Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1181 - le dernier en 1251



Mariage d'Aymar IV Taillefer avec Alix de Courtenay

Aymar IV Taillefer épouse en 1181 Alix de Courtenay. Leur enfant est :



Mariage d'Hugues IX de Lusignan avec Mahaut d'Angoulême

Hugues IX de Lusignan épouse vers 1189 Mahaut d'Angoulême, fille de Vulgrin III d'Angoulême et d'Isabelle d' Amboise. Leurs enfants sont :



Naissance d'Hugues X de Lusignan

Hugues X de Lusignan, dit Le Brun ou le Bon, naît en 1195 ou 1197, fils d'Hugues IX de Lusignan et de Mahaut d'Angoulême.



Divorce de Jean-Sans-Terre et d'Isabelle de Gloucester

Mariage de Jean-Sans-Terre avec Isabelle d'Angoulême

Jean-Sans-Terre divorce d'Isabelle de Gloucester en 1200.

Isabelle d'Angoulême est la fiancée d'Hugues X de Lusignan.

Jean-Sans-Terre la soustrait à son fiancé.

Cette péripétie a donné lieu à plusieurs récits.

La version française, populaire et à connotation romanesque, penche pour l'enlèvement. Jean-sans-Terre qui tient alors sa cour à Bordeaux, se rend à Angoulême en tant qu'invité au mariage d' et d'Isabelle, il s'éprend de la beauté de la fiancée, la ravit et l'épouse.

La chronique de Flandres rapporte que Jean-sans-Terre conduit la fiancée à l'abbaye de Saint-Cybard d'Angoulême et que lorsqu'ils sont devant l'évêque qui devait faire le mariage avec Hugues X de Lusignan, il lui dit : Unissez-moi par les liens du mariage avec cette dame parce que je la désire pour femme. L'évêque, dit-on, n'osant résister au monarque anglais, les marie. À Angoulême, une petite rue étroite et très en pente, qui descend à la Charente près de l'ancienne abbaye Saint-Cybard, passe pour être le chemin emprunté par les fuyards.

Jean-Sans-Terre épouse à Bordeaux ou Angoulême ou Chinon le 24 août 1200 Isabelle d'Angoulême. Leurs enfants sont :

Philippe d'Angleterre vend Cognac à son oncle Jean-Sans-Terre, Roi d'Angleterre.

Isabelle d'Angoulême est couronnée reine d'Angleterre le 8 octobre 1200 à abbaye, Westminster, Angleterre.



Confiscation des fiefs continentaux de Jean-Sans-Terre

Attribution de l'Anjou, du Maine, de la Touraine à Arthur Ier de Bretagne

Début de la conquête de la Normandie

La paix consécutive au traité du Goulet est rompue en 1202.

Hugues X de Lusignan fait appel à Philippe-Auguste au sujet du détournement de sa fiancée par Jean-Sans-Terre. Jean-Sans-Terre est appelé à comparaitre devant la justice royale. Il refuse.

La Cour des pairs de France se sert de ce refus pour condamner Jean-Sans-Terre pour forfaiture et prononcer la commise (la confiscation) de ses biens continentaux : Normandie, Anjou, Maine, Touraine, Poitou.

Philippe-Auguste en donne l'investiture à Arthur Ier de Bretagne, à l'exception de la Normandie dont il commence la conquête.



Mariage de Hugues X de Lusignan avec Isabelle d'Angoulême

Isabelle d'Angoulême est veuve de Jean-Sans-Terre.

Isabelle d'Angoulême revient en Angoumois et épouse son premier fiancé.

Hugues X de Lusignan épouse en 1218 ou 1220 Isabelle d'Angoulême. Leurs enfants sont :

Isabelle d'Angoulême est une princesse haute et vindicative qui tient Hugues X de Lusignan sous son emprise.



Prise de Damiette

Mort d'Hugues IX de Lusignan Comte de Lusignan et de Couhé

Mort d'Hervé III de Vierzon Seigneur de Vierzon

Léopold VI d'Autriche rembarque pour l'Autriche avant la prise de la ville de Damiette.

Avant de partir, Léopold VI d'Autriche fait don :

Hugues X de Lusignan, un an après son mariage, fait le voyage en Terre Sainte, et participe à la prise de la ville de Damiette.

Hugues IX de Lusignan meurt à Damiette le 5 novembre 1219.

Hervé III de Vierzon meurt à Damiette le 5 novembre 1219.

Damiette est prise par les Croisés par le 5 novembre 1219 ou en décembre 1219.



Naissance d'Agnès de Lusignan

Agnès de Lusignan dite de la Marche naît en 1220 ou 1223, fille d'Hugues X de Lusignan et d'Isabelle d'Angoulême.



Naissance de Geoffroy Ier de Lusignan

Geoffroy Ier de Lusignan naît en 1221, fils de Hugues X de Lusignan et d'Isabelle d'Angoulême.



Naissance d'Aymer de Lusignan

Aymer de Lusignan ou de Valence naît en 1222, fils d'Hugues X de Lusignan et d'Isabelle d'Angoulême.



Naissance de Guillaume de Lusignan

Guillaume de Lusignan ou de Lezignem, dit de Valence, naît vers 1225, fils d'Hugues X de Lusignan et d'Isabelle d'Angoulême.


Siège d'Avignon et Mort de Louis VIII le Lion à Montpensier-en-Auvergne Sacre de Saint-Louis par Charles Amédée Philippe Van Loo (1719-1795) Saint-Louis Saint-Louis - par Le Greco - musée du Louvre

Mort de Louis VIII le Lion Roi de France

Saint-Louis Roi de France

Régence de Blanche de Castille

Révolte des grands vassaux contre la régente Blanche de Castille

À l'approche d'une mort prématurée, Louis VIII le Lion, plein de confiance dans les talents et la fidélité de Matthieu II de Montmorency, lui recommande instamment Saint-Louis, son fils encore en bas âge. Matthieu II de Montmorency jure de soutenir l'enfant de son roi et de verser pour lui s'il le fallait, jusqu'à la dernière goutte de son sang.

Louis VIII le Lion malade, sans doute d'une dysenterie contractée pendant la croisade, prend le chemin du retour par le Massif central. Il meurt à Montpensier-en-Auvergne le 8 novembre 1226.

Thibault IV de Champagne est accusé de l'avoir empoisonné.

Le bref règne de Louis VIII le Lion, 3 ans, affermit la monarchie et consolide le royaume qu'il laisse à un enfant, le futur Saint-Louis.

Louis IX dit Saint-Louis est sacré Roi de France le 8 ou le 29 novembre 1226 à Reims, âgé seulement de 11 ans.

Saint-Louis et Alphonse II de France sont placés sous la régence de sa mère Blanche de Castille

Elle ferme les portes de Reims à Thibault IV de Champagne lors du sacre de Saint-Louis.

Richard d'Harcourt est invité à assister au sacre de Saint-Louis.

Les grands vassaux de la couronne croient pouvoir profiter de la minorité de Saint-Louis pour recouvrer des privilèges et acquérir des avantages matériels.

Thibault IV de Champagne rassemble autour de lui quelques "Barons" formant une ligue contre le royaume. Thibault IV de Champagne entraine Henri II de Bar dans cette révolte. Hugues IV de Bourgogne, Duc de Bourgogne, compte également parmi ces opposants.

Sur l'incitation d'Isabelle d'Angoulême, son épouse, Hugues X de Lusignan fait partie de la Ligue qui essaie d'ôter le gouvernement à Blanche de Castille

Enguerrand III de Coucy se fait leur porte-parole.

Mais Blanche de Castille est aidée des conseils, du légat du pape et surtout de l'épée de Matthieu II de Montmorency.

Elle détache Thibault IV de Champagne de leur parti. Thibault, trahissant, se rend rapidement auprès du roi et se soumet. Il est haï de toute la noblesse à cause de ses trahisons. Sa défection amène la soumission de Jean Ier le Roux, Duc de Bretagne, et la cessation de l'hostilité des autres vassaux.

Blanche de Castille réduit ainsi les grands vassaux à l'obéissance et conserve dans toute son intégrité le pouvoir de son fils.



Demande de pardon d'Hugues X de Lusignan

Hugues X de Lusignan demande son pardon à Saint-Louis en 1230.



Prise de possession du Poitou par Alphonse II de France

Alphonse II de France n'est autorisé à prendre possession de son fief qu'à 18 ans, ce qu'il fait en 1240.

A cette occasion, il reçoit l'hommage des seigneurs de la province dont Hugues X de Lusignan l'un plus puissants d'entre eux.



Révolte d'Hugues X de Lusignan

À la Noël 1241, Hugues X de Lusignan, sans doute à l'instigation d'Isabelle d'Angoulême, sa femme refuse l'allégeance à Alphonse II de France, en tant que comte de la Marche.

Il a le soutien de Raymond IX de Toulouse, beau-père d'Alphonse II de France, de Roger IV de Foix et de plusieurs seigneurs pyrénéens.

Raymond IX de Toulouse cherche à obtenir réparation pour le traité de Paris de 1229, aux termes de laquelle il a perdu la plupart de ses terres.

Cette coalition suscite des révoltes simultanées dans le Poitou et le Languedoc, mais des imprudences d'Hugues X de Lusignan la font révéler prématurément.


Bataille de Taillebourg gagnée par Saint-Louis - Eugène Delacroix - Galerie des Batailles- Château de Versailles

Guerre Saintonge

Bataille de Taillebourg

Bataille de Saintes

Hugues X de Lusignan Seigneur de Jarnac et Châteauneuf

Trêve de Pons

Immédiatement, la famille capétienne réagit.

Le 5 janvier 1242, Alphonse II de France réunit les nobles Poitevin à Chinon pour Pâques.

Les seigneurs fidèles répondent à l'appel, dont Geoffrey IV de Rancon, Duc de Gençay.

Saint-Louis décide d'aller à l'aide de son frère et arrive à Chinon le 28 avril 1242.

Saint-Louis est à Poitiers le 4 mai 1242, avec une armée de 30.000 hommes composée de chevaliers, de fantassins et de machines de siège.

Le 9 mai 1242, Saint-Louis marche contre le château de Montreuil-Bonnin, la forteresse de Lusignan.

Après avoir saisi les tours de Béruges, de Moncontour, de Vouvant et de Fontenay-le-Comte, il se dirige vers Saintes.

Isabelle d'Angoulême demande à Henri III Plantagenêt, son fils, de venir au secours d'Hugues X de Lusignan, son mari.

Henri III Plantagenêt souhaite reprendre les domaines français enlevés à Jean-Sans-Terre et débarque à Royan le 20 mai 1242 pour de rejoindre Hugues X de Lusignan, et Raymond IX de Toulouse.

Il est accompagné par Richard de Cornouaille, son frère, comte de Poitiers en titre.

Saint-Louis s'installe dans le Château de Taillebourg, qui domine le pont sur la Charente.

Ce pont est le passage stratégique entre :

Le 19 juillet 1242, les deux armées s'affrontent sur le pont.

Le 22 juillet 1242, la bataille se termine par une charge massive des chevaliers français, qui sortent du château.

Leurs adversaires sont contraints de fuir vers Saintes.

Henri III Plantagenêt retourne en Gascogne.

Les Franco-Poitevins exploitent leur avantage.

Sur le 23 juillet 1242, les Anglo-Poitevins battent de façon définitive leurs adversaires à Saintes.

Henri III Plantagenêt n'est plus à ce moment.

Ces deux batailles constituent la guerre Saintonge.

Thibault IV de Champagne participe au coté de Saint-Louis aux batailles de Taillebourg et de Saintes.

Ces victoires marquent la fin de la lutte des grands vassaux contre la Couronne.

Saint-Louis fait accepter le principe que les seigneurs possédant des fiefs en France et en Angleterre doivent désormais choisir celui des deux suzerains auquel ils entendent s'attacher.

Bien qu'ayant l'avantage, Saint-Louis préfère une paix qui satisfasse son sens de la justice et ménage le pieu Henri III Plantagenêt qu'il estime.

Henri III Plantagenêt signe une trêve de 5 ans, à Pons, le 1er août 1242.

Henri III Plantagenêt renonce à ses droits sur les châtellenies de Jarnac, Châteauneuf, Cognac, Merpins et Archiac, en décembre 1242 au profit d'Isabelle d'Angoulême, sa mère.

Hugues X de Lusignan se soumet au roi de France.

Au cours de la rencontre, Isabelle d'Angoulême, qui veut toujours porter le titre de reine, aurait tenté de faire empoisonner sans succès Saint-Louis.

Hugues X de Lusignan devient Seigneur de Jarnac et Châteauneuf.

Les châteaux Poitevin d'Hugues X de Lusignan sont confisqués.

Réarmés, ils seront vendus par Alphonse II de Poitiers.



Mariage de Guillaume II de Chauvigny avec Agnès de Lusignan

Guillaume II de Chauvigny épouse en mars 1243 Agnès de Lusignan dite de la Marche, fille de Hugues X de Lusignan, dit Le Brun, Seigneur de Lusignan, et d'Isabelle dite Taillefer.

Leur enfant est :



Testament d'Hugues X de Lusignan

En mars 1243, Hugues X de Lusignan et Isabelle d'Angoulême rédigent un testament en faveur de leurs fils:



Mariage de Raymond IX de Toulouse avec Marguerite de Lusignan

Raymond IX de Toulouse épouse en 1243 Marguerite de Lusignan (1228-1288), fille de Hugues X de Lusignan et d'Isabelle d'Angoulême.



Septième Croisade

Régence de Blanche de Castille

Mort d'Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol Seigneur de Châtillon-sur-Marne, de Troissy, de Melun et de Crécy Comte de Saint-Pol et de Blois, Bouteiller de Champagne

Guy II de Châtillon-Saint-Pol Comte de Saint-Pol et de Blois

Saint-Louis est prévenu que les musulmans ont repris la Palestine, et menacent l'Empire latin de Constantinople, qui est en pleine décadence.

Saint-Louis au cours d'une grave maladie, fait le vœu d'entreprendre une croisade, s'il en guérissait.

Blanche de Castille assure la Régence.

participent à la Septième Croisade.

Hugues X de Lusignan est obligé de partir en croisade.

Au passage à Avignon, le 9 avril 1248, une rixe a lieu entre les Croisés et les habitants de la ville, Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol y est tué.

Il est inhumé dans le chœur de l'abbaye de Pont-aux-Dames en Seine-et-Marne.

Les 50 Chevaliers qui l'accompagnent arrêtent pour la plupart leur Croisade et rentrent dans leur domaine.

Guy II de Châtillon-Saint-Pol devient Comte de Saint-Pol et de Blois sous le nom de Guy Ier de Blois.

Saint-Louis s'embarque à Aigues-Mortes le 28 août 1248 pour l'Égypte avec son frère Charles Ier d'Anjou.

Il emmène sa femme Marguerite de Provence.

Les armes de Jean Ier d'Aumont figurent à la salle des Croisades au palais de Versailles

Après leur soumission à Saint-Louis, beaucoup de seigneurs méridionaux essaient de se racheter, à l'exemple, d'Olivier de Termes et Raymond II Trencavel, en accompagnant le roi de France en Terre Sainte.

Les croisés abordent à Chypre en août 1248.

Henri Ier de Lusignan accueille Saint-Louis et la septième croisade, qui hivernera à Chypre jusqu'à mai 1249.



Bataille de Damiette

Mort de Hugues X de Lusignan

Philippe Ier de Montfort-Castres rejoint à Damiette la septième croisade de Saint-Louis.

Saint-Louis débarque en 1251 à Damiette et s'empare de cette ville après avoir livré bataille.

Hugues X de Lusignan meurt le 5 juin 1251 devant Damiette.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !