Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



120 événements affichés, le premier en 890 - le dernier en 1340



Naissance de Geoffroy II de Gâtinais

Geoffroi ou Geoffroy II de Gâtinais ou de Gastinais naît en 890, fils d'Aubry de Gâtinais.



Naissance de Geoffroy II de Châteaudun

Geoffroy II de Châteaudun naît en 925, fils de Geoffroy Ier de Châteaudun et d' Ermengarde du Maine.



Mariage de Geoffroy II de Gâtinais avec Ava d'Auvergne

Geoffroy II de Gâtinais épouse en 930 Ava d'Auvergne, fille d'Hector d'Auvergne et d'Ava d'Aquitaine. Leur enfant est :



Naissance de Geoffroy III de Gâtinais

Geoffroy III de Gâtinais naît en 930, fils de Geoffroy II de Gâtinais et d'Ava d'Auvergne.



Mort de Geoffroy II de Gâtinais

Geoffroy II de Gâtinais meurt en 940 ou en 942.



Mariage de Geoffroy II de Châteaudun avec Hildegarde de Mortagne

Geoffroy II de Châteaudun, Vicomte de Châteaudun, épouse en 950 Hildegarde de Mortagne, fille d'Hervé de Mortagne. Leur enfant est :



Naissance de Rampo de Châteaudun

Rampo de Châteaudun naît vers 950, fils de Geoffroy II de Châteaudun, Vicomte de Châteaudun, et d'Hildegarde de Mortagne.



Mariage d'Otte-Guillaume de Bourgogne avec Ermentrude de Roucy

Ermentrude de Roucy est veuve d'Albéric II de Mâcon.

Otte-Guillaume de Bourgogne épouse en 976 ou en 982 Ermentrude de Roucy Leurs enfants sont :

Ermentrude de Roucy possède les comtés de Mâcon et d'Outre-Saône.



Mariage d'Eudes Ier de Blois avec Berthe de Bourgogne

Eudes Ier de Blois épouse en 983 Berthe de Bourgogne, fille de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France. Leurs enfants sont :

Ce mariage fait entrer Eudes Ier de Blois dans les plus grandes familles d'Occident: Carolingiens et Welfs.



Mariage de Savary III de Thouars

Savary III de Thouars épouse Aénor. Leurs enfants sont :



Naissance de Geoffroy II de Thouars

Geoffroi ou Geoffroy II de Thouars naît à Thouars en 985 ou en 990, fils de Savary III de Thouars et d'Aénor.



Mariage d'Hugues du Perche avec Béatrice de Mâcon

Hugues du Perche est fils cadet de Fulcois, Comte du Perche.

Béatrice de Mâcon est veuve de Geoffroy Ier Ferréol, Comte du Gâtinais

Hugues du Perche épouse entre 996 et 1003 Béatrice de Mâcon.

Leurs enfants sont :

Étant issu d'une famille vassale des comtes de Blois, alors que les comtes du Gâtinais étaient fidèles aux rois de France capétiens, le mariage eut probablement lieu pendant une période de rapprochement entre les deux familles, soit durant l'union du roi Robert II le Pieux et de Berthe de Bourgogne, veuve d'Eudes Ier de Blois, entre 996 et 1003.

Les maisons de Blois et d'Anjou étant des ennemies irréductibles du Xe siècle au XIIe siècle, les Plantagenêts, descendants des comtes d'Anjou, chercheront à masquer Hugues de Perche pour cacher une origine masculine dans une lignée de vassaux des comtes de Blois.

Des généalogistes médiévaux iront même jusqu'à inventer un Bouchard, Comte de Gâtinais, comme père de Geoffroy II Ferréol.



Naissance de Geoffroy II Ferréol

Geoffroy II Ferréol naît vers 1000, fils de :

et de Béatrice de Macon.

Son surnom de Ferréol est mentionné dans la chronique dite du continuateur d'Aimon, datant du XIIe siècle, et il n'est pas certain qu'il l'ait porté de son vivant.



Mariage de Foulques III Nerra avec Hildegarde de Sundgau

Foulques III Nerra épouse en 1005 Hildegarde de Sundgau. Leurs enfants sont :



Naissance de Geoffroy II Martel

Geoffroy II Martel naît à Loches en 1006, fils de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau.


Loches

Dédicace de L'abbaye bénédictine de Beaulieu-lès-Loches

Construction de la tour de Loches

En 1012, L'Évêque de Tours préside la cérémonie de la dédicace de l'abbaye bénédictine de Beaulieu-lès-Loches.

Foulques III Nerra fait construire la tour de Loches à partir de 1012 ou 1013.

Geoffroy II Martel, son fils, mènera à terme la construction.

Le donjon est haut de 36 mètres.



Geoffroy II de Thouars Vicomte de Thouars

Geoffroy II de Thouars est 8e ou 10e Vicomte de Thouars en 1010 ou en 1015.



Mariage de Geoffroy II de Thouars avec Agnès de Blois

Geoffroy II de Thouars épouse en 1020 Agnès de Blois, fille d'Eudes Ier de Blois et de Berthe de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Naissance d'Amaury IV de Thouars

Aimery ou Amaury IV de Thouars naît à Thouars vers 1024, fils de Geoffroy II de Thouars et d'Agnès de Blois.



Naissance de Guillaume VIII d'Aquitaine

Gui ou Guy puis Guy-Geoffroy ou Guy-Geoffroi puis Guillaume VIII d'Aquitaine, dit le Vénérable, naît à Poitiers en 1023 ou en 1027, fils de Guillaume V le Grand et d'Agnès de Bourgogne.

Il est baptisé Gui, puis appelé Guy-Geoffroi en l'honneur de Geoffroy II Martel, le second mari de sa mère.



Litige entre Aubry le Tors et Francon

Le 26 mai 1028, Aubry le Tors signe avec Francon, Évêque de Paris, une charte réglant leur litige à propos des fiefs de Boësses et Échilleuses qu'un prédécesseur de Francon, Renaud de Vendôme, avait donné au père d'Aubry.

Hugues du Perche est cité comme témoins, avec ses deux fils Geoffroy II Ferréol et Liétaud Ier d'Yèvre-le-Châtel.

C'est grâce à cet acte qu'on a pu établir le mariage de Béatrice de Mâcon avec Hugues du Perche.



Mort d'Aubry le Tors

Geoffroy II Ferréol Comte de Château-Landon

Aubry le Tors meurt vers 1030.

Foulques III Nerra donne le Gâtinais en fief à son gendre Geoffroy II Ferréol.

Il est comte de Château-Landon du nom du chef-lieu de son nouveau domaine.

Geoffroy II Ferréol apparaît comme comte de Gâtinais en 1030.



Mariage de Foulques-Bertrand Ier de Provence avec Aldegarde de Toulouse

Foulques-Bertrand Ier de Provence épouse vers 1030 Hildegarde Euzia ou Adélarde ou Aldegarde de Toulouse (née en 1004), fille de Bertrand de Toulouse, Comte de Forcalquier, et d'Alix de Die. Leurs enfants sont :


Henri Ier

Mort de Robert II Le Pieux

Henri Ier de France Roi de France

Révolte de Robert Ier le Vieux, de Constance d'Arles et d'Eudes II de Blois

Siège de Sens

Robert II le Pieux meurt à Melun le 20 juillet 1031. Il est inhumé à Saint-Denis.

Marqué par ses péripéties matrimoniales, le règne de Robert II le Pieux le fut aussi par l'énergie qu'il déploya contre les grands féodaux pillards, toujours prêts à s'opposer au pouvoir royal.

Henri Ier de France devient Roi de France en 1031.

Guillaume Busac assiste au couronnement d'Henri Ier de France.

Dès son accession au trône Henri Ier est confronté à la révolte de son frère Robert Ier le Vieux qui est fortement soutenu par leur mère Constance d'Arles et par Eudes II de Blois et une ligue formée par les féodaux.

Ils s'emparent de Sens et occupent le domaine royal.

Henri Ier de France se réfugie auprès de Robert le Diable, Duc de Normandie. Il a également comme appui :

Henri Ier de France reconquière le pouvoir.

Foulques III Nerra Comte d'Anjou assiège Sens.



Mariage de Geoffroy II Martel avec Agnès de Bourgogne

Agnès de Bourgogne est veuve de Guillaume V le Grand.

Geoffroy II Martel épouse le 1er ou le 15 janvier 1032 Agnès de Bourgogne.



Geoffroy II Martel Comte de Vendôme

Bataille de Huisseau

Foulques Ier l'Oison refuse à sa mère Adèle d'Anjou les droits qu'elle a dans le Comté de Vendôme. En 1032, Adèle d'Anjou cède à Geoffroy II Martel, son demi-frère, sa moitié du comté de Vendôme.

Geoffroy II Martel vainc Foulques Ier l'Oison près de Huisseau et s'empare de l'autre moitié du Comté de Vendôme.



Invasion la Saintonge

En 1032, agissant à l'instigation de sa femme Agnès de Bourgogne et appuyé par les Seigneurs du Bas Poitou, dont le Vicomte Geoffroy II de Thouars, Geoffroy II Martel.



Bataille de Moncontour

Guillaume VI le Gros Prisonnier

Lors de la bataille de Moncontour, près de Saint-Jouin-de-Marnes, Guillaume VI le Gros est battu et fait prisonnier par Geoffroy II Martel le 20 septembre 1033.

Guillaume VI le Gros sera prisonnier pendant plus de 3 ans.



Naissance de Geoffroy II de Joigny

Geoffroy II de Joigny naît en 1035, fils de Renaud Ier de Joigny.



Cession de la Saintonge à Geoffroy II Martel

Geoffroy II Martel libère Guillaume VI de Poitiers en 1035 contre la cession de la Saintonge.



Mariage de Geoffroy II Ferréol avec Ermengarde d'Anjou

Geoffroy II Ferréol épouse en 1035 Ermengarde d'Anjou, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau. Leurs enfants sont :



Lutte entre Foulques III Nerra et son fils Geoffroy II Martel

A son retour de Terre Sainte en 1036, Foulques III Nerra trouve son fils Geoffroy II Martel, maître du comté de Vendôme, ce fief qu'il a eu tant de mal à acquérir.

Une guerre civile désole alors la province pendant 3 ans.

Foulques III Nerra est soutenu par la plupart des seigneurs angevins.



Naissance d'Hildegarde de Gâtinais

Hildegarde de Gâtinais naît en 1038 ou 1041, fille de Geoffroy II Ferréol et d'Ermengarde d'Anjou.



Mort de Guillaume VI le Gros Comte de Poitiers et Duc d'Aquitaine

Eudes d'Aquitaine Comte de Poitiers et Duc d'Aquitaine

Guillaume VI le Gros meurt à Poitiers le 15 décembre 1038 sans descendance.

Eudes d'Aquitaine, son frère, devient Comte de Poitiers et Duc d'Aquitaine.

Pour prendre en mains le Poitou, Eudes d'Aquitaine remonte depuis la Gascogne jusqu'à la Gâtine, région limitrophe entre l'Anjou et le Poitou.

Il est arrêté au château de Germond tenu par Guillaume Ier de Parthenay (mort en 1058) allié de Geoffroy II Martel.



Siège du château de Mauzé

Mort d'Eudes d'Aquitaine Comte de Guyenne et de Poitou, Duc de Gascogne

Guillaume VII Aigret Comte de Poitiers et Duc d'Aquitaine

Guillaume VIII d'Aquitaine Comte de Gascogne

Durant les luttes contre Geoffroy II Martel et son ancienne belle-mère Agnès de Bourgogne, Eudes d'Aquitaine meurt le 10 mars 1039 lors du siège du château de Mauzé dans les Deux-Sèvres.

En 1039, Guillaume VII Aigret, son frère, devient :

Guillaume VIII d'Aquitaine, son frère cadet, devient Comte de Gascogne.

Pendant les premières années de son règne, Guillaume VII Aigret est secondé par sa mère Agnès de Bourgogne qui, avec Geoffroy II Martel, son mari Comte d'Anjou, dominent le Poitou.



Victoire de Foulques III Nerra sur son fils Geoffroy II Martel

En 1039, Foulques s'empare de Chinon et reprend le château de Montbazon au Comte de Blois.

Il attaque St Aignan et fait prisonnier le seigneur du lieu, Geoffroy de Donzy.

Geoffroy II Martel est vaincu et se soumet finalement à son père qui l'oblige à venir, avec une selle sur le dos, s'humilier en s'agenouillant devant lui en présence de ses barons et de ses troupes.

Le vieillard tremblant de colère le frappe du pied plusieurs fois en criant :



Naissance de Geoffroy III bis de Thouars

Geoffroy III bis de Thouars naît vers 1040, fils de Geoffroy II de Thouars et d'Adenordis.



Mariage de Geoffroy Ier de Provence avec Étiennette Douce de Marseille

Geoffroy Ier de Provence épouse vers janvier 1040 Stéphanie ou Étiennette Douce de Marseille, fille de Guillaume II de Marseille, Vicomte de Marseille, et d'Accélena de Fos ou Aceline des Baux.

Leurs enfants sont :



Fondation de l'abbaye aux Dames

Avant 1040, Geoffroy II Martel a étendu son pouvoir jusqu'à la Saintonge où il fonde l'abbaye aux Dames.



Fondation de l'abbaye de la Trinité

Geoffroy II Martel fonde, à Vendôme, en 1040 l'Abbaye de la Trinité qui devient suffisamment puissante pour que son Abbé soit Cardinal de droit, privilège seulement partagé avec l'Abbé de Cluny.



Geoffroy II Martel Comte d'Anjou

Foulques III Nerra a reçu l'hommage de la ville de Chinon et son château fort est à ses ordres.

Il a pris le château de Saint-Aignan.

Il possède maintenant Loches et toutes les vallées et les routes de la Touraine sont sous sa surveillance, sauf la ville de Tours qu'il ne put jamais garder.

Le plan conçu au début de son règne est achevé.

Le terrible comte d'Anjou se sent vieux.

Le temps est venu de se détacher des choses de la terre et de ne plus penser qu'au salut de son âme.

Dans une séance solennelle, il remet son comté à son fils Geoffroy II Martel à qui il a pardonné.

Geoffroy II Martel est maître de l'Anjou, de la partie orientale de la Touraine, du pays de Loudun et d'un coin de Berri, en plus de ses possessions antérieures : Vendôme et Saintonge.



Naissance de Geoffroy III le Barbu

Geoffroi d'Anjou ou Geoffroy III le Barbu ou le Barbé naît en 1040 fils aîné de Geoffroy II Ferréol et d'Ermengarde d'Anjou.



Naissance de Foulques IV le Réchin

Foulques IV le Réchin ou Le Querelleux naît à Château-Landon le 14 avril 1042 ou 1043, fils de Geoffroy II Ferréol et d'Ermengarde d'Anjou.



Mort de Geoffroy II Ferréol Comte du Gâtinais

Geoffroy II Ferréol meurt un 30 avril entre 1043 et 1045.

Il est inhumé en mai dans l'abbaye de Saint-Serge-lez-Tours.



Donation en faveur de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille

En 1044, Geoffroy II de Provence est cité avec Foulques-Bertrand Ier de Provence, son père, et Guillaume V Bertrand de Provence dans une donation en faveur de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille.


Bataille de Nouy

Siége de Tours

Bataille de Nouy

Thibault III de Blois Prisonnier

Cession de la Touraine

Henri Ier de France reçoit l'aide de Geoffroy II Martel, Comte d'Anjou.

Ce dernier, après avoir assiégé Tours, bat Thibault III de Blois et Étienne Ier de Blois à Nouy (Saint-Martin-le-Beau) le 21 août 1044.

Cette victoire stabilise définitivement la position d'Henri Ier de France.

Thibault III de Blois est fait prisonnier et est enfermé au château de Loches.

Pour prix de sa liberté, Thibault III de Blois doit céder à Geoffroy II Martel toutes ses possessions de Touraine avec la ville de Tours et les châteaux de Chinon et de Langeais.

Il ne conserve que l'Abbaye de Marmoutier.

Thibault III de Blois, prisonnier, perd définitivement Tours et la Touraine.

De nombreux tenants des Comtes de Blois sont évincés non seulement en Touraine mais également dans les régions voisines : Vendômois,… La Maison de Blois ne réussira plus jamais à intervenir dans ces régions.

Le Val de Loire est désormais sous l'influence Angevine.

Le centre de gravité des possessions de la Maison de Blois se déplace de la Loire vers la Seine.

A partir de là, Henri Ier de France s'inquiète de la montée en puissance du Comte d'Anjou et ne le laisse plus agir à sa guise.



Naissance de Geoffroy III de Preuilly

Geoffroy III de Preuilly, dit Jourdain, naît en 1045, fils de Geoffroy II Jourdain, Seigneur de Preuilly et la Rocheposay, et d'Almodis de Blois.



Mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois

Eudes Ier de Penthièvre Comte de Bretagne

Berthe de Blois est veuve d'Alain III le Refru, Duc de Bretagne

Gervais de Château-du-Loir, évêque du Mans, arrange le mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois, mais Geoffroy II Martel, comte d'Anjou réplique en envahissant le Maine.

Hugues IV du Maine épouse vers 1046 Berthe de Blois, fille d'Eudes II de Blois, Comte de Blois, et d'Irmengarde d'Auvergne.

Leurs enfants sont :

Eudes Ier de Penthièvre, son frère, s'empare de la garde de son neveu Conan II de Bretagne et se proclame Comte de Bretagne.


Bataille de Val-ès-Dunes Colonne érigée à Vimont par Arcisse de Caumont en 1846 en souvenir de la bataille du Val-ès-Dunes

Bataille de Vals-ès-Dunes

Mort de Grimoult du Plessis

En 1047, Gui de Bourgogne veut prendre la succession du duché de Normandie à son cousin Guillaume le Conquérant.

Henri Ier de France, protecteur du jeune Guillaume le Conquérant, lève en hâte une armée d'environ 10 000 hommes. Guillaume le Conquérant aligne quelque 350 chevaliers et un millier de gens d'armes.

Les troupes rebelles, fortes d'environ 25 000 combattants, sont dirigées par Gui de Bourgogne et, entre autres, par les puissants barons :

Thury, aujourd'hui Thury-Harcourt, est le nom d'un des fiefs de Raoul Taisson.

Pour son soutien, Néel II de Saint-Sauveur reçoit l'Isle-Adam de Gui de Bourgogne.

Le 10 août 1047, ils se rencontrent dans la plaine du Val-ès-Dunes, située à 12 km au sud-est de Caen et au sud-ouest de Chicheboville.

À la toute dernière minute, Raoul Taisson, un des seigneurs rebelles, pousse son fameux cri "Thury" et change de camp pour se rallier à Guillaume le Conquérant.

La bataille est un véritable désastre pour les conjurés.

Dans leur fuite, beaucoup de chevaliers se noient en tentant de traverser l'Orne au gué d'Athis, entre Fontenay et Allemagnes c'est-à-dire entre Saint-André-sur-Orne et Fleury-sur-Orne.

Au XIIe siècle, longtemps après les faits, Roman de Rou de Wace écrit un récit de la bataille.

Gui de Bourgogne doit se séparer de ses comtés de Brionne et de Vernon en Normandie. Il trouve refuge auprès de Geoffroy II Martel, son oncle, Comte d'Anjou.

Néel II de Saint-Sauveur fuit le champ de bataille mais est rattrapé. Guillaume le Conquérant le prive de ses biens et fonction et l'exile.

Beaucoup de conjurés survivants, leurs forteresses démantelées, sont bannis ou s'exilent volontairement en Italie méridionale, où vivent de nombreux compatriotes.

Un seul conjuré, Grimoult du Plessis qui se distingue par ses origines plus modestes, est emprisonné et exécuté par le Guillaume le Conquérant, exception car le plus souvent Guillaume le Conquérant.

Ce succès assoit l'autorité du jeune Guillaume le Conquérant.

La Normandie retrouve pour un temps la paix et la prospérité.



Gervais de Château-du-Loir prisonnier

En 1047, une trahison permit à Geoffroy II Martel de capturer l'Évêque Gervais de Château-du-Loir qui est emprisonné pendant 7 ans en dépit des menaces du Pape.



Prise de Château-du-Loir

En 1048 Geoffroy II Martel s'empare de Château-du-Loir établissant ainsi la jonction entre l'Anjou et le Vendômois.



Mariage de Robert Ier le Vieux avec Ermengarde d'Anjou

Robert Ier le Vieux répudie Hélie de Dalmace de Semur.

Ermengarde d'Anjou est veuve de Geoffroy II Ferréol.

Robert Ier le Vieux épouse en 1048 Ermengarde d'Anjou, sa cousine au 3e degré, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau. Leur enfant est :



Excommunication de Geoffroy II Martel

Annulation du mariage de Geoffroy II Martel et d'Agnès de Bourgogne

En 1049, Geoffroy II Martel est excommunié pour son comportement à l'égard de Gervais mais aussi pour la protection qu'il apporte au célèbre écolâtre Bérenger de Tours et pour les débordements de sa vie privée.

Geoffroy II Martel, alléguant une parenté au troisième degré, fait annuler le mariage en 1049 et en 1052.

La véritable raison est probablement l'absence d'enfants issus du mariage.



Siège de Sainte Maure de Touraine

En 1049 Geoffroy II Martel assiège Henri Ier de France dans Sainte Maure de Touraine.



Construction du petit donjon de Montbazon

Le petit donjon de Montbazon, adossé à la grande tour d'origine, est construit par Geoffroy II Martel en 1050.



Mariage de Geoffroy II Martel d'Anjou avec Grécia de Bellême

Grécia de Bellême est veuve de Bellay II de Montreuil.

Geoffroy II Martel d'Anjou épouse en 1051 Grécia de Bellême.



Mort d'Hugues IV du Maine

Herbert II du Maine Comte du Maine

Occupation du Maine par Geoffroy II Martel

Hugues IV du Maine meurt le 26 mars 1051.

Herbert II du Maine, son fils, devient Comte du Maine.

Geoffroy II Martel, comte d'Anjou occupe le Maine, chasse Berthe de Blois et Gervais de Château-du-Loir, évêque du Mans, qui se réfugie à la cour de Guillaume le Conquérant.



Mort de Foulques-Bertrand Ier de Provence Co-comte de Provence

Guillaume V Bertrand et Geoffroy II de Provence Co-comte de Provence.

Foulques-Bertrand Ier de Provence meurt le 27 avril 1051.

Guillaume V Bertrand de Provence et Geoffroy II de Provence deviennent Co-comte de Provence en indivision avec leur oncle Geoffroy Ier de Provence et sa cousine Emma de Provence.

Guillaume V Bertrand possède en propre le château de Forcalquier.



Mariage de Geoffroy II de Provence avec Emengarde

Geoffroy II de Provence épouse Emengarde .


Nord de la France vers 1050

Flandre, Vermandois et Artois vers 1050

En 1051, Geoffroy II Martel s'empare du Mans, de Domfront et d'Alençon au dépend du seigneur de Bellême qui les tenaient du roi de France.

Pendant qu'Henri Ier de France menace les arrières de Geoffroy III d'Anjou, Guillaume le Conquérant assiège Domfront et prend Alençon qui est incendié. La garnison de Domfront se rend avec la promesse d'être épargnée.



Répudiation de Grécia de Bellême par Geoffroy II Martel

Grécia de Bellême est répudiée par Geoffroy II Martel en 1052.



Mariage de Guillaume le Conquérant avec Mathilde de Flandre

Guillaume a du mal à conquérir les faveurs d'une bien-aimée cousine, Mathilde de Flandre, qui hésite à convoler avec un bâtard. Il use de violence pour s'emparer de la jeune fille et il semble que celle-ci ne lui en tient pas longtemps rigueur...

Guillaume Ier le Conquérant épouse en 1053 Mathilde de Flandre. Leurs enfants sont :

Mais ce mariage fait apparaître Guillaume le Conquérant trop puissant aux yeux d'Henri Ier de France qui inverse son alliance et prend le parti :

et des barons normands rebelles à Guillaume le Conquérant.



Naissance de Geoffroy III de Bellême

Geoffroy Ier du Perche ou Geoffroy II de Mortagne ou Geoffroy III de Bellême naît vers 1054, fils de Rotrou II de Bellême et d'Adeline de Domfront.



Mariage de Josselin Ier de Courtenay avec Hildegarde de Gâtinais

Josselin Ier de Courtenay épouse vers 1054 Hildegarde de Gâtinais, fille de Geoffroy II Ferréol, Comte de Gâtinais, et d'Ermengarde d'Anjou. Leurs enfants sont :



Projet de construction de la cathédrale du Mans

En 1055, Geoffroy II Martel souhaite lancer la construction d'un nouvel édifice au Mans, sur des bases d'une ancienne cathédrale carolingienne.



Mort de Geoffroy II de Thouars

Amaury IV de Thouars Vicomte de Thouars

Geoffroy II de Thouars meurt vers 1055.

Amaury IV de Thouars devient 11e Vicomte de Thouars en 1055 ou 1058.

En 1055 Amaury IV de Thouars commence par s'allier à Geoffroy II Martel, contre Guillaume le Conquérant.



Mariage de Geoffroy II Martel d'Anjou avec Adèle de Penthièvre

Geoffroy II Martel d'Anjou épouse en 1056 Adèle de Penthièvre, fille d'Eudes Ier de Penthièvre et d'Agnès de Cornouaille.



Foulques Ier l'Oison Comte de Vendôme

En 1056, à la demande d'Henri Ier de France, Geoffroy II Martel Comte d'Anjou rend le comté de Vendôme à son neveu Foulques Ier l'Oison tout en conservant la suzeraineté. A partir de là les Comtes d'Anjou furent les Suzerains des Comtes de Vendôme.

En 1056, Geoffroy II Martel rétablit l'Abbaye de Marmoutier dans ses droits, sur des domaines dans le sud du Comté, qui avaient été usurpés par les anciens Comtes de Vendôme.

Ensuite Geoffroy II Martel fait don au Pape de L'Abbaye de la Trinité de Vendôme.

Geoffroy II Martel mine ainsi dès le départ l'autorité de Foulques Ier l'Oison dans son Comté mais aussi l'influence de l'Évêque de Chartres.



Installation de Geoffroy II Martel à Nantes

En 1057 Geoffroy II Martel Comte d'Anjou est installé à Nantes.



Bataille de Varaville

En 1057, Henri Ier de France est en lutte contre Guillaume le Conquérant. Il est assisté de :

L'armée d'Henri Ier de France remonte la vallée de l'Orne. Elle est interceptée au gué de Varaville près de Caen dans le marais de la Dives. Guillaume le Conquérant remporte la victoire.

Guillaume le Conquérant reprend alors Domfront et Alençon à Geoffroy II Martel.

Guillaume le Conquérant construit la forteresse d'Ambrières en Mayenne pour surveiller son adversaire.



Construction de la cathédrale du Mans

Geoffroy II Martel nomme Vulgrain ou Vulgrin, moine d'Angers, connu pour être un excellent bâtisseur.

Vulgrain détruit le monument précédent et construit à partir de 1060 une cathédrale romane, conforme aux modes de l'époque.

Vulgrain choisit l'emplacement à l'opposé du mur d'enceinte nord de la ville.

Ce choix ne s'avérera pas être le meilleur pour les futurs agrandissements de la cathédrale.



Naissance de Renaud II de Joigny

Renard ou Renaud II de Joigny, dit le Croisé, naît en 1060, fils de Geoffroy II de Joigny et d'Hodierne de Courtenay.



Mariage de Jean Ier de Dol-de-Bretagne avec Godehilde de Fougères

Jean Ier de Dol-de-Bretagne épouse en 1060 Godehilde de Fougères, fille de Main II de Fougères. Leurs enfants sont :


Blason des Comtes d'Anjou

Mort de Geoffroy II Martel Comte d'Anjou

Geoffroy III le Barbu Comte d'Anjou, de Tours et du Maine

Foulques IV le Réchin Vassal de son frère

Geoffroy II Martel se fait moine à Saint-Nicolas d'Angers. Il meurt peu après le 14 novembre 1060 sans enfants d'aucune de ses trois épouses.

Geoffroy II Martel lègue Saumur à Adèle de Penthièvre, sa dernière femme.

Grécia de Bellême se fait religieuse à St Maurice d'Angers.

Geoffroy II Martel désigne comme ses successeurs les deux fils de Geoffroy II Ferréol, ses neveux :



Prise de la Saintonge par Guillaume VIII d'Aquitaine

En 1062, Guillaume VIII d'Aquitaine s'empare définitivement de la Saintonge et de Saintes aux dépens de Foulques IV le Réchin. Foulques est frustré de ne conserver que Vihiers. Il venge ainsi la répudiation d'Agnès de Bourgogne, sa mère, par Geoffroy II Martel , le père de Foulques.



Visite solennelle de Conan II de Bretagne à Thibault III de Blois

En 1065, lorsque Conan II de Bretagne rend une visite solennelle à Thibault III de Blois, son oncle, il est accompagné d'une suite nombreuse d'une trentaine de membres qu'il désigne comme hic Baronibus meis, c'est-à-dire mes barons.

Cette suite est constituée de seigneurs dont les fiefs relèvent :

Il est également accompagné d'un joueur de harpe nommé Norman.



Naissance de Geoffroy II de Joinville

Geoffroy II de Joinville naît en 1065, fils de Geoffroy Ier de Joinville et de Blanche.



Mort de Geoffroy II de Provence

Geoffroy II de Provence meurt vers 1065 sans laisser d'enfants.



Conflit entre Geoffroy III le Barbu et l'Archevêque de Tours

En 1065, Geoffroy III le Barbu est en conflit avec l'Archevêque de Tours au sujet de l'élection de l'Évêque du Mans.

Conan II de Bretagne, allié à Geoffroy II Martel, comte d'Anjou, réussit à vaincre Riwallon et la coalition féodale (1064-1065).



Mort de Giraud Ier de Montreuil

Giraud Ier de Montreuil est l'un des chefs de la conspiration contre Geoffroy II Martel qu'il fait prisonnier le Mercredi Saint à Angers en 1066.

Giraud Ier de Montreuil meurt à Angers en 1066 massacré le lendemain avec Renaud Ier de Chateau-Gonthier.



Fondation du prieuré Notre-Dame de Joigny

En 1080, Geoffroy II de Joigny, Comte de Joigny, Baron de Joinville, fonde dans le quartier vigneron de Saint-André le prieuré Notre-Dame de Joigny, à l'emplacement d'une chapelle dédiée à saint Georges.

Il est placé sous la tutelle de Cluny.

L'acte de fondation mentionne parmi les témoins Gilduin, Vicomte de Joigny.

Les premiers moines viennent du prieuré de La Charité.

Gérard de Cluny devient le premier prieur.



Mort de Geoffroy II de Joigny

Renaud II de Joigny Comte de Joigny

Geoffroy II de Joigny meurt en 1083 ou en 1086.

En 1083, Renaud II de Joigny succède à Geoffroy II de Joigny, son père mais il est nommé fils du Comte Geoffroy, car il est probablement trop jeune.



Mort de Bouchard III de Vendôme

Geoffroy III de Preuilly Comte de Vendôme

Bouchard III de Vendôme meurt en 1085.

Son beau-frère, Geoffroy III de Preuilly devient Comte de Vendôme sous le nom de Geoffroy II de Vendôme.



Mariage de Geoffroy II de Joinville avec Hodierne de Courtenay

Geoffroy II de Joinville épouse en 1090 Hodierne de Courtenay, fille de Josselin Ier de Courtenay et Hildegarde de Gâtinais. Leur enfant est :



Rédaction des Chronique des Comtes d'Anjou

Foulques IV le Réchin, prince instruit et cultivé, fait rédiger la Chronique des Comtes d'Anjou en 1096 en s'appuyant sur les récits que lui avait fait son oncle Geoffroy II Martel.



Naissance de Geoffroy II Botterel

Geoffroy II Botterel, Comte de Lamballe, naît en 1097, fils d'Étienne Ier, Comte de Penthièvre et d'Havoise, Comtesse de Guingamp.



Naissance d'Agnès de Donzy

Agnès de Donzy naît vers 1100, fille de Geoffroy II de Donzy (vers 1060-1111), Seigneur de Saint Agnan sur Cher dans le Loir-et-Cher et de Mahaut Le Blanc (née vers 1065).



Mort de Geoffroy II de Joinville Comte de Joigny

Geoffroy II de Joinville meurt en 1100.



Mariage d'Étienne Ier de Penthièvre avec Havoise de Guingamp

Étienne Ier de Penthièvre épouse en 1105 Havoise de Guingamp, fille de Thibault III de Blois et d'Alix de Crépy de Nanteuil. Leurs enfants sont :

L'armorial d'Augustin du Paz imprimé en 1619 mentionne l'existence d'une autre fille mais cette assertion n'est confirmée par aucune source :



Rébellion de Geoffroy II Botterel

Dès 1118, Étienne Ier de Penthièvre fait face à la rébellion de Geoffroy II Botterel, son fils, qui réclame l'avance sa part d'héritage et obtient le Penthièvre avec Lamballe et Moncontour.



Geoffroy II de Penthièvre Comte de Penthièvre

Geoffroy II Botterel de Penthièvre devient Comte de Penthièvre en 1125.



Mariage de Sulpice II d'Amboise avec Agnès de Donzy

Sulpice II d'Amboise épouse en 1129 Agnès de Donzy dans la Nièvre, fille de Geoffroy II de Donzy, Seigneur de Saint Agnan sur Cher dans le Loir-et-Cher, et de Mahaut Le Blanc. Leurs enfants sont :



Geoffroy III de Châteaudun excommunié

Geoffroy III est bienfaiteur de l'abbaye de Tiron, mais il entre en conflit avec elle ainsi qu'avec Geoffroy II de Lèves, Évêque de Chartres.

Geoffroy III de Châteaudun est excommunié.



Mariage de Geoffroy II Botterel avec Havoise de Dol-de-Bretagne

Geoffroy II Boterel épouse en 1130 Hawise ou Havoise de Dol-Combourg, fille de Jean Ier de Dol-de-Bretagne et de Godehilde de Fougères. Leurs enfants sont :



Naissance de Geoffroy II de Dinan

Geoffroy II de Dinan naît en 1120 ou 1131 ou 1140, fils d'Olivier II de Dinan et d'Agnorie de Penthièvre.



Mariage d'Olivier II de Dinan avec Agnorie de Penthièvre

Olivier II de Dinan épouse en 1120 ou en 1135 Agnorie de Penthièvre (1106-1167), fille d'Étienne Ier de Penthièvre, Comte de Penthièvre et de Lamballe, et d'Havoise de Guingamp. Leurs enfants sont :



Mort d'Étienne Ier de Penthièvre Comte de Penthièvre

Étienne Ier de Penthièvre meurt le 13 ou le 21 avril 1136. Il est inhumé à Saint-Mary à York en Angleterre.

Alain III de Penthièvre, son fils, hérite de ses terres anglaises qui viennent des frères de son père.

Le patrimoine familial, le comté de Penthièvre, est partagé en deux parties égales entre :

Le partage avait probablement été convenu depuis longtemps, car Alain III de Penthièvre agît comme lord de Richmond dès 1123.

Alain III de Penthièvre est souvent désigné Comte de Richmond (Earl of Richmond). Il semble que la création de ce titre soit implicite.



Fondation de l'abbaye Saint-Aubin des Bois

L'abbaye Saint-Aubin des Bois à Plédéliac dans les Côtes-d'Armor est un monastère cistercien de Bretagne fondé, le 3 février 1137, par Geoffroy II Botterel, Comte de Lamballe et de Penthièvre.

Les moines sont issus de Bégard.



Libération de Geoffroy III de Châteaudun

Geoffroy III de Châteaudun en Terre Sainte

Hugues IV de Châteaudun, fils de Geoffroy III de Châteaudun, parvient à le faire libérer avec l'aide du chapitre de l'abbaye de Tiron, du comte Geoffroy de Vendôme et même de Geoffroy II de Lèves, Évêque de Chartres.

Geoffroy III de Châteaudun part alors en Terre Sainte en 1140.



Mort de Geoffroy II Botterel Comte de Penthièvre

Rivallon de Penthièvre Comte de Penthièvre

Geoffroy II Botterel meurt en 1148.

Rivallon de Penthièvre devient Comte de Penthièvre en 1148.



Mariage d'Henri II Plantagenêt avec Aliénor d'Aquitaine

Henri II Plantagenêt Duc d'Aquitaine

Moins de 2 mois après la répudiation d'Aliénor, Henri II Plantagenêt épouse à Poitiers le 18 mai 1152 Aliénor d'Aquitaine à Poitiers. Leurs enfants sont :

Cette union fonde les bases de l'empire angevin et remet en cause l'union contre nature du nord et du sud du royaume de France.

Déjà Duc de Normandie et Comte d'Anjou, Henri II Plantagenêt s'empare ainsi du duché d'Aquitaine et de l'ensemble des fiefs d'Aliénor.

L'Aquitaine lie son destin au royaume d'Angleterre sans toutefois en faire jamais partie.

La vicomté de Thouars se retrouve enclavée au milieu de l'Empire angevin.

Bientôt les régions côtières les plus accessibles de ses domaines deviennent les portes d'entrée en France des troupes anglaises qui agissent alors en terrain conquis… les agents du fils britannique viennent collecter les impôts de plus en plus lourd dans ces régions côtières, Aunis Saintonge et les îles de l'Archipel charentais.

Cela amène très rapidement des révoltes locales puis plus généralisées… la destruction de villages et de châteaux par les troupes anglaise amène Aliénor a se rebiffer et à émettre des protestations qui sont très mal prise par son roi d'époux qui affirme qu'en fait elle veut favoriser son fils aîné et préféré Richard Cœur de Lion qui d'ailleurs prend un temps la tête de la révolte, soutenu par Louis VII le Jeune.

Henri II Plantagenêt a également comme enfants :



Naissance de Geoffroy II de Bretagne

Geoffroy II de Bretagne naît en 1158 ou 1159, fils d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine.



Mariage de Conan IV de Bretagne avec Marguerite d'Écosse

Conan IV de Bretagne épouse en 1160 Marguerite d'Écosse, fille d'Henri, Comte de Northumberland et d'Huntingdon, et d'Adélaïde de Varennes.

Leur enfant est :

Marguerite est la sœur des rois d'Écosse Malcom IV et Guillaume le Lion.



Mariage de Geoffroy II de Dinan avec Muriel de Poudouvre

Geoffroy II de Dinan épouse en 1166 Muriel de Poudouvre.

Leurs enfants sont :



Naissance de Roland Ier de Dinan

Roland Ier de Dinan naît en 1167, fils de Geoffroy II de Dinan et de Muriel de Poudouvre.



Fiançailles de Geoffroy II de Bretagne avec Constance de Richemond

Henri II Plantagenêt Gardien du duché de Bretagne

En 1169, Henri II Plantagenêt fiance son fils Geoffroy II de Bretagne à Constance de Richemond, fille de Conan IV de Bretagne, et se fait reconnaître comme gardien du duché de Bretagne jusqu'à la majorité de son fils.



Aliénor d'Aquitaine Prisonnière

Révolte de ses fils contre Henri II Plantagenêt

Bataille de Fornham

En 1173, Henri II Plantagenêt fait arrêter et enfermer Aliénor d'Aquitaine dans la forteresse de Winchester dans le Sud de l'Angleterre, sans la répudier pour ne pas perdre le bénéfice de la dot… l'héritage poitevin et aquitain. Elle y restera 16 ans.

Pendant plusieurs années, Guillaume Ier le Maréchal mène une bande de chevaliers réunis autour d'Henri le Jeune de tournoi en tournoi dans le nord de la France actuelle.

Guillaume Ier le Maréchal est l'un des plus grands tournoyeurs de son temps.

Henri II Plantagenêt ne partage pas le pouvoir.

En avril 1173, Henri II Plantagenêt donne des territoires à Jean-Sans-Terre à l'occasion de ses Fiançailles.

Henri le Jeune proteste publiquement et revendique le gouvernement direct d'une partie des états de son père.

Richard Cœur de Lion et Geoffroy II de Bretagne s'allient à Henri le Jeune et se rebellent contre leur père. Ils se réfugient à la cour de Louis VII de France

Aliénor d'Aquitaine les soutient en sous-main avec l'aide de Guillaume Ier d'Écosse, de Thibault V de Blois, de Mathieu d'Alsace et de Philippe Ier d'Alsace.

Louis VII le Jeune n'a de cesse d'attiser les ambitions d'Henri le Jeune son gendre en lui faisant remarquer que bien qu'associé au trône, c'est son père qui exerce le pouvoir.

Dès lors Henri Le Jeune se comporte comme un roi et commence à distribuer des terres à Philippe Ier d'Alsace comte de Flandre et à son frère Mathieu d'Alsace, comte de Boulogne.

Henri Le Jeune abroge les Constitutions de Clarendon qui libère le clergé du contrôle royal.

Une révolte féodale a lieu dans l'ensemble des possessions des Plantagenêts.

En 1173 et 1174, Robert III de Beaumont-le-Roger et Guillaume Ier le Maréchal supportent Henri le Jeune dans sa révolte.

Henri II Plantagenêt stoppe une double offensive des Flamands et de Louis VII le Jeune contre les frontières nord et est de la Normandie.

Une rencontre entre Henri II Plantagenêt et Louis VII le Jeune accompagné des fils de son adversaire ne donne aucun résultat.

Henri II Plantagenêt confisque les possessions de Robert III de Beaumont-le-Roger et brule Leicester le 28 juillet 1173.

Fin juillet 1173, avec Richard de Lucy, Réginald de Dunstanville assiège la ville de Leicester, quand Robert III de Beaumont-le-Roger se joint à la révolte. Le siège échoue toutefois.

Pendant qu'Henri II Plantagenêt bataille en France,

Henri le Jeune avec l'aide de Philippe Ier d'Alsace projette de porter la guerre en Angleterre.

Le retour rapide d'Henri II Plantagenêt en Angleterre les en empêche.

Robert III de Beaumont-le-Roger décide d'envahir l'Angleterre avec une force de mercenaires flamands.

Il débarque à Walton dans le Suffolk à fin septembre ou début octobre 1173.

Henri II Plantagenêt prend la forteresse de Breteuil le 25 septembre 1173.

Robert III de Beaumont-le-Roger tente de s'associer Hugh Bigod, Comte de Norfolk, qui est basé au château de Framlingham.

Après quelques combats concluants, Robert III de Beaumont-le-Roger décide de mener ses hommes chez lui à Leicester.

Ce mouvement est peut-être le résultat de frictions entre Robert III de Beaumont-le-Roger et Hugh Bigod et Gundreda, sa femme.

Les forces royales sont sous le commandement :

Les forces royales incluent au moins 300 chevaliers et leurs troupes ainsi que Roger Bigod, fils de Hugh Bigod, qui est restéfidèles au roi.

Les forces rebelles comportent 3 000 mercenaires.

La bataille a lieu le 17 octobre 1173 dans le Suffolk près des villes actuelles de :

au gué la rivière Lark à environ 6,4 km au nord de Bury St Edmunds.

La cavalerie de Robert III de Beaumont-le-Roger est capturée et ses mercenaires sont conduits dans les marécages à proximité, où les paysans locaux tuent la plupart d'entre eux.

Séparés de leurs forces, Robert III de Beaumont-le-Roger et Pétronille de Grandmesnil, son épouse qui a mis l'armure, sont capturés.

Vers la fin 1173, Henri II Plantagenêt et Louis VII le Jeune concluent une trêve provisoire.



Geoffroy II Gouverneur de la Bretagne

À sa majorité, Henri II Plantagenêt confie le gouvernement de la Bretagne à son fils Geoffroy II de Bretagne en 1175.



Mort de Geoffroy II de Dinan

Geoffroy II de Dinan meurt en 1167 ou en 1179.



Mariage de Geoffroy Ier de Lusignan avec Eustachie Chabot

Geoffroy Ier de Lusignan épouse Eustachie Chabot (morte vers 1200), Dame de Vouvant. Leurs enfants sont :

Eustachie Chabot est l'héritière de fiefs à Vouvant et Mervent.



Maison Plantagenêt

Mariage de Geoffroy II de Bretagne avec Constance de Richemond

Geoffroy II Duc de Bretagne

Geoffroy II de Bretagne épouse en 1181 Constance de Richemond. Leurs enfants sont :

Geoffroy II de Bretagne devient Duc de Bretagne.



Assise du Comte Geoffroy

Geoffroy II de Bretagne fait rédiger en 1185 par une assemblée de juriste une réforme administrative connue sous le nom de "Assise du Comte Geoffroy" qui vise à limiter la division des grands fiefs, confirmant ainsi le droit d'aînesse. Cela lui vaut la faveur des barons.



Naissance d'Aliénor de Bretagne

Aliénor de Bretagne naît en 1185, fille de Geoffroy II de Bretagne et de Constance de Richemond.



Mort de Geoffroy II Duc de Bretagne

Constance Régente du duché de Bretagne

Geoffroy II de Bretagne meurt le 19 août 1186, accidentellement des blessures reçues dans un tournoi à Paris.

Constance de Richemond devient régente du duché de Bretagne en 1186.



Naissance d'Arthur Ier de Bretagne

Arthur Ier de Bretagne naît le 30 mars ou avril 1187, fils posthume de Geoffroy II de Bretagne. Sa mère est Constance de Richemond.



Ranulph de Blundeville adoubé Chevalier

Mariage de Ranulph de Blundeville avec Constance de Richemond

Ranulph de Blundeville est adoubé chevalier probablement 1188 ou en 1189.

Ranulph de Blundeville entre alors en possession de son important héritage.

Constance de Richemond, duchesse de Bretagne, est veuve de Geoffroy II de Bretagne.

Henri II Plantagenêt se défie de Constance de Richemond, sa belle-fille, et cherche à la marier à un baron de confiance afin de pouvoir contrôler le duché de Bretagne.

Ranulph de Blundeville épouse en 1188 ou en 1189 Constance de Richemond.

Le mariage donne à Ranulph de Blundeville le contrôle de l'honneur de Richmond.

Il utilisera parfois le titre de duc de Bretagne, mais il n'aura jamais eu le contrôle du duché et n'y s jouera pas un rôle important.



Retour en France de Pierre Augustus II de Courtenay

Mariage de Pierre Augustus II de Courtenay avec Yolande de Hainaut

Fiancailles de Philippe Ier de Hainaut avec Mathilde de Courtenay

Pierre Augustus II de Courtenay revient en France en 1193. Il reste Comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre.

Pierre Augustus II de Courtenay fiance sa fille Mathilde de Courtenay avec son beau-frère Philippe Ier de Hainaut, Comte de Namur.

Pierre Augustus II de Courtenay est veuf d'Agnès Ire de Nevers.

Pierre Augustus II de Courtenay épouse à Soissons le 1er juillet 1193 Yolande de Hainaut dite de Flandres, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace. Leurs enfants sont :


Richard Cœur de Lion Jean-Sans-Terre

Siège de Châlus en Limousin

Mort de Richard Cœur de Lion

Jean-Sans-Terre roi d'Angleterre

Jean-Sans-Terre Duc de Normandie et de Guyenne

Richard Cœur de Lion en profite pour marcher contre son vassal le Vicomte de Limoges, entre-temps passé à l'ennemi.

Richard Cœur de Lion est blessé au siège de Châlus en Limousin, touché par un trait le 26 mars 1199. Se souciait peu de sa sécurité, la blessure qui eut raison de lui n'aurait pas dû avoir lieu s'il avait été correctement protégé par une armure, et son infection aurait pu être évitée.

Richard Cœur de Lion meurt le le 6 avril 1199. Il est inhumé près de ses parents à l'abbaye de Fontevraud près de Chinon, mais ses entrailles sont enterrées à Châlus, où elles sont toujours conservées. Son cœur repose à Rouen, capitale de la Normandie.

Richard était très éduqué, capable de composer de la poésie en français et en occitan.

Il était également doté d'un physique exceptionnel, mesurant plus d'un mètre quatre-vingt-dix, d'une force extraordinaire. Il excellait dans les activités militaires.

Dès son jeune âge, il paraissait également doué pour les activités politiques, et fut remarqué pour son courage et son tempérament chevaleresque. Il fut ainsi capable de contrôler les nobles remuants de ses territoires.

Richard se préoccupera apparemment très peu du sort de l'Angleterre. Richard fut donc très absent de son royaume d'Angleterre où il ne passa jamais une année complète en Angleterre, préférant se consacrer à ses possessions françaises et aux croisades en Terre Sainte. Il avait grandi sur le continent, et n'avait jamais même cherché à apprendre la langue anglaise. Pendant son règne, il ne passera que quelques mois dans le royaume d'Angleterre et utilisera toutes ses ressources pour partir en croisade, puis défendre ses territoires français contre le roi de France, Philippe-Auguste, auquel il s'était pourtant auparavant allié contre son propre père.

Ces territoires, pour lesquels il avait prêté allégeance à Philippe, constituaient la plus grande partie de son héritage Plantagenêt.

Avant d'être roi d'Angleterre, Richard fut donc surtout un prince du continent, surtout désireux d'entrer dans la légende par de hauts faits d'armes.

Geoffroy II de Bretagne, père d'Arthur Ier de Bretagne, était un frère de Jean-Sans-Terre plus âgé. À se titre, Arthur Ier de Bretagne est prétendant au trône d'Angleterre ainsi qu'à la Normandie, l'Anjou, le Maine... Les barons angevins prennent parti pour Arthur Ier de Bretagne, pour lequel Philippe-Auguste réclame l'héritage contre Jean-Sans-Terre.

Mais Jean-Sans-Terre devient roi d'Angleterre en avril 1199 sous le nom de Jean Ier d'Angleterre et Duc de Normandie et de Guyenne.

Aliénor d'Aquitaine, installée, à Poitiers finit sa vie en gérant avec beaucoup de clairvoyance et humanité ses fiefs.



Mariage d'Alain V de Rohan avec Éléonore de Porhoët

Alain V de Rohan épouse Aliénor ou Éléonore de Porhoët, fille d'Eudon III de Porhoët, Vicomte de Porhoët, et d'Éléonore de Léon. Leurs enfants sont :



Mariage de Geoffroy Ier de Charny avec Jeanne de Vergy

Geoffroy Ier de Charny est veuf de Jeanne de Toucy.

Geoffroy Ier de Charny, Seigneur de Lirey, de Savoisy et de Montfort, épouse en 1340 Jeanne de Vergy, fille de Guillaume de Vergy, Seigneur de Mirebeau, et d'Agnès de Durnay. Leur enfant est :

Elle apporte en dot le Château de Montfort.

Geoffroy Ier de Charny, porte-oriflamme et conseiller de Philippe VI de Valois et de Jean II le Bon, est le fils de Jean de Charny et de Marguerite de Joinville, une fille de Jean de Joinville.

Jeanne de Vergy est l'arrière-petite-fille d'Henri Ier de Vergy et d'Isabelle de Ray


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !