Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



13 événements affichés, le premier en 1094 - le dernier en 1137



Mariage de Guillaume IX le Troubadour avec Philippa de Toulouse

Guillaume IX le Troubadour épouse en novembre 1094 Philippa de Toulouse. Leurs enfants sont :

Guillaume IX s'appuie sur les droits de son épouse pour tenter à deux reprises de s'emparer du comté de Toulouse.



Naissance de Guillaume X de Poitiers

Guillaume X de Poitiers, dit le Toulousain ou le Paladin, naît à Toulouse en 1099, fils de Guillaume IX le Troubadour et de Philippa de Toulouse.



Mariage Guillaume X de Poitiers avec Aénor de Châtellerault

Guillaume X de Poitiers épouse en 1118 ou en 1121 Aénor de Châtellerault, fille d'Aimery Ier, Vicomte de Châtellerault, et de Maubergeonne de l'Isle-Bouchard. Leurs enfants sont :



Naissance d'Aliénor d'Aquitaine

Éléonore, plus connue sous le nom anglicisé d'Aliénor d'Aquitaine ou de Guyenne, naît au château de Belin à Cazères ou Nieul-sur-l'Autise en 1122 ou 1124, fille de Guillaume X de Poitiers, Duc d'Aquitaine, et d'Aénor de Châtellerault.

Aliénor, l'autre Aénor en langue d'oc, est ainsi nommée en référence à sa mère Aénor. Le prénom devient Éléanor en langue d'oïl.

Elle est élevée en Saintonge.

Elle reçoit l'éducation soignée d'une femme noble de son époque à la cour d'Aquitaine, l'une des plus raffinées du XIIe siècle, celle qui voit naître l'amour courtois (le fin amor), entre les différentes résidences des ducs d'Aquitaine : Poitiers, Bordeaux, le château de Belin.

Elle apprend le latin, la musique et la littérature, mais aussi à monter à cheval et à chasser.



Naissance de Pétronille d'Aquitaine

Aelis ou Péronnelle ou Pétronille d'Aquitaine naît vers 1125, fille de Guillaume X de Poitiers et d'Aénor de Châtellerault.



Mort de Guillaume IX le Troubadour Duc d'Aquitaine

Guillaume X de Poitiers Duc d'Aquitaine

Guillaume X de Poitiers Comte de Poitiers

Guillaume IX le Troubadour meurt à Poitiers le 10 février 1126. Il est inhumé dans l'église Saint-Jean de Montierneuf à Poitiers.

Guillaume X le Toulousain, son fils, devient Comte de Poitiers sous le nom de Guillaume VIII et Duc d'Aquitaine sous le nom de Guillaume X.



Naissance de Guillaume Aigret

Guillaume Aigret naît vers 1126, fils de Guillaume X de Poitiers et d'Aénor de Châtellerault.



Prise de Blaye

Vulgrin II d'Angoulême reprend Blaye à Guillaume X de Poitiers en 1127.


Château d'Aunis

Prise de Castrum Allionis

Guillaume X de Poitiers guerroie longtemps au sud pour contraindre son vassal d'Aunis, Isembert de Châtelaillon.

Dès le XIIe siècle se dressait, sur la pointe du Cornard aujourd'hui engloutie sous les flots, la forteresse de Castrum Allionis alors capitale de l'Aunis.

En août 1130, Guillaume X de Poitiers fait le siège devant le Castrum Allionis.

Le dernier seigneur du lieu Isembert de Châtelaillon dépourvu de soldat face aux troupes de son suzerain capitule.

Il ne reste plus aucun vestige de cette cité qui disparut totalement pour ne laisser au XVIIe siècle, qu'un petit hameau, quelques fermes et des cabanes de marais.



Mort d'Honorius II Pape

Innocent II Pape

Anaclet II Antipape

Au début 1130, alors que le pape Honorius II est à l'article de la mort, le cardinal Aymeric, partisan des Frangipani, persuade ce dernier d'instituer une commission de 8 cardinaux pour élire son successeur. Il resterait ensuite au Sacré Collège d'approuver ce choix. En pratique, la commission se trouve composée d'une minorité de pro-Pierleoni, pourtant majoritaire dans le Sacré Collège.

Honorius II meurt dans la nuit du 13 au 14 février 1130. Il est inhumé dans la basilique Saint-Jean du Latran.

Sous le pontificat d'Honorius II sont approuvés l'ordre des Prémontrés, et l'Ordre des Templiers.

Aymeric réunit les 6 autres membres de la commission présents sur place, dont un seul partisan des Pierleoni. Gregorio Papareschi, né à Rome, proche des Frangipani, est donc élu Pape, par six voix contre une, le 14 février 1130 sous le nom d'Innocent II. Le vote est confirmé par 10 autres cardinaux de la même faction, pour la plupart français. La voix de Bernard de Clairvaux fait accepter Innocent II.

Quelques heures plus tard, Pietro Pierleoni ou Pierre de Léon est élu pape par les cardinaux de sa la faction qui est majoritaires, sous le nom d'Anaclet II ou Anicet II. Il est soutenu par les Normands de Sicile et par une majorité des Romains.

Ainsi, Innocent II ne peut être couronné qu'à Sainte-Marie-Nouvelle, et non à la Basilique Saint-Pierre.

Mal inspiré, Guillaume X de Poitiers soutient avec le légat Girard d'Angoulême l'antipape Anaclet II, pendant 5 ans.



Rencontre de Guillaume X de Poitiers avec Bernard de Clairvaux

En 1135, Guillaume X de Poitiers rencontre Bernard de Clairvaux au château de Parthenay pour le persuader de ne plus soutenir l'antipape Anaclet II.



Mariage de Guillaume X de Poitiers avec Emma de Limoges

Guillaume X de Poitiers épouse en 1137 Emma de Limoges, fille d'Adhémar III dit le Barbu, Vicomte de Limoges, et de Graille d'Angoulême.



Mort de Guillaume X de Poitiers Duc d'Aquitaine et Comte de Poitiers

Aliénor d'Aquitaine Duchesse d'Aquitaine et Comtesse de Poitiers

Premier code maritime de l'humanité

Guillaume X de Poitiers meurt à Bouchet en Auvergne le Vendredi Saint le 9 avril 1137 lors d'un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle.

Guillaume X de Poitiers, dernier des comtes de Poitiers de la dynastie des Ramnulfides, prie dans ses dernières volontés le roi de France Louis VI le Gros de bien vouloir consentir à marier son fils Louis VII le jeune à sa fille aînée, Aliénor d'Aquitaine.

Aliénor d'Aquitaine devient duchesse d'Aquitaine et Comtesse de Poitiers.

Guyenne est une déformation populaire du mot Aquitaine qui est passé par le stade "Aguiaine" aux XIIe et XIIIe siècles, le "A" initial disparaissant peu à peu.

Guyenne est la forme qui est de loin la plus usitée et la plus populaire par les populations locales du XIIIe siècle au XVIIIe siècle. Aquitaine apparaissait comme un terme plus archaïsant et plus cultivé.

Des lois existaient depuis longtemps en Saintonge, mais elles n'avaient jamais été rédigées et réunies. Aliénor d'Aquitaine fait rédiger le premier code maritime de l'humanité. Ce code est connu sous le titre de "rôle et lois d'Oléron".

Ce code passe en Angleterre avec la Duchesse après sa répudiation par le roi de France en 1152.

D'Angleterre il passe en Hollande puis en mer Baltique et en Méditerranée. Il avait été précédé de l'abrogation de toutes les lois de Bris, d'Aubaine et d'épaves, qui faisaient désormais des naufrageurs écumant les côtes d'Aquitaine et de l'Aunis des hors la loi.

Quand on considère qu'encore actuellement sur certaines côtes les naufrageurs et pirates continuent leurs tristes aventures, on peut voir quelle avance culturelle cette Dame avait sur ses contemporains et même ses successeurs.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !