Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



2 événements affichés, le premier en 1627 - le dernier en 1674



Naissance de Gilles du Hamel de Latréaumont

Gilles du Hamel de Latréaumont naît à Paris en 1627.


Exécution de Louis de Rohan-Guémené

Complot de Louis de Rohan-Guémené et Gilles du Hamel de Latréaumont

Mort de Gilles du Hamel de Latréaumont

Louis de Rohan-Guémené Prisonnier

Mort de Louis de Rohan-Guémené

Mort de Franciscus van den Enden

Franciscus van den Enden, philosophe, ouvre à Paris une école de latin, située à Picpus dans les faubourgs de Paris.

Il reçoit les visites du janséniste Antoine Arnauld et de Gottfried Wilhelm von Leibniz.

Franciscus van den Enden abrite des réunions destinées à préparer un soulèvement prôné par Gilles du Hamel de Latréaumont.

La direction de ce soulèvement est confiée à Louis de Rohan-Guémené qui est criblé de dettes.

Ils veulent livrer la ville de Quillebœuf aux Néerlandais et créer une république normande indépendante.

Ils veulent renverser Louis XIV, voire l'assassiner, en enlevant le dauphin qui aurait été gardé comme otage.

Les conjurés sollicitent l'appui du Comte de Monterrey, gouverneur espagnol à Bruxelles, par l'intermédiaire de Franciscus van den Enden.

Franciscus van den Enden héberge Jean Charles du Cauzé de Nazelle, un jeune mousquetaire du Roi.

Jean Charles du Cauzé de Nazelle s'étonne des visites de Louis de Rohan-Guémené dans cette pension de famille.

Jean Charles du Cauzé de Nazelle prévient Louvois le 31 aout 1674.

Franciscus van den Enden est compromis, puisqu'il rédige la constitution du gouvernement républicain qui aurait succédé au roi et qu'il entretient les liens avec les Néerlandais.

Louis de Rohan-Guémené est arrêté le 11 septembre 1674 à la sortie de la messe du Roi au château de Versailles par les services de Gabriel Nicolas de la Reynie en la personne d'Henri-Albert de Cossé-Brissac, major des gardes,

Le 17 septembre 1674, en revenant d'une mission auprès du Comte de Monterrey, Franciscus Van den Enden apprend l'arrestation de Louis de Rohan-Guémené.

Gilles du Hamel de Latréaumont est tué par Henri-Albert de Cossé-Brissac, son camarade de régiment, en ripostant lors de son arrestation à l'hôtel des Uniques, à Rouen.

Louis de Rohan-Guémené, incarcéré à la Bastille, est condamné pour crime de lèse-majesté.

Contrairement à ses comparses, Louis de Rohan-Guémené n'est pas soumis à la question,

Louis de Rohan-Guémené meurt rue Saint-Antoine devant l'entrée de la Bastille à Paris près de son hôtel particulier : l'Hôtel de Rohan-Guémené le 27 novembre 1674 décapité.

Le chevalier des Préaux, neveu de la Truaumont, et la Marquise de Villars : les autres conjurés, tous nobles, sont décapités.

Van den Enden tente de fuir mais les autorités françaises le rattrapent et le conduisent à la Bastille.

Le vieux philosophe est interrogé et torturé à plusieurs reprises.

Dans ses interrogatoires, il expose non sans fierté ses idées sur la république démocratique dont il prônait l'instauration.

Franciscus van den Enden, roturier, meurt le 27 novembre 1674 pendu dans la cour de la Bastille.

Les biens de Louis de Rohan-Guémené sont confisqués.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !