Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



25 événements affichés, le premier en 1070 - le dernier en 1138



Mariage de Guillaume Ier de Warenne avec Gundred

Guillaume Ier de Warenne épouse vers 1070 Gundred, sœur de Gerbod le Flamand, officieux Comte de Chester.

Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume II de Warenne

Guillaume II de Warenne naît avant 1071, fils de Guillaume Ier de Warenne et de Gundred.



Mariage d'Hugues Ier de Vermandois avec Adélaïde de Vermandois

Hugues Ier de Vermandois épouse vers 1080 Adélaïde de Vermandois, fille d'Herbert V de Vermandois et d'Adèle de Valois. Leurs enfants sont :



Mort de Guillaume Ier de Warenne

Guillaume II de Warenne Comte de Surrey

Guillaume Ier de Warenne meurt le 24 juin 1088.

Guillaume II de Warenne succède à son père en 1088, et devient 2e Comte de Surrey, un des plus importants propriétaires terriens d'Angleterre, avec des possessions dans 13 comtés lui rapportant 1165 livres sterling par an. Ses principales seigneuries en Angleterre sont :

Son cadet Réginald reçoit les terres de sa mère en Flandre et probablement les terres paternelles normandes à Mortemer et Bellencombre.



Projet de mariage de Guillaume II de Warenne avec Édith d'Écosse

Aux alentours de 1093, Guillaume II de Warenne essaye d'épouser Édith d'Écosse, fille Malcolm III d'Écosse.


Henri Ier Beauclerc

Mort de Guillaume II le Roux Roi d'Angleterre

Henri Ier Beauclerc Roi d'Angleterre

Guillaume II le Roux meurt à New Forest en 1100, tué accidentellement par Gautier II Tirel, seigneur de Poix.

Robert II Courteheuse est alors en train de revenir de la première croisade. Son absence, comme sa mauvaise réputation parmi les nobles normands, permet à Henri Ier Beauclerc de prendre les clés du magot royal de Winchester.

Henri Ier Beauclercest accepté comme roi par les principaux barons, et couronné 3 jours plus tard le 5 août 1100 à l'abbaye de Westminster.

Henri Ier Beauclerc accorde une charte aux barons.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger fait allégeance à Henri Ier Beauclerc. L'influence de Robert Ier de Beaumont-le-Roger s'exerce sur la politique, la diplomatie et la loi. De son vivant, il sera le témoin le plus fréquent de ses chartes et son plus proche conseiller.

Guillaume II de Warenne montre un manque d'enthousiasme singulier. Il tourne en dérision l'obsession pour la chasse d'Henri Ier Beauclerc. Il le surnomme Stagfoot (Pied de cerf). Guillaume II de Warenne est rarement présent à la cour royale.

Pour s'assurer de manière pérenne la loyauté de Guillaume II de Warenne, Henri Ier Beauclerc envisage de le marier à l'une de ses innombrables filles illégitimes. Il en est dissuadé Anselme de Cantorbéry, qui invoque des problèmes de consanguinité.



Mariage d'Henri Ier Beauclerc avec Édith d'Écosse

Henri Ier Beauclerc épouse le 11 novembre 1100 Édith d'Écosse, fille de Malcolm III d'Écosse. Leurs enfants sont :

Jaloux, Guillaume II de Warenne semble éprouver un fort ressentiment envers Henri Ier Beauclerc.

Le mariage déplaît beaucoup aux barons normands mais, comme concession.

Édith d'Écosse change son son prénom en Mathilde en devenant reine.

Comme Édith d'Écosse est la nièce d'Edgar II Atheling, le mariage unit la lignée normande avec l'ancienne lignée des rois anglais.

Malgré ses liens de parenté avec les trônes des deux royaumes, Edgar II Atheling reste totalement exclu du pouvoir politique.



Invasion de l'Angleterre par Robert II Courteheuse

Traité d'Alton

Henri Ier Beauclerc est menacé par la désertion de ses barons au profit de Robert II Courteheuse, son frère aîné.

Arnoult de Montgomery et Robert II de Bellême participe à la rébellion contre Henri Ier Beauclerc.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger conseille à Henri Ier Beauclerc de satisfaire les désirs des Grands du royaume le temps que l'orage passe.

En 1101, Robert II Courteheuse, poussé par Rainulf Flambard, débarque à Portsmouth avec son armée essaie de reprendre la couronne.

Guillaume II de Warenne rejoint Robert II Courteheuse dans sa tentative d'invasion de l'Angleterre.

Le manque de soutien populaire parmi les Anglais permet à Henri Ier Beauclerc de résister à l'invasion.

Henri Ier Beauclerc achète le retrait de son frère pour une pension annuelle de 3 000 marcs d'argent.

Par le Traité de paix d'Alton, Robert II Courteheuse accepte de reconnaître Henri Ier Beauclerc comme Roi d'Angleterre et de retourner pacifiquement en Normandie.

Guillaume II de Warenne se retrouve rebelle sans cause.

Bien que le traité prévoit une amnistie pour les barons qui ont participé à l'invasion, Guillaume II de Warenne perd ses terres anglaises et est exilé en Normandie. Cela lui est peut-être lié en plus de la violation de son serment d'allégeance, à des violences perpétrées dans le Norfolk.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger profite largement du succès du roi. Robert Ier de Beaumont-le-Roger est notamment encouragé par celui-ci à conserver les terres du Leicestershire de Yves de Grandmesnil qu'il avait reçu en gage pour 15 ans. Robert Ier de Beaumont-le-Roger devient l'un des principaux propriétaires terriens en Angleterre, avec des possessions particulièrement importantes dans les Midlands.



Retour de Robert II Courteheuse en Angleterre

Retour en grace de Guillaume II de Warenne

Guillaume II de Warenne se plaint auprès de Robert II Courteheuse qu'il a déployé de grands moyens pour lui, et qu'en retour, il a perdu la plupart de ses possessions, dont le comté de Surrey qui lui rapportait chaque année 1 000 marcs d'argent. Guillaume II de Warenne sollicite son intervention pour recouvrer ses biens en Angleterre.

Robert II Courteheuse accepte cette proposition, et retourne en Angleterre en 1103, non armé et non invité, apparemment dans cet unique but.

Henri Ier Beauclerc, irrité par la venue de son frère, et profitant de la démarche inconsidérée de son frère, menace de l'emprisonner.

Robert II Courteheuse, comprenant qu'il s'est jeté dans la gueule du loup, n'a pas d'autre choix que d'accepter les conditions de son frère. Robert II Courteheuse renonce à son indemnité annuelle en échange de la restauration des terres et titres de Guillaume II de Warenne.

Guillaume II de Warenne restera fidèle au roi le restant de sa vie.

Cependant Guillaume II de Warenne n'est probablement pas le bienvenu à la cour royale, car il n'est témoin d'aucune charte royale entre 1103 et 1107.



Mort de Raynald de Warenne

Raynald de Warenne meurt en 1106. Ses terres reviennent à Guillaume II de Warenne.



Raynald de Warenne Prisonnier

Bataille de Tinchebray

Henri Ier Beauclerc Duc de Normandie

Robert II Courteheuse Prisonnier

Robert Ier de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester

En 1106, Edgar II Atheling traverse la Manche pour soutenir Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne supporte Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne est capturé juste avant la bataille de Tinchebray, puis relâché.

Le 28 septembre 1106, Henri Ier Beauclerc, grâce à l'intervention Élie Ier de Beaugency, vainc l'armée normande de son frère Robert II Courteheuse à la bataille de Tinchebray.

Participent à cette bataille pour Henri Ier Beauclerc :

D'origine peut-être Normande, Waldric ou Gaudri ou Gaudry de Roye figure parmi ceux qui entourent Henri Ier Beauclerc.

Gaudry de Roye devient son chapelain, voire l'officier de la Chancellerie d'Angleterre.

Gaudry de Roye fait personnellement prisonnier Robert II Courteheuse après la bataille.

Robert II Courteheuse est emprisonné au château de Cardiff probablement sous la garde de Roger de Salisbury.

Il y restera emprisonné jusqu'à sa mort.

Edgar II Atheling est aussi fait prisonnier lors de cette bataille.

Edgar II Atheling sera rapidement libéré par Henri Ier Beauclerc et se retirera définitivement dans ses domaines, et ne laissera plus de trace dans l'histoire.

Henri Ier Beauclerc s'approprie le duché de Normandie comme possession de la couronne anglaise, une situation qui allait durer pendant plus d'un siècle.

Angleterre et Normandie se retrouvent sous le même maître comme au temps de Guillaume le Conquérant.

Le jeune Guillaume Cliton tombe dans les mains d'Henri Ier Beauclerc qui en confie la garde à Hélias de Saint-Saens, qui a épousé une fille naturelle de Robert II Courteheuse.

Alain IV Fergent devient le vassal d'Henri Ier Beauclerc.

C'est probablement à la suite de cette bataille que Robert Ier de Beaumont-le-Roger est nommé 1er Comte de Leicester.

Ayant prouvé sa loyauté, la position de Guillaume II de Warenne à la cour d'Henri Ier Beauclerc s'en trouve renforcée.



Concile de Nottingham

Guillaume II de Warenne est présent au concile de Nottingham le 17 octobre 1109.



Fuite de Guillaume Cliton avec Hélie de Saint-Saens

En 1110, Guillaume Cliton s'enfuit avec Hélie de Saint-Saens.

Peu après, Guillaume II de Warenne reçoit les terres confisquées à Saint-Saens, qui étaient proches des siennes en Haute-Normandie.

Henri Ier Beauclerc s'assure ainsi de son soutien, puisqu'un retour de Guillaume Cliton signifierait une perte de ses nouveaux territoires.



Traité de Douvres

Guillaume II de Warenne est un des garants du traité de Douvres passé avec Robert II de Flandre, le 17 mai 1110.



Guillaume II de Warenne Juge à la cour ducale

Guillaume II de Warenne exerce la fonction de juge à la cour ducale en 1111.



Liaison de Guillaume II de Warenne avec Isabelle de Vermandois

Robert Ier de Beaumont-le-Roger est rarement présent auprès d'Isabelle de Vermandois, sa femme.

En 1115, Isabelle de Vermandois est enlevée par Guillaume II de Warenne, cet enlèvement concluant apparemment une liaison qui dure depuis très longtemps.

Ils ont moins une fille entre 1115 et 1118.



Mariage de Guillaume II de Warenne avec Isabelle de Vermandois

Isabelle de Vermandois est veuve de Robert Ier de Beaumont-le-Roger.

Guillaume II de Warenne épouse en 1118 Isabelle de Vermandois, fille d'Hugues Ier de Vermandois et d'Adélaïde de Vermandois. Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume III de Warenne

Guillaume III de Warenne naît vers 1119, fils de Guillaume II de Warenne et d'Isabelle de Vermandois.



Bataille de Brémule

Henri Ier Beauclerc vainc Louis VI le Gros à Brémule en 1119.

Guillaume II de Warenne est commandant pour Henri Ier Beauclerc lors de cette bataille.

Roger de Clare sauve la vie d'Henri Ier Beauclerc lors de cette bataille.



Naissance d'Ada de Warenne

Adélaïde ou Adeline ou Ada de Warenne naît vers 1120, fille de Guillaume II de Warenne et d'Isabelle de Vermandois.



Mort d'Henri Ier Beauclerc Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Duc de Normandie

L'Anarchie

Construction du château de Devizes

Henri Ier Beauclerc meurt le 1er décembre 1135 à Lyons-la-Forêt (Saint-Denis-en-Lyons) près de Gisors, d'une indigestion de lamproies. Il est inhumé l'abbaye de Reading dans le Berkshire.

Guillaume II de Warenne, Galerand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger sont présents à son chevet.

Guillaume II de Warenne est l'un des 5 barons qui escortent son corps jusqu'à Rouen pour qu'il soit embaumé.

Henri Ier Beauclerc est connu comme Lion de Justice. Son règne est connu pour les limitations des pouvoirs de la couronne, ses améliorations dans les rouages du gouvernement, sa réunification des territoires de son père.

Henri Ier Beauclerc est le roi anglais ayant eu le plus grand nombre d'enfants bâtards reconnus, 35 au total.

Dans un premier temps un conseil de régence est établi. Mathilde l'Emperesse est absente du royaume. Ses frasques sexuelles et son remariage avec l'angevin, Geoffroy V Plantagenêt, un ennemi des Normands, ne plaident pas en sa faveur. Bien que les barons aient juré allégeance à Mathilde l'Emperesse comme héritière, elle est écartée du trône.

Thibault IV de Blois fait partie des des successeurs possibles. Étienne de Blois, son frère, Comte de Mortain et de Boulogne, Seigneur de Bellême, agit avec rapidité et détermination. Il traverse la Manche dès qu'il apprend la nouvelle de la mort du roi et réclame le trône avec le support populaire. S'il est rejeté à Douvres et à Canterbury; Étienne de Blois est reconnu par les Londoniens.

Thibault IV de Blois se rallie à ce choix et finit par assister son frère.

Henri de Blois, Évêque Winchester, est un acteur capital dans l'obtention du trône anglais pour son frère. Henri de Blois rallie l'opinion publique à Étienne de Blois et obtient l'approbation :

Guillaume de Pont-de-l'Arche lui livre le château avec le trésor royal.

Étienne de Blois devient Roi d'Angleterre et Duc de Normandie.

Il est couronné le 22 décembre 1135 à abbaye de Westminster à Londres.

La lutte entre Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois provoque une longue guerre civile connue comme l'Anarchie.

Robert Ier de Dreux participe à cette guerre civile contre les Anglais.

Étienne de Blois trouve le soutien des grands prélats :

Roger de Salisbury emmène avec lui le trésor royal et le système administratif en 1135.

Étienne de Blois déclare que si Roger de Salisbury exige la moitié du royaume, il doit l'avoir.

Roger de Salisbury fait construire le château le plus splendide de la chrétienté à Devizes dans le Wiltshire.

Roger de Salisbury et ses neveux semblent avoir construit un certain nombre de châteaux hors de leurs propres diocèses.



Guillaume II de Warenne Gouverneur de Rouen et du Pays de Caux

Les barons normands nomment Guillaume II de Warenne gouverneur de Rouen et du Pays de Caux en décembre 1135.

Guillaume II de Warenne est alors l'un des barons les plus riches du royaume.



Hommage des grands du royaume d'Angleterre à Étienne de Blois

Le 22 mars 1136 les grands du royaume rendent hommage à Étienne de Blois à l'abbaye de Westminster.

À Pâques 1136, Guillaume II de Warenne est présent à la cour d'Étienne de Blois.



Siège d'Exeter

En 1136, l'un des premiers partisans de Mathilde l'Emperesse menacé en Angleterre est Baudoin de Reviers, qui est assiégé pendant 3 mois dans sa place d'Exeter avant de se rendre. Il ne tarde pas à se réfugier dans l'île de Wight d'où il rançonne les ports de Portsmouth et de Southampton. Tous ses biens anglais sont alors confisqués.

Guillaume II de Warenne, Henri de Blois sont au siège d'Exeter avec Étienne de Blois.

Après la reddition de la garnison, Étienne de Blois confie à Henri de Blois la garde du château d'Exeter et de la région environnante.



Mort de Guillaume II de Warenne

Guillaume II de Warenne meurt probablement le 11 mai 1138. Il est inhumé dans le prieuré Saint-Pancrace de Lewes.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !