Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1220 - le dernier en 1293



Mariage de Guillaume-Raymond II de Béarn avec Gersende de Provence

Guillaume-Raymond II de Béarn épouse en 1220 Gersende de Provence, fille d'Alphonse II de Provence et de Gersende II de Sabran. Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques Ier d'Aragon avec Éléonore de Castille

Jacques Ier d'Aragon épouse en la cathédrale de Tarazona à Agreda le 6 janvier ou février 1221 Éléonore de Castille, fille d'Alphonse VIII le Noble et d'Aliénor d'Angleterre. Leur enfant est :



Naissance de Gaston VII de Béarn

Gaston VII de Béarn, dit le Grand ou Froissard, naît en 1221 ou 1225, fils de Guillaume-Raymond II de Béarn, Vicomte de Béarn et d'Oloron, et de Gersende de Provence.



Mariage de Boson de Matha avec Pétronille de Bigorre

Boson de Matha, Seigneur de Cognac, épouse en mai 1223 ou en 1228 Pétronille de Bigorre. Leur enfant est :

Pétronille de Bigorre revient en Bigorre. Boson de Matha l'aide à se maintenir face aux barons languedociens qui lui reprochent d'avoir fait partie du clan des Montfort.

Boson de Matha assainit la vallée de Vic, rançonnée par des brigands.


Cathédrale de Palma de Majorque

Bataille de Portopi

Mort de Guillaume-Raymond II de Béarn Vicomte de Béarn et Oloron, Seigneur de Moncade et de Castelviel

Gaston VII de Béarn Vicomte de Béarn d'Oloron

Gaston VII de Béarn Seigneur de Moncade et de Castelviel

Jacques Ier d'Aragon Roi de Majorque

Construction de la cathédrale de Palma de Majorque

Jacques Ier d'Aragon gagne son surnom de conquérant par les expéditions qu'il mène dans le cadre de la Reconquista.

Guillaume-Raymond II de Béarn se consacre à la préparation de l'invasion des Baléares.

De retour en Catalogne, Guillaume-Raymond II de Béarn soutient une position agressive au conseil qui se tient à Salou, pour planifier l'invasion.

En septembre 1229, la flotte partit vers Majorque, Guillaume-Raymond II de Béarn commandant le premier vaisseau.

Une fois les troupes débarquées, elles entament la bataille de Portopi.

Guillaume-Raymond II de Béarn meurt à Majorque le 12 septembre 1229 ainsi que 8 chevaliers de son lignage, dont son neveu Raymond.

Il est inhumé dans l'église du couvent de Santa-Cruz ou Sainte-Croix-Volvestre.

Gaston VII de Béarn devient Vicomte de Béarn et d'Oloron.

Il devient aussi Seigneur de Moncade et de Castelviel sous le nom de Gaston VII de Moncade.

Nuno Sanche de Roussillon semble rentrer en grâce lorsqu'il participe à cette expédition.

Il reçoit de nombreuses terres.

Jacques Ier d'Aragon reprend les Iles Baléares et Majorque aux musulmans et devient Roi de ce royaume.

Jacques Ier d'Aragon décide de faire démolir l'ancienne grande mosquée de Madina Mayurqa pour édifier en lieu et place une grande cathédrale dédiée à la Vierge Marie.

La construction commence en 1229.

La cathédrale de Palma de Majorque, localement appelée La Seu, est long de 121 m, large de 55, il couvre 6.655 m2. Sa hauteur sous voûte est de 44 m. Elle est située au centre de Palma, au dessus des fortifications médiévales, dominant le rivage de la Méditerranée.

Le style est gothique dit levantin, avec un toit presque plat, qui se distingue du modèle français classique. Il n'y a pas de transept ni de déambulatoire ; la partie orientale comprend une abside et deux absidioles de forme rectangulaire. Les deux bas-côtés, sur lesquels s'ouvrent des chapelles latérales, sont de hauteur inférieure à la nef principale.



Mariage de Pierre II de Savoie avec Agnès de Faucigny

Pierre II de Savoie épouse en 1234 Agnès de Faucigny (1215-1268), Comtesse de Faucigny, fille d'Aimon II de Faucigny et de Béatrice de Bourgogne. Leur enfant est :



Mariage de Gaston VII de Béarn avec Mathe de Matha

Gaston VII de Béarn épouse en 1240 ou entre 1245 et 1250 Mathe de Matha (morte entre 1270 et 1273), fille de Boson de Matha et de Pétronille de Bigorre. Leurs enfants sont :



Orthez Capitale du Béarn

La partie occidentale du Béarn est située à la frontière de la Guyenne qui est passée sous souveraineté anglaise.

Henri III Plantagenêt prétend faire valoir sa suzeraineté sur le Béarn.

Les seigneurs du Béarn étant traditionnellement alliés des rois de France, Gaston VII de Béarn juge qu'il devient plus que nécessaire de fortifier encore plus son territoire béarnais.

Vers 1242, Gaston VII fait édifier à Orthez, à l'époque Ortès, un pont fortifié, une tour de guet qui domine la ville sur l'axe nord-sud et un imposant château dont il va faire sa résidence privilégiée.

Orthez devient la nouvelle capitale du pays béarnais.

Retranché derrière les murailles de son château, il peut lancer au roi d'Angleterre ces fières paroles devenues la devise d'Orthez : "Toquoy si gaouses".

En très peu de temps, la région voit s'élever de nombreuses forteresses et bastides : Bellocq, Sauveterre-de-Béarn….



Vassalité de Gaston VII de Béarn envers Henri III Plantagenêt

Après avoir reconnu sa vassalité envers Henri III Plantagenêt, Gaston VII de Béarn entre en conflit ouvert avec le souverain anglais.

Mis en grande difficulté, il court se réfugier précipitamment outre-Pyrénées chez Alphonse X le Sage.

Il revient peu après au pays en renouvelant sa promesse à Henri III Plantagenêt.



Naissance de Marguerite de Moncade

Marguerite de Moncade naît en 1245, fille de Gaston VII de Béarn et de Mathe de Matha.



Pillage de Dax

Dax est pillée par Gaston VII de Béarn en 1245.



Naissance de Mathe de Béarn

Marthe ou Mathe de Béarn naît en 1250, fille de Gaston VII de Béarn et de Mathe de Matha.



Mariage de Roger-Bernard III de Foix avec Marguerite de Moncade

Roger-Bernard III de Foix épouse en octobre 1252 ou en 1267 Marguerite de Moncade, Vicomtesse de Béarn et Comtesse titulaire de Bigorre, fille de Gaston VII de Béarn et de Mathe de Matha. Leurs enfants sont :



Mort d'Alix de Montfort

Eschivat IV de Chabanais Comte de Bigorre

Mariage d'Eschivat IV de Chabanais avec Mascarose II d'Armagnac

Mascarose II d'Armagnac Comtesse d'Armagnac et de Fézensac

Eschivat IV de Chabanais Comte d'Armagnac et de Fézensac

Alix de Montfort meurt en 1255.

Eschivat IV de Chabanais devient Comte de Bigorre en 1255.

Eschivat IV de Chabanais épouse en 1255 Mascarose II d'Armagnac, fille d'Arnaud-Odon de Lomagne et de Mascarose Ier d'Armagnac.

Arnaud-Odon de Lomagne transmet à Mascarose II d'Armagnac, sa fille, les comtés d'Armagnac et de Fézensac toujours revendiqués par Géraud VI d'Armagnac.

Eschivat IV de Chabanais devient Comte d'Armagnac et de Fézensac.

Eschivat IV de Chabanais a succède à sa mère sans rencontrer de contestation, mais il commit l'erreur de vouloir conserver des terres que Mathe de Matha de posséde en Bigorre.

Gaston VII de Béarn envahit alors le comté de Bigorre.

Eschivat IV de Chabanais doit, pour se défendre, demander l'assistance du prince Édouard Ier d'Angleterre et rechercher l'alliance du comte Roger IV de Foix.



Simon V de Montfort gérant de la Bigorre

En 1258, la guerre reprend dans la région et Eschivat IV de Chabanais accepte de remettre provisoirement le comté de Bigorre à Simon V de Montfort, le temps de mettre fin au conflit.

Ce faisant, il commet la même erreur qu'Alix de Montfort car Simon V de Montfort refuse ensuite de restituer le comté.

Peu après, Simon V de Montfort se révolte contre le roi Henri III Plantagenêt, et Eschivat IV de Chabanais, aidé de Gaston VII de Béarn, peut reconquérir la Bigorre.



Mariage de Géraud VI d'Armagnac avec Mathe de Béarn

Géraud VI d'Armagnac épouse en 1260 Mathe de Béarn, fille de Gaston VII de Béarn et de Mathe de Matha. Leurs enfants sont :



Conflit entre Gaston VII de Béarn et Édouard Ier d'Angleterre

Gaston VII de Béarn entre en conflit avec Édouard Ier d'Angleterre qui l'emprisonne. Il est libéré contre la promesse de rester tranquille.



Mariage de Gaston VII de Béarn avec Béatrice de Faucigny

Béatrice de Faucigny est veuve de Guigues VII du Viennois.

Gaston VII de Béarn est veuf de Mathe de Matha.

Gaston VII de Béarn épouse le 2 avril 1273 Béatrice de Faucigny.



Nouveau conflit entre Gaston VII de Béarn et Édouard Ier d'Angleterre

Gaston VII de Béarn refait scandale en 1276. Excédé, Édouard Ier d'Angleterre l'oblige alors à venir à Londres s'expliquer. On l'emprisonne à Winchester. Les anglais annexent le Béarn.

Libéré après 4 mois de geôle, Gaston VII de Béarn s'avoue vaincu et jure au roi d'Angleterre de se comporter désormais en vassal fidèle.



Mort de Gaston VII de Béarn Vicomte de Béarn, Seigneur d'Oloron, Comte de Moncade

Roger-Bernard III de Foix Vicomte de Béarn

Confiscation des châteaux de Lordat et de Montréal

Gaston VII de Béarn meurt le 26 avril 1290.

Très souvent allié des Français, Gaston VII de Béarn guerroie contre les Anglais, détenteurs du duché de Guyenne.

Dans son testament du 21 avril 1290, il lègue toutes ses possessions à sa fille aînée Constance de Moncade, Comtesse de Bigorre et de Marsan, mais cette dernière, sans postérité, teste en faveur de sa sœur Marguerite de Moncade, mariée à Roger-Bernard III de Foix.

Roger-Bernard III de Foix prend possession de la vicomté par la force et devient Vicomte de Béarn en 1290.

Malgré la plainte de l'évêque de Lescar, Philippe IV Le Bel laisse faire, car il a besoin du soutien du comte de Foix contre les Anglais.

Philippe IV Le Bel se contente de confisquer les châteaux de Lordat et de Montréal et invite Roger-Bernard III de Foix à combattre pendant 2 ans en Terre Sainte.



Lutte entre les maisons de Foix-Béarn et d'Armagnac

Bernard VI d'Armagnac, Comte d'Armagnac, fils de Géraud VI d'Armagnac et de Mathe de Béarn, la sœur cadette de Marguerite de Moncade, lui conteste la possession du Béarn.

Bernard VI d'Armagnac soutient que le testament de Gaston VII de Béarn, son grand-père, est faux.

Un arrêt de 1293 ordonne un duel entre les deux prétendants, mais est empêché par Philippe IV Le Bel.

Ce conflit dégénère en une guerre larvée entre les maisons d'Armagnac et de Foix-Béarn, qui se déroulera durant la quasi totalité du XIVe siècle.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !