Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1663 - le dernier en 1733



Naissance de George Byng

George Byng naît le 27 janvier 1663.



Prise de Gibraltar

Gibraltar est pris par les forces anglo-néerlandaises de l'amiral George Rooke le 25 août 1704

George Byng commande l'escadre.

Cloudesley Shovell sert sous les ordres de George Rooke.

En reconnaissance des services rendus, George Rooke est nommé Gouverneur de Gibraltar.


Désastre naval des îles Sorlingues avec le HMS Association au centre - gravure du XVIIIe siècle Mémorial à Cloudesley Shovell à Porthellick Cove

Désastre naval des îles Sorlingues

Mort de Cloudesley Shovell

La flotte britannique, placée sous les ordres de Cloudesley Shovell, reçoit l'ordre de rentrer au pays en faisant escale à Gibraltar avant de se diriger vers Portsmouth.

La flotte est constituée de :

La flotte de l'amiral Shovell quitte Gibraltar le 29 septembre 1707.

La traversée est marquée par le gros temps et une mer déchaînée. Alors que la flotte quitte l'océan Atlantique et entre dans le golfe de Gascogne, les bourrasques redoublent d'intensité faisant progressivement dévier les vaisseaux de leur route.

Le 21 octobre 1707 (1er novembre1707), profitant d'une éclaircie, Cloudesley Shovell effectue une observation astronomique pour déterminer la position de sa flotte, probablement la première qu'il est en mesure de faire depuis plusieurs jours.

Le lendemain, le temps se dégrade à nouveau et une nouvelle tempête frappe la flotte britannique.

Finalement, pendant la nuit du 22 octobre 1707 (2 novembre 1707 dans le calendrier grégorien), l'escadre entre dans la Manche et les pilotes de l'escadre croient alors que la traversée touche à sa fin.

Après avoir sondé les fonds et estimé leur profondeur à 90 fathoms, Cloudesley Shovell convoque les pilotes des différents navires de l'escadre à bord du HMS Association, et consulte ces derniers sur la position actuelle.

Tous pensent que la flotte se trouve à la même latitude qu'Ouessant au large des côtes de France, à l'exception du pilote breton du HMS Lenox, qui estime qu'ils sont à proximité des îles Sorlingues (en anglais : Isles of Scilly), et que 3 heures de navigation leur suffiraient pour être en vue de ces îles.

Cloudesley Shovell adopte l'opinion dominante et détache le HMS Lenox, le HMS Valeur et le HMS Phoenix en direction de Falmouth en Cornouailles.

Ces vaisseaux, suivant une route nord-est, se retrouvent bientôt entourés de rochers et d'îlots au sud-ouest des îles Sorlingues, où le Phoenix subit tant de dégâts que son capitaine et son équipage sont contraint d'échouer leur navire sur un banc de sable situé entre Tresco et St Martin's, pour se sauver.

La flotte ignore qu'elle se trouve en réalité à proximité immédiate des îles Sorlingues et vient s'abîmer sur des rochers affleurant.

Le HMS Association, commandé par le captain Edmund Loades, s'abîme sur le Outer Gilstone Rock au large Scilly's Western Rocks à 20 h 0 et coule. L'ensemble des membres d'équipage se noient y compris Cloudesley Shovell.

Suivant de près, le HMS Saint-George voit le vaisseau amiral sombrer en 3 ou 4 minutes. Le Saint-George heurte également les rochers et est endommagé mais parvient à se dégager.

Le HMS Phoenix s'échoue sur un banc de sable entre Tresco et St Martin's, il sera par la suite dégagé.

Le HMS Eagle, commandé par le captain Robert Hancock, heurte les Crim Rocks et se déporte en direction de Tearing Ledge qui fait partie des Western Rocks. Il coule à quelques centaines de mètres de distance du Bishop Rock, son épave repose à une profondeur de 130 pieds (39,6 m).

Le HMS Romney, commandé par le captain William Coney, heurte Bishop Rock et coule en quelques minutes. Tout l'équipage meurt noyé à l'exception d'un homme.

Le seul survivant des 3 plus gros vaisseaux est George Lawrence, qui était boucher avant de rejoindre l'équipage du Romney en tant que quartier-maître.

Le HMS Firebrand, commandé par le captain Francis Percy, s'abîme sur l'Outer Gilstone Rock comme l'Association, mais, contrairement à son vaisseau amiral, il est soulevé par une énorme vague. Percy parvient à conduire son navire gravement endommagé jusqu'à la côte sur des Western Rocks entre Saint-Agnes et Annet, mais il sombre dans le Smith Sound, à proximité du Menglow Rock perdant 28 hommes sur les 40 qui composaient son équipage.

Les estimations du nombre d'officiers et marins tués au cours de ces naufrages varient entre 1 400 et plus de 2 000.

Dans les jours qui suivent les naufrages, des corps continuent à s'échouer le long des côtes des Sorlingues avec les débris des vaisseaux de guerres et les effets personnels.

De nombreux marins sont enterrés sur l'île de Saint-Agnès.

Le corps de l'amiral Cloudesley Shovell, ainsi que celui de ses deux beau-fils Narborough et de son flag-captain, Edmund Loades, s'échouent sur Porthellick Cove, sur St Mary's le lendemain, à près de 7 milles (11,3 km) du lieu de naufrage de l'Association.

Un petit mémorial sera érigé plus tard sur ce site.

Cloudesley Shovell est enterré à titre temporaire sur la plage de St Mary's. Sur ordre de la Reine Anne son corps est exhumé par la suite, embaumé et emmené à Londres pour y être enterré dans l'abbaye de Westminster. Un large monument en marbre situé dans l'allée sud du chœur est sculpté par Grinling Gibbons.

Un important mémorial montrant le naufrage de l'Association a été sculpté dans l'église de Knowlton près de Douvres, ville d'origine des Narborough.

Edward Vernon sur le HMS Rye échappe à la catastrophe.



Bataille entre une escadre britannique et l'escadre espagnole

En 1717, George Anson est lieutenant à bord du HMS Montague, engagé en Méditerranée dans une bataille entre une escadre britannique commandée par l'amiral George Byng et l'escadre espagnole sous le commandement de Don Antonio Castanita, qui subit de lourdes pertes à cette occasion.


Bataille du cap Passaro - par Richard Paton - 1767

Guerre de la Quadruple-Alliance

Bataille navale du cap Passaro

La guerre de la Quadruple-Alliance dure de 1718 à 1720.

Le 11 août 1718, la flotte espagnole est défaite par la flotte britannique au large du cap Passaro en Sicile.

La flotte britannique, commandée par George Byng, comporte 22 vaisseaux de ligne et 6 autres bâtiments.

La flotte espagnole, commandée par José Antonio de Castaneta et Fernando Chacón, comporte 18 frégates, vaisseaux de ligne et navires marchands et 27 autres bâtiments.

Les pertes britanniques sont mineures. 13 bâtiments espagnols sont capturés et 3 sont brûlés.

Cette défaite met fin à la tentative de récupération de la Sicile par les Espagnols.

Les Autrichiens, alliés des Britanniques, exploitèrent la victoire de ces derniers en reconquérant la Sicile.

En récompense, George Byng est créé chevalier du Bain et vicomte de Torrington.


George Byng

George Byng Contre-Amiral de Grande-Bretagne

George Byng est nommé Contre-Amiral de Grande-Bretagne en 1720.

Appelé au ministère comme trésorier et lord de l'amirauté, George Byng y soutient sa réputation d'habileté et de prudence.



Mort de George Byng1er vicomte de Torrington

George Byng meurt le 17 janvier 1733.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !