Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1447 - le dernier en 1538



Mariage de Jean II d'Aragon avec Jeanne Enriquez

Jean II d'Aragon épouse le 1er avril 1444 ou en 1447 Jeanne Enriquez, fille de Frédéric II Enriquez et de Marina Fernandez de Cordoba.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean V de Foix avec Marie d'Orléans

Jean V de Foix épouse en 1476 Marie d'Orléans, fille de Charles Ier d'Orléans et de Marie de Clèves. Leurs enfants sont :



Naissance de Germaine de Foix

Germaine de Foix naît à Foix en 1488, fille de Jean V de Foix et de Marie d'Orléans.



Traité de Blois

Louis XII confirmé Duc de Milan

Ferdinand II d'Aragon Roi des Deux-Siciles

Fiançailles de Charles Quint et de Claude de France

Sous l'influence d'Anne de Bretagne et conformément aux engagements pris lors des accords de Lyon d'avril 1503, Louis XII signe le traité de Blois le 22 septembre 1504 dans lequel :

Ferdinand II d'Aragon unit le royaume de Naples et de Sicile à la monarchie d'Espagne.

Il est Roi des Deux-Siciles sous le nom de Ferdinand Ier.

Louis XII se laisse convaincre de fiancer sa fille Claude de France à Charles Quint.

Anne de Bretagne considère que l'indépendance de la Bretagne est mieux sauvegardée par un mariage autrichien que par un français.

Ce traité est extrêmement dangereux pour la France, car le pays serait dépecé si Louis XII n'avait pas d'héritiers.

Charles Quint est le petit-fils de l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg, premier mari d'Anne de Bretagne.

Par ce même traité, Germaine de Foix, fille de Marie d'Orléans, sœur du roi de France, doit épouser Ferdinand II d'Aragon.

Louis XII ainsi cède à sa nièce ses droits sur le trône de Naples.

A noter qu'un dernier accord, resté secret, prévoit la mise en place d'une ligue entre le pape Jules II, Louis XII et Maximilien Ier de Habsbourg contre Venise.


Germaine de Foix

Mariage de Ferdinand II d'Aragon avec Germaine de Foix

Ferdinand II d'Aragon est veuf d'Isabelle Ire la Catholique.

Une dispense est accordée par Louis II d'Amboise, Évêque d'Albi.

Ferdinand II d'Aragon épouse le 19 octobre 1505 Germaine de Foix, fille de Jean V de Foix et de Marie d'Orléans. Leur enfant est :

Louis Malet de Graville est témoin à ce mariage.

La noce est célébrée, au château de Blois conformément aux accords de paix signés entre Louis XII et Ferdinand II d'Aragon dans le traité de Blois.

Le roi de France cède à sa nièce les droits dynastiques sur le Royaume de Naples et lui concède le titre de roi de Jérusalem, droits qui doivent revenir à la France si le mariage reste sans descendance.

En échange, Ferdinand II d'Aragon s'engage à désigner comme héritier le possible fils de ce mariage.

La célébration de ces noces provoque la colère des nobles de Castille, qui le voit comme une manœuvre de Ferdinand II d'Aragon pour empêcher que Philippe Ier le Beau et Jeanne la Folle héritent de la Couronne d'Aragon.



Naissance et Mort de Jean d'Aragon

Jean d'Aragon naît le 3 mai 1509, fils de Ferdinand II d'Aragon et de Germaine de Foix. Sa naissance suppose la séparation des royaumes de Castille et d'Aragon mais il meurt au bout de quelques heures.



Charles III de Bourbon Gouverneur du Languedoc

Invasion de la Navarre par le Duc d'Albe

Jacques II de Chabannes au secours de Jean III d'Albret

Intégration de la Haute-Navarre au royaume de Castille

En 1512, Louis XII fait Charles III de Bourbon Gouverneur du Languedoc.

Ferdinand II d'Aragon prend prétexte de l'ascendance de son épouse Germaine de Foix pour revendiquer la couronne de Navarre.

Ferdinand II d'Aragon fait envahir Pampelune par Fadrique Álvarez de Toledo y Enríquez de Quiñones, deuxième Duc d'Albe, en 1512 puis toute la Navarre au Nord comme au Sud.

Rentré en France à l'automne 1512, Jacques II de Chabannes est envoyé dans les Pyrénées au secours de Jean III d'Albret.

Louis XII envoie Charles III de Bourbon combattre Ferdinand II d'Aragon.

Jean III d'Albret de Navarre perd ses territoires au-delà des Pyrénées. La Haute-Navarre et une partie de la Basse-Navarre sont annexées par le royaume de Castille.

L'Espagne achève ainsi son unité.

L'usurpation est sanctionnée par une bulle du pape Jules II.


Charles Quint

Mort de Ferdinand II d'Aragon Roi d'Aragon et de Sicile

Jeanne la Folle Reine d'Aragon et de Castille

Charles Quint Roi catholique de tous les royaumes d'Espagne

Charles Quint Roi de Sicile

Au cours des deux années précédentes, Ferdinand II d'Aragon aurait pâti de problèmes de santé, dont l'origine serait la prise d'herbes lui permettant d'espérer une descendance de Germaine de Foix.

Ferdinand II d'Aragon le Catholique meurt le 23 ou 25 janvier 1516 à Madrigalejo.

Ferdinand II d'Aragon laisse à Germaine de Foix dans son testament des rentes annuelles de plus de 50 000 florins, un usufruit de veuvage qui serait annulé en cas de remariage.

Dans sa dernière lettre à son petit-fils Charles Quint, Ferdinand II d'Aragon lui recommande de ne pas abandonner sa veuve et de s'assurer du respect de son testament.

Jeanne la Folle devient reine d'Aragon et de Castille sous le nom de Jeanne Ire.

Cependant sa santé l'empêche d'exercer le pouvoir.

En 1516, Ferdinand II d'Aragon laisse un empire immense à son petit-fils Charles Quint.

Charles Quint devient Roi de Castille, conjointement avec sa mère.

Il hérite aussi de l'Aragon, la Haute-Navarre, Grenade, Naples, la Sicile, la Sardaigne, les Baléares, Malte et les possessions espagnoles en Amérique.

Les couronnes de Castille et d'Aragon sont définitivement unies et forment le royaume d'Espagne.

Charles Quint prend le titre de Roi catholique de tous les royaumes d'Espagne sous le nom de Charles Ier d'Espagne mais il est surtout connu sous le nom de Carlos Quinto en Espagne et en Amérique latine.

Il est roi de Sicile sous le nom de Charles IV

Germaine de Foix part vivre en Castille.



Liaison de Charles Quint avec Germaine de Foix

A son arrivée en Espagne en 1517, Charles Quint, âgé de 17 ans, rencontre Germaine de Foix, l'épouse de son grand-père, Germaine de Foix, âgée de 29 ans, une femme discrète et affectueuse qui ne souffre pas encore de problèmes d'obésité.

Lors de leur première entrevue à Valladolid, Charles Quint se montre fort affable envers elle et organise des tournois et des banquets en son honneur.

Rapidement survient entre eux une relation amoureuse passionnée.Charles Quint a une liaison avec Germaine de Foix.Leur enfant est :

L'enfant réside et est éduquée à la Cour de Castille.

Dans son testament, Germaine de Foix se réfère à sa fille comme l'Infante Isabelle et à Charles Quint, son père, comme l'empereur.



Mariage de Ferdinand de Brandebourg avec Germaine de Foix

En 1519, Germaine de Foix accompagne Charles Quint et Éléonore de Habsbourg, la sœur de ce dernier, à Saragosse et à Barcelone pour l'assemblée des Cortes et le serment du roi.

Pour mettre fin à la liaison de Charles Quint avec la veuve de son grand-père et améliorer l'image du futur empereur dans l'opinion publique, est décidé le remariage de Germaine de Foix.

Ferdinand de Brandebourg, Marquis de Brandebourg, de la suite personnelle de Charles, épouse Germaine de Foix.

Charles Quint nomme Germaine de Foix Vice-reine et Lieutenant général du Royaume de Valence, Ferdinand de Brandebourg étant nommé capitaine général du royaume.

Ils doivent faire face au banditisme et aux luttes internes, à la piraterie venant d'Afrique du Nord, à l'endettement des nobles et à la rébellion des morisques.

Durant son mandat elle ordonne une persécution féroces contre les agermanats, dont les biens sont confisqués, et entreprend un processus de reféodalisation.



Mort de Ferdinand de Brandebourg

Mariage de Ferdinand d'Aragon avec Germaine de Foix

Ferdinand de Brandebourg meurt.

Germaine de Foix est de nouveau veuve.

Charles Quint organise un nouveau mariage.

Ferdinand d'Aragon, Duc de Calabre, épouse Germaine de Foix.



Mort de Germaine de Foix

Germaine de Foix meurt à Liria (Valence) en 1538. Elle est enterrée au monastère de San Miguel de los Reyes, à Valence.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !