Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



128 événements affichés, le premier en 815 - le dernier en 1667



Mort de Gauthier de Reichenau

Hilduin de Saint-Denis Abbé de l'Abbaye de Saint-Denis

Gauthier de Reichenau meurt en 815.

Hilduin de Saint-Denis obtient la direction de l'Abbaye de Saint-Denis près de Paris.



Mariage de Bouchard Ier de Vendôme-Sens

Bouchard Ier de Vendôme-Sens a pour enfants :



Naissance de Gautier Ier de Vexin

Walter ou Walthar ou Gauthier ou Gautier Ier de Vexin ou Gautier Ier de Valois ou Gautier de Gouy, dit de Nanteuil, naît vers 920 ou en 943, fils de:



Naissance de Gautier II de Vexin

Walthar ou Gauthier ou Gautier II de Vexin, dit le Blanc, naît en 966, fils de Gautier Ier de Vexin, Comte de Vexin, d'Amiens et de Valois, et d'Adèle d'Anjou.



Naissance de Raoul II de Valois

Raoul II de Valois ou Raoul III de Vexin naît en 980 ou 993 ou vers 1000, fils de Gauthier II de Vexin et d'Adèle de Vermandois.



Mariage de Turquetil d'Harcourt avec Anceline de Montfort-sur-Risle

Turquetil d'Harcourt épouse en 1001 Anceline de Montfort-sur-Risle, fille d'Hugues II de Montfort-sur-Risle dit le Barbu. Leurs enfants sont :



Mort de Judicaël Comte de Nantes

Hervé, évêque de Nantes, et Judicaël, Comte de Nantes, meurent en 1004.

Pour assurer son pouvoir sur le Nantais, Geoffroi Ier de Rennes fait élire comme nouvel évêque de Nantes Gauthier II (1004-1041), un chevalier rennais.



Mariage de Giraud Ier de Montreuil avec Adélaïde d'Anjou

Giraud Ier de Montreuil épouse en 1020 Adélaïde d'Anjou, fille de Foulques III Nerra et d'Élisabeth de Vendôme. Leurs enfants sont :



Mort de Robert Ier de Bellême Seigneur de Bellême, d'Alençon et du Saosnois

Robert Ier de Bellême a fait pendre le père et les frères de Gauthier de Sordains après leur capture dans une bataille.

La réputation Robert Ier de Bellême est celle d'un homme cruel, impie et tyrannique qui n'avait d'humain que la face : pire que ses frères en tout, sa cruauté s'est épanouie jusqu'à ce jour parmi ses descendants, ours en cruauté mais timide comme un lièvre.

Le chroniqueur Guillaume de Jumièges raconte la triste fin de Robert Ier de Bellême.

En 1033 ou 1034, 3 fils de Gauthier de Sordains, chevalier du Maine, pénètrent dans le château de Ballon ou Robert Ier de Bellême est prisonnier.

En représailles, ils le frappent, à coups de hache et lui tapent la tête contre les murs.



Mariage de Guy Ier de Montlhéry avec Hodierne de Gometz

Guy Ier de Montlhéry épouse en 1035 Hodierne de Gometz (vers 1020-1074), fille de Guillaume, Seigneur de Gometz , la Ferté et Bures.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Englebert IV de Brienne avec Pétronille de Joigny

Englebert IV de Brienne épouse en 1045 Pétronille de Joigny, fille de Geoffroy Ier de Joigny et Mainfreda de Sens.

Leur enfant est :



Naissance de Gauthier Ier de Brienne

Gautier ou Gauthier Ier de Brienne naît en 1045, fils d'Englebert IV de Brienne et de Pétronille de Joigny.



Naissance de Mantie de Brienne

Mantie de Brienne naît en 1065, fille de Gauthier Ier de Brienne et d'Eustachie de Tonnerre.



Mariage de Lancelin II de Beaugency avec Alberge

Lancelin II de Beaugency épouse en 1068 Alberge. Leurs enfants sont :



Gauthier Connétable de France

Gautier ou Gauthier est fait Connétable de France vers 1069 par Philippe Ier de France.

Son seing est présent sur la charte de fondation de l'église Saint-Germain de Pontoise (aujourd'hui église Saint-Martin), datée de 1069.



Naissance de Gauthier IV de Mayenne

Gauthier IV de Mayenne naît en 1070, fils de Geoffroy Ier de Mayenne et de Mahaut d'Alluyes.



Mariage de Gauthier Ier de Brienne avec Eustachie de Tonnerre

Gauthier Ier de Brienne épouse en 1070 Eustachie de Tonnerre, Comtesse de Bar-sur-Seine, fille de Milon V de Tonnerre et d'Azéka de Woëvre.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Érard Ier de Brienne

Erard ou Evrard ou Érard Ier de Brienne naît vers 1070, fils de Gauthier Ier de Brienne et d'Eustachie de Tonnerre.



Naissance de Milon Ier de Brienne

Milon Ier de Brienne naît en 1075, fils de Gauthier Ier de Brienne et d'Eustachie de Tonnerre.



Répudiation d'Orengarde de Chatelaillon par Foulques IV le Réchin

Mariage de Foulques IV le Réchin avec Mantie de Brienne

Foulques IV le Réchin répudie Orengarde de Chatelaillon en 1080.

Foulques IV le Réchin épouse Mantie de Brienne, fille de Gauthier Ier de Brienne.



Mariage de Gilbert de Clare avec Adélaïde de Clermont-en-Beauvaisis

Gilbert de Clare épouse à Hereford Alice ou Adélaïde de Clermont-en-Beauvaisis (vers 1058-1117) fille d'Hugues Ier de Clermont-en-Beauvaisis. Leurs enfants sont :



Mort de Gauthier Ier de Brienne

Gauthier Ier de Brienne meurt en 1090.



Naissance de Gauthier d'Évreux

Walter FitzEdward ou Gauthier d'Évreux naît à Salisbury dans le Wiltshire en 1090, fils d'Édouard de Salisbury, Baron d'Évreux, et de Maud FitzHubert.



Mariage de Gauthier IV de Mayenne avec Alix de Beaugency

Gauthier IV de Mayenne épouse en 1093 Alix de Beaugency de Presles, fille de Lancelin II de Beaugency et d'Alberge. Leurs enfants sont :



Naissance de Mathilde

Mathilde de Turenne ou de Mayenne naît en 1093, fille :



Mariage d'Érard Ier de Brienne avec Alix de Ramerupt

Érard Ier de Brienne épouse vers 1095 Alix de Ramerupt, fille d'André de Ramerupt, Comte de Ramerupt, dit de Montdidier, et d'Adélaïde.Leurs enfants sont :



Naissance de Gauthier II de Brienne

Gauthier II de Brienne naît en 1096, fils d'Érard Ier de Brienne et d'Alix de Ramerupt.



Tournoi d'Anchin

En 1096, juste avant le départ de la Première croisade, Anselme II de Ribemont, seigneur de Valenciennes et de Bouchain, invite les nobles du pays à un tournoi.

Trois cents chevaliers venus de l'Ostrevent, du Hainaut, du Cambrésis et du pays d'Artois se réunissent dans la célèbre Abbaye d'Anchin.

Tous les chevaliers admis à ce tournoi doivent prouver 16 quartiers de noblesse, huit du côté du père et autant du côté de la mère, et que tous ceux qui ont participé à ce tournoi se sont croisés........

En réalité, le Tournoi d'Anchin a lieu dans le village de Pecquencourt appartenant à Anselme II de Ribemont.

Le président et juge du tournoi est Baudouin II de Hainaut.

L'Acte du Tournoi d'Anchin, Festivum certamen est cité en 1664pour la première fois par Jean-Baptiste Carpentier dans son livre Histoire généalogiques des pay-bas ou histoire de Cambray mais il est soumis à controverse.

Au nom de la sainte et indivisible Trinité. Nous avons souvent entendu cette parole d'évangile: qu'un arbre n'est pas bon lorsqu'il ne produit pas de bon fruits; en conséquence, moi, Anselme de Ribemont, châtelain de Valenciennes et seigneur d'Ostrevant. Je veux faire savoir à tous ceux qui sont prédestinés à la vie éternelle, quelle joie j'éprouve en voyant l'ile d'Anchin, auparavant le repaire de bêtes fauves et la retraite de brigands, transformée aujourd'hui par la grâce de Dieu tout puissant, en cette habitation d'homme saints, ...

C'est pour cette cause qu'aujourd'hui, ici, entouré d'un grand nombre de guerriers, afin qu'avec moi ils honorent ou imitent la sainteté de ces religieux......

Sont notamment présents :



Succès de la communauté de Molesmes

Robert de Molesmes nommé à Aulps

Scission de la communauté de Molesmes

Fondation de l'Abbaye de Citeaux par Robert de Molesmes

En 1098, 30 ou 40 prieurés dépendent de Molesmes, ainsi que d'autres annexes et quelques prieurés de moniales. Les bienfaiteurs donnent leurs enfants à éduquer, viennent faire des réunions de nobles au monastère, et la quantité de terres reçues demande un grand nombre d'employés. La complexité de cette vie conduisit Robert à prendre un temps sabbatique. C'est ainsi que nous retrouvons Robert de Molesmes à Aulps, au diocèse de Genève…

Pendant le temps sabbatique de Robert de Molesmes, les moines se lamentent de l'absence de leur supérieur. Ils vont jusqu'à demander au Pape Urbain II d'intervenir, arguant de la ruine à la fois morale et financière de leur communauté.

Après le retour de Robert, la paix revient à Molesmes mais il y a toujours un groupe de religieux ayant une divergence d'idéals générant querelles et discorde.

Ne trouvant pas de modérateur auprès de l'évêque local, les réformateurs vont trouver Hugues de Romans, réformiste, archevêque de Lyon et légat du Pape Urbain II.

Hugues propose de diviser la communauté entre Molesmes d'une part, et le "Nouveau Monastère" d'autre part.

Robert de Molesmes ne reste supérieur du "Nouveau Monastère" que pendant un peu plus d'un an.

Robert de Molesmes est amené à fonder l'Abbaye de Citeaux en 1098. Robert de Molesmes est installé comme abbé de Cîteaux par l'évêque Gauthier de Chalon. Molesmes est donc à l'origine de l'ordre des Citerciens. Robert reste quelques années à Citeaux.

La situation des moines de Molesmes allant se dégradant, ils font encore une fois revenir Robert de Molesmes.



Mariage d'André de Baudement avec Agnès de Braine

André de Baudement épouse Agnès de Braine. Leurs enfants sont :



Morceau de la vraie croix rapporté des Croisades en Bretagne

En juin 1101, une grandiose cérémonie religieuse se déroule à l'église Saint-Sauveur de Lohéac. Gauthier, seigneur du lieu, dépose dans ce sanctuaire un morceau de la vraie croix du Christ et un fragment de son tombeau. Ces pieuses reliques ont été rapportées des Croisades par Simon de Ludron (Lieuron ?), le fidèle écuyer de son frère Riou, à qui ce dernier avait confié ce précieux fardeau avant de mourir. De nombreuses personnalités sont présentes ce jour-là, dont Judicaël, évêque d'Aleth (Saint-Malo), Justin, abbé de Redon, et aussi Gonnor, veuve de Riou, et son fils Geffroy.



Mariage de Guichard III de Beaujeu avec Lucienne de Rochefort-en-Yvelines

Guichard III de Beaujeu épouse après le 23 mai 1107 Lucienne de Rochefort-en-Yvelines, Dame de Montlhéry, fille de Guy II de Montlhéry, dit le Rouge Comte de Rochefort-en-Yvelines, et d'Élisabeth de Crécy. Leurs enfants sont :



Naissance de Juhel II de Mayenne

Juhel II de Mayenne naît en 1110, fils de Gauthier IV de Mayenne et d'Alix de Beaugency.



Naissance de Nicolas d'Avesnes

Nicolas d'Avesnes naît vers 1110, fils de Gauthier Ier le Beau d'Avesnes (vers 1070-1149) et d'Ide de Mortagne (née vers 1080).



Mariage d'Hugues II le Pacifique avec Mathilde de Turenne

Hugues II le Pacifique épouse en 1110 ou vers 1115 Mathilde de Turenne. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier de Nesle avec Adeline de Pierrefonds

Jean Ier de Nesle épouse en 1115 Adeline de Pierrefonds, fille de Nivelon II de Pierrefonds et d'Hadwide.Leur enfant est :



Mariage de Gauthier d'Évreux avec Maud de Chaource

Gauthier d'Évreux épouse à Salisbury en 1118 Maud de Chaource, fille de Patrick de Chaource et de Maud de Hesdin. Leurs enfants sont :



Naissance d'Harvise d'Évreux

Hedwige ou Havoise ou Avoise ou Havise ou Harvise d'Évreux ou de Saresbery ou de Salisbury naît en 1118, fille de Gauthier d'Évreux et de Maud de Chaource.


Charles Ier de Flandre - Cathédrale Saint-Sauveur de Bruges Blason des Comtes de Flandre

Bataille de Bures-en-Brai

Mort de Baudouin VII de Flandre

Accord entre Louis VI le Gros et Henri Ier Beauclerc

Charles Ier de Flandre Comte de Flandre

Baudouin VII de Flandre meurt en 1119 à Roeselare des suites d'une blessure, à la bataille de Bures-en-Brai ou Bures-en-Bray qui oppose Henri Ier Beauclerc à Louis VI le Gros.

Louis VI le Gros et Foulques V d'Anjou parviennent à un accord avec Henri Ier Beauclerc, lui reconnaissant ses droits sur la Normandie.

Baudouin choisi pour lui succéder son cousin Charles Ier de Flandre, fils de Canut IV de Danemark et d'Adèle de Flandre.

Charles Ier de Flandre est reconnu par les États convoqués à Rouliers comme successeur de Baudouin VII agonisant.

Il devient effectivement Comte de Flandre sous le nom de Charles Ier de Flandre le 19 juin 1119.

Sa prise de couronne est néanmoins vivement contestée. La comtesse douairière Clémence de Bourgogne-Comté s'avère son opposante la plus acharnée : elle favorise son propre candidat, Guillaume d'Ypres. Guillaume d'Ypres a épousé une nièce de la seconde femme de Godefroy Ier de Louvain qui le soutient.

Charles Ier de Flandre vainc un à un tous ses rivaux :

Clémentine doit renoncer à une partie de son douaire.

Après ces débuts guerriers, Charles Ier de Flandre gagne rapidement une réputation de grande vertu et de générosité envers les pauvres, ce qui lui vaut son surnom de “bon”. Il est bon sans être faible, et est naturellement fort pieux.

On raconte que l'abbé de St-Bertin, ayant une plainte à formuler à propos d'une terre dont l'abbaye avait hérité par donation, de présente au comte le jour de l'Épiphanie, ce dernier lui fait reproche de n'être pas présent en son abbaye pour y célébrer et y chanter la messe, alors qu'un messager aurait suffi pour transmettre la plainte. Charles rend toutefois justice en sa faveur.

Sa réputation était telle que le siège impérial et le trône de Jérusalem lui sont à tour proposés. Mais il décline es deux offres, arguant qu'il préfère se consacrer au bonheur de ses sujets flamands.



Naissance de Pétronille d'Avesnes

Pétronille d'Avesnes naît vers 1097 ou vers 1120, fille de Gauthier Ier le Beau d'Avesnes (vers 1070-1149) et d'Ide de Mortagne (née vers 1080).



Mort de Gauthier IV de Mayenne Seigneur de Mayenne

Gauthier IV de Mayenne meurt en Italie en 1124.



Mariage de Josselin II de Beaumont-en-Gâtinais avec Hésceline Haran

Josselin II de Beaumont-en-Gâtinais épouse en 1124 :

Leurs enfants sont :



Mariage de Gauthier II de Brienne avec Adélaïde de Baudement

Gauthier II de Brienne épouse en 1125 Adélaïde de Baudement ou Adèlaïs de Nesle, fille de Jean Ier de Nesle et d'Adeline de Pierrefonds. Leurs enfants sont :



Naissance de Gauthier Ier de Villebéon

Gauthier Ier de Villebéon dit Le Chambellan naît en 1130, fils de Josselin II de Villebéon (vers 1100-1145), Seigneur de Beaumont-en-Gâtinais, et d'Hésceline Haran ou X de Bignon (née en 1105).



Naissance d'Érard II de Brienne

Érard II de Brienne naît en 1130, fils de Gauthier II de Brienne et d'Adélaïde de Baudement.



Mariage d'Orson Ier de Château-Landon avec Aveline de Montfaucon

Orson Ier de Château-Landon épouse en 1130 Aveline de Montfaucon, fille de Renaud de Montfaucon-en-Berry, Seigneur de Montfaucon-en-Berry et de Sancergues, et d'Élisabeth de Gien. Leur enfant est :



Mariage de Eustache II de Grenier avec Agnès de Bures

Eustache II de Grenier épouse Agnès de Bures, fille ou nièce de Guillaume de Bure, sœur de Guillaume II de Bures, Prince de Galilée. Leurs enfants sont :



Naissance d'André de Brienne

André de Brienne naît vers 1135 ou 1136, fils de Gauthier II de Brienne et d'Adélaïde de Baudement ou de Soissons.



Mort de Gauthier d'Évreux Shériff de Wiltshire, Comte de Salisbury et Baron d'Évreux

Gauthier d'Évreux meurt en 1147. Il est inhumé à Bradenstoke dans le Wiltshire.



Mariage de Gauthier Ier de Villebéon avec Aveline de Château-Landon

Gauthier Ier de Villebéon Seigneur de Nemours

Gauthier Ier de Villebéon épouse en 1150 Aveline de Château-Landon, Dame de Nemours, fille d'Orson de Château-Landon. Leurs enfants sont :

Gauthier Ier de Villebéon succède à Orson Ier de Château-Landon et devient le premier Seigneur de Nemours.



Mort de Gauthier II de Brienne Seigneur de Ramerupt et Comte de Brienne

Gauthier II de Brienne meurt en 1155.



Naissance de Philippe Ier de Villebéon

Philippe Ier de Villebéon naît vers 1155, fils de Gauthier Ier de Villebéon et d'Aveline de Château-Landon.


Cathédrale de Laon

Construction de la cathédrale Notre-Dame de Laon

La construction de l'actuelle cathédrale Notre-Dame de Laon est initiée par l'évêque Gauthier de Mortagne; au sommet de la montagne de Laon sur l'emplacement de la cathédrale carolingienne.

Elle débute en 1155 et continue jusqu'en 1235.

C'est une cathédrale de style gothique de transition.

Les reliques de l'ermite saint Béat sont transportées en 1164 dans le choeur primitif qui est bien avancé à cette date.

Le choeur actuel fut reconstruit vers 1200.



Naissance de Gauthier II de Villebéon

Gauthier II de Villebéon, dit le Jeune, naît en 1160, fils de Gauthier Ier de Villebéon et d'Aveline de Château-Landon.



Naissance d'Orson II de Nemours

Ursion ou Ours ou Orson II de Nemours dit le Chambellan naît en 1165, fils de Gauthier Ier de Villebéon et d'Aveline de Château-Landon.



Mariage d'Érard II de Brienne avec Agnès de Montfaucon

Érard II de Brienne épouse avant 1166 Agnès de Montfaucon, fille d'Amédée II de Montfaucon, Comte de Montbéliard, et de Béatrice de Joinville ou de Grandson-Joinville.

Leurs enfants sont :



Naissance de Gautier III de Brienne

Gauthier ou Gautier III de Brienne naît en 1167, fils d'Érard II de Brienne et d'Agnès de Montfaucon.



Construction du château de Nemours

Gauthier Ier de Villebéon est certainement à l'origine de la construction du château de Nemours à partir de 1170.



Charte de franchise pour Nemours

En 1170, Gauthier Ier de Villebéon, Seigneur de Nemours, obtient une charte de franchise pour sa commune.



Mort d'Étienne de La Chapelle

Étienne de La Chapelle se retire en l'abbaye Saint-Victor de Paris.

Étienne de La Chapelle y meurt le 13 février 1173 empoisonné. Il y est inhumé.

Gauthier Ier de Villebéon, son frère, fondera, en l'église, un anniversaire en sa mémoire.



Mariage de Philippe Ier de Villebéon avec Aveline de Melun

Philippe Ier de Villebéon épouse avant 1174 ou vers 1175 Aveline de Melun. Leurs enfants sont :



Naissance de Gauthier II de Nemours

Gauthier II de Nemours naît vers 1175, fils de Philippe Ier de Villebéon et d'Aveline de Melun.



Mariage de Gauthier II de Villebéon avec Élisabeth de Mondreville

Gauthier II de Villebéon épouse en 1184 Élisabeth de Mondreville. Leur enfant est :



Naissance de Mahaut de Tenremonde

Mahaut de Tenremonde ou de Dendermonde naît en 1185, fille de Gauthier II de Dendermonde et d'Adélaïde de Rosoy.



Naissance d'Adam Ier de Villebéon

Adam Ier de Villebéon naît en 1185, fils de Gauthier II de Villebéon, dit le Jeune, Seigneur de Villebéon et de la Chapelle-Gauthier, et de Élisabeth de Mondreville.



Mariage d'Hugues II de Vaudémont avec Hedwige de Raynel

Hugues II de Vaudémont épouse en 1189 Hedwige de Raynel, Dame de Gondrecourt. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume II de Béthune avec Mahaut de Tenremonde

Guillaume II de Béthune, avoué d'Arras, épouse vers 1189 Mahaut de Tenremonde, fille de Gauthier II de Dendermonde et d'Adélaïde de Rosoy. Leurs enfants sont :



Mariage d'Aubert III de Pithiviers avec Perseïs d'Aschères-le-Marché

Aubert III de Pithiviers épouse en 1189 Perseïs d'Aschères-le-Marché. Leur enfant est :



Mariage de Guillaume Ier le Maréchal avec Isabelle de Clare

Henri II Plantagenêt promet à Guillaume Ier le Maréchal la "pucelle de Striguil", promesse confirmée par Richard Cœur de Lion.

Guillaume Ier le Maréchal épouse à Londres en août 1189 Isabelle de Clare fille de Richard de Clare et d'Aoife de Leinster. Leurs enfants sont :

Isabelle de Clare apporte à Guillaume Ier le Maréchal tous ses titres et terres :

Guillaume Ier le Maréchal devient 1er comte de Pembroke



Mariage de Gauthier IV de Malines avec Sophie de Looz

Gauthier IV de Malines, fils de Gauthier III de Malines, épouse en 1190 Sophie de Looz. Leurs enfants sont :



Mariage de Gauthier II de Villebéon avec Marguerite de Pithiviers

Gauthier II de Villebéon épouse vers 1195 Marguerite de Pithiviers. Leurs enfants sont :



Naissance de Marie d'Avesnes

Marie d'Avesnes naît vers 1195 ou en 1201, fille de Gautier ou Gauthier II d'Avesnes (mort en 1246), Seigneur d'Avesnes, de Leuse, de Landrecies et de Guise, et de Marguerite de Champagne, Comtesse de Blois et de Châteaudun.



Gauthier Ier de Villebéon Grand chambellan de France

Gauthier Ier de Villebéon devient Grand chambellan de France de Louis VII le Jeune en 1196.



Mariage de Gauthier Ier de Villebéon avec Perseïs d'Aschères-le-Marché

Gauthier Ier de Villebéon est veuf d'Aveline de Château-Landon.

Gauthier Ier de Villebéon épouse en 1198 Perseïs d'Aschères-le-Marché.



Mariage de Gautier III de Brienne avec Elvire de Hauteville

Gautier III de Brienne épouse à Melun en 1200 ou 1201 Elvire de Hauteville, fille de Tancrède de Lecce et de Sibylle de Medaria. Leurs enfants sont :



Mariage de Gauthier II d'Avesnes avec Marguerite de Champagne

Gauthier II d'Avesnes Comte de Blois et de Chartres

Gauthier II d'Avesnes est le fils de Jacques d'Avesnes, Seigneur d'Avesnes, de Condé, de Leuze et de Guise et d'Alix, Dame de Guise et Lesquilles

Gauthier II d'Avesnes épouse après 1200 Marguerite de Champagne. Leurs enfants sont :

Gautier II d'Avesnes devient par ce mariage Comte de Blois et de Chartres.



Naissance de Marie d'Avesnes

Marie d'Avesnes naît en 1201, fille de Gauthier II d'Avesnes et de Marguerite de Champagne.



Naissance de Philippe II de Villebéon

Philippe II de Villebéon ou de Nemours naît à Nemours en 1202, fils de Gauthier II de Villebéon avec Marguerite de Pithiviers.



Mariage d'Adam Ier de Villebéon avec Isabelle de Tancarville

Adam Ier de Villebéon épouse en 1205 Isabelle de Tancarville, fille de Guillaume III de Tancarville et d'Hélissende de Beaumont-Meulan-Gournay, Dame de Sahurs et de Sérans. Leur enfant est :



Naissance de Gautier III de Villebéon

Gauthier III de Villebéon naît vers 1205, fils d'Adam Ier de Villebéon et d'Isabelle de Tancarville.



Mort de Gauthier Ier de Villebéon Seigneur de Villebéon, de La Chapelle-en-Brie et de Nemours

Gauthier Ier de Villebéon est chambellan de France sous les rois Louis VII le Jeune et Philippe II Auguste.

Un chambellan est un gentilhomme de la cour chargé du service de la chambre du souverain, de l'administration de la Maison du Roi, et à qui est confié le sceau secret.

Gauthier Ier de Villebéon meurt le 25 octobre 1205.

Il est inhumé en l'abbaye de Barbeau à Fontaine le Port en Seine-et-Marne.


Château Pèlerin

Cinquième croisade

Construction du Château Pèlerin

Jean Ier de Brienne, héritier du titre de roi de Jérusalem, et André II Arpad de Hongrie se mettent en 1217 à la tête de la cinquième croisade contre les Sarrasins d'Égypte. Le roi de France y reste étranger.

Léopold VI d'Autriche et Hervé IV de Donzy participe cette cinquième croisade.

Les premiers croisés de la cinquième croisade arrivent en Palestine en 1217.

Forcés d'attendre l'arrivée de la majeure partie du contingent, les croisés présents, dont Gauthier II d'Avesnes, entreprennent plusieurs opérations militaires contre les territoires musulmans en Syrie, sans résultats notables.

Gautier II d'Avesnes est fait prisonnier mais est libéré par les Templiers.

Les premiers croisés contribuent à la construction de Château Pèlerin, une puissante forteresse côtière sur un ancien site phénicien entre 1217 et 1218.

Le château Pèlerin est une des plus grandes forteresses templières en Terre Sainte. Elle est bâtie sur un éperon rocheux entouré d'eau qui se situe à 25 km au nord de Césarée et à 12 km au sud d'Acre et du mont Carmel dans le royaume franc de Jérusalem, et à l'est de la tour de Détroit, cette dernière étant déjà en possession des Templiers.

La croisade sous la conduite du roi André II de Hongrie et de Léopold VI d'Autriche débarque à Acre en septembre 1217.

L'objectif choisi est une citadelle que le sultan Malik al-Adel vient de construire sur le Mont Tabor et qui domine la plaine d'Acreet contrôle la Galilée et la Samarie.

La forteresse du Mont-Thabor est assiégée en vain du 29 novembre au 7 décembre 1217.

Il semble que les Croisés ont alors manqué de persévérance.

À la tête d'un petit détachement, un prince hongrois tente ensuite de prendre le château de Shaqîf Arnûn (Beaufort) dans le Marj Ayoun, bien que le comte de Sidon lui déconseille une telle entreprise, et son armée est taillée en pièces par les montagnards.

L'armée hongroise retourne dans son pays en janvier 1218.

De son côté, Jean Ier de Brienne fait fortifier Césarée.



Mort de Gauthier II de Villebéon Seigneur de Villebéon, de la Chapelle-Gauthier, de Nemours et de Guercheville

Gauthier II de Villebéon est chambellan de Philippe II Auguste.

Gauthier II de Villebéon et Adam Ier de Villebéon participent à la croisade de Damiette (Cinquième croisade).

Ils sont capturés par les Sarrasins.

Adam Ier de Villebéon est rapidement relâché.

Gauthier II de Villebéon meurt en 1220 ou le 9 août 1221 ou 1222 en captivité en Syrie.



Mariage de Guillaume X d'Auvergne avec Adélaïde de Brabant

Adélaïde de Brabant est veuve Arnoul III de Looz.

Guillaume X d'Auvergne épouse le 3 février 1225 Adélaïde de Brabant, fille d'Henri Ier de Brabant, et de Mathilde de Boulogne. Leurs enfants sont :



Mariage d'Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol avec Marie d'Avesnes

Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol est veuf d'Agnès de Bar.

Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol épouse en avril 1226 Marie d'Avesnes (après 1200-1241), fille de Gauthier II d'Avesnes, Seigneur d'Avesnes, de Leuse ou Leuze et de Landrecies, et de Marie alias Marguerite de Blois, Comtesse de Blois et de Châteaudun. Leurs enfants sont :



Naissance de Gaucher IV de Châtillon-Saint-Pol

Gauthier ou Gaucher IV de Châtillon-Saint-Pol naît en 1227, fils d'Hugues Ier de Châtillon-Saint-Pol et de Marie d'Avesnes.



Naissance de Gauthier III de Villebéon

Gauthier III de Villebéon ou de Nemours naît en 1230, fils de Philippe II de Villebéon.



Mariage de Gauthier III de Villebéon

Gauthier III de Villebéon épouse vers 1230 Aélide ou Alix (morte le 3 décembre 1245).



Mort d'Adam Ier de Villebéon Seigneur de Villebéon et de la Chapelle-Gauthier

Adam Ier de Villebéon meurt le 28 janvier 1235.

Il est inhumé le 4 février 1235.



Mariage d'Adam III de Melun

Adam III de Melun épouse en 1235 Gertrude X (morte en 1239. Leur enfant est :



Mariage de Gautier III de Villebéon avec Alix de Vierzon

Gautier III de Villebéon épouse avant février 1237 Alix de Vierzon. Leur enfant est :



Mariage d'Adam III de Melun avec Constance de Sancerre

Adam III de Melun est veuf de Gertrude X.

Adam III de Melun épouse entre 1239 et 1244 Constance de Sancerre, Comtesse de Sancerre et de Nesle, Dame de Marcheville, de Concressault, d'Esprenne et de La Loupe, fille d'Étienne II de Sancerre, Seigneur de Châtillon-sur-Loing, Saint-Brisson et la Loupe, et d'Éléonore de Nesle-Vermandois. Leurs enfants sont :

Par lettres de mars 1239, Étienne II de Sancerre assigne pour dot à Constance de Sancerre une rente de 200 livres, assise sur son château de Châtillon-sur-Loing, et sur ses autres domaines.



Gauthier III de Villebéon Page du Roi

Gauthier III de Villebéon devient Page de Saint-Louis en 1239.



Mariage de Philippe II de Villebéon avec Isabelle de la Haye-Passavant

Philippe II de Villebéon épouse Élisabeth ou Isabelle de la Haye-Passavant (née vers 1210). Leur enfant est :



Naissance de Gauthier IV de Nemours

Gauthier IV de Nemours naît en 1241, fils de Philippe II de Villebéon et d'Isabelle de la Haye-Passavant.


Enluminure de parchemin décrivant la bataille de la Forbie

Prise de Jérusalem

Bataille de la Forbie

Gautier IV de Brienne Prisonnier

Guillaume de Châteauneuf Prisonnier

Mort d'Armand de Périgord

Mort de Jean d'Antioche

Mort de Guillaume d'Antioche

En août 1244, les Kharezmiens ou Khorezmiens, commandés par Barbakan, s'emparent de Jérusalem.

Robert de Nantes, patriarche de Jérusalem, lance un appel aux chrétiens et aux sultans de Damas et d'Émèse pour les aider à vaincre cette nouvelle menace.

Malek Al-Mansur ou Mansor, l'émir de Homs, et An-Nasir Dawud, régnants sur la Transjordanie, s'allient aux Templiers, aux Hospitaliers, aux chevaliers Teutoniques, et aux forces restantes du royaume de Jérusalem pour affronter le sultanat Ayyoubide d'Égypte.

Les deux armées se rencontrent près de La Forbie, un petit village au nord-est de Gaza.

La bataille est également connue sous le nom de bataille de Harbiyah.

Malek Al-Mansur commande une cavalerie d'environ 2 000 hommes et un détachement des troupes de Damas.

En dépit de la présence de Philippe Ier de Montfort-Castres, le commandement en chef des forces chrétiennes est donné à Gautier IV de Brienne.

Ces forces comportent environ 1 000 cavaliers et 6 000 fantassins.

Les forces alliées transjordaniennes sont constituées d'environ 2 000 cavaliers bédouins sous les ordres de Sunqur az-Zahiri.

L'armée égyptienne du sultan As-Salîh Ayyûb, renforcée par des mercenaires Khorezmiens, est en nombre légèrement inférieur et est commandée par le jeune émir Baybars.

La disposition des forces alliées sur le champ de bataille est la suivante :

Malek Al-Mansur conseille à Gautier IV de Brienne d'attendre l'arrivée de renforts et de renforcer le camp et de rester sur la défensive, en attendant que les Khorezmiens, indisciplinés, se dispersent et laissent les Égyptiens avec un handicap considérable.

Gautier IV de Brienne est peu disposé à attendre les Égyptiens, surtout avec des forces supérieures.

Robert de Nantes ordonne l'attaque immédiate, soutenu en cela par les chefs croisés.

Cependant, Gauthier IV de Brienne refuse de partir au combat tant que le patriarche de Jérusalem n'aura pas levé l'excommunication qu'il a prononcé contre lui pour une histoire de tour à Jaffa que Gautier IV de Brienne aurait refusé de donner au patriarche.

Devant cette situation bloquée par l'intransigeance du patriarche, l'évêque de Rames donne à Gautier IV de Brienne l'absolution par ces termes : Ne vous troublez pas la conscience parce que le patriarche ne vous absout pas; car il a tort et vous avez raison; et je vous absous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

Allons-y !

Le matin du 17 octobre 1244 , les chevaliers chrétiens chargent à plusieurs reprises les Égyptiens.

Malgré ces tentatives pour briser leurs rangs, les Égyptiens tiennent leur position.

Au matin du 18 octobre 1244, Baybars envoya ses Khorezmiens contre les Damascènes.

Le centre des troupes alliées est brisé et les Khorezmiens s'attaquent au flanc gauche, formé par les cavaliers bédouins.

Seul 280 cavaliers et Malek Al-Mansur survivent au massacre.

Menacés par les Égyptiens au centre et par les Khorezmiens sur leur flanc, les chrétiens ont chargé en vain.

Plus de 5 000 d'entre eux périssent, et 800 sont faits prisonniers, dont Gautier IV de Brienne, et Guillaume de Châteauneuf, grand-maître des Hospitaliers.

Des troupes de chevaliers des ordres, seulement 33 Templiers, 27 Hospitaliers, et 3 chevaliers Teutoniques survécurent.

Philippe Ier de Montfort-Castres et Robert de Nantes réussissent à fuir à Ascalon.

Armand de Périgord, évêque de Lydda et Ramla, meurt lors de cette bataille.

Jean d'Antioche et Guillaume d'Antioche, fils de Bohémond d'Antioche, meurent lors de cette bataille.

La bataille de La Forbie marque l'effondrement de la puissance Chrétienne au Proche-Orient.



Mariage d'Adam II de Villebéon avec Alix de Garlande

Adam II de Villebéon, Seigneur de Mesnil-Aubry, épouse en 1245 Alix de Garlande.

Leur enfant est :



Mariage de Gauthier IV de Villebéon avec Éléonore de Melun

Gauthier IV de Villebéon épouse en 1254 ou vers 1255 Éléonore de Melun. Leurs enfants sont :



Mariage de Robert Ier de Beu avec Clémence de Châteaudun

Robert Ier de Beu épouse en 1255 Clémence de Châteaudun, fille de Geoffroy VI de Châteaudun et de Clémence des Roches, Dame de Mondoubleau. Leurs enfants sont :



Mort de Philippe II de Villebéon

Gauthier III de Villebéon Seigneur de Nemours

Philippe II de Villebéon meurt en 1255 ou 1257.

Gauthier III de Villebéon devient Seigneur de Nemours en Gâtinais en 1255 ou 1256.



Gauthier III de Villebéon Maréchal de France

Gauthier III de Villebéon est qualifié de Maréchal de France, dans un titre du Trésor des Chartes en 1257, fait par Saint-Louis.



Mariage de Philippe Le Portier de Marigny avec Perronnelle de Bois-Gauthier

Philippe Le Portier de Marigny épouse Perronnelle de Bois-Gauthier. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe Le Portier de Marigny

Philippe Le Portier de Marigny naît vers 1260, fils de Philippe Le Portier de Marigny et de Perronnelle de Bois-Gauthier.



Mort de Gauthier III de Villebéon

Philippe III de Villebéon Seigneur de Nemours

Gauthier III de Villebéon meurt le 23 août 1270 à Tunis.

Philippe III de Villebéon devient Seigneur de Nemours en Gâtinais.



Mariage de Robert III de Flandre avec Yolande de Bourgogne

Robert III de Flandre Seigneur de Nevers

Yolande de Bourgogne est veuve de Jean-Tristan de Damiette.

Robert III de Flandre épouse à Auxerre en mars 1272 Yolande de Bourgogne, fille d'Eudes de Bourgogne et de Mathilde II de Bourbon. Leurs enfants sont :

Yolande de Bourgogne apporte Robert III de Flandre le Comté de Nevers.



Mariage de François Ier de Sassenage avec Agnès de Joinville

François Ier de Sassenage épouse vers 1275 Agnès de Joinville (morte en 1322). Leurs enfants sont :



Mort de Gauthier IV de Nemours

Gauthier IV de Nemours meurt en 1288.



Naissance de Gauthier d'Aunay

Gautier ou Gauthier d'Aunay ou d'Aulnay naît entre 1288 et 1291, fils de Gauthier V d'Aunay, Seigneur de Moucy-le-Neuf, du Mesnil et de Grand Moulin.



Mort de Gauthier IV de Villebéon

Gauthier IV de Villebéon meurt vers 1290.



Naissance de Philippe d'Aunay

Philippe d'Aunay ou d'Aulnay ou d'Aulnoy naît entre 1290 et 1293, fils de Gauthier V d'Aunay (1260-entre 1318et 1325), Seigneur de Moussy-le-Neuf, d'Aulnay et de Grand Moulin, et d'Isabelle.



Mariage de Gautier V de Brienne avec Jeanne de Châtillon-Porcéan

Gautier V de Brienne épouse vers 1305 Jeanne de Châtillon-Porcéan, fille de Gaucher V de Châtillon-sur-Marne, Comte de Crécy-la-Chapelle et de Château-Porcien. Leurs enfants sont :



Liaison de Gauthier d'Aunay avec Blanche de Bourgogne

Gauthier d'Aunay est bachelier de Philippe V le Long.

Gauthier d'Aunay a une liaison à partir de 1312 avec Blanche de Bourgogne.


La Tour de Nesle délabrée - telle qu'ébauchée au XVIIe siècle par Jacques Callot

Scandale de la tour de Nesle

Arrestation de Marguerite de Bourgogne, Jeanne de Bourgogne et Blanche de Bourgogne

Mort de Philippe d'Aunay

Mort de Gautier d'Aunay

Marguerite de Bourgogne et Blanche de Bourgogne Prisonnières à Château-Gaillard

Jeanne de Bourgogne Prisonnière à Dourdan

Au début 1314, Philippe IV le Bel fait arrêter ses 3 belles-filles :

sur dénonciation de sa fille Isabelle d'Angleterre parce qu'elles auraient été prises en flagrant délit d'adultère avec deux jeunes chevaliers, Philippe d'Aunay et Gauthier d'Aunay (dans la tour de Nesle, d'après la légende).

Sous la torture, ceux-ci auraient avoué leurs relations avec les princesses, qui duraient depuis 2 ans et 1/2.

Ils sont roués et écorchés vifs, écartelés, émasculés, du plomb soufré en ébullition épandu sur eux, décapités, traînés à travers rues, puis suspendus par les épaules et les jointures des bras. à un gibet place du Grand Martroy à Pontoise le 19 avril 1314, y pourrissant durant des semaines.

On rapporte que Blanche de Bourgogne et Marguerite de Bourgogne, enfermées dans leur chariot, assistent à ce supplice.

Blanche de Bourgogne et Marguerite de Bourgogne sont condamnée pour adultère et enfermées dans la forteresse de Château-Gaillard.

Marguerite de Bourgogne aurait reconnu son adultère et est tenue au secret dans sa prison.

Marguerite est placée à dessein dans une salle haute, copieusement éventée. Elle passe ses journées à se lamenter, à pleurer.

Blanche de Bourgogne s'accroche à la vie. Elle espère obtenir son pardon. On l'enfermée dans une salle basse, moins inconfortable. Elle se console comme elle le peut et devient grosse de son geôlier.

Compromise pour connivence dans l'adultère de ses belles-sœurs, Jeanne II de Bourgogne est enfermée dans la forteresse de Dourdan.

Elle ne cesse de crier son innocence et échappe à l'accusation d'adultère, mais est poursuivie pour ne pas avoir dénoncé la conduite de ses belles-sœurs.



Naissance de Robert II d'Écosse

Robert II d'Écosse naît le 2 mars 1316 à Paisley dans le Renfrewshire en Écosse, fils de Gauthier le Steward et Marjorie Bruce.



Mariage de Robert de Ufford avec Marguerite Norwich

Robert d'Ufford épouse Marguerite Norwich. Leurs enfants sont :


Bataille de Poitiers

Bataille de Poitiers

Jean II le Bon prisonnier

Charles V Régent du Royaume de France

Mort de Gautier VI de Brienne

Mort de Geoffroy Marcel de Longueil

Mort de Louis Ier de Brosse

Mort de Pierre Ier de Bourbon

Mort de Pierre de Vendôme,

Louis II de Bourbon Duc de Bourbon et Grand chambrier de France

Mort de Robert de Morée

Mort de Geoffroy Ier de Charny

Mort d'Hugues III de Castelnau-Calmont

Henri V de Joinville Prisonnier

Jacques Ier de Bourbon Prisonnier

Tandis que les Anglais remontent de leur possession de Bordeaux vers la Loire pour une nouvelle chevauchée, le Roi de France peut enfin lever une armée pour se porter à leur rencontre.

L'armée anglaise compte à peine 7 000 hommes mais elle est solidement retranchée sur le plateau de Maupertuis.

Archambaud de Grailly combat aux côtés du Prince Noir.

Thomas de Beauchamp participe à cette bataille, côté anglais.

Le Roi de France, de son côté, aligne pas moins de 15 000 hommes.

Participent à la bataille :

Libéré par Louis Ier de Hongrie, Robert de Morée combat pour Jean II le Bon.

Arnaud de Cervole participe à la bataille où il est fait prisonnier et discrètement libéré.

Amaury IV de Craon participe à la bataille et est fait prisonnier.

Henri V de Joinville est fait prisonnier.

Jean II de Melun et Guillaume II de Melun sont fait prisonniers.

Le 19 septembre 1356, l'armée française est écrasée par les archers anglais près du bourg de Nouaillé à une dizaine de kilomètres au sud-est de Poitiers.

Placé à la tête d'un corps d'armée, Jean Chandos, capitaine anglais, joue un rôle décisif dans la victoire anglaise.

Malgré la charge folle des chevaliers, la bataille tourne très vite à la déroute française.

Beaucoup de chevaliers sont faits prisonniers.

D'autres se replient lâchement et abandonnent leur Roi à son sort.

Le Roi Jean II le Bon, surnommé ainsi en raison de sa bravoure, ose se lancer à la poursuite du Prince Noir mais il est lui-même fait prisonnier.

Une belle légende garde le souvenir du dévouement légendaire de Philippe II le Hardi, jeune fils de Jean II le Bon.

Au cœur de la bataille, lorsque les chances de vaincre sont quasiment anéanties, Jean II le Bon ordonne à ses 3 fils aînés, Charles V le Sage, Louis Ier d'Anjou et Jean Ier de Berry, de prendre la fuite.

Le Roi veut protéger sa descendance, et donc sa succession.

Seul Philippe II le Hardi, âgé de 14 ans, reste auprès de son père, pour le soutenir jusqu'au bout, non par les armes, mais par les paroles :

Père, gardez-vous à droite, père, gardez-vous à gauche !"

Il en gardera son surnom.

Charles V le Sage, lieutenant du Roi, assume la régence du royaume dès 1356, à 18 ans.

Pierre Ier de Bourbon meurt durant la bataille, en faisant rempart de son corps devant son Roi.

Louis II de Bourbon devient Duc de Bourbon et reçoit la charge de Grand chambrier de France.

Meurt durant la bataille :

Philippe de Chambly est inhumé au couvent des Cordeliers de Poitiers.

Jacques Ier de Bourbon est blessé et fait prisonnier.

Isabeau de Brienne hérite des titres et revendications de la famille de Brienne après la mort de Gautier VI de Brienne, son frère, les transmettant à la famille de Gauthier III d'Enghien, son mari,



Mariage de Claude Ier de L'Aubespine avec Marguerite Le Berruyer

Claude Ier de L'Aubespine épouse le 27 février 1507 Marguerite Le Berruyer, Dame de La Corbillière, fille de Pierre Le Berruyer et de Claudine Hilaire. Leurs enfants sont :

L'acte de mariage est de Gauthier notaire à Bonneval en Eure-et-Loir.



Naissance de Germain Gauthier

Germain Gauthier ou Gautier naît à Paris en 1571, fils de Michel Gaultier, Sculpteur, et de Noémie Pilon

Il est baptisé le 19 janvier 1571.

Il est parfois prénommé par erreur Gervais.



Mariage de Germain Gauthier avec Marie Mansart

Germain Gauthier épouse Marie Mansart, fille d'Absalon Mansart et de Michelle Le Roy. Leur enfant est :



Apprentissage de Germain Gauthier

Germain Gauthier commence son apprentissage à Paris avant de partir pour l'Ouest :



Travail de Germain Gauthier sur le portail de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes

Germain Gauthier travaille, sur le portail de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes de 1606 à 1620.



Germain Gauthier Architecte de la ville de Rennes

Dès avril 1609, Germain Gauthier s'installe à Rennes.

Germain Gauthier devient Architecte de la ville de Rennes et premier architecte du palais du Parlement de Bretagne en 1609.



Naissance de Marie Gauthier

Marie Gauthier naît en 1611, fille de Germain Gaultier et de Marie Mansart.



Revision des plans du Palais du Parlement de Bretagne

Le 7 août 1618, Salomon de Brosse arrive à Rennes,

Le 14 août, le projet de plans du Palais du Parlement de Bretagne est rejeté par Charles II de Cossé et la commission de parlementaires et de membres de la Communauté de ville.

Les plans sont revus par de Salomon de Brosse.

Salomon de Brosse effectue des petits changements sur les travaux de Germain Gaultier : il reprend la façade du palais et les arcades de la cour mais les façades latérales restent identiques aux plans de Gaultier.

Ses plans sont acceptés le 16 août 1618, Germain Gauthier devient alors conducteur des travaux.

Le terrassement est achevé en septembre 1618.

En tant que directeur des travaux, Germain Gaultier pose la première pierre du palais du Parlement de Bretagne le 15 septembre 1618.



Travaux du Palais du Parlement de Bretagne

Mort de Germain Gauthier

Les travaux du Palais du Parlement de Bretagne progressent rapidement : le premier étage est atteint au début de 1624, hors de la façade principale, toujours manquante.

En janvier 1624, une voute du rez-de-chaussée Palais du parlement de Bretagne à Rennes, encore en construction, s'écroule sur Germain Gauthier.

Germain Gauthier meurt à Rennes le 11 mars 1624.

Le 25 mars 1624, Jacques Corbineau est désigné comme son successeur par la commission des parlementaires.



Mariage de Raphaël Hardouin avec Marie Gauthier

Raphaël Hardouin épouse en l'église Saint-Nicolas des Champs à Paris le 24 février 1637 Marie Gauthier. Parmi leurs 5enfants citons :



Naissance de Jules Hardouin-Mansart

Jules Hardouin-Mansart naît à Paris le 16 avril 1646, fils de Raphaël Hardouin (1612-1666) et de Marie Gauthier (1611-1667).

Il est baptisé à Saint-Nicolas-des-Champs à Paris le 16 avril 1646.



Mort de Marie Gauthier

Marie Gauthier meurt en 1667.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !