Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



31 événements affichés, le premier en 1100 - le dernier en 1167



Mariage d'Henri Ier Beauclerc avec Édith d'Écosse

Henri Ier Beauclerc épouse le 11 novembre 1100 Édith d'Écosse, fille de Malcolm III d'Écosse. Leurs enfants sont :

Jaloux, Guillaume II de Warenne semble éprouver un fort ressentiment envers Henri Ier Beauclerc.

Le mariage déplaît beaucoup aux barons normands mais, comme concession.

Édith d'Écosse change son son prénom en Mathilde en devenant reine.

Comme Édith d'Écosse est la nièce d'Edgar II Atheling, le mariage unit la lignée normande avec l'ancienne lignée des rois anglais.

Malgré ses liens de parenté avec les trônes des deux royaumes, Edgar II Atheling reste totalement exclu du pouvoir politique.



Mariage de Foulques V d'Anjou avec Eremburge du Maine

Foulques V d'Anjou épouse en 1109 ou 1110 Eremburge du Maine, fille d'Élie Ier de Beaugency et de Mathilde de Château-du-Loir. Leurs enfants sont :

Ce mariage réunit définitivement le Maine à l'Anjou.


Geoffroy V Plantagenêt

Naissance de Geoffroy V Plantagenêt

Geoffroy V, dit le Bel ou Plantagenêt, naît le 24 août 1113, fils de Foulques V d'Anjou et d'Eremburge du Maine.

Geoffroy est dit le Bel ou le Juste mais surtout Plantagenêt, surnommé ainsi pour le brin de genêt qu'il portait dans son chapeau.



Contrat de Mariage de Geoffroy V Plantagenêt et de Mathilde l'Emperesse

Mathilde l'Emperesse est veuve d'Henri V de Franconie.

Le contrat de mariage Geoffroy V Plantagenêt et de Mathilde l'Emperesse est signé le 22 mai 1127 au Mans.



Mariage de Geoffroy V Plantagenêt avec Mathilde l'Emperesse

Geoffroy V Plantagenêt épouse en la cathédrale du Mans le 17 juin 1128 ou le 2 juin 1129 Mathilde l'Emperesse. Leurs enfants sont :

Cette union est un gage de paix entre l'Anjou et la Normandie.

Geoffroy est à l'origine de la famille Plantagenêt qui a possédé pendant 60 ans plus de la moitié de la France et régné plus de 300 ans sur l'Angleterre.


Foulques V d'Anjou et Mélisende de Jérusalem Blason des Comtes d'Anjou

Geoffroy V Plantagenêt Comte d'Anjou et du Maine

Mariage de Foulques V d'Anjou avec Mélisende de Jérusalem

Lutte de Geoffroy V Plantagenêt contre une révolte de ses barons en Anjou

Foulques V d'Anjou règle ses affaires et cède toutes ses possessions en France dont le Comté d'Anjou, à son fils Geoffroy V Plantagenêt.

Foulques V d'Anjou quitte la France au début 1129.

Il aborde à Saint-Jean-d'Acre au milieu du printemps 1129.

Foulques V d'Anjou est veuf d'Eremburge du Maine.

Foulques V d'Anjou épouse le 2 juin 1129 Mélisende de Jérusalem, fille de Baudouin de Bourcq et de Morfia de Malatya. Leurs enfants sont :

Dès le départ de Foulques V d'Anjou, Geoffroy V Plantagenêt est confronté à une coalition de ses vassaux conduite par Lisiard, Seigneur de Sablé.

Il vient à bout des révoltés un à un.

Il s'empare et brûle Meslay en Mayenne et oblige Guy IV de Laval à demander la paix.

Amaury VI de Thouars engage la lutte contre Geoffroy V Plantagenêt qui s'empare de Thouars en et fait raser le Donjon du château.

Les Seigneurs de Blaison et Parthenay se rendent et Mirebeau se soumet après un siège de 40 jours.

Geoffroy V Plantagenêt s'empare de l'Ile Bouchard dont le Seigneur, Peloquin, se soumet.

Geoffroy V Plantagenêt enlève Briollay et La Suze au Seigneur de Sablé et fait construire un château à Châteauneuf sur Sarthe pour le contrôler.



Naissance d'Henri II Plantagenêt

Henry ou Henri II Plantagenêt, dit Courtemanche (Curtmantle), naît au Mans le 5 mars ou mai 1133, fils de Geoffroy V Plantagenêt dit le Bel, Duc de Normandie, et de Mathilde l'Emperesse. Il est surnommé Curtmantle à cause des manteaux courts qu'il portait, contrairement à la mode normande de l'époque des manteaux longs

L'enfance d'Henri II se déroule dans une atmosphère de guerre en raison de la lutte de ses parents pour retrouver leur héritage usurpé par Étienne de Blois.



Renouvellement du serment d'allégeance à Mathilde l'Emperesse

Henri Ier Beauclerc fait renouveler le serment d'allégeance à Mathilde l'Emperesse par ses barons dont Roger de Salisbury, le 2 août 1133. Le futur Henri II d'Angleterre y est également cité.

En fin 1133, Geoffroy V Plantagenêt essaye d'obtenir plusieurs châteaux dans le sud de la Normandie, d'abord en les réclamant puis par la force, créant une animosité à son encontre.



Liaison de Geoffroy V Plantagenêt avec Adélaïde d'Angers

Geoffroy V Plantagenêt a une liaison avec Adélaïde d'Angers. Leur enfant est :



Naissance de Geoffroy VI d'Anjou

Geoffroy naît le 3 juin 1134, fils de Geoffroy V Plantagenêt et de Mathilde l'Emperesse.



Bataille d'Amboise

En 1135, comme Sulpice II d'Amboise refuse de se soumettre, Geoffroy V Plantagenêt, comte d'Anjou, se porte, avec son armée, sous les murs d'Amboise.

Sulpice II d'Amboise, soutenu par les seigneurs du pays chartrain, du Blésois, de l'Orléanais, et du Berry lui inflige une sanglante défaite.

Ursion Ier de Fréteval est au côté de Sulpice II d'Amboise.



Mort d'Henri Ier Beauclerc Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Duc de Normandie

Guerre civile nommée L'Anarchie

Construction du château de Devizes

Henri Ier Beauclerc meurt le 1er décembre 1135 à Lyons-la-Forêt (Saint-Denis-en-Lyons) près de Gisors, d'une indigestion de lamproies.

Il est inhumé l'abbaye de Reading dans le Berkshire.

Guillaume II de Warenne, Galerand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger sont présents à son chevet.

Guillaume II de Warenne est l'un des 5 barons qui escortent son corps jusqu'à Rouen pour qu'il soit embaumé.

Henri Ier Beauclerc est connu comme Lion de Justice.

Son règne est connu pour les limitations des pouvoirs de la couronne, ses améliorations dans les rouages du gouvernement, sa réunification des territoires de son père.

Henri Ier Beauclerc est le roi anglais ayant eu le plus grand nombre d'enfants bâtards reconnus, 35 au total.

Dans un premier temps un conseil de régence est établi.

Mathilde l'Emperesse est absente du royaume.

Ses frasques sexuelles et son remariage avec l'angevin, Geoffroy V Plantagenêt, un ennemi des Normands, ne plaident pas en sa faveur.

Bien que les barons aient juré allégeance à Mathilde l'Emperesse comme héritière, elle est écartée du trône.

Thibault IV de Blois fait partie des successeurs possibles.

Étienne de Blois, son frère, Comte de Mortain et de Boulogne, Seigneur de Bellême, agit avec rapidité et détermination.

Il traverse la Manche dès qu'il apprend la nouvelle de la mort du roi et réclame le trône avec le support populaire.

S'il est rejeté à Douvres et à Canterbury; Étienne de Blois est reconnu par les Londoniens.

Thibault IV de Blois se rallie à ce choix et finit par assister son frère.

Henri de Blois, Évêque Winchester, est un acteur capital dans l'obtention du trône anglais pour son frère.

Henri de Blois rallie l'opinion publique à Étienne de Blois et obtient l'approbation :

Guillaume de Pont-de-l'Arche lui livre le château avec le trésor royal.

Étienne de Blois devient Roi d'Angleterre et Duc de Normandie sous le nom d'Étienne Ier d'Angleterre.

Guillaume de Corbeil, archevêque de Canterbury, sacre Étienne de Blois le 22 décembre 1135 à l'abbaye de Westminster à Londres..

Le clergé ne tarde pas à dénoncer la validité du mariage de Mathilde l'Emperesse et de Geoffroy V Plantagenêt.

La lutte entre Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois provoque une longue guerre civile connue comme l'Anarchie.

Robert Ier de Dreux participe à cette guerre civile contre les Anglais.

Étienne de Blois trouve le soutien des grands prélats :

Roger de Salisbury emmène avec lui le trésor royal et le système administratif en 1135.

Étienne de Blois déclare que si Roger de Salisbury exige la moitié du royaume, il doit l'avoir.

Roger de Salisbury fait construire le château le plus splendide de la chrétienté à Devizes dans le Wiltshire.

Roger de Salisbury et ses neveux semblent avoir construit un certain nombre de châteaux hors de leurs propres diocèses.



Révolte de ses barons en Anjou contre Geoffroy V Plantagenêt

Geoffroy réprime une révolte de barons en Anjou en 1135. Les barons normands qui possèdent pour beaucoup des domaines des deux côtés de la Manche, profitent de la rivalité entre Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois pour se lancer à nouveau dans les guerres privées qui les opposent et se partager entre les deux prétendants.



Mariage de Galerand IV de Beaumont-le-Roger avec Mathilde de Blois

Roger III de Tosny Prisonnier

Galerand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger prennent parti pour Étienne de Blois en échange d'un don important de terres.

Galerand IV de Beaumont-le-Roger épouse en 1136 Mathilde de Blois âgée seulement de 2 ans, fille d'Étienne de Blois et de Mathilde de Boulogne.

Avec ses terres importantes et ses contacts politiques en Normandie et en Île-de-France, de 1136 à 1139, Galerand IV de Beaumont-le-Roger joue un rôle central en essayant d'obtenir l'allégeance des Normands à Étienne de Blois.

Apparemment, Étienne de Blois confie à Galerand IV de Beaumont-le-Roger la défense du duché de Normandie contre Geoffroy V Plantagenêt, l'époux de Mathilde l'Emperesse.

Il repousse deux offensives de ce dernier et fait prisonnier Roger III de Tosny, partisan des Angevins.



Naissance de Guillaume

Guillaume naît le 22 juillet 1136, fils de Geoffroy V Plantagenêt et de Mathilde l'Emperesse.



Prise de Lisieux

Mathilde l'Emperesse et Geoffroy V Plantagenêt se donnent pour priorité de reprendre la Normandie, voisine de la principauté de l'Angevin. Ils font reconnaître leur souveraineté sur Argentan, Exmes et Domfront et ravagent les biens normands de leur adversaire, à commencer par le comté de Mortain.

S'ils tiennent Sées et Domfront les Angevins ont du mal à obtenir le soutien des seigneurs du Cotentin et de Haute Normandie où le comte de Meulan, gendre d'Étienne, mène la résistance.

Parmi les partisans de Mathilde l'Emperesse, Baudoin de Reviers, seigneur d'Exeter, banni d'Angleterre, contrôle la région de Bricquebec depuis son château de Nehou.

Mathilde obtient le ralliement de Renaud de Denestanville son demi-frère, et frère de Robert de Gloucester, détenteur de biens dans le comté de Mortain.

Geoffroy V Plantagenêt engage la lutte en 1136 et prend Lisieux. Il est blessé. La menace de rébellion en Anjou ralentit son avance en Normandie, et semble être une raison de sa non-intervention outre Manche.

Geoffroy V Plantagenêt ne reprend le combat qu'en 1137.

Le 25 février 1137 Étienne de Blois débarque en France et y conforte le dévouement de ses partisans. En juillet, une trêve de deux ans avec les Angevins est achetée par Étienne de Blois.



Liaison de Geoffroy V Plantagenêt

Geoffroy V Plantagenêt a une liaison. Leur enfant est :



Ralliement de Robert de Gloucester à Mathilde l'Emperesse

Prise de Hereford

Siège de Caen

Mort de Robert II Bertrand de Bricquebec

Dans le Pays de Galles, les seigneurs anglo-normands confrontés à un grand chef de guerre, Owain Gwynedd, perdent leurs terres, y compris Ceredigion, où le château de Cardigan demeure un avant-poste isolé.

La reconquête de ces terres est lente car Étienne de Blois perd le contrôle de places fortes telles que Gloucester et Hereford, traditionnellement utilisées comme bases pour lancer des campagnes contre le Pays de Galles.

À Pâques 1138, Robert de Gloucester, fils illégitime d'Henri Ier Beauclerc, passe au parti de Mathilde l'Emperesse, sa demi-sœur.

Étienne de Blois ordonne la confiscation des biens anglais et gallois de Robert de Gloucester, dont l'importante forteresse de Bristol. Mais cette dernière est défendue par Philippe, fils aîné du comte de Gloucester et ne cède pas. Au contraire les partisans de Mathilde la rallient en masse.

Étienne de Blois hésite à attaquer Gloucester mais s'attaque à Hereford qui se rend.

Robert de Gloucester contrôle alors les châteaux de Caen et Bayeux, ainsi que l'évêché de Bayeux. Il lui apporte le Bessin.

En réaction Galerand IV de Beaumont-le-Roger et Guillaume d'Ypres, chef de mercenaires assisté d'un renfort de 1000 hommes de Raoul de Péronne entrent en campagne.

Les Angevins se retirent en Anjou.

Les partisans d'Étienne de Blois se portent alors sur Caen mais, ne pouvant prendre la ville, ils ravagent la région.

Dans une bataille sur l'Orne, devant Caen, Robert II Bertrand de Bricquebec meurt en 1138 en défendant Geoffroy V Plantagenêt contre Étienne de Blois.



Conquête de la Normandie par Geoffroy V Plantagenêt

La Normandie passe à Mathilde l'Emperesse et Geoffroy V Plantagenêt : Verneuil, Nonancourt, …

Geoffroy V Plantagenêt a l'appui de Robert de Gloucester qui tient en Normandie les régions de Caen et de Bayeux.

À partir de 1141 Geoffroy V Plantagenêt engage une conquête systématique et méthodique de la Normandie.

Les Angevins lancent une vaste offensive sur le duché de Normandie :

En même temps l'évêque de Coutances, Algare, voit assiéger ses places de Coutances et de Saint-Lô.

Geoffroy V Plantagenêt réussit à s'imposer d'abord à l'ouest et au centre de la Normandie.

D'abord partisan d'Étienne de Blois, Rotrou III du Perche organise en 1141 une réunion des seigneurs normands qui se rallient massivement à Mathilde l'Emperesse et à Geoffroy V Plantagenêt.



Galerand IV de Beaumont-le-Roger En Normandie

Après plusieurs mois de résistance, Galerand IV de Beaumont-le-Roger, à la suite de nombreux officiers de la cour et de barons anglais, abandonne la cause d'Étienne de Blois pour embrasser la cause de Mathilde l'Emperesse.

Un revirement d'autant plus urgent qu'en Normandie, l'avance des Angevins menace ses terres. Galerand IV de Beaumont-le-Roger part pour le duché Normandie, et ne remettra plus les pieds en Angleterre.

Galerand IV de Beaumont-le-Roger est accueilli par son nouveau seigneur, Geoffroy V Plantagenêt qui, pour prix de sa soumission, lui remet le château de Montfort-sur-Risle, une nouvelle forteresse dans la vallée de la Risle.

Galerand IV de Beaumont-le-Roger est bien accueilli car il est un guerrier et un leader reconnu, d'une lignée prestigieuse et riche.



Événements en Normandie

Mort de Richard II de Kent

Philippe d'Harcourt Évêque de Bayeux

Prise de Carentan et de Cherbourg

En juillet 1142, restauré sur le trône, Étienne de Blois débarque en Normandie et rencontre Geoffroy V Plantagenêt à Caen qui lui démontre que le duché lui est perdu.

En 1142, Richard II de Kent, évêque pro-angevin de Bayeux, meurt.

Son diocèse est donné à Philippe d'Harcourt, partisan d'Étienne de Blois.

Les Angevins lui interdisent l'accès à son siège. Avec l'archevêque de Rouen, il excommunie ses adversaires et en appelle au pape.

À la fin de l'année 1142, Étienne de Blois fait passer Ranulf dans son camp. Les Angevins ont cependant connu quelques succès, en prenant Carentan ou Cherbourg.



Prise de Rouen

Geoffroy V Plantagenêt Duc de Normandie

Siège du château d'Arques-la-Bataille

Cession du Vexin normand au Roi de France

Geoffroy V Plantagenêt, aidé par Galerand IV de Beaumont-le-Roger, prend Rouen, la capitale ducale le 19 janvier 1144.

Le lendemain, il est intronisé Duc de Normandie dans la cathédrale, reconnu par tous les Seigneurs Normands.

Geoffroy IV Plantagenêt assiège le château d'Arques-la-Bataille.

Il contraint La garnison du château d'Arques-la-Bataille les occupant à se rendre3 mois plus tard.

Geoffroy V Plantagenêt s'attache alors à rétablir l'ordre dans le duché et accepte de laisser Philippe d'Harcourt prendre possession de son évêché de Bayeux.

Il consolide son contrôle en en réformant l'administration.

En échange de la reconnaissance par Louis VII le Jeune, Roi de France, Geoffroy V Plantagenêt lui cède la forteresse de Gisors et le Vexin normand.

Cet abandon porte en germes de nouveaux conflits à venir entre Plantagenêt et Capétien pour le contrôle du Vexin.



Hélie II d'Anjou Comte de Maine

Hélie II d'Anjou Prisonnier

Il semble que Foulques V d'Anjou accorde à Hélie II d'Anjou, son fils, le comté de Maine, mais Geoffroy V Plantagenêt, son frère aîné, le conserve.

Hélie II d'Anjou le réclame et se révolte en 1145 pour s'en rendre maître.

Geoffroy V Plantagenêt, son frère, vainc Hélie II d'Anjou et l'emprisonne à Tours.



Lutte de Geoffroy V Plantagenêt pour le Maine

En 1145, Geoffroy V Plantagenêt doit réduire son frère Hélie qui réclamait le Comté du Maine. Il le capture et l'emprisonne.



Lutte de Geoffroy V Plantagenêt contre une révolte de ses barons en Anjou

Geoffroy réprime une révolte de barons en Anjou de 1145 à 1151. Geoffroy V Plantagenêt doit également réduire Giraud de Berlai Seigneur de Montreuil-Bellay.



Expédition de Henri II Plantagenêt en Angleterre

Henri II Plantagenêt, âgé de 14 ans, conduit de sa propre initiative une opération en Angleterre, dès 1147, reprenant audacieusement à son compte la lutte de sa mère Mathilde l'Emperesse contre Étienne de Blois.

Cet épisode restera sans conséquences mais déjà, pour les barons normands, Henri II Plantagenêt est un prince plus facilement accepté que Geoffroy V Plantagenêt, son père, l'ancien ennemi.

De 1147 à 1148 le conflit se rallume un temps dans l'évêché de Bayeux, mais Geoffroy V Plantagenêt rend justice à l'évêque contre ses propres partisans.



Henri II Plantagenêt Duc de Normandie

Geoffroy V Plantagenêt, populaire en Normandie, cède le duché à son fils Henri II en 1150.



Mort d'Hélie

Hélie, frère de Geoffroy V Plantagenêt, meurt en prison le 15 janvier 1151.



Cession du Vexin Normand à Louis VII le Jeune

Après une courte guerre avec Louis VII Roi de France, Geoffroy V Plantagenêt traite avec lui en août 1151 et lui confirme la cession du Vexin Normand.


Geoffroy V Plantagenêt - plaque tombale en cuivre et émail champlevée - musée de Tessé au Mans

Mort de Geoffroy V Plantagenêt

Henri II Plantagenêt Comte d'Anjou

Hommage d'Henri II Plantagenêt au Roi de France

Dans son testament, Geoffroy V Plantagenêt stipule que son second fils Geoffroy VI d'Anjou sera Comte d'Anjou et du Maine si son fils aîné Henri II Plantagenêt parvient à devenir roi d'Angleterre.

Geoffroy V Plantagenêt meurt à Château-du-Loir au Mans le 7 septembre 1151 d'un refroidissement suite à une baignade dans le Loir.

Il est inhumé dans la cathédrale du Mans (Saint-Julien du Mans).

La plaque tombale, ciselée peu avant 1160, est commandée par Guillaume de Passavant, évêque de la ville.

C'est la plus grande pièce (63 x 34 cm) qu'ait laissé le Moyen Âge occidental.

Mathilde L'Emperesse, sa femme, bien que plus âgée lui survit.

Henri II Plantagenêt devient Comte d'Anjou en 1151.

Les partisans d'Étienne de Blois tentent d'en profiter pour soulever le comté de Mortain, occupant un temps la forteresse du Teilleul qui leur est reprise.

Venu prêter hommage au roi de France pour le duché de Normandie en 1151, Henri II Plantagenêt rencontre Aliénor d'Aquitaine.



Mort de Mathilde l'Emperesse

Mathilde l'Emperesse, fixée à Rouen et au Petit-Quevilly depuis une trentaine d'années, veuve de Geoffroy V Plantagenêt, meurt le 10 septembre 1167.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !