Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



27 événements affichés, le premier en 1019 - le dernier en 1087



Mariage de Godwin de Wessex avec Cytha d'Uppsal

Godwin de Wessex épouse en 1019 Gytha ou Cytha d'Uppsal, fille de Thorgil d'Uppsal (Thorkelsdóttir) et de Tosti. Leurs enfants sont :

Cytha d'Uppsal est la petite-fille du légendaire viking Suédois Styrbjörn Starke et l'arrière-petite-fille d'Harald Ier de Danemark, père de Sweyn Ier de Danemark.



Naissance d'Harold II Godwinson

Harold II Godwinson naît en 1020 ou 1022, fils de Godwin de Wessex et de Cytha d'Uppsal.



Harold II Godwinson Comte d'East-Anglie

Harold II Godwinson devient Comte d'East-Anglie (l'Angleterre orientale) en 1045.



Concubinage d'Harold II Godwinson avec Édith-la-Juste

Harold II Godwinson a pour concubine (sa femme selon la loi danoise) Ealdgyth Swanneck dite Édith-au-cou-de-cygne,ou Édith-la-Juste.

Leurs enfants illégitimes sont :



Exil de Godwin de Wessex et Harold II Godwinson

Édouard le Confesseur a amené avec lui un grand nombre de Normands et leur a distribué évêchés et domaines.

En 1051, Édouard le Confesseur ignore le protégé de Godwin de Wessex comme candidat à l'archevêché de Cantorbéry et nomme un Normand.

Godwin de Wessex menace Léofric III de Mercie à Gloucester. Léofric III de Mercie reste loyal à Édouard le Confesseur.

Godwin de Wessex et ses fils Harold II Godwinson, Tostig Godwinson, Gyrth Godwinson,… veulent exploiter le mécontentement de la noblesse saxonne.

Édouard le Confesseur appelle contre eux Siward de Northumbrie et Léofric III de Mercie qui lèvent une grande armée pour affronter Godwin de Wessex, mais des deux côtés, on estime que cette bataille fratricide serait une folie.

Godwin et sa famille sont déclarés hors-la-loi et, bannis, quittent le royaume.

Édith de Wessex, la reine, est disgraciée.

La puissance de Léofric III de Mercie est à son apogée.

Aelfgar de Mercie reçoit le comté d'Est-Anglie.



Naissance de Gytha d'Angleterre

Gytha d'Angleterre ou de Wessex Haroldsdatter naît en 1052 ou 1053, fille d'Harold II Godwinson et d'Édith-la-Juste.



Mort de Godwin Comte de Wessex

Harold II Godwinson Comte de Wessex

Aelfgar de Mercie Comte d'Est-Anglie

Godwin de Wessex meurt à Winchester le 15 avril 1053 d'apoplexie.

Il est inhumé dans la cathédrale de Winchester.

Harold II Godwinson, devient Comte (Earl) de Wessex en 1053, devenant ainsi l'homme le plus puissant d'Angleterre après le roi.

Ce comté à l'époque représente un tiers de l'Angleterre.

Le comté d'Est-Anglie repasse à Aelfgar de Mercie.



Aelfgar de Mercie Hors-la-loi

En 1055, d'après la Chronique anglo-saxonne, Aelfgar de Mercie, est déclaré hors-la-loi, " sans faute aucune ".

Aelfgar de Mercie, exilé en Irlande, lève une flotte de 18 navires.

Gruffydd ap Llywelyn accepte de se joindre à lui contre Édouard le Confesseur.

Ils se heurtent à l'armée de Ralph le Timide, comte de Herefordshire, à 2 miles de Hereford, le 24 octobre 1055.

Ralph le Timide et ses hommes s'enfuient.

Gruffydd ap Llywelyn et Aelfgar de Mercie les pourchassent.

Gruffydd ap Llywelyn et Aelfgar de Mercie mettent à sac Hereford.

Gruffydd ap Llywelyn reprend Deheubarth et revendique tout le Pays de Galles y compris les royaumes de Gwent et de Morgannwg.

Gruffydd ap Llywelyn établit sa cour à Rhuddlan, en plein cœur des colonies Merciennes.

Il conquiert aussi une partie du comté de Chester.

Édouard le Confesseur lève alors une armée et met Harold II Godwinson à sa tête.

Face à cette menace, Aelfgar de Mercie et Gruffydd ap Llywelyn battent en retraite dans le sud du Pays de Galles.

La querelle est finalement résolue diplomatiquement.

Aelfgar de Mercie récupère son comté.



Tostig Comte de Northumbrie

Tostig Godwinson, frère d'Harold II Godwinson, devient Comte de Northumbrie en 1055.



Campagne Harold II Godwinson contre les Gallois

Harold II mène une première campagne contre les Gallois de 1055 à 1056.



Tostig Comte d'Est-Anglie

Gyrth Godwinson, frère d'Harold II Godwinson, devient Comte (earl) d'Est-Anglie en 1057. Seul le comté de Mercie échappe aux mains des fils de Godwin de Wessex.



Harold II Godwinson Comte de Hereford

En 1057, Harold II Godwinson devient également comte de Hereford, et prend la place de son père dans l'opposition à l'influence normande grandissante, due à Édouard le Confesseur qui a passe plus d'un quart de siècle en exil en Normandie avant son retour en 1042.



Harold II Godwinson Comte de Hereford

Harold II Godwinson devient Comte de Hereford en 1058.



Restauration de l'abbaye de Waltham

Harold II Godwinson fait restaurer l'abbaye de Waltham Holy Cross en 1060.



Première Campagne d'Harold II Godwinson contre les Gallois

Harold II Godwinson prouve qu'il a les qualités d'un chef de guerre et se couvre de gloire dans une série de campagnes en 1062 à 1063 contre Gruffydd ap Llywelyn, Roi de Gwynedd, qui a conquis tout le pays de Galles.



Mariage d'Harold II Godwinson avec Ealdgyth de Mercie

Harold II Godwinson à Londres épouse vers 1064 Aldith, fille du Comte de Mercie, veuve de Gruffydd ap Llywely. Leurs enfants, probablement des jumeaux, sont :

Ils survivent jusqu'à l'âge adulte, et finissent probablement leur vie dans l'exil.


Tapisserie de Bayeux

Serment de vassalité d'Harold II Godwinson à Guillaume le Conquérant

Selon des sources normandes qui restent disputées, dont la Tapisserie de Bayeux, Édouard II le Confesseur envoie Harold en Normandie en 1064 ou 1065 pour offrir la succession à Guillaume le Conquérant. Harold s'embarque à Bosham en Sussex mais une tempête l'emporte vers les terres du comte de Ponthieu où il fait naufrage. Le comte de Ponthieu le capture. Guillaume de Normandie se fait remettre le prisonnier.

Harold II Godwinson accompagne le duc dans sa campagne contre les Bretons.

Guillaume le Conquérant obtient d'Harold II Godwinson le serment de lui fournir son appui à la couronne d'Angleterre. Harold II Godwinson aurait ainsi prêté serment de vassalité à Guillaume pour le royaume d'Angleterre. Sans le savoir, il jure au-dessus d'un coffre rempli de saintes reliques.



Excommunication d'Harold II Godwinson

Harold II Godwinson s'estime dégagé de ce serment, fait par la ruse, mais Guillaume le Conquérant obtient du pape son excommunication. Alexandre II permit le mariage de Mathilde de Flandre avec Guillaume le Conquérant. Alexandre II appuya ce dernier dans la conquête normande de la Grande-Bretagne, politiquement et en lui fournissant un étendard consacré ainsi que des reliques sacrées.



Soulèvement en Northumbrie

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

Alliance de Tostig Godwinson avec Harald III de Norvège

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

En 1065, les Northumbriens se révoltent contre Tostig Godwinson, frère d'Harold II Godwinson.

Tostig Godwinson est déclaré hors-la-loi et s'exile.

Copsig ou Copsi de Northumbrie doit s'exiler pour les Orcades, puis en Norvège.

Harold II Godwinson refuse de venir au secours de son frère.

Cette action lui permet de se placer en avant comme successeur probable d'Édouard le Confesseur, mais divise sa propre famille en forçant Tostig à chercher une alliance avec le roi Harald III de Norvège.

Morcar de Northumbrie devient Comte de Northumbrie de 1065.


L'abbaye de Westminster Harold II Godwinson

Mort d'Édouard II le Confesseur

Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Édouard le Confesseur meurt, sans descendance, le 5 janvier 1066, 8 jours après la dédicace de l'abbaye de Westminster qu'il a fondée sur les ruines d'un ancien monastère.

Édouard II le Confesseur est plus soucieux de son salut personnel que de son royaume, sur lequel il est incapable d'établir un pouvoir fort.

La tradition veut qu'il ait été très aimé du peuple, notamment des plus pauvres.

Sa grande piété, il n'aurait jamais consommé son mariage avec Edith de Wessex, lui vaut son surnom et le fait d'être ensuite sanctifié.

Une autre raison de sa canonisation est le fait que, trente-six ans après sa mort, on aurait ouvert son tombeau sans constater la moindre trace de corruption du corps.

Édouard le Confesseur semble avoir promis sa succession à Guillaume le Conquérant quand celui-ci a voyagé en Angleterre.

Mais Harold II Godwinson déclare qu'Édouard le Confesseur lui a promis la Couronne sur son lit de mort.

Le Witenagemot (l'assemblée des notables anglo-saxons qui dirige le royaume) élisent Harold II Godwinson qui se fait couronner roi d'Angleterre à Westminster le 6 janvier 1066 à la cathédrale Saint-Paul de Londres.

Harold II Godwinson offre à son frère Tostig Godwinson un tiers du royaume.

Selon Henri de Huntingdon (auteur d'une Histoire des invasions en Angleterre en 1135), Tostig demande à Harold ce que recevrait Harald III de Norvège, Roi de Norvège.

Harold répond à "Six pieds de terre, ou même autant qu'il lui sera nécessaire, étant donné qu'il est plus grand que la moyenne".

La succession controversée réveille les ambitions guerrières d'Harald III de Norvège qui s'allie à Guillaume le Conquérant et à Tostig, frère d'Harold, pour déposer Harold du trône.

Harald III de Norvège brigue la couronne, peut-être à la suggestion de Tostig.

Canut III de Danemark étant mort sans héritier avant Magnus Ier de Norvège, la promesse de 1038 sert de prétexte à Harald III de Norvège pour réclamer la couronne d'Angleterre.



Naissance d'Ulf

Ulf naît en 1066, fils d'Harold II Godwinson et d'Ealdgyth de Mercie.



Débarquement de Harald III de Norvège et prise de Scarborough

Bataille de Fullford

Prise d'York

Bataille de Stamford Bridge

Mord d'Harald III de Norvège Roi de Norvège

Mort de Tostig Godwinson

Harald III de Norvège et Tostig Godwinson font donc voile vers l'Angleterre et débarque sur la côte du Yorkshire aux environs du mois de septembre 1066 : c'est la dernière grande expédition viking.

Ils s'emparent de Scarborough puis défont les forces northumbriennes commandées par Edwin de Mercie et Morcar de Northumbrie à Fullford ou Fulford, près de York, le 20 septembre 1066.

Le 24 septembre 1066, Harald III de Norvège s'empare de la ville d'York.

En 1066, Copsi de Northumbrie rejoint Tostig Godwinson, rallié au roi Harald III de Norvège, pour lui apporter son soutien.

Mais à la grande surprise d'Harald III de Norvège, l'armée d'Harold II Godwinson vient du sud pour stopper l'invasion.

Harold II Godwinson bat Harald III de Norvège et Tostig Godwinson à Stanford ou Stamford Bridge le 25 septembre 1066.

L'armée viking est décimée, ce qui sonne le glas de l'ère des grands conquérants nordiques.

Harald III de Norvège et Tostig Godwinson sont tués durant la bataille.

Tostig Godwinson est inhumé à la Cathédrale d'York.

Copsi de Northumbrie parvient à survivre.

Harald III de Norvège qui a à peine atteint la cinquantaine est le premier roi de Norvège à atteindre un âge aussi avancé depuis Harald Ier.

Si sa poigne de fer nuit à sa popularité dans son propre pays, il n'en demeura pas moins un guerrier exceptionnel et un général remarquable.


Bataille d'Hastings Tombe d'Harold II Godwinson Tapisserie de Bayeux - Eustache de Boulogne

Bataille d'Hastings

Mort d'Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Mort de Gyrth Godwinson

Mort de Leofwine Godwinson

Edgar II Atheling Roi d'Angleterre

Guillaume le Conquérant conteste avec force l'élection d'Harold II Godwinson.

Il plaide ses droits auprès des cours d'Europe.

Le pape Alexandre II lui donne raison et, pour preuve de son appui, lui fait envoyer un étendard consacré et des reliques.

En tant que Régent de France, Baudouin V de Flandre s'interdit d'accorder l'aide de la France à Guillaume le Conquérant qui projette de conquérir l'Angleterre, mais lui accorde celle des Flamands, le futur Conquérant ayant épousé sa fille Mathilde de Flandre.

Sans attendre, Guillaume le Conquérant lance la construction d'une flotte de débarquement à l'embouchure de la Dive, près de Cabourg.

Roger II de Montgommery ne l'accompagnera pas mais fournit 60 navires pour l'expédition.

Richard d'Évreux est présent à l'assemblée des barons normands qui décide de la conquête de l'Angleterre.

Trop âgé, il ne participera pas à l'expédition, mais la finance une partie, et envoie 80 navires ainsi que son fils Guillaume d'Évreux.

Richard Ier de Clare fait partie des barons qui sont consultés sur l'opportunité de l'invasion de l'Angleterre. Il n'y a néanmoins pas de preuves formelles de sa participation à la phase initiale de la conquête de l'Angleterre.

La flotte se dirige vers Saint-Valéry-sur-Somme et attend les vents favorables.

La duchesse Mathilde de Flandre, assistée de Roger II de Montgommery, de l'Archevêque Lanfranc et de Roger de Beaumont, reste pour gouverner et défendre la Normandie.

À Bayeux, en Normandie, on peut la célèbre "tapisserie de la reine Mathilde".

Elle raconte l'histoire de la Conquête sur 70 mètres de long et environ 50 centimètres de haut.

Cette broderie avait été commandée à des artisans saxons par l'évêque de Bayeux, Otton de Conteville, demi-frère de Guillaume le Conquérant, pour orner le chœur de sa cathédrale.

C'est la première bande dessinée connue.

Elle constitue un inestimable témoignage sur les mœurs et la mode vestimentaire de l'époque.

Eustache de Boulogne, représenté sur la Tapisserie de Bayeux, et reconnaissable par ses moustaches.

Son nom (EUSTATIVS), écrit au dessus, et n'apparaît que partiellement à cause d'une déchirure de la tapisserie

Guillaume le Conquérant quitte la Normandie pour l'Angleterre.

Le 29 septembre 1066, Guillaume le Conquérant débarque sur la plage de Pevensey dans le Sussex, là même où Jules César débarqua avec ses légions 11 siècles plus tôt.

Après le débarquement de Guillaume, toutes les tentatives ultérieures de conquête de l'Angleterre échoueront.

Guillaume a 2 500 chevaliers, 4 500 fantassins, 1 000 archers, parmi eux des Bretons.

Robert Ier Bertrand de Bricquebec figure au rang des barons qui, accompagnent Guillaume le Conquérant.

Amaury IV de Thouars fait partie de l'armée que Guillaume le Conquérant.

En 3 jours après la bataille de Stamford Bridge, Harold II Godwinson force son armée fourbue, constituée des Housecarls, une infanterie réputée, à marcher 240 lieues pour intercepter Guillaume le Conquérant, met en toute hâte son armée en garnison près de Hastings et fait construire des fortifications.

Harold attend l'assaut de Guillaume sur la colline de Senhac, dans les environs de Hastings, près de la ville de Battle.

Amaury IV de Thouars commande un corps d'armée composé de Poitevins, de Bretons et d'Angevins.

Le 14 octobre 1066, après un début de combat indécis, les Normands prennent le dessus sur les troupes d'Harold grâce à leur chevalerie.

Harold II Godwinson, blessé à l'œil par la flèche d'un archer normand, est tué par des cavaliers.

Ses frères Gyrth et Leofwine sont également tués.

La mort d'Harold entraîne la dispersion de ses troupes et la victoire définitive de Guillaume le Conquérant.

Le visage d'Harold étant détruit, on fait venir Edith Swanneck, maîtresse d'Harold, pour identifier le corps, ce qu'elle fait à l'aide d'une marque de naissance connue d'elle seule.

Qu'Harold II Godwinson ait effectivement été tué de cette façon reste incertain, car la mort d'une flèche dans l'œil est traditionnellement associée, au Moyen-Âge, avec le parjure.

Geoffroy III de Bellême, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, Eudes III de Champagne et Robert Ier d'Eu, Eustache de Picquigny et Guillaume d'Évreux participent à la victoire d'Hastings

Selon Guillaume de Poitiers, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, pour sa première bataille, commande un groupe de chevaliers sur l'aile droite et signe de nombreux exploits.

Il n'obtient pas d'importantes concessions de terres en Angleterre.

Warren Hollister propose comme explication que la conquête intervient à un changement de génération dans la famille de Beaumont.

Roger était âgé et peu intéressé par l'Angleterre, et Robert a été armé chevalier peu de temps avant l'invasion.

Guillaume le Conquérant n'est pas prêt à confier à un jeune homme un territoire important, alors que l'Angleterre n'est pas encore sous contrôle.

Eustache II de Boulogne est le porte-étendard de Guillaume le Conquérant.

Il en obtient de nombreux fiefs sur l'île.

Hamon de Laval suit Guillaume le Conquérant et le sert en Angleterre.

Il obtient de belles terres en Angleterre.

Selon une source normande, le corps d'Harold II Godwinson est enterré sur une falaise surplombant les plages saxonnes mais il est plus probable qu'il soit inhumé dans l'abbaye de Waltham Holy Cross.

La candidature d'Edgar II Atheling au trône est prise sérieusement.

À Londres, les citoyens et l'archevêque Ealdred d'York souhaitent qu'il soit couronné. Mais il n'arrive pas à obtenir le soutien ferme des deux plus puissants comtes survivants du royaume :

Edgar II Atheling devient Roi d'Angleterre en octobre 1066.



Tentative d'invasion de l'Angleterre

Godwine II Haroldson et Magnus Haroldson, fils d'Harold II Godwinson, tentent à plusieurs reprises d'envahir l'Angleterre en 1068 et 1069 avec l'aide de Diarmait mac Mail na mBo, Roi de Leinster.



Mariage de Vladimir II de Kiev avec Gytha d'Angleterre

Vladimir II de Kiev épouse à Londres en 1070 ou 1074 Gytha d'Angleterre, fille illégitime d'Harold II Godwinson et d'Édith-la-Juste. Leurs enfants sont :



Pillage du comté de Cornouailles

Godwine II Haroldson et Magnus Haroldson, fils d'Harold II Godwinson, pillent le comté de Cornouailles jusqu'en 1082, puis meurent de façon obscure en Irlande.



Mort de Guillaume le Conquérant Roi d'Angleterre et Duc de Normandie

Guillaume II le Roux Roi d'Angleterre

Robert II Courteheuse Duc de Normandie

Libération d'Ulf

Libération de Morcar de Northumbrie

Guillaume le Conquérant fait une chute de cheval durant le pillage et l'incendie de Mantes. Il a blessure interne au foie ou au péritoine et meurt près de Rouen le 7 septembre 1087.

Guillaume le Conquérant divise ses possessions entre ses deux fils les plus âgés et attribue :

Guillaume II le Roux et Robert II Courteheuse font un pacte : si l'un deux décède sans héritier, son territoire revient au survivant. La part de l'héritage d'Henri Ier Beauclerc est d'environ 2 500 kg d'argent.

Guillaume II le Roux devient roi d'Angleterre le 9 septembre 1087.

Robert II Courteheuse est couronné Duc de Normandie le 12 septembre 1087.

Des deux fils, Robert II Courteheuse est considéré comme étant le plus faible et il est généralement préféré par les nobles qui ont des terres de chaque côté de la Manche. Ils peuvent ainsi plus facilement contourner son autorité.

Robert II Courteheuse prend comme proche conseiller Rainulf Flambard, qui avait été auparavant le secrétaire de son père.

Morcar de Northumbrie resta captif jusqu'à la mort de Guillaume, en 1087, lorsque le roi mourant.

Guillaume le Conquérant, sur son lit de mort, ordonne la libération de tous ses prisonniers, notamment :

Ulf rejoint Robert II Courteheuse, qui l'adoube. On ignore son devenir après ce dernier événement.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !