Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1617 - le dernier en 1694



Mariage d'Henri II de Valois-Longueville avec Louise de Bourbon-Soissons

Henri II de Valois-Longueville épouse à Paris en 1617 Louise de Bourbon-Soissons, fille de Charles de Bourbon-Soissons et d'Anne de Montafié. Leurs enfants sont :


Henri Ier de Savoie-Nemours

Mariage d'Henri Ier de Savoie-Nemours avec Anne de Lorraine

Henri Ier de Savoie-Nemours Duc d'Aumale

Henri Ier de Savoie-Nemours épouse le 18 avril 1618 Anne de Lorraine, fille de Charles Ier d'Aumale et de Marie de Lorraine-Elbeuf. Leurs enfants sont :

À cette occasion, Louis XIII rend à Henri Ier de Savoie-Nemours le duché d'Aumale qui avait été confisqué au père d'Anne de Lorraine en 1595.

Le château d'Ussé passe par ce mariage à Henri Ier de Savoie-Nemours.



Naissance d'Henri II de Savoie-Nemours

Henri II de Savoie-Nemours naît à Paris le 7 novembre 1625, fils d'Henri Ier de Savoie-Nemours, Duc de Genève et de Nemours, et d'Anne de Lorraine, Duchesse d'Aumale.



Henri II de Savoie-Nemours Archevêque de Reims

D'abord voué à une carrière religieuse, Henri II de Savoie-Nemours est nommé Archevêque de Reims en 1651.



Anne-Geneviève de Bourbon-Condé à Bordeaux

En 1652, Anne-Geneviève de Bourbon-Condé vit à Bordeaux avec Henri II de Savoie-Nemours, époux de sa belle fille, Marie Anne d'Orléans.

Cette intimité donne à François VI de La Rochefoucauld une excuse pour l'abandonner et retourner auprès de son ancienne maîtresse Marie Aimée de Rohan, la duchesse de Chevreuse.

Aussi, abandonnée et en disgrâce à la cour, Anne-Geneviève de Bourbon-Condé fait une dépression qui l'emmene vers la religion, le jansénisme, et la charité.

Anne-Geneviève de Bourbon-Condé devient, jusqu'à sa mort, la protectrice de l'abbaye de Port-Royal-des-Champs, qui n'aura pas à craindre le pouvoir royal tant qu'elle sera en vie.


Charles Amédée II de Savoie-Nemours en 1652

Duel de Charles Amédée II de Savoie-Nemours avec François de Vendôme

Mort de Charles Amédée II de Savoie-Nemours

Henri II de Savoie-Nemours Duc de Genève, de Nemours et d'Aumale

Charles Amédée II de Savoie-Nemours commande, avec François de Vendôme, son beau-frère, l'armée des princes.

La discorde se met entre eux au sujet de la Duchesse de Châtillon, ils se battent en duel au marché aux chevaux.

Charles Amédée II de Savoie-Nemours meurt à Paris le 30 juillet 1652 tué en duel par François de Vendôme.

Lors de ce duel, Pierre de Villars tue le second de François de Vendôme et est obligé de s'éloigner.

Charles Amédée II de Savoie-Nemours laisse deux filles :

Henri II de Savoie-Nemours, Archevêque de Reims, devient Duc de Genève, de Nemours et d'Aumale en 1652.



Renoncement d'Henri II de Savoie-Nemours à l'archevêché de Reims

Mariage d'Henri II de Savoie-Nemours avec Marie Anne d'Orléans

Étant devenu le dernier des Savoie-Nemours, Henri II de Savoie-Nemours renonce à l'archevêché de Reims en 1657.

Henri II de Savoie-Nemours épouse le 22 mai 1657 Marie Anne d'Orléans, fille d'Henri II de Valois-Longueville et de Louise de Bourbon-Soissons.



Mort d'Henri II de Savoie-Nemours

Retour à la couronne du duché de Nemours

Marie Jeanne Baptiste de Savoie-Nemours Duchesse de Genève et d'Aumale

Henri II de Savoie-Nemours meurt à Paris le 14 janvier 1659.

Le duché de Nemours, un fief concédé à son ancêtre Philippe de Savoie-Nemours, retourne à la Couronne.

Les duchés de Genève et d'Aumale passent à Marie Jeanne Baptiste de Savoie-Nemours, sa nièce.



Mort de Jean-Louis Charles d'Orléans-Longueville Duc de Longueville et d'Estouteville, Prince de Châtellaillon, de Neufchâtel et de Valengin, Comte de Saint-Pol, Pair de France

Marie Anne d'Orléans Princesse de Neuchâtel et des Dombes et Duchesse d'Estouteville.

L'état mental de Jean-Louis Charles d'Orléans-Longueville le pousse à rester cloitré dans l'abbaye de Saint-Georges de Boscherville à Rouen.

Jean-Louis Charles d'Orléans-Longueville y meurt le 4 février 1694.

Suite à son testament, François-Louis de Bourbon-Conti, son cousin, prétend à la principauté de Neuchâtel.

Il entre en rivalité avec Marie Anne d'Orléans, sœur de Jean-Louis Charles d'Orléans-Longueville, Duchesse de Nemours.

Marie Anne d'Orléans, veuve Henri II de Savoie-Nemours, devient, Princesse de Neuchâtel et des Dombes, ainsi que Duchesse d'Estouteville.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !