Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1424 - le dernier en 1487



Mariage de Richard d'York avec Cécile Neville

Richard d'York épouse vers 1424 Cécile Neville. Leurs enfants sont :

Cécile Neville descend de Jean de Gand et est sœur de Lord Salisbury et tante du comte de Warwick.


Richard Neville

Mariage de Richard Neville avec Anne Beauchamp

Richard Neville épouse en 1434 Anne Beauchamp, fille de Richard, Comte de Warwick. Leurs enfants sont :

L'influence de Richard Neville sur le jeune roi Édouard IV d'York lui donne un grand pouvoir.



Naissance de George d'York

George d'York naît à Dublin le 21 octobre 1449, fils de Richard d'York et de Cécile Neville.


Édouard IV d'York Édouard IV d'York

Bataille de Mortemer's Cross

Mort d'Owen Tudor

Seconde bataille de Saint-Albans

Édouard IV d'York Roi d'Angleterre

George d'York Duc de Clarence

Le 2 février 1461, Owen Tudor commande les forces lancastriennes à la bataille de Mortimor's Cross ou Mortemer's Cross contre les troupes yorkistes d'Édouard IV d'York, fils de Richard d'York.

Owen Tudor est défait et fait prisonnier.

Édouard IV d'York, qui ne veut pas s'embarrasser de prisonniers, fait décapiter Owen Tudor.

Les troupes de la Maison de Lancastre sont victorieuses de la Seconde bataille de Saint-Albans du 17 février 1461.

Édouard IV d'York devient Roi d'Angleterre le 4 mars 1461, à 18 ans.

Les comtés de la March et d'Ulster sont fondus avec la couronne.

Pendant le règne de son frère Édouard IV d'York, Richard III d'York montre une loyauté absolue. Il est l'un des conseillers les plus valables du roi, et aussi un soldat très remarqué.

George d'York devient Duc de Clarence en 1461, lors de l'accession au trône de son frère.



Mariage de George d'York avec Isabelle Neville

George d'York épouse le 11 juillet 1469 Isabelle Neville. Leurs enfants sont :



Retour Édouard IV d'York en Angleterre

Prise de Londres

Bataille de Barnet

Mort de Richard Neville Comte de Warwick

Mort de de John Neville Marquis de Montagu

Charles le Téméraire offre une assistance militaire à Édouard IV d'York, qui retourne en Angleterre et débarque dans le Yorkshire le 14 mars 1471. Édouard marche sur Londres qu'il prend pendant que Richard Neville reste à Coventry où il a levé des troupes.

Édouard IV d'York se déplace et rencontre Richard Neville le 14 avril 1471 près de la ville de Barnet dans le Hertfordshire à 15 km au nord de Londres.

La bataille de Barnet est décisive dans la guerre des Deux-Roses.

Les deux armées sont de nombre égal mais Richard Neville compte sur le soutien de son gendre George d'York, Duc de Clarence, qui se trouve être le frère d'Édouard IV d'York et veut faire la paix avec ce dernier.

L'armée lancastrienne d'environ 13 000 hommes est commandée par :

Richard Neville est avec les réserves.

L'armée Yorkiste d'environ 10 000 hommes est commandée par :

L'armée lancastrienne est en rang hors de la route à Barnet, avec le flanc gauche sur la voie. Les Yorkistes sont placés de part et d'autre de la route.

Les troupes d'Oxford, aidés par leur position de flanc initiale font un effet de choc au début sur la gauche des yorkistes, mais cela est compensé par les brumes qui rendent difficiles pour les ducs de Somerset et d'Exeter de pousser leur avantage. Les deux armées se retrouvent parallèles à la grande route plutôt que perpendiculaire. Certaines troupes lancastriennes se confondent entre elles comme étant ennemies dans la confusion qui suivit (les symboles de cercle étaient presque identique avec les yorkistes).

Comme la brume se lève et Richard Neville reconnaît sa défaite et il meurt fauché alors qu'il essaie d'atteindre son cheval.

John Neville, son jeune frère, le marquis de Montagu est aussi tué probablement par les troupes du Comte d'Oxford quand le cri de trahison est entendu.

Édouard IV d'York accorde alors la tutelle de François Lovell, encore mineur, à Élisabeth d'York, sa sœur et à John de la Pole, son époux.



Naissance de Margaret Pole

Margaret Plantagenêt ou Margaret Pole naît en 1473, fille de George d'York et d'Isabelle Neville.



Naissance d'Édouard Plantagenêt

Édouard Plantagenêt naît à Warwick le 25 février 1475, fils de George d'York et d'Isabelle Neville.



Mort de George d'York

Édouard de Middleham Comte de Salisbury

Édouard Plantagenêt Comte de Warwick

George d'York est emprisonné à la Tour de Londres pour complot contre Édouard IV d'York, son frère.

George d'York meurt le 18 février 1478 exécuté.

On raconte qu'il est exécuté par noyade dans une barrique de malvoisie. Cela doit relever du ragot populaire, étant donné la réputation de grand buveur dont bénéficiait George d'York.

Lorsque le corps sera exhumé, on ne retrouvera aucune trace de décapitation, moyen d'exécution traditionnellement utilisé pour les nobles et les personnes de sang royal.

Édouard de Middleham devient Comte de Salisbury.

Peu après l'exécution de George d'York, Édouard Plantagenêt, son fils, devient Comte de Warwick en 1478.



Lambert Simnel Prétendant au trône d'Angleterre

Bataille de Stoke Field

Mort de John de la Pole

Mort de Thomas Broughton

À 10 ans environ, Lambert Simnel est pris comme pupille par un prêtre appelé Roger Simon ou Richard Symonds qui sort d'Oxford. Il apprend au garçon les bonnes manières.

Roger Simon remarque une ressemblance frappante entre Lambert Simnel et les fils d'Édouard IV d'York : Édouard V d'York et Richard IV d'York, qu'on suppose assassinés. Il a d'abord l'intention de présenter Lambert Simnel comme Richard IV d'York.

Cependant, Roger Simon entend des rumeurs selon lesquelles Édouard Plantagenêt, Comte de Warwick est mort pendant son emprisonnement à la Tour de Londres.

Édouard Plantagenêt a approximativement le même âge et a des droits sur le trône comme fils de George d'York, le frère du roi Édouard IV.

Roger Simon fait courir une rumeur selon laquelle Édouard Plantagenêt, s'est enfui de la Tour de Londres et est sous sa protection.

Il emmène Lambert Simnel en Irlande où se trouvent toujours des partisans de la cause yorkiste. Il le présente à Gerald FitzGerald, 8e comte de Kildare. Ce dernier décide de les appuyer.

Henri VII Tudor qui détient Édouard Plantagenêt à la Tour de Londres, le fait paraître en public le 2 février 1487 pour prouver que Lambert Simnel est un imposteur. Henri VII Tudor proclame une amnistie générale pourvu que les contrevenants se soumettent.

John de la Pole rejoint la conspiration et prétend qu'il a participé à la fuite imaginaire d'Édouard Plantagenêt.

Lambert Simnel s'enfuit en Bourgogne, où Marguerite d'York, sœur de George d'York, est l'épouse de Charles le Téméraire.

Gerald FitzGerald rassemble une armée de soldats irlandais sous le commandement de Thomas Geraldine pour envahir l'Angleterre et renverser Henri VII Tudor.

Marguerite d'York rassemble 2.000 mercenaires flamands et les expédie en Irlande sous les ordres de Martin Schwarz, un chef militaire réputé.

Ils y arrivent le 5 mai 1487. Le roi Henri VII Tudor en est informé et commence à réunir des troupes.

Francis Lovell se joint à Lambert Simnel.

Le 24 mai 1487 Lambert Simnel est couronné Roi d'Angleterre en la Cathédrale de Dublin sous le nom Édouard VI.

Les troupes flamandes et irlandaises de Lambert Simnel débarque sur l'Île de Piel dans la région de Furness dans le Lancashire le 5 juin 1487. Cette armée est rejointe par certains partisans anglais.

Pourtant, la majeure partie des nobles de l'endroit, à l'exception de Thomas Broughton, ne la suive pas.

Les rebelles se heurtent à l'armée d'Henri VII Tudor le 16 juin 1487 à la bataille de Stoke Field et sont vaincues.

Cette bataille s'inscrit dans le cadre de la guerre des Deux Roses.

Gerald FitzGerald est capturé tandis que John de la Pole et Thomas Broughton sont tués.

Francis Lovell disparait. Des rumeurs rapportent qu'il s'est enfui et caché pour échapper au châtiment.

Roger Simon n'est pas exécuté en raison de son statut sacerdotal, mais est emprisonné à vie.

Henri VII Tudor pardonne au jeune Lambert Simnel, probablement parce qu'il n'a guère été qu'une marionnette entre des mains d'adultes, et lui donne un emploi aux cuisines royales comme tourneur de broche.

En novembre 1487, John de la Pole est déchu de manière posthume.

Ses frères, dont Richard de la Pole, réfugiés en France continuent à porter le titre de Duc de Suffolk.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !