Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1155 - le dernier en 1190



Mariage de Renaud II de Bar avec Agnès de Champagne

Renaud II de Bar épouse en 1155 Agnès de Champagne, fille de Thibault IV de Blois et de Mathilde de Carinthie.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Henri Ier de Bar

Henri Ier de Bar naît en 1158, fils de Renaud II de Bar et d'Agnès de Champagne.



Mort de Renaud II de Bar

Henri Ier de Bar Comte de Bar, Seigneur de Mousson et d'Amance

Agnès de Champagne Régente du Comté de Bar

Renaud II de Bar meurt le 25 juillet 1170.

Henri Ier de Bar devient Comte de Bar, Seigneur de Mousson et d'Amance.

Henri Ier de Bar est encore mineur. Agnès de Champagne assure la régence.



Visée d'Agnès de Champagne sur le Comté de Verdun

Plusieurs ancêtres d'Henri Ier de Bar ont été Comtes viagers de Verdun. Agnès de Champagne réclame le comté de Verdun à l'évêque en 1172, mais se voit opposer un refus.

Agnès de Champagne ravage le diocèse de Verdun.



Majorité d'Henri Ier de Bar

Henri Ier de Bar atteint sa majorité en 1173.



Agnès de Champagne et Henri Ier de Bar excommuniés

Agnès de Champagne et Henri Ier de Bar sont excommuniés, et doivent se soumettre en 1177.



Construction de la forteresse de Liverdun

En 1178, l'évêque de Toul commence la construction d'une forteresse à Liverdun, avec l'autorisation de Simon II de Lorraine. Dépassé par l'ampleur du chantier, il le confie à Henri Ier de Bar, qui en a l'usage.

Simon II de Lorraine aurait pu se sentir menacé, par les forteresses de Liverdun, Amance et Mousson.

Mais cela ne compromet pas les bonnes relations d'Henri Ier de Bar avec Simon II de Lorraine.



Philippe Ier d'Alsace Tuteur de Philippe-Auguste

Couronnement de Philippe-Auguste associé au trône

Louis VII le Jeune, malade, nomme Philippe Ier d'Alsace tuteur de son jeune fils, Philippe-Auguste.

Comme ses prédécesseurs, Louis VII le Jeune associe son fils à la monarchie pour assurer la continuité dynastique. Il le fait sacre à Reims le 1er novembre 1179.

Ce dernier exerce le pouvoir à partir de ce jour car son père est épuisé par la maladie.

Henri le Jeune assiste au sacre en tant que vassal du roi de France et rejoint sa femme au grand plaisir de Philippe-Auguste, très inquiet de la puissance de Henri II Plantagenêt.

Henri Ier de Bar est cousin germain de Philippe-Auguste, par sa mère, assiste également au sacre.



Organisation de la troisième Croisade

Clément III organise le regroupement des forces de la Chrétienté contre les Sarrasins. Il incite Philippe-Auguste et Henri II Plantagenêt à entreprendre la troisième Croisade.

Henri Ier de Bar et Thiébaut Ier de Bar partent au milieu de 1189, avant les rois de France et d'Angleterre, et arrive en Terre Sainte, où il rejoint les chevaliers en train d'assiéger Saint-Jean-d'Acre.

Guy de Montfort et Jean Ier de Ponthieu part à la troisième croisade.

Les nobles du sud de la France dont Gaston VI de Béarn, ne prennent pas part à la troisième croisade, parce que la région est alors engagée dans un grand conflit concernant le partage de la Provence confrontant les couronnes d'Aragon-Catalogne d'une part et de Toulouse de l'autre. Gaston VI de Béarn est du côté aragonais.


Siège de Saint-Jean-d'Acre

Siège de Saint-Jean-d'Acre

Mort de Rotrou IV du Perche

Mort d'Henri Ier de Bar

Thiébaut Ier de Bar Comte de Bar

Rotrou IV du Perche, Vicomte de Châteaudun, Seigneur de Nogent et de Mortagne, Comte du Perche et Geoffroy III du Perche, son fils, participent à la troisième croisade

Rotrou IV du Perche meurt lors du siège de Saint-Jean-d'Acre.

Raoul de Zähringen participe au siège de Saint-Jean-d'Acre.

Le 4 octobre 1190, Henri Ier de Bar est gravement blessé au cours d'un engagement contre les forces de Saladin.

Dix à quinze jours plus tard, Henri Ier de Bar meurt à Saint-Jean-d'Acre en octobre 1190 de ses blessures.

Thiébaut Ier de Bar devient Comte de Bar.

De retour en Europe, Thiébaut Ier de Bar se consacre à augmenter sa puissance territoriale, par ses parentés et par ses mariages.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !