Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1224 - le dernier en 1282



Mariage de Florent IV de Hollande avec Mathilde de Brabant

Florent IV de Hollande épouse en 1224 Mathilde de Brabant, fille d'Henri Ier de Brabant et de Mathilde de Boulogne et d'Alsace. Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume Ier du Saint-Empire

Guillaume Ier du Saint-Empire ou de Hollande naît en 1227 ou en 1228, fils de Florent IV de Hollande, Comte de Hollande, et de Mathilde de Brabant.



Mort de Florent IV de Hollande

Guillaume Ier du Saint-Empire Comte de Hollande

Guillaume et Othon Régent du Comté

Mort de Philippe Hurepel

En juillet 1234, un tournoi est organisé à Corbie.

Florent IV de Hollande meurt le 19 juillet 1234, tué accidentellement dans une joute contre Philippe Hurepel, Comte de Clermont.

Guillaume Ier du Saint-Empire, âgé de 7 ans, devient comte de Hollande en 1234 sous le nom de Guillaume II de Hollande.

Guillaume de Hollande, son oncle, est régent du comté de Hollande.

Selon certaines sources, après avoir tué Florent IV de Hollande, Philippe Hurepel meurt à son tour tué par Thierry V de Clèves.



Conrad IV de Hohenstaufen Roi des Romains

Conrad IV devient roi des Romains en 1237 sous la tutelle de Sigfried d'Eppstein, Archevêque de Mayence. Son règne en tant que roi des Romains est contesté par Guillaume Ier du Saint-Empire.



Mort de Guillaume de Hollande

Guillaume de Hollande meurt en 1238.

Othon de Hollande, un autre oncle de Guillaume Ier du Saint-Empire devient à son tour régent du Comté de Hollande jusqu'à 1239.


Guillaume Ier du Saint-Empire

Mort de Henri Raspe IV de Thuringe

Guillaume Ier du Saint-Empire Roi des Romains

Alphonse X le Sage Anti Roi des Romains

Henri Raspe IV de Thuringe meurt le 16 février ou le 3 octobre 1247 à Wartburg.

Grâce au soutien de son oncle Henri II de Brabant, Duc de Brabant, et de l'archevêque de Cologne, Guillaume Ier du Saint-Empire est élu Roi des Romains en 1247 sous le nom de Guillaume Ier.

Alphonse X le Sage devient Anti Roi des Romains en 1247, sans jamais être sacré empereur.

Il le restera jusqu'à 1273.



Prise de Aix-la-Chapelle

Couronnement de Guillaume Ier du Saint-Empire

Henri III de Brabant fait ses premières armes aux côtés de son parent Guillaume Ier du Saint-Empire.

Après un siège de 5 mois, Guillaume Ier du Saint-Empire prend Aix-la-Chapelle aux partisans de Frédéric II de Hohenstaufen.

Il peut alors être couronné Roi des Romains le 1er novembre 1248 à Aix-la-Chapelle.

Arnoul IV de Looz assiste au couronnement Guillaume Ier du Saint-Empire.

Guillaume concède des privilèges à plusieurs villes, dont Haarlem, Delft et Alkmaar.

La ville de La Haye se développe autour d'un château qu'il construit en 1248.



Mort de Frédéric II de Hohenstaufen

Conrad IV de Hohenstaufen Empereur germanique

Conrad IV de Hohenstaufen Roi de Sicile

Frédéric II de Hohenstaufen meurt le 13 décembre 1250 au château de Fiorentino près de San Severo et de Lucera dans les Pouilles avant d'avoir vu la conclusion de la guerre civile qui déchire l'Allemagne et la Sicile.

Il est le dernier empereur de la famille des Hohenstaufen.

Après sa mort, Frédéric II Hohenstaufen devient légendaire et est surnommé Stupor Mundi, "l'émerveillement du monde", au point qu'on attendait même son retour (son personnage était alors confondu avec celui de son grand-père Frédéric Ier Barberousse).

Frédéric II de Hohenstaufen gère son État d'une manière radicalement nouvelle.

Il met en place un système centralisé d'administration en Sicile et tente de le généraliser (avec moins de succès) dans les États allemands, où il doit octroyer de plus en plus d'indépendance aux princes allemands, au fur et à mesure que son conflit en Lombardie se détériore.

Il montre parfois une extrême cruauté envers ses ennemis.

Cultivé, Frédéric II de Hohenstaufen lit et parle 9 langues: le latin, le grec, le sicilien, l'arabe, le normand, l'allemand, l'hébreu, le yiddish et le slave.

Il est un mécène des sciences, portant un grand intérêt aux sciences et aux arts, accueillant à sa cour des savants du monde entier.

Il écrit un manuel de fauconnerie "De arte venandi cum avibus" (De l'art de chasser au moyen des oiseaux) dont la préface contient un éloge de l'expérience contre les théories de l'École.

L'ouvrage déborde largement la simple fauconnerie et contient aussi une partie sur l'anatomie des oiseaux.

Ainsi les différentes positions des ailes durant le vol sont remarquablement décrites.

Les illustrations situées dans les marges sont d'une grande qualité pour l'époque.

Ce livre, du fait des opinions de Frédéric II de Hohenstaufen, est mis à l'index par l'Église et ne reparaît qu'à la fin du XVIe siècle.

Les ornithologues n'en découvrent son intérêt qu'au XVIIIe siècle.

Très critiqué par l'Église qui le surnomme : l'Antéchrist, cela ne l'empêche pas d'être le défenseur de l'orthodoxie chrétienne et d'autres religions comme le judaïsme et l'Islam.

Frédéric II de Hohenstaufen indigne son époque en adoptant les moeurs de l'Islam en s'habillant parfois en tenue orientale.

Pour imiter les princes musulmans, il a même un harem et une ménagerie à sa cour de Sicile où il se plait à résider habituellement.

Il écrit qu'il envie les califes qui sont à la fois dirigeants spirituels et terrestres.

Par contre il se montre sévère contre les sectes accusées d'hérésies surtout en Allemagne où il laisse l'Inquisition brûler de nombreux Juifs, Vaudois, Cathares ou autres dissidents contestataires...

Conrad IV de Hohenstaufen, Duc de Souabe, est élu Empereur germanique en 1250.

Le pape Innocent IV combat son élection, lui oppose Guillaume Ier du Saint-Empire, et fait prêcher une croisade contre lui.

Durant les deux premières années, Conrad IV de Hohenstaufen oriente sa politique vers l'Allemagne.

Son absence du Royaume de Sicile profite momentanément à Manfred Ier de Hohenstaufen, qui tente alors de rallier les barons siciliens à sa cause afin d'usurper le titre de roi de Sicile.

Pour éviter que leurs fiefs ne subissent les troubles liés à l'anarchie qui suit la mort de Frédéric II de Hohenstaufen, Henri de Gueldre, l'évêque de Liège, Henri III de Brabant et Otton II de Gueldre concluent une confédération chargée d'assurer leur défense commune.

La mort de Frédéric II de Hohenstaufen donne un bref sursis à Boniface II de Montferrat et calme ses velléités politiques.



Jean de Chalon homme fort du comté de Bourgogne

En 1251, Jean Ier de Chalon rencontre l'empereur Guillaume Ier du Saint-Empire et lui demande d'ériger la seigneurie de Salins en terre d'empire.

Jean Ier de Chalon obtient également des droits impériaux sur Besançon et Lausanne.

Jean Ier de Chalon rachète les droits que possède Frédéric III de Hohenzollern sur la comté (ce dernier est le beau-frère d'Othon III).

Jean Ier de Chalon possède plus de 500 cents fiefs dans la Comté.



Mariage de Guillaume Ier du Saint-Empire avec Élisabeth de Brunswick

La plupart des princes allemands ne reconnaissent son élection qu'après que Guillaume Ier du Saint-Empire se soit marié.

Guillaume Ier du Saint-Empire épouse en 1252 Élisabeth de Brunswick (morte en 1266), fille d'Othon Ier de Brunswick-Lunebourg et de Mathilde de Brandebourg.

Leurs enfants sont :

Dans son comté, Guillaume Ier du Saint-Empire combat le comte de Flandre pour le contrôle de la Zélande.

Étant roi, Guillaume Ier du Saint-Empire s'octroie le comté de Zélande.



Guerre de succession des comtés de Hainaut et de Flandre

Bataille de West-Cappel

Thiébaut II de Bar Prisonnier

Guy III de Dampierre prisonnier

En 1253, le fils le plus âgé de Bouchard d'Avesnes, n'est pas satisfait de son sort et convainc Guillaume Ier du Saint-Empire, son beau-frère, de s'emparer du Hainaut et des régions de Flandre qui se trouvent dans les limites de l'empire.

Henri Ier de Vaudémont accompagne Thiébaut II de Bar qui soutient Guy III de Dampierre.

Thiébaut II de Bar se trouve engagé dans le conflit de succession des comtés de Hainaut et de Flandre, Jeanne de Dampierre, son épouse étant sœur de Guy III de Dampierre.

Le 4 juillet 1253, Guillaume Ier du Saint-Empire et Jean Ier d'Avesnes défont l'armée flamande à Westkapelle ou West-Cappel ou West-Capelle.

Thiébaut II de Bar est fait prisonnier.

Guy III de Dampierre est fait prisonnier et reste dans les geôles hollandaises pendant 3 ans.

Henri III de Brabant ne participe pas à cette Guerre.

Henri III de Brabant cherche à assurer la paix dans l'ancienne Lotharingie et y parvient avec succès.



Bataille de Walcheren

Guillaume Ier du Saint-Empire conclut un cessez-le-feu en 1254.

La politique anti-Flamande de Guillaume Ier du Saint-Empire dégrade ses rapports avec le royaume de France.

La guerre civile finit quand les forces de Jean Ier d'Avesnes sont défaites à la bataille de Walcheren.



Guerre de Guillaume Ier du Saint-Empire contre les Frisons

A partir de 1254, Guillaume Ier du Saint-Empire mène un certain nombre de guerres contre les Frisons.

Guillaume Ier du Saint-Empire bâtit quelques châteaux forts, à Heemskerk et à Haarlem et des routes, pour faciliter les opérations guerrières contre les Frisons.



Naissance de Florent V de Hollande

Florent V de Hollande, dit der Keerlen God ou Le dieu des paysans, naît en 1254, fils de Guillaume Ier du Saint-Empire et d'Élisabeth de Brunswick.


Florent V de Hollande

Bataille de Hoogwoud

Mort de Guillaume Ier du Saint-Empire

Florent V de Hollande Comte de Hollande

Adélaïde de Hollande Régente du comté de Hollande

Durant une bataille contre les Frisons près de Hoogwoud le 28 janvier 1256, le cheval de Guillaume Ier du Saint-Empire tombe dans la glace.

Guillaume est tué dans cette position vulnérable.

Cette mort l'empêche d'être sacré empereur par le pape Innocent IV.

Florent V de Hollande, âgé de 2 ans, devient Comte de Hollande en 1256.

La régence est d'abord assurée par son oncle Florent (mort en 1258), qui gouverne le comté de Hollande depuis l'élection de Guillaume à l'Empire, puis par sa tante Adélaïde de Hollande, épouse de Jean d'Avesnes.



Richard de Cornouailles Roi des romains

En 1257, les Électeurs du Saint-Empire se réunissent en Diète à Francfort afin de trouver un successeur à Guillaume Ier du Saint-Empire.

Othon III de Brandebourg brigue la couronne impériale.

Ils ne réussissent pas à se mettre d'accord et désignent deux empereurs :

Richard de Cornouailles est élu roi des Romains, mais le titre lui est contesté par Alphonse X le Sage et il ne sera jamais sacré empereur.

Il est couronné roi romain en 1257 à Londres.



Mort de Marie de Brabant

Marie de Brabant, veuve de Guillaume Ier du Saint-Empire, meurt en 1260.



Bataille de Vronen

Retour en Hollande du corps de Guillaume Ier du Saint-Empire

En 1282, Florent V de Hollande attaque de nouveau les Frisons, les bat à Vronen et parvient à ramener en Hollande le corps de Guillaume Ier du Saint-Empire, son père.

Guillaume Ier du Saint-Empires est enterré à Middelbourg.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !