Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 1167 - le dernier en 1228



Naissance de Geoffroi Ier de Villehardouin

Geoffroi Ier de Villehardouin naît vers 1167.

Il est le neveu de Geoffroi de Villehardouin.



Trêve entre Amaury Ier de Lusignan et Al-Adel

De la quatrième croisade, il n'arrive en Syrie que :

Geoffroi Ier de Villehardouin fait partie de ces chevaliers.

Amaury Ier de Lusignan espère que les croisés, après avoir conquis Constantinople, finiront par arriver en Palestine.

Al-Adel veut éviter que des succès de sa part ne décident les croisés à venir jusqu'en Syrie.

Après l'établissement de l'empire latin les espoirs d'Amaury Ier de Lusignan de voir venir l'armée croisée sont réduits à néant.

Amaury Ier de Lusignan conclut avec le sultan mamelouk Al-Adel une trève de 6 ans en septembre 1204. Il récupère les villes de Ramla, Jaffa et Lydda.



Suite de la conquête de la Morée

Guillaume Ier de Champlitte et les Français s'avancent dans l'intérieur du pays.

Ils tiennent déjà la côte Nord-Ouest du Péloponnèse. Ils occupent :

Une dernière bataille est livrée dans la vallée de Lacos, entre les monts Ithôme et Hellenitza, à un corps de troupes grecques recruté parmi les habitants des villes de Lakedemonia, en Laconie, de Veligosti et de Nicli, en Arcadie.

La partie méridionale et centrale de la péninsule leur est ouverte en 1207.

La partie orientale, avec les villes de Monembasie ou Malvoisie (Monemvasia), de l'ancienne Épidaure, d'Argos, de Nauplie et de Corinthe, reste au pouvoir des Grecs.

Mais, avant de pousser plus loin sa conquête, Guillaume Ier de Champlitte veut procéder à l'organisation intérieure, et prendre les mesures nécessaires pour la défense du pays.

Un conseil de 4 barons français et de 4 archontes grecs, sous la présidence de Geoffroi Ier de Villehardouin, est chargé de présider à la distribution des terres entre les principaux chefs de l'armée.

Guillaume Ier de Champlitte obtient, pour son domaine particulier, tout le littoral de l'Élide et de la Messénie avec les plaines situées à l'intérieur de ces 2 provinces.

Les ordres de l'Hôpital, du Temple et des chevaliers teutoniques reçoivent également des terres.

Puis l'on crée 12 hautes baronnies, qui sont octroyées aux 12 principaux chevaliers français.



Mort de Guillaume Ier de Champlitte

Geoffroy Ier de Villehardouin Prince d'Achaïe

Guillaume Ier de Champlitte meurt en Italie en 1209 ou en 1210 au cours du voyage fr retour en France.

Geoffroi Ier de Villehardouin, son second, prend le titre de prince d'Achaïe.



Mort de Geoffroi de Villehardouin

Geoffroi de Villehardouin est probablement mort en 1213, à Messinople (Mosynopolis), en Thrace. Son fils Erard prend alors le titre de seigneur de Villehardouin.

De 1207 à 1213, Geoffroi de Villehardouin rédige ses Mémoires intitulées Histoire de la conquête de Constantinople ou Chronique des empereurs Baudouin et Henri de Constantinople y décrivant les événements survenus entre 1198 et 1207. Il y expose en français et non en latin, les événements de la croisade dans un style remarquable. Néanmoins, son point de vue est partial car il a pour objectif de faire l'apologie des chefs croisés.

Geoffroi de Villehardouin aura un neveu et un petit neveu portant son prénom, respectivement Geoffroi Ier de Villehardouin et Geoffroi II de Villehardouin princes d'Achaïe.



Mort de Geoffroi Ier de Villehardouin

Geoffroi Ier de Villehardouin meurt vers 1228.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !