Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1312 - le dernier en 1412



Mariage de Geoffroy VIII de Châteaubriant avec Jeanne-Louise de Belleville

Geoffroy VIII de Châteaubriant épouse en 1312 Jeanne-Louise de Belleville. Leurs enfants sont :



Mariage de Geoffroy VII de Châteaubriand avec Jeanne de Belleville

Geoffroy VII de Châteaubriand épouse Jeanne-Louise de Belleville (morte en 1359), Dame de Montaigu. Leur enfant est :



Mariage de Guy X de Montmorency-Laval avec Béatrix de Bretagne

Guy X de Montmorency-Laval épouse le 2 mars 1315 Béatrix de Bretagne, Dame de Hédé, fille d'Arthur II de Bretagne et de Yolande de Dreux. Leurs enfants sont :



Naissance de Guy XII de Montmorency-Laval

Jean ou Guy XII de Montmorency-Laval naît après 1327, fils de Guy X de Montmorency-Laval et de Béatrix de Bretagne.

Il est nommé Jean à son baptême par Jean III de Bretagne, duc de Bretagne, son oncle;



Mariage de Guy XII de Montmorency-Laval avec Louise de Chateaubriand

Guy XII de Montmorency-Laval épouse en 1348 Louise de Chateaubriand, Dame de Chateaubriant, fille de Geoffroy VII de Châteaubriand et de Jeanne-Louise de Belleville-Montaigu.



Mort de Guy XI de Montmorency-Laval Seigneur de Laval et d'Acquigny, Vicomte de Rennes, Comte de Caserte dans la Terre de Labour et Baron de Vitré

Guy XII de Montmorency-Laval Seigneur de Laval

Guy XI de Montmorency-Laval meurt au Château de Vitré le jour de Saint-Maurice le 22 septembre 1348 sans postérité.

Sa mort est probablement la suite des blessures qu'il a reçues à la bataille de la Roche-Derrien, et dont il n'est pas guéri.

Il est inhumé près de Guy X de Montmorency-Laval, son père, à la Madeleine de Vitré.

Le douaire d'Isabeau de Craon est assigné sur les terres d'Acquigny, de Sainte-Marguerite, de Crevecœur et de Frego, en Normandie.

Jean de Laval lui succède comme quatorzième Seigneur de Laval sous le nom de Guy XII de Montmorency-Laval suivant la loi de sa maison



Guillaume II de Penhoët Amiral

Siège de Rennes

En octobre 1356, Henry de Grosmont vient assiéger Rennes, espérant ainsi précipiter la fin de la Guerre de succession de Bretagne.

Plutôt que tenter de prendre la ville par force, et malgré sa grande supériorité numérique, Henry de Grosmont préfère établir un blocus visant à affamer les habitants.

Les faubourgs sont développés hors de la zone de l'enceinte gallo-romaine qui est alors entourée de remparts.

Ils se retrouvent largement ruinés.

Guy XII de Montmorency-Laval et Jean Ier de Rohan se jettent dans Rennes pour défendre la place.

Cette opération est sans doute effectuée pour Couanier de Launay sur la demande de son oncle Pierre de Laval, alors évêque de Rennes.

La défense de Rennes est assurée par Guillaume II de Penhoët, Capitaine-Comte de Rennes, qui réside au château, assisté par Bertrand de Saint-Pern, commandant dans la ville et parrain de Bertrand Du Guesclin.

Le siège traîne en longueur, sans action militaire d'éclat.

Guillaume II de Penhoët devient Amiral de la flotte royale avant 1356.


Château de Derval - Tour Saint Clair Étapes de la reconquête par Charles V de France des territoires concédés au traité de Brétigny Interprétation du plan

Chevauchée de Robert Knolles

Bataille de Pontvallain

La guerre contre la France reprend. Édouard III d'Angleterre met Robert Knolles à la tête d'une armée.

En juillet 1370, Robert Knolles débarque à Calais avec 3 000 hommes dans le but de reprendre possession du royaume.

Cette conquête se transforme en raid de pillages, saccages, exactions. Incapable de prendre les villes, Robert Knolles se contente de brûler les campagnes.

Robert Knolles attaque sans succès le château de Fiennes, Arras, Reims, Troyes puis revient vers Paris où quelques faubourgs éloignés sont incendiés.

Charles V le Sage, en roi prudent, se contente de le laisser passer.

La chevauchée fait beaucoup de ravages mais la reconquête n'a pas lieu.

Robert Knolles subit même une franche défaite à Pontvallain, infligée par Bertrand du Guesclin, Jean IV de Mauquenchy, et Guy XII de Montmorency-Laval.

Ils font prisonnier Grandson un chef anglais.

Charles V le Sage récompense Guy XII de Montmorency-Laval par un don de 4 000 livres d'or avec une pension de 300 livres par mois.

Robert Knolles retourne alors en Bretagne où il fait face à une mutinerie de certains de ses hommes, fatigués de se battre pour un maigre butin.

Robert Knolles abandonne alors la partie et se réfugie dans son château de Derval que lui a offert Jean IV le Conquérant, qui l'avait lui-même pris de force à la Maison de Rougé.

Il le conservera jusqu'en 1380.

Situé dans la zone frontalière de défense des Marches de Bretagne, le château était une forteresse importante : 9 tours, 1 donjon de plus de 30 mètres de haut et 3 remparts. Au cœur du château existait une chapelle dédiée à Saint-Clair, premier Évêque de Nantes. Aujourd'hui il ne reste plus que les ruines du donjon à peine visible de la route de Mouais.



Conquête de la Bretagne par Bertrand du Guesclin

Occupation du château Montmuran

Exil de Jean IV le Conquérant

En 1373, Robert Knolles sort de sa retraite pour aider Jean IV le Conquérant, de nouveau en lutte contre Charles V le Sage.

Le château Montmuran est occupé par les Anglais puis repris par Bertrand du Guesclin.

En 1373, Louis Ier d'Anjou et Bertrand du Guesclin, rentrent en Bretagne avec de grandes forces, dans la vue de punir Jean IV le Conquérant de ses pratiques secrètes avec l'Angleterre.

Bertrand du Guesclin délivre les villes de haute Bretagne entre mars et juin 1373.

Pierre II d'Alençon combat avec Bertrand du Guesclin, et est blessé durant l'assaut d'Hennebont.

Du Guesclin rend Fougères à son seigneur Pierre II d'Alençon en 1373.

Guy XII de Montmorency-Laval se joint aux seigneurs bretons soulevés contre Jean IV le Conquérant.

Jean Ier de Rohan s'empare de Vannes, et Olivier V de Clisson d'autres villes.

Guy XII de Montmorency-Laval marche contre Rennes dont il se rend maître.

Ces échecs obligent Jean IV le Conquérant à s'exiler en Angleterre

Robert Knolles doit rentrer en Angleterre.

Charles V le Sage souhaite en faite dépouiller Jean IV le Conquérant de ses états et réunir le duché de Bretagne à la couronne, pensant ainsi établir la tranquillité du royaume.

Il en fait la confidence à Jean Ier de Rohan, à Olivier V de Clisson et à Guy XII de Montmorency-Laval, leur promettant leur part. Il leur demande les places et forteresses qu'ils y possèdent

Les 3 seigneurs quittent alors la cour sans dire adieu, et se retirent dans leurs places, sous prétexte de les garder et de pourvoir aux besoins de la Bretagne menacée par les Anglais.



Donation mutuelle de Guy XII de Montmorency-Laval et Louise de Châteaubriant

Guy XII de Montmorency-Laval et Louise de Châteaubriant se font une donation mutuelle en 1379.



Mort de Louise de Châteaubriant

Charles de Dinan Seigneur de Châteaubriant

Louise de Châteaubriant meurt en 1383.

Guy XII de Montmorency-Laval en est l'héritier, en vertu de leur donation mutuelle.

En 1383 Charles de Dinan hérite de la seigneurie de Châteaubriant du chef de sa grand-mère Thomasse de Châteaubriant.



Mariage de Guy XII de Montmorency-Laval avec Jeanne de Montmorency-Laval

Jeanne de Montmorency-Laval est veuve de Bertrand du Guesclin.

Guy XII de Montmorency-Laval est veuf de Louise de Châteaubriand.

Guy XII de Montmorency-Lavalépouse le 28 mai 1384 Jeanne de Montmorency-Laval, Dame de Tinténiac et de Châtillon-en-Vendelais, fille de Jean de Montmorency-Laval, Seigneur de Châtillon-en-Vendelais, et d'Isabeau de Tinténiac, Dame de Tinténiac et Bécherel. Leurs enfants sont :

Ils sont les ancêtres d'un grand nombre de roturiers, nobles et souverains de toute l'Europe.



Naissance d'Anne de Laval

Anne de Laval naît en 1385, fille de Guy XII de Montmorency-Laval et de Jeanne de Montmorency-Laval.



Fondation du couvent des Cordeliers de Laval

En 1397, Guy XII de Montmorency-Laval fonde avec Jeanne de Montmorency-Laval, sa femme, le couvent des Cordeliers de Laval.


Guy XIII de Laval - Collégiale Saint-Martin de Montmorency

Mariage de Guy XIII de Laval avec Anne de Laval

Guy XIII de Laval épouse à Vitré le 22 janvier 1404 Anne de Laval, fille de Guy XII de Montmorency-Laval. Leurs enfants sont :

Anne de Laval est Dame héritière de Laval, baronne héritière de Vitré, Vicomtesse héritière de Rennes, de Châtillon, de Gavre, d'Acquigny, d'Aubigné, Courbeveille, Dame héritière de Tinténiac, de Bécherel et de Romillé

À ce mariage sont présents plusieurs évêques et les plus grands seigneurs de Bretagne.

Une des conditions est que les enfants à naître de ce mariage portent les nom et armes de Laval.

Après son mariage, Guy XIII de Laval sert dans les armées de France, sous le nom de comte de Gavre, avec titre d'écuyer banneret.

Il parait à la cour sous ce titre et suit Charles VII de France dans la Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

Guy XIII de Laval a le commandement de 600 hommes d'armes, dont 7 bacheliers, et de 180 écuyers qui forment sa compagnie.



Mort de Guy XII de Montmorency-Laval

Guy XII de Montmorency-Laval meurt le 21 ou 24 avril 1412.

Il est inhumé à l'abbaye de Clermont à côte du grand autel, vis-à-vis, de Béatrix de Bretagne, sa mère.

Jean de Montfort, son gendre, se fait alors appeler Guy XIII de Laval afin d'être associé au pouvoir de son épouse, Anne de Laval.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !