Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1229 - le dernier en 1301



Mariage de Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon Agnès de Bruyères

Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon épouse Agnès de Bruyères (née vers 1215), fille d'Hugues de Bruyères (vers 1190-vers 1220), Seigneur de Karytena et d'Alix de Villehardouin (née vers 1195). Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume Ier de Villehardouin avec Marguerite de Mello

Guillaume Ier de Villehardouin, fils d'Érard de Villehardouin (mort en 1224) et de Mabile de Lézinnes (morte en 1220) épouse Marguerite de Mello. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume II de Villehardouin

Guillaume II de Villehardouin épouse en 1239 la fille de Narjot de Toucy, un haut dignitaire de l'Empire latin de Constantinople.



Mariage de Guillaume II de Villehardouin avec Anne Ange Comnène

Guillaume II de Villehardouin épouse à Arta en 1258 Anne Angeline Doukaina Ange, fille de Michel II Doukas son allié, despote d'Épire.

Leurs enfants sont :

La chronique du Pseudo-Dorothée dit Anne Angeline Doukaina Ange belle comme une seconde Hélène de Ménélas.



Bataille au pied du Mont Carydi

Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon entre en conflit avec Guillaume II de Villehardouin lors de l'intervention de ce dernier en Eubée.

Au printemps 1258, Guillaume II de Villehardouin marche sur Thèbes et Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon est défait dans une bataille au pied du Mont Carydi.

Assiégé dans Thèbes, Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon doit se rendre et faire hommage à Nikli, mais les barons de la principauté, n'étant pas ses pairs, l'envoient en France pour y être jugé par Saint-Louis.

La cour de France ne le reconnaut pas coupable de félonie et ne le prive pas de son fief, sa seule punition étant son voyage.

La chronique de Morée affirme que c'est à cette occasion que la seigneurie d'Athènes est élevée au rang de duché, mais l'épisode est probablement apocryphe.



Naissance d'Isabelle de Villehardouin

Isabelle de Villehardouin naît en 1259 ou 1263, fille de Guillaume II de Villehardouin, Prince d'Achaïe, et d'Anne Angeline Doukaina Ange, Dame de Kalamates.



Campagne contre les États latins de Grèce continentale

Bataille de Castoria

En 1259, Michel VIII Paléologue envoie le Sébastokrator Jean Paléologue, son frère, attaquer les États latins de Grèce continentale.

Michel Paléologue vainc Guillaume II de Villehardouin à Castoria, au cours de l'automne 1259.

Celui-ci doit alors lui céder les principales forteresses de Morée.



Bataille de Pélagonia

Guillaume II de Villehardouin Prisonnier

Les troupes de Michel II Doukas, de Manfred Ier de Hohenstaufen et de Guillaume II de Villehardouin envahissent les possessions de l'Empire de Nicée en Macédoine en 1259.

Elles sont défaites par l'armée nicéenne menée par Jean Paléologue, un frère de l'empereur Michel VIII Paléologue, lors de la bataille de Pélagonia ou Pélagonie..

Guillaume II de Villehardouin est capturé par Michel VIII Paléologue lors de cette bataille.

Michel II Doukas se sauve dans les îles ioniennes.

Les forces nicéennes envahissent alors l'Épire mais ne peuvent l'occuper durablement et doivent se replier.

Michel II Doukas récupére ses terres avec l'aide de Manfred Ier de Sicile.



Anne Angeline Doukaina Ange Régente de la principauté d'Achaïe

Au printemps 1260, Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon retourne en Grèce.

Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon assiste Anne Angeline Doukaina Ange, épouse de Guillaume II de Villehardouin qui est prisonnier, pour assurer la régence de la principauté d'Achaïe.



Accord de Charles Ier d'Anjou avec Baudouin II de Courtenay

Mariage de Philippe d'Anjou avec Isabelle de Villehardouin

Charles Ier d'Anjou envisage de reprendre à son compte les ambitions latines sur l'empire byzantin.

Charles Ier d'Anjou s'engage en 1267 à restaurer Baudouin II de Courtenay sur le trône de Constantinople, en échange de la suzeraineté sur l'Achaïe, nombre d'îles de l'Égée, et le tiers des conquêtes à venir, à la seule exclusion de la ville de Constantinople.

Il doit hériter des titres de Roi titulaire d'Albanie et de Prince titulaire d'Achaïe

Charles Ier d'Anjou marie son fils Philippe.

Philippe d'Anjou, Roi de Salonique, épouse en 1267 ou vers 1271 Isabelle de Villehardouin.

Il est prévu que le couple hérite de la principauté d'Achaïe à la mort de Guillaume II de Villehardouin.



Mort de Guillaume II de Villehardouin Prince d'Achaïe

Charles Ier d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

Guillaume II de Villehardouin meurt le 1er mai 1278.

Charles Ier d'Anjou devient sur le papier l'héritier de l'Achaïe et le suzerain des terres encore aux mains des Latins.

Il reçoit le titre fictif de Roi de Jérusalem.



Mariage de Philippe Ier de Piémont avec Isabelle de Villehardouin

Philippe Ier de Piémont Prince d'Achaïe

Philippe Ier de Piémont épouse à Rome le 12 février 1301 Isabelle de Villehardouin (1263-1312), Princesse d'Achaïe, fille de Guillaume II de Villehardouin, Prince d'Achaïe, et d'Anne Ange. Leurs enfants sont :

Par ce mariage, il devient prince de Morée ou d'Achaïe, et entreprend de reconquérir toute la Laconie sur les Byzantins. Mais son caractère autoritaire le met rapidement en conflit avec les barons du pays.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !