Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 742 - le dernier en 1174



Naissance de Guillaume Ier de Gellone

Guilhem ou Guillaume Ier de Gellone ou Guillaume Ier le Grand, dit au Court Nez ou le saint, naît vers 742 ou 752 ou 755, fils de Thierry Ier d'Autun et d'Aude de France.

Élevé avec les enfants de Pépin III le Bref,Guillaume Ier de Gellone se fait remarquer par son habileté dans les armes et se lie d'amitié avec l'un d'eux, Charlemagne, son cousin.



Mariage de Thierry Ier d'Autun avec Aude de France

Thierry Ier d'Autun épouse en 744 ou en 750 ou en 755 Aude de France. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume Ier de Gellone avec Witburge de Herbauges

Guillaume Ier de Gellone épouse en 785 Guibourg ou Witburge de Herbauges. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume Ier de Gellone avec Cunégonde d'Austrasie

Guillaume Ier de Gellone épouse vers 786 Cunégonde d'Austrasie, fille de Carloman Ier de Francie, Roi de Bourgogne, Provence, Septimanie et Austrasie, et de Gerberge de Lombardie. Leurs enfants sont :



Guillaume Ier de Gellone Comte de Toulouse et Marquis de Septimanie

Pour remplacer Corson, Charlemagne confie le comté de Toulouse à Guillaume Ier de Gellone en 788 ou 790.


Domaines de Bera et de Gaucelme de Roussillon

Bera de Barcelone Gouverneur des comtés du Razès et du Conflent

Gaucelme de Roussillon Comte du Roussillon et d'Ampurias.

Après 790, Guillaume Ier de Gellone confie :



Invasion de la Septimanie

Hescham prêche la guerre sainte afin de lutter contre l'envahisseur et recomposer l'unité espagnole. Pour cela, il compose une armée puissante et gigantesque, gouvernée par Abd-el-Melek.

L'armée maure envahit la Septimanie en 791. Elle ne peut prendre Narbonne mais saccage les environs. Elle se dirige après vers Carcassonne et les Aquitains, malgré l'effort de Guillaume Ier de Gellone, sont vaincus. Les Maures repartent en Espagne, chargés du butin des Aquitains.



Bataille sur les rives de l'Orbieu

Guillaume Ier de Gellone tient tête aux Basques, puis résiste aux incursions maures mais il est vaincu en 793 sur les rives de l'Orbieu près de Narbonne. Sa résistance opiniâtre pousse cependant les Maures à se retirer.



Naissance de Cunégonde de Gellone

Cunégonde de Gellone naît en 795, fille de Guillaume Ier de Gellone et de Cunégonde d'Austrasie.



Naissance de Bernard de Septimanie

Bernard de Septimanie naît vers 795 ou en 800, fils de Guillaume Ier de Gellone et Cunégonde d'Austrasie.



Childebrand II missus sur l'Autunois

En 796, Childebrand II, petit-fils de Childebrand Ier est nommé missus sur l'Autunois, reçoit de Charlemagne le domaine de Perrecy en Charolais. Le Charolais est inclus dans le comté d'Autun.

Son frère Nibelung II épouse Berthe d'Autun, sœur de Thierry II d'Autun et de Guillaume Ier de Gellone.


Marche de Gothie

Mort d'Hescham

Al-Hakkam Ier Calife de Cordoue

Sa'dun al-Ruayni Gouverneur de Barcelone

Hescham meurt fin 796. En 796, Al-Hakkam Ier devient Calife de Cordoue. Il passe sa vie, dans ses voluptueux jardins de Cordoue.

Il a des démélés avec les gouverneurs du nord de l'Espagne.

Dès lors, les Aquitains réoccupent Gérone et quelques autres villes du nord de l'Espagne, et les fortifient. Guillaume Ier de Gellone prend la tête d'une armée composée d'Aquitains et de Septimaniens et conquiert les territoires entre Méditerranée et Navarre.

La Marche d'Espagne permet aux Aquitains d'être à l'abri des Maures et aux chrétiens espagnols de reconquérir l'Espagne.

En 796, Sa'dun al-Ruayni devient gouverneur de Barcelone. Il est opposé à l'émir de Cordoue.



Assemblée à Toulouse

Siège de Barcelone

Charlemagne convoque une Assemblée à Toulouse au printemps de 800.

Charlemagne y décide l'envoi vers Barcelone de son fils Louis Ier le Pieux.

Une armée sous le commandement de plusieurs nobles, dont :

part dans la région en espérant la soumission de la cité et sa prise de contrôle.

Contre son sentiment mais par fidélité, Sanche Ier-Loup, Comte de Gascogne, prend part à l'expédition.

Sa'dun al-Ruayni trahit sa promesse, se refuse à remettre la cité. Les francs sont contraints d'assiéger la ville.

Un long siège commence probablement pendant l'automne 800.

Sa'dun al-Ruayni essaie de s'échapper vers Cordoue pour demander de l'aide mais est capturé.

Harun prend sa place.


Domaines de Bera et de Gaucelme de Roussillon

Fin du siège de Barcelone

Guillaume Ier de Gellone Comte de la marche d'Espagne

Bera de Barcelone Comte de Barcelone

La population est affectée par la faim et les souffrances du siège et les goths chrétiens, finalement, décident de livrer Harun et de remettre la cité, probablement le samedi 3 avril 801.

Louis Ier le Pieux entre le jour suivant dans Barcelone.

Guillaume Ier de Gellone devient Comte de la marche d'Espagne.

Bera de Barcelone, le fils de Guillaume Ier de Gellone, qui a participé à la conquête avec son père, est investi premier Comte de Barcelone.

On pense que Bera de Barcelone, sous l'influence de sa mère goth, prend la tête de la tendance partisane d'une paix avec les musulmans, tendance qui doit être majoritaire parmi les goths influents de Barcelone.


Abbaye de Gellone

Fondation de l'abbaye de Gellone

Ayant retrouvé Benoît d'Aniane, son ancien ami d'enfance, à l'abbaye Saint-Sauveur d'Aniane, Guillaume Ier de Gellone fonde l'Abbaye de Gellone près de St-Guilhem-le-Désert dans l'Hérault en 804, suivant la règle bénédictine.

Il ne reste que l'église abbatiale. Du cloître, à deux étages, il ne reste que les rez-de-chaussée Nord et Ouest.



Retraite Guillaume Ier de Gellone au monastère de Gellone

Bégon Ier de Paris Comte de Toulouse et Marquis de Septimanie

Guillaume Ier de Gellone se retire au monastère de Gellone comme moine en 806.

Bégon Ier de Paris lui succède et devient Comte de Toulouse et Marquis de Septimanie en 806.



Canonisation de Guillaume Ier de Gellone

Guillaume Ier de Gellone est canonisé en 1066 et devient saint Guilhem.



Construction du château fort de Suze-la-Rousse

Bertrand Ier des Baux fait bâtir un château fort sur une colline qui domine le village de Suze-la-Rousse sur l'emplacement d'un relais de chasse offert par Charlemagne à son cousin Guillaume Ier de Gellone au VIIIe siècle.

Enceinte fortifiée à la manière médiévale, cette forteresse domine le pays d'alentour et assure à ses occupants une tranquillité exceptionnelle. Il est à demi incrusté dans la roche ocre, doté de remparts gigantesques, de douves profondes, d'un pont-levis, et d'un puits.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !