Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



29 événements affichés, le premier en 1741 - le dernier en 1941


Caroline-Henriette de Deux-Ponts-Birkenfeld - La Grande Landgravine - Musée historique de Strasbourg

Mariage de Louis IX de Hesse-Darmstadt avec Caroline-Henriette de Deux-Ponts-Birkenfeld

Louis IX de Hesse-Darmstadt épouse le 12 août 1741 Caroline-Henriette de Deux-Ponts-Birkenfeld, fille de Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld. Leurs enfants sont :

Caroline-Henriette de Deux-Ponts-Birkenfeld est surnommée la Grande Landgravine,



Mariage d'Auguste Guillaume de Prusse avec Louise-Amélie de Brunswick-Wolfenbüttel

Auguste Guillaume de Prusse épouse à Berlin le samedi 6 janvier 1742 Louise-Amélie de Brunswick-Wolfenbüttel. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric-Guillaume II de Prusse

Frédéric-Guillaume II de Prusse naît à Berlin le 25 septembre 1744, fils d'Auguste Guillaume de Prusse et de Louise-Amélie de Brunswick-Wolfenbüttel.

Frédéric-Guillaume II de Prusse appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern.



Mort d'Auguste Guillaume de Prusse

Auguste-Guillaume de Prusse meurt à Oranienburg dans le Brandebourg le lundi 12 juin 1758.

Frédéric-Guillaume II de Prusse devient l'héritier du trône de Prusse.


Sophie Charlotte de Meklembourg-Strelitz

Mariage de George III de Grande-Bretagne avec Sophie Charlotte de Mecklemburg-Strelitz

George III de Grande-Bretagne épouse en la chapelle du palais Saint-James le 8 septembre 1761 Sophie Charlotte de Mecklemburg-Strelitz, fille de Charles Ier de Mecklembourg-Strelitz. Leurs enfants sont :

Ils forment un couple uni. George III de Grande-Bretagne n'aura pas de liaison extraconjugale.



Mariage de Frédéric-Guillaume II de Prusse avec Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel

Frédéric-Guillaume II de Prusse épouse en 1765 Élisabeth-Christine de Brunswick-Wolfenbüttel (1746-1840), fille de Charles Ier de Brunswick-Wolfenbüttel. Leur enfant est :



Naissance de Frédérique-Charlotte de Prusse

Frédérique-Charlotte de Prusse naît en 1767, fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et d'Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel.



Divorce de Frédéric-Guillaume II de Prusse et Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel

Mariage de Frédéric-Guillaume II de Prusse avec Frédérique-Louise de Hesse-Darmstadt

Frédéric-Guillaume II de Prusse et Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel divorcent en 1769

Frédéric-Guillaume II de Prusse épouse en 1769 Frédérique-Louise de Hesse-Darmstadt (1751-1805), fille du landgrave Louis IX de Hesse-Darmstadt et de Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld, la "Grande Landgravine". Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric-Guillaume III de Prusse

Frédéric-Guillaume III de Prusse naît à Potsdam le 3 août 1770, fils de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique-Louise de Hesse-Darmstadt.

Frédéric-Guillaume III de Prusse appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern.



Naissance de Frederika Louise Wilhelmine de Prusse

Frederika Louise Wilhelmine de Prusse naît en 1774, fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique-Louise de Hesse-Darmstadt.



Naissance d'Augusta de Prusse

Augusta de Prusse naît en 1780, fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique-Louise de Hesse-Darmstadt.


Frédéric-Guillaume II de Prusse

Mort de Frédéric II de Prusse

Frédéric-Guillaume II de Prusse Roi de Prusse

Frédéric II de Prusse meurt à Sans-Souci à Potsdam dans le Brandebourg le 17 août 1786

Frédéric-Guillaume II de Prusse devient roi de Prusse le 17 août 1786.

Frédéric-Guillaume II de Prusse prend une série de mesures pour alléger le fardeau fiscal, réduire les droits de douane et améliorer l'infrastructure : routes et canaux.

Il devient populaire, tandis que les classes éduquées apprécient l'utilisation de la langue allemande et l'admission d'écrivains la pratiquant à l'académie.



Prise d'Utrecht

En 1787, lorsque la guerre éclate en Hollande, Thomas de Mahy a l'idée de lever une légion patriotique et d'aller offrir ses services au parti patriotique luttant contre le stathouder Guillaume V d'Orange-Nassau et ses alliés, entreprise qui échoue par manque de moyens financiers.

En 1787, Frédéric de Salm-Kyrbourg prend part à la Révolution batave aux côtés des Patriotes, et se présente dans ce pays comme un agent de la France.

Frédéric Guillaume II de Prusse ordonne, en 1787, à une partie de son armée de pénétrer aux Pays-Bas afin de vaincre les Patriotes.

Frédéric de Salm-Kyrbourg a une conduite équivoque et laisse prendre Utrecht par Frédéric-Guillaume II de Prusse, ce qui lui vaut d'âpres critiques.



Cession des droits sur les principautés de Brandebourg-Ansbach et de Brandebourg-Bayreuth

Charles-Alexandre de Brandebourg-Ansbach-Bayreuth parvient à réduire les dettes de la principauté de 5 000 000 florins (en 1757) à 1 500 000 florins (en 1791).

Le 16 janvier 1791, Charles-Alexandre de Brandebourg-Ansbach-Bayreuth vend les droits sur les principautés de Brandebourg-Ansbach et de Brandebourg-Bayreuth à Frédéric-Guillaume II de Prusse contre une rente annuelle de 300 000 florins.

La transaction est supervisée par Karl August von Hardenberg.

Charles-Alexandre de Brandebourg-Ansbach-Bayreuth quitte Triesdorf le 19 mai 1791.

Charles-Alexandre de Brandebourg-Ansbach-Bayreuth signe l'acte d'abdication à Bordeaux le 2 décembre 1791.



Mariage de Frederick Augustus d'York avec Frédérique-Charlotte de Prusse

Frederick Augustus d'York épouse le 29 septembre 1791 Frédérique-Charlotte de Prusse, fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et d'Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel.



Mariage de Guillaume Ier des Pays-Bas avec Frederika Louise Wilhelmine de Prusse

Guillaume Ier des Pays-Bas épouse en 1791 Frederika Louise Wilhelmine de Prusse (1774-1837), fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :


Charles Alain Gabriel de Rohan-Guémené

Charles Alain Gabriel de Rohan-Guémené commandant le régiment de Rohan

En 1792, Charles Alain Gabriel de Rohan-Guémené commande le régiment de Rohan fondé par son oncle le cardinal de Rohan.

Il aligne :

Ce régiment porte le nom de régiment de Rohan étranger et n'aligne que 400 hommes lors de la visite de Frédéric-Guillaume II de Prusse au camp de Coblence.



Invasion de la France

Bataille de Fontoy

Prise de Longwy

Prise de Verdun

Prise de Stenay

Le 12 août 1792, au lever du soleil les troupes légères prussiennes pénètrent sur le territoire français.

Le 15 août 1792, l'armée prussienne vient camper entre Sierck et Luxembourg, et le général François-Sébastien de Croix, à la tête des Autrichiens, coupe la communication entre Longwy et Montmédy.

Les forces anti ou contre-révolutionnaires envahissent la France le 18 août 1792.

Une armée de 150 000 hommes formée de troupes :

sous le commandement de Charles-Guillaume Ferdinand de Brunswick, représentant de Frédéric Guillaume II de Prusse, s'avance contre la France, sur toute la ligne de ses frontières, entre Dunkerque et la Suisse.

S'y sont joints 20 000 émigrés.

Victor-François de Broglie commande l'armée contre-révolutionnaire de Louis V Joseph de Bourbon-Condé en 1792 qui opère en Champagne.

Louis Auguste Victor de Ghaisne participe à cette campagne.

Le 17 août 1792, Nicolas de Luckner est attaqué par 22 000 Autrichiens qu'il écrase du feu de ses batteries.

Le 19 août 1792, Nicolas de Luckner résiste courageusement à une attaque de 22 000 Autrichiens à Fontoy.

Il est néanmoins rappelé et relégué dans un commandement secondaire.

De plus, Nicolas de Luckner est appelé à la barre de la Convention pour y rendre compte de sa conduite.

Il proteste de son dévouement à la France et n'en reçoit pas moins l'ordre de ne point s'éloigner de Paris.

Le 20 août 1792, les forces prussiennes battent les troupes françaises à Verdun.

Le 23 août 1792, après un bombardement de 3 jours, Longwy se rend aux alliés qui marchent alors lentement vers la Place de Verdun indéfendable.

Le colonel Beaurepaire, commandant de la place de Verdun, indigné de la lâcheté du conseil de guerre qui veut capituler, prend un pistolet et se suicide.

Le 2 septembre 1792, Verdun, place forte réputée imprenable, capitule. La route de Paris est alors ouverte.

Le jeune Marceau, qui veut comme Beaurepaire s'ensevelir sous les ruines de la place, finit par se rendre le 3 septembre 1792.

Charles-Guillaume Ferdinand de Brunswick prend possession de Verdun au nom du roi de France.

L'armée d'invasion réunie à Verdun est forte de 80 000 hommes.

Dès 4 septembre 1792, Frédéric Guillaume II de Prusse donne ordre à cette armée d'avancer à travers les plaines de la Champagne et de marcher droit sur Paris.

Il s'arrête cependant à quelques lieues de Châlons-sur-Marne, arrivé au terme de son voyage qui devait être une suite de fêtes et de triomphes.

François-Sébastien de Croix entre en Champagne et s'empare de Stenay

Les troupes françaises n'ont subi que des revers depuis la déclaration de guerre. Les commandants en chef des armées françaises deviennent suspects.

Aussi, avant qu'une action sérieuse puisse être entreprise, les trois armées :

sont réparties entre les généraux Charles François du Perrier du Mouriez et François Étienne Christophe Kellermann.



Naissance de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas

Willem Frederik Karel ou Frédéric-Guillaume des Pays-Bas ou d'Orange-Nassau naît à Berlin le 28 février 1797, fils de Guillaume Ier des Pays-Bas et de Frederika Louise Wilhelmine de Prusse.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas grandit à la cour de Frédéric-Guillaume II de Prusse, son grand-père, puis à celle de Frédéric-Guillaume III de Prusse, son oncle.

Un des professeurs de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas est Karl von Clausewitz.



Mariage de Guillaume II de Hesse-Cassel avec Augusta de Prusse

Guillaume II de Hesse-Cassel épouse en 1797 Augusta de Prusse (1780-1841), fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :


Frédéric-Guillaume III de Prusse

Mort de Frédéric-Guillaume II de Prusse

Frédéric-Guillaume III de Prusse Roi de Prusse

Frédéric-Guillaume II de Prusse meurt le 26 Brumaire an V soit le 16 novembre 1797.

Il laisse la Prusse en état de banqueroute et de confusion, l'armée affaiblie et la monarchie discréditée.

Frédéric-Guillaume III de Prusse devient Roi de Prusse.

Frédéric-Guillaume III de Prusse congédie d'emblée le mentor de son père, Johann Christoph von Wöllner (1732-1800).


Victoria Adélaide Mary Louise du Royaume-Uni

Mariage de Frédéric III de Prusse avec Victoria Adélaide Mary Louise du Royaume-Uni

Frédéric III de Prusse épouse à Londres le 25 janvier 1858 Victoria Adélaide Mary Louise du Royaume-Uni, fille de d'Albert de Saxe-Cobourg-Gotha et de Victoria de Grande-Bretagne. Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume II de Prusse

Frédéric Guillaume Victor Albert de Hohenzollern (en allemand : Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht) ou Guillaume II de Prusse naît à Berlin le 27 janvier 1859, fils de Frédéric III de Prusse et de Victoria Adélaide Mary Louise du Royaume-Uni.



Naissance de Guillaume III de Prusse

Frédéric Guillaume Victor Auguste Ernest de Hohenzollern (en allemand : Wilhelm von Hohenzollern) ou Guillaume III de Prusse dit le Kronprinz naît à Potsdam le 6 mai 1882, fils de Guillaume II de Prusse et d'Augusta-Victoria de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg.


Frédéric III de Prusse Guillaume II de Prusse - vers 1890 Quatre générations d'Empereur Allemand - Guillaume Ier de Prusse - Frédéric III de Prusse - Guillaume II de Prusse - Guillaume III de Prusse - en 1885

Mort de Guillaume Ier de Prusse

Frédéric III de Prusse Empereur allemand

Frédéric III de Prusse Roi de Prusse

Mort de Frédéric III de Prusse

Guillaume II de Prusse Empereur allemand

Guillaume Ier de Prusse meurt à Berlin le 9 mars 1888 atteint d'une maladie incurable.

Frédéric III de Prusse, son fils, devient le deuxième Kaiser ou Empereur allemand et le huitième Roi de Prusse.

Il monte mourant sur le trône.

Frédéric III de Prusse meurt à Potsdam le 15 juin 1888 d'un cancer de la gorge.

Cette fin tragique et prématurée met un terme aux espoirs des libéraux du monde entier dont Marie-Louise-Auguste-Catherine de Saxe-Weimar-Eisenach, sa mère, l'impératrice douairière.

Guillaume II de Prusse devient troisième et dernier Empereur allemand et le neuvième et dernier Roi de Prusse en juin 1888 (l'année des trois empereurs).



Démission d'Otto von Bismarck

Le 20 mars 1890, Otto von Bismarck est démis de ses fonctions par le jeune empereur Guillaume II de Prusse qui compte veiller seul aux destinées de l'Allemagne.



Don du château du Haut-Kœnigsbourg à Guillaume II de Prusse

Le 4 mai 1899, le château du Haut-Kœnigsbourg, en ruine, et les terres l'entourant sont offerts par la ville de Sélestat à Guillaume II de Prusse qui souhaite y créer une sorte d'éco-musée vantant les qualités de la période médiévale de l'Alsace et, plus généralement, du monde germanique.

La municipalité se garde la centaine d'hectares de forêt, économiquement rentables.


Guillaume II de Prusse en 1918

Abdication de Guillaume II de Prusse

Proclamation de la République

Ironie de l'histoire, la marine allemande, que Guillaume II de Prusse a tant chérie, précipite la fin de la monarchie allemande.

Guillaume II de Prusse renonce non seulement au trône allemand, mais aussi au trône de Prusse du fait :

Les autres souverains allemands, qui l'ont suivi dans sa démarche autoritaire et militariste, ne sauve pas non plus leurs dynasties séculaires.

Guillaume II de Prusse se réfugie à Doorn aux Pays-Bas, protégé par la reine Wilhelmina des Pays-Bas.

Le chancelier Max von Baden annonce l'abdication de Guillaume II de Prusse le 9 novembre 1918.

Guillaume II de Prusse ne sera pas livré aux vainqueurs pour être jugé comme responsable de la guerre conformément aux souhaits des alliés.

Le traité d'abdication est signé le 28 novembre 1918.

La république est proclamée.


Chapelle funéraire de Guillaume II de Prusse à Doorn

Mort de Guillaume II de Prusse

Quelques jours avant l'attaque allemande sur l'Union soviétique Guillaume II de Prusse meurt à Doorn aux Pays-Bas le 4 juin 1941.

Guillaume II de Prusse demande que les symboles nazis ne soient pas portés lors de ses funérailles. Ce ne sera pas respecté.

Il reçoit les honneurs militaires allemands.

Il est inhumé à Doorn, qui est devenu un lieu de pèlerinage pour les monarchistes allemands.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !