Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1007 - le dernier en 1054



Mariage de Richard II l'Irascible avec Papie d'Envermeu

Richard II l'Irascible épouse au Mont-Saint-Michel en 1007 Papia ou Papie d'Envermeu, issue d'une famille puissamment implantée en Talou.

Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume d'Arques

Guillaume de Talou ou Guillaume d'Arques naît avant 1026, fils de Richard II l'Irascible et de Papie d'Envermeu.



Pèlerinage à Jérusalem de Robert le Magnifique

Mort de Drogon de Vexin Comte d'Amiens et de Vexin

Gautier III de Vexin Comte de Vexin, d'Amiens et du Maine

Mort de Robert le Magnifique

Guillaume le Conquérant Duc de Normandie

Turquetil d'Harcourt Gouverneur de Guillaume le Conquérant

Robert le Magnifique s'apprête à partir en pèlerinage à Jérusalem peut être par repentir d'avoir empoisonné son frère Richard III de Normandie.

Le départ du duc est un risque car la Normandie va se retrouver sans maître et on ne revient pas toujours vivant de ce voyage.

Avant de partir, Robert le Magnifique rassemble les grands du duché à Fécamp.

Il leur demande de reconnaître comme hériter son jeune fils Guillaume le Conquérant.

Les barons qui reprochent à Guillaume le Conquérant de ne pas être issu d'une union légitime, semblent accepter la décision ducale sur le moment mais sûrement avec réticence.

Mais Robert le Magnifique n'a pas le choix : c'est son seul enfant masculin.

Guillaume le Conquérant est placé sous la garde d'Henri Ier de France.

Robert le Magnifique part au début 1035 et prend la route terrestre pour rejoindre Rome.

L'empereur byzantin Michel IV le Paphlagonien l'accueille à Byzance.

En 1035, Drogon de Vexin accompagne Robert le Magnifique, Duc de Normandie, en pèlerinage à Jérusalem.

Drogon de Vexin meurt à Nicée en juin 1035 au retour.

Gautier III de Vexin devient Comte de Vexin, d'Amiens et du Maine.

Robert le Magnifique parvient jusqu'à Jérusalem.

Robert le Magnifique meurt à Nicée le 22 juillet 1035 sur le chemin du retour.

Robert le Magnifique semble avoir une personnalité violente et difficile.

Sa mauvaise réputation provient en partie des conditions douteuses qui lui permirent d'accéder au trône de Normandie.

Il est parfois considéré comme l'inspirateur du personnage légendaire de Robert le Diable.

Robert le Magnifique laisse comme héritier Guillaume le Conquérant, un enfant.

Profitant de sa minorité, les Richardides dirigent le duché :

Le duché sombre dans l'anarchie mais Guillaume le Conquérant, avec une force de caractère remarquable, rétablira son autorité par les armes sur la Normandie.

Turquetil d'Harcourt est gouverneur de Guillaume le Conquérant durant sa minorité.



Création du Comté d'Arques-la-Bataille

Guillaume d'Arques Comte d'Arques

Vers 1037, la vicomté d'Arques, au nord-est de la Normandie, est donné à Guillaume d'Arques.

Augmenté du Talou, il devient alors un comté d'Arques.



Mariage de Guillaume d'Arques

Guillaume d'Arques épouse une sœur du comte Guy Ier de Ponthieu.

Leur enfant est :



Construction du premier château d'Arques-la-Bataille

Entre 1040 et 1045, Guillaume d'Arques construit un donjon de bois - une motte castrale – à Arques-la-Bataille situé sur un éperon rocheux étroit dominant la dépression perpendiculaire formée par les vallées de la Varenne, de la Béthune et de l'Eaulne qui se rejoignent pour former l'Arques à 6 kilomètres de la Manche.

Dressée sur l'échine de cet éperon, à une lieue et demie au sud-est de Dieppe, la forteresse est séparée du plateau cauchois par un étroit vallon qui l'isole de son arrière-pays et renforce ses potentialités défensives, les guetteurs disposent ainsi d'une vue étendue pouvant surveiller la vallée jusqu'à la mer.

Cette motte féodale, entourée d'un fossé immense creusé de main d'homme et d'une palissade de protection, peut avoir 10 mètres de haut.



Siège de la motte castrale d'Arques-la-Bataille

En 1052, Guillaume le Conquérant fait le siège de la motte castrale d'Arques-la-Bataille tenue par Guillaume d'Arques, son oncle, en révolte contre lui.



Mort d'Enguerrand II de Ponthieu

Guy de Ponthieu Comte de Ponthieu

Mariage de Lambert II de Boulogne avec Adélaïde de Normandie

Lambert II de Boulogne devient ainsi comte d'Aumale

Au début 1053, Guillaume d'Arques se révolte contre Guillaume le Conquérant, son neveu, soutenu par Henri Ier de France.

Enguerrand II de Ponthieu, alors opposé à Guillaume le Conquérant, et Eustache II de Boulogne, son cousin, choisissent le camp de Guillaume d'Arques.

Une des sœurs d'Enguerrand II de Ponthieu a épousé Guillaume d'Arques.

Baudouin V de Flandre se range du côté de Guillaume le Conquérant, son gendre.

Lambert II de Boulogne ou de Lens, fils d'Eustache Ier de Boulogne et de Mathilde de Louvain, est fidèle à Baudouin V de Flandre, son suzerain.

Enguerrand II de Ponthieu meurt le 25 octobre 1053 lors de combats livrés à Saint-Aubin-sur-Scie, dans le Comté d'Arques en Seine-Maritime.

Guillaume d'Arques parvient à s'enfuir et à se réfugier à Boulogne.

Guillaume le Conquérant confisque le domaine d'Aumale, qu'il donne à Adèle de Normandie, sa sœur Adèle, veuve d'Enguerrand.

Le Ponthieu revient à Guy de Ponthieu, frère d'Enguerrand II de Ponthieu.

En récompense de sa fidélité, Lambert II de Boulogne épouse Adélaïde de Normandie. Leur enfant est :

Lambert II de Boulogne devient ainsi comte d'Aumale.



Mort de Guillaume d'Arques

Guillaume d'Arques meurt après 1054.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !