Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



30 événements affichés, le premier en 1019 - le dernier en 1109



Mariage de Guillaume V le Grand avec Agnès de Bourgogne

Guillaume V le Grand épouse en 1018 ou 1019 Agnès de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume VIII d'Aquitaine

Gui ou Guy puis Guy-Geoffroy ou Guy-Geoffroi puis Guillaume VIII d'Aquitaine, dit le Vénérable, naît à Poitiers en 1023 ou en 1027, fils de Guillaume V le Grand et d'Agnès de Bourgogne.

Il est baptisé Gui, puis appelé Guy-Geoffroi en l'honneur de Geoffroy II Martel, le second mari de sa mère.



Mariage d'Adalbert II Cadoirac de Périgord avec Asceline de Salagnac

Adalbert II Cadoirac de Périgord épouse Asceline de Salagnac. Leurs enfants sont :



Siège du château de Mauzé

Mort d'Eudes d'Aquitaine Comte de Guyenne et de Poitou, Duc de Gascogne

Guillaume VII Aigret Comte de Poitiers et Duc d'Aquitaine

Guillaume VIII d'Aquitaine Comte de Gascogne

Durant les luttes contre Geoffroy II Martel et son ancienne belle-mère Agnès de Bourgogne, Eudes d'Aquitaine meurt le 10 mars 1039 lors du siège du château de Mauzé dans les Deux-Sèvres.

En 1039, Guillaume VII Aigret, son frère, devient :

Guillaume VIII d'Aquitaine, son frère cadet, devient Comte de Gascogne.

Pendant les premières années de son règne, Guillaume VII Aigret est secondé par sa mère Agnès de Bourgogne qui, avec Geoffroy II Martel, son mari Comte d'Anjou, dominent le Poitou.



Mariage de Guillaume VIII d'Aquitaine avec Aina de Périgord

Guillaume VIII d'Aquitaine épouse en 1044 Aina de Périgord, fille d'Adalbert II Cadoirac de Périgord et d'Asceline de Salignac. Leur enfant est :



Mariage de Robert Ier le Vieux avec Ermengarde d'Anjou

Robert Ier le Vieux répudie Hélie de Dalmace de Semur.

Ermengarde d'Anjou est veuve de Geoffroy II Ferréol.

Robert Ier le Vieux épouse en 1048 Ermengarde d'Anjou, sa cousine au 3e degré, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau. Leur enfant est :



Naissance d'Agnès de Poitou

Agnès de Poitou naît en 1052, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et de Mathéode de la Marche.



Bataille de La Castelle

Guillaume VIII d'Aquitaine Duc de Gascogne

Guy-Geoffroy de Poitiers, futur Guillaume VIII d'Aquitaine, Comte de Bordeaux et d'Agen,, neveu d'Eudes d'Aquitaine, conteste vers 1052 le pouvoir à Bernard II d'Armagnac, arguant du droit romain contre le droit coutumier gascon.

Après nombre de péripéties, les Poitevins l'emportent. En 1052, Bernard II d'Armagnac est défait par Guillaume VIII d'Aquitaine à la bataille de La Castelle, entre Cazères et Grenade-sur-l'Adour.

Il est obligé de lui vendre les droits sur la Gascogne et Guillaume VIII d'Aquitaine devient Duc de Gascogne.

Bernard II d'Armagnac lutte avec Saint Austinde, évêque d'Auch, partisan des ducs d'Aquitaine, pour le contrôle de la région.



Mort de Guillaume VII Aigret Duc d'Aquitaine, Comte de Poitou

Guillaume VIII d'Aquitaine Duc d'Aquitaine

Guillaume VIII d'Aquitaine Comte de Poitiers

Guillaume VII Aigret meurt à Poitiers en 1058.

Guillaume VIII d'Aquitaine succède à son frère et devient Comte de Poitiers sous le nom de Guillaume VI et Duc d'Aquitaine sous le nom de Guillaume VIII.

Prénommé jusqu'alors Guy–Geoffroi, il prend alors le prénom de Guillaume.



Mariage de Guillaume VIII d'Aquitaine avec Mathéode de la Marche

Guillaume VIII d'Aquitaine épouse en 1058 Mathéode de la Marche. Leur fille est :



Révolte d'Hugues V de Lusignan contre Guillaume VIII d'Aquitaine

En 1060, Hugues V de Lusignan se révolte contre son suzerain, Guillaume VIII d'Aquitaine, pour soutenir Guillaume IV de Toulouse.



Bataille de Chef-Boutonne

La route de Poitiers à Bordeaux passe alors par Saintes, selon le trajet de l'ancienne voie romaine. Pour relier facilement ses deux capitales, Guillaume VIII d'Aquitaine veut prendre le contrôle de la Saintonge à Foulques IV le Réchin.

Mais en 1061 Foulques IV le Réchin associé à son frère Geoffroy III le Barbu battent Guillaume VIII d'Aquitaine à Chef-Boutonne, village où de la Boutonne prend source, récupérant ainsi son domaine



Prise de la Saintonge par Guillaume VIII d'Aquitaine

En 1062, Guillaume VIII d'Aquitaine s'empare définitivement de la Saintonge et de Saintes aux dépens de Foulques IV le Réchin. Foulques est frustré de ne conserver que Vihiers. Il venge ainsi la répudiation d'Agnès de Bourgogne, sa mère, par Geoffroy II Martel , le père de Foulques.



Soumission de Géraud II d'Armagnac à Guillaume VIII d'Aquitaine

En 1063, Géraud II d'Armagnac est battu par Guillaume VIII d'Aquitaine et doit se soumettre. Guillaume VIII d'Aquitaine restaure ainsi théoriquement son autorité sur la Gascogne



Croisade de Barbastro

Siège de Graus

Bataille de Graus

Mort de Ramire Ier d'Aragon Roi d'Aragon

Sanche Ier Ramirez Roi d'Aragon

Prise de Barbastro

Armengol III d'Urgel Seigneur de Barbastro

En 1063, Alexandre II transforme la Reconquista en guerre sainte. Il la la présente comme une urgence de la chrétienté. Il octroie une indulgence plénière aux soldats qui y participeraient.

La croisade de Barbastro est un épisode de la Reconquista, mais le caractère international de son armée, ainsi que le soutien de la papauté en font un prélude aux Croisades.

Les maigres sources concernant cette croisade sont les récits d'Amatus of Montecassino et d'Ibn Hayyan.

La Reconquista est également prêchée en Bourgogne, avec le soutien de l'abbé Hugues de Cluny, frère de Thomas de Chalon. Cette participation clunisienne est probablement le résultat des tentatives de Ferdinand Ier de Castille d'introduire la réforme clunisienne en Espagne.

Une importante armée, composée de combattants, venant de toute la chrétienté occidentale, débute le siège de Barbastro en 1063. Elle est composée :

Èbles II de Montdidier participe à cette expédition.

Guillaume VIII d'Aquitaine conduit son armée à travers les Pyrénées en passant par Somport et fait la jonction avec l'armée catalane à Gérone.

L'armée complète prend Graus, qui a d'abord résisté à deux assauts.

Ramire Ier d'Aragon meurt le 8 mai 1063 ou le 8 juin 1064 au cours du siège de Graus près de Huesca.

Sanche Ramirez ou Sancho Ramírez est le fils de Ramire Ier d'Aragon et de Gilberge de Cousserans.

Sanche Ramirez devient Roi d'Aragon sous le nom de Sanche Ier Ramirez.

L'armée croisée marche sur Barbastro, qui fait alors parti du taïfa de Lérida, dirigé par al-Muzaffar.

Pour empêcher l'armée chrétienne de progresser, les musulmans pratiquent la tactique de la terre brulée.

La cité, qui n'a pas de secours depuis Lérida, et dont l'approvisionnement en eau est coupé, est assiégée et rapidement prise.

Les croisés pillent et saccagent la ville sans aucune pitié.

On a dit que 50 000 musulmans sont tués.

Le butin des croisés est considérable.

Amaury IV de Thouars part assister Guillaume VIII d'Aquitaine le pour se battre contre les Sarrazins en Espagne. Amaury IV de Thouars participe à la prise de Barbastro et en ramène un riche butin dans sa ville de Thouars.

Les chroniques mentionnent la capture de nombreuses femmes musulmanes ainsi que nombres de trésors.

La direction de la ville est donnée en fief à Armengol III d'Urgel, Comte d'Urgel.

Volontairement grossi par les clunisiens, la prise de Barbastro eu un retentissement énorme dans la chrétienté. Auparavant, les chevaliers qui venaient combattre les Maures en Espagne le faisaient à titre individuels et se plaçaient sous l'autorité d'un roi ou prince local. C'est la première fois qu'une armée franchit les Pyrénées dans ce but. Cette expédition et de ce fait considérée comme un prélude aux Croisades, qui débutent une trentaine d'années plus tard.

Les troupes, chargées de butins et Guillaume VIII d'Aquitaine, pressé de revenir en ses terres, en tirent prétexte pour faire demi-tour et l'expédition tourne court.



Création d'une prévôté à Saintes

Guillaume VIII d'Aquitaine crée une nouvelle prévôté à Saintes en 1067.



Séparation de Guillaume VIII d'Aquitaine et de Mathéode de la Marche

Guillaume VIII d'Aquitaine et Mathéode de la Marche se sépare en 1068.


Abbatiale de Montierneuf à Poitiers

Mariage de Guillaume VIII d'Aquitaine avec Hildegarde de Bourgogne

Construction de l'abbaye de Montierneuf

Guillaume VIII d'Aquitaine épouse en 1069 Audéarde ou Hildegarde de Bourgogne, fille de Robert Ier le Vieux, Duc de Bourgogne, et Hedwige de Dalmace de Sémur. Leurs enfants sont :

Ils ont un ancêtre commun un siècle plus tôt à un degré prohibé par l'Église.

Pour obtenir du pape la dispense de parenté, Guillaume VIII d'Aquitaine fait construire à Poitiers une abbaye dédiée à saint Jean l'Évangéliste : l'abbaye de Montierneuf dont les travaux commencent en 1069.

Guillaume VIII d'Aquitaine réserve le plus grand soin à sa fondation (large emploi de la pierre de taille) et le dote richement.



Mariage d'Alphonse VI de Castille avec Agnès de Poitou

Alphonse VI de Castille épouse en 1069 Agnès de Poitou, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et de Mathéode de la Marche.



Naissance de Guillaume IX le Troubadour

Guillaume IX de Poitiers ou en limousin Guilhem IX de Peitieus ou Guillaume IX le Troubadour naît le 22 octobre 1071, fils de Guillaume VIII d'Aquitaine et d'Hildegarde de Bourgogne.

Il est surnommé le Troubadour depuis le XIXe siècle.



Naissance d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine naît en 1072, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et d'Hildegarde de Bourgogne.



Mariage d'Adalbert II de la Marche avec Poncia

Adalbert II de la Marche épouse Poncia ou Ponce. Leurs enfants sont :



Pierre Bridier Sénéchal d'Aquitaine

Ressentant le besoin d'une administration, Guillaume VIII d'Aquitaine crée une sénéchaussée en 1075, qui échoit à Pierre Bridier.



Application de la réforme grégorienne en France

Hugues de Romans applique les préceptes du pape Grégoire VII à plusieurs niveaux :

A travers son action souvent jugée radicale, Hugues de Romans cherche, comme Grégoire VII, à redéfinir totalement la place de l'église dans la société médiévale en la dégageant des liens féodaux.

La plupart des évêques gouvernent un comté, et sont en tant que tels des rouages du gouvernement du royaume de France.

Des évêques sont déposés (à Clermont, à Tours) où leur élection est cassée (à Chartres, à Chalon-sur-Saône).

Les archevêques de Sens et Bourges sont momentanément suspendus en 1078.

L'action d'Hugues de Romans est parallèle à celle d'Amat d'Oloron, l'autre grand légat grégorien dans l'Ouest de la France.

Philippe Ier de France, Manassès, Archevêque de Reims, Guillaume VIII d'Aquitaine entrave parfois son action.

Engagé dans une longue lutte contre l'empereur Henri IV de Franconie, Grégoire VII lui-même qui doit les ménager pour ne pas ouvrir un "second front", a ainsi tempéré l'action de son légat de 1077 à 1080, en lui adjoignant en particulier comme légat Hugues de Semur, Abbé de Cluny.



Concile de Poitiers

Hugues de Romans réunit un concile à Poitiers en janvier 1078 qui est interrompu par Guillaume VIII d'Aquitaine.



L'abbaye de Montierneuf confiée à l'ordre de Cluny

Guillaume VIII d'Aquitaine confie l'abbaye de Montierneuf à l'ordre de Cluny. En 1082, le premier abbé est Guy, prieur de Cluny.



Mariage de Pierre Ier d'Aragon avec Agnès d'Aquitaine

À la demande de Sanche Ier Ramirez, Pierre Ier d'Aragon épouse à Jaca en janvier 1086 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine. Leurs enfants sont :


Gisant de Guillaume VIII d'Aquitaine dans l'église Saint-Jean de Montierneuf à Poitiers. Guillaume IX le Troubadour

Mort de Guillaume VIII d'Aquitaine Comte de Poitou et Duc d'Aquitaine

Guillaume IX le Troubadour Comte de Poitiers

Guillaume IX le Troubadour Duc d'Aquitaine et de Gascogne

Guillaume VIII d'Aquitaine meurt au château de Chizé dans les Deux-Sèvres le 25 septembre 1086.

Il est inhumé dans l'église Saint-Jean de Montierneuf à Poitiers.

Guillaume IX le Troubadour, fils de Guillaume VIII, devient Comte de Poitiers, sous le nom de Guillaume VII.

Guillaume IX le Troubadour est couronné Duc d'Aquitaine et de Gascogne le 27 novembre 1086.

Au début de son règne, il est surnomm" de Guillaume le Jeune.



Mariage d'Alphonse VI de Castille avec Béatrice

Alphonse VI de Castille épouse en 1108 Béatrice d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et Hildegarde de Bourgogne.



Mariage d'Élie Ier de Beaugency avec Agnès d'Aquitaine

Élie Ier de Beaugency est veuf de Mathilde de Château-du-Loir.

Agnès d'Aquitaine a été répudiée par Alphonse VI de Castille.

Élie Ier de Beaugency épouse en 1109 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et de Mathéode de la Marche.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !