.



Mariage de Ferdinand IV l'Ajourné avec Constance de Portugal

Ferdinand IV l'Ajourné épouse à Valladolid le 23 janvier 1302 Constance de Portugal dite de Bourgogne, fille de Denis Ier de Portugal et d'Isabelle d'Aragon. Leurs enfants sont :



Fiançailles d'Oshin d'Arménie avec Isabelle d'Aragon

Oshin d'Arménie est veuf Isabelle de Korikos.

Oshin d'Arménie se fiance en 1312 à Isabelle d'Aragon, fille de Jacques II le Juste et de Blanche d'Anjou .

Pour une raison inconnue, les fiançailles sont rompues.



Mariage de Frédéric III le Bel avec Isabelle d'Aragon

Frédéric III le Bel épouse en 1315 Isabelle d'Aragon, fille de Jacques II le Juste et de Blanche d'Anjou.

Leurs fils meurent en bas âge.


Alphonse IV le Brave

Mort de Denis Ier le Cultivateur Roi de Portugal

Retraite d'Élisabeth d'Aragon

Alphonse IV le Brave Roi de Portugal et des Algarves

Exile d'Alphonse Sanche en Castille

Denis Ier le Cultivateur meurt à Odevilas le 7 ou le 13 janvier 1325.


Denis Ier un roi administratif et étrangement pacifique pour son époque

Denis Ier réorganise le gouvernement central et met le Portugal sur un pied d'égalité avec les autres royaumes de la péninsule Ibérique.


Protection des classes moins favorisées

Denis établi un système judiciaire cohérent. Des magistrats itinérants imposent partout la justice royale. Denis publie le noyau du Code civil et criminel se concentrant sur la protection des classes moins favorisées contre les abus de pouvoir.

Durant son règne, il voyage dans le pays visitant les bourgs et apportant des solutions aux problèmes rencontrés. Avec l'aide son épouse, Isabelle d'Aragon, Denis essaie d'améliorer la vie des pauvres et fonde diverses institutions de charité.


Exploitation des mines

Préoccupé par les infrastructures du pays, Denis le Cultivateur ordonne l'exploitation de mines de cuivre, d'argent, d'étain et de fer et organise les exportations de ces produits vers les autres pays européens.


Réforme agraire au Portugal

Denis Ier le Cultivateur institue la première réforme agraire du Portugal, redistribue des terres en morcelant les terres féodales et ecclésiastiques, encourage l'agriculture et fonde diverses communautés rurales, des marchés et des foires. Le Portugal produit alors plus de céréales que ses besoins et exporte l'excédent. Denis Ier fait planter des pins pour protéger les terres arables de l'avance des sables sur les côtes. La forêt de pin de Leira existe toujours.


Fondation de la marine marchande portugaise

Denis forme une marine marchande portugaise pour commercer avec la Catalogne, la Bretagne, l'Angleterre et les pays nordiques.


Grands navigateurs

Installant des marchands génois à Lisbonne, Denis Ier le Cultivateur est le promoteur des grands navigateurs et fait venir des pays voisins des techniciens en navigation. Les Açores auraient été découvertes une première fois sous son règne.


Denis Ier écrivain

Denis Ier aime la littérature et écrit lui-même quelques livres sur des thèmes comme l'administration ou la chasse et des ouvrages de poésie.

Après la mort de son mari, Élisabeth d'Aragon se retire à Estremoz dans un couvent de clarisses, tiers ordre franciscain, à Coimbra

Alphonse IV le Brave devient Roi de Portugal et des Algarves en 1325.

Alphonse IV le Brave exile Alphonse Sanche en Castille et lui retire toutes les terres, titres et feudes reçus de leur père. L'exilé n'accepte pas et, depuis l'autre côté de la frontière, orchestre une série de manœuvres politiques et militaires dans le but de devenir lui même roi. Après diverses tentatives de réconciliation, les frères signent un traité de paix sous les auspices d'Élisabeth d'Aragon.



Mort d'Isabelle d'Aragon

Isabelle d'Aragon meurt en 1330.



Mariage de Pierre IV le Cérémonieux avec Sibila de Fortià

Pierre IV le Cérémonieux épouse en 1377 Sibila de Fortià. Leur enfant est :



Jean Ier de Portugal relevé de ses vœux

Mariage de Jean Ier de Portugal avec Philippa de Lancastre

Jean Ier de Portugal est relevé des vœux prêtés au sein de son ordre par le pape Urbain VI en 1387.

Jean Ier de Portugal épouse à la Cathédrale d'Oporto le 14 février 1387 Philippa de Lancastre (1360-1415). Leurs enfants sont :

Ce mariage renforce par des liens de famille les accords du traité luso-britannique qui valent encore jusqu'à aujourd'hui.


L'Illustre Génération

L'Illustre Génération est un nom donné par les historiens portugais aux enfants du roi Jean Ier de Portugal et de Philippa de Lancastre. Le goût de connaissances de Jean Ier de Portugal passe à ses enfants :



Mariage de Ferdinand Ier le Juste avec Éléonore Urraca de Castille

Ferdinand Ier le Juste épouse en 1393, Éléonore Urraca de Castille, fille de Sanche de Castille, Comte d'Albuquerque, et de Béatrice de Portugal dite de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques II d'Urgell avec Isabelle d'Aragon

Jacques II d'Urgell épouse en 1407 Isabelle d'Aragon, sa cousine, fille de Pierre IV d'Aragon et de Sibila de Fortià. Leurs enfants sont :

Pierre IV d'Aragon le nomme lieutenant-général du royaume à titre honorifique.



Naissance d'Isabelle d'Urgell

Isabelle d'Urgell naît en 1409, fille de Jacques II d'Urgell et d'Isabelle d'Aragon.



Mariage de Pierre de Coimbra avec Isabelle d'Urgell

Pierre de Coimbra épouse en 1429 Isabelle d'Urgell, fille de Jacques II d'Urgell et d'Isabelle d'Aragon. Leurs enfants sont :



Naissance d'Isabelle de Coimbra

Isabelle de Coimbra naît en 1432, fille de Pierre de Coimbra et d'Isabelle d'Aragon.



Mariage de Jean Ier de Foix avec Jeanne d'Urgell

Jean Ier de Foix est veuf de Jeanne d'Albret.

Jean Ier de Foix épouse en 1435 Jeanne d'Urgell (1415-1446), fille de Jacques II d'Urgell et d'Isabelle d'Aragon.



Mariage de Ramon Folch III de Cardona avec Jeanne d'Urgell

Jeanne d'Urgell est veuve de Jean Ier de Foix.

Ramon Folch III de Cardona, Duc de Cardona, épouse Jeanne d'Urgell (1415-1446), fille de Jacques d'Aragon, Comte d'Urgell, et d'Isabelle d'Aragon .



Mariage d'Alphonse II de Naples avec Ippolita Maria Sforza

Alphonse II de Naples épouse Ippolita Maria Sforza (1446-1488), fille de François Ier Sforza et de Blanche Marie Visconti. Leurs enfants sont :



Mariage de Ferdinand II d'Aragon avec Isabelle Ire de Castille

Après avoir refusé trois prétendants, violé deux serments, Isabelle Ire la Catholique se choisit Ferdinand II d'Aragon comme époux :

Ferdinand II d'Aragon épouse le 14 ou le 19 octobre 1469 Isabelle Ire de Castille. Leurs enfants sont :

L'Archevêque de Tolède les unit malgré l'opposition d'Henri IV l'Impuissant, frère d'Isabelle. Le lendemain Ferdinand II d'Aragon présente à la foule le drap post-nuptiale preuve de virginité et de mariage consommé.

Henri IV l'Impuissant essaie en vain d'annuler ce mariage puisqu'elle a épousé son neveu sans obtenir la dérogation papale.

L'accord de Los Toros de Guisandovétant rompu, Henri IV l'Impuissant désigner sa fille Jeanne pour lui succéder. Devant la menace que représentait pour eux le renforcement du pouvoir monarchique entre les mains d'Isabelle et de Ferdinand II d'Aragon, les grands de castille, par un renversement d'alliance, se rangent derrière le roi et sa fille.



Naissance d'Isabelle de Naples

Isabelle de Naples ou Isabelle d'Aragon en raison de son ascendance hispanique, naît à Naples le 2 octobre 1470, fille d'Alphonse II de Naples et d'Ippolita Maria Sforza.



Naissance d'Isabelle d'Aragon

Isabelle d'Aragon ou des Asturies naît à Duenas ou Dueñas le 2 ou le 12 octobre 1470, fille de Ferdinand II d'Aragon et d'Isabelle Ire de Castille.



Mariage d'Alphonse de Portugal avec Isabelle d'Aragon

Mort d'Alphonse de Portugal

Alphonse de Portugal épouse à Séville le 18 avril 1490 Isabelle d'Aragon.

Alphonse de Portugal meurt à Santarém au Portugal le 13 juillet 1490, accidentellement, 3 mois après leur mariage.


Isabelle d'Aragon

Mariage d'Emmanuel Ier le Fortuné avec Isabelle d'Aragon

Emmanuel Ier le Fortuné épouse à Valencia d'Alcantara en Espagne en octobre 1497 Isabelle d'Aragon.

Leur enfant est :



Naissance de Michel de Paz

Mort d'Isabelle d'Aragon

Miguel de Paz (de la Paix) des Asturies naît le 23 août 1498, fils d'Emmanuel Ier le Fortuné et d'Isabelle d'Aragon.

Isabelle d'Aragon, épouse d'Emmanuel Ier le Fortuné, meurt à Saragosse le 28 août 1498 après avoir donné le jour à son fils Michel de Paz.


Marie d'Aragon

Mariage de Emmanuel Ier le Fortuné avec Marie d'Aragon

Emmanuel Ier le Fortuné est veuf d'Isabelle d'Aragon, sœur aînée de Marie.

Emmanuel Ier le Fortuné épouse à l'Alcazar de Sal en Espagne le 30 octobre 1500 Marie d'Aragon.

Leurs enfants sont :

Marie d'Aragon, est comme Isabelle, son épouse précédente, une fille des rois catholiques, mais n'est pas la princesse héritière qui est Jeanne la Folle.



Expulsion des juifs du Portugal

En 1516, alors qu'il a d'abord accueilli ceux qui étaient chassés d'Espagne en 1512, le roi Emmanuel Ier le Fortuné expulse les juifs de son royaume.

Il institue ensuite la conversion forcée tout en fermant les yeux sur le fait que beaucoup de ces " nouveaux chrétiens " continuent à pratiquer leur religion.

Cette politique est appliquée pour plaire aux Rois Catholiques et appliquer une des clauses de son contrat de mariage avec Isabelle d'Aragon.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !