Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



47 événements affichés, le premier en 542 - le dernier en 1890



Mariage de Babon d'Austrasie

Babon d'Austrasie épouse X de Burgondie, fille d'Armembert ou Arembert des Burgondes (née vers 495 ou 500). Leurs enfants sont :



Naissance de Garnier Ier de Trèves

Garnier Ier de Trèves naît vers 550.



Garnier Ambassadeur à Byzance

Garnier est Ambassadeur à Byzance vers 570.



Mariage de Garnier Ier de Trèves avec Ermengarde d'Austrasie

Garnier Ier de Trèves épouse Ermengarde d'Austrasie. Leurs enfants sont :



Garnier Ier de Trèves Maire du Palais de Bourgogne

Garnier Ier de Trèves devient Maire du Palais de Bourgogne en 598.



Mort de Garnier Ier de Trèves

Garnier Ier de Trèves meurt vers 599.



Mariage de Garnier III Warnachaire avec Ermengarde d'Austrasie

Garnier III Warnachaire, fils de Garnier II de Lyon, épouse Ermengarde d'Austrasie. Leurs enfants sont :



Garnier maire du palais de Bourgogne

Garnier devient Maire du palais de Bourgogne en 612.


La France en 613 Pépin Ier de Landen Mort de Brunehaut Clotaire II Clotaire II

Mort de Thierry II de Francie

Corbon Roi d'Austrasie

Sigebert II Roi de Bourgogne

Mort de Brunehaut, de Sigebert II, de Corbon

Clotaire II Roi des Francs

Réunification de l'empire franc

Gundeland Maire du palais de Neustrie

En 613, maître de la Bourgogne, de l'Austrasie et d'une partie de la Neustrie, Thierry II de Francie s'attaque à son cousin Clotaire II, fils de Frédégonde d'Ardennes, mais il meurt de dysenterie à Metz, laissant 4 fils.

Brunehaut quitte Metz avec ses quatre arrière-petits-fils, nés des concubines de Thierri II, pour Worms.

Corbon devient Roi d'Austrasie pendant une courte période en 613.

Sigebert II devient Roi de Bourgogne.

En 613, les seigneurs austrasiens : le maire du Palais Warnachaire, soutenu par Pépin Ier de Landen et Arnould de Metz, qui redoutent la tyrannie de Brunehaut, finissent par s'allier avec Clotaire II.

Clotaire II qui s'avance en Champagne au-devant de l'armée que Brunehaut veut lui opposer. Clotaire II séduit les chefs par ses promesses.

Brunehaut se réfugie en Bourgogne, Clotaire II la poursuit. Garnier (612-627), Maire du palais de Bourgogne, la livre à Clotaire II.

Clotaire II fait prisonnière Brunehaut à Orbes près du Jura. Il se saisit également des fils de Thierry II de Francie.

L'accusant de multiples régicides, Clotaire II fait torturer Brunehaut, à 70 ans, durant 3 jours à Renève en Côte d'Or.

Puis il la fait défiler assise sur un chameau à travers le camp de l'armée, enfin on l'attache par les cheveux, par un pied et par un bras à la queue d'un cheval indompté.

Son corps est traîné parmi les buissons et les épines et mis en pièce.

On recueille les débris et on les met au feu.

Ses restes sont enterrés à Autun au monastère de Saint-Martin.

Clotaire II tue ses neveux, Sigebert II, Corbon, fils de Thierry II de Francie, pour ne pas partager son royaume.

Clotaire II réunit alors sous sa main la totalité de l'empire franc.

En réalité, le pouvoir de Clotaire II y est fort diminué, et les royaumes d'Austrasie et de Bourgogne sont livrés à l'autorité des grands :

Clotaire II prend conscience qu'il est tributaire de l'aristocratie. Elle l'a fait roi, elle peut le défaire.

Gundoland ou Gundeland succède à Landric et devient Maire du palais de Neustrie en 613.

Ils sont tous deux oncles de Saint-Aldegunda.



Cession de d'Aost et de Suze aux Lombards

Sur les conseils de Garnier, Maire du palais de Bourgogne, Clotaire II vend aux Lombards les villes d'Aost et de Suze pour 35 000 sous d'or : traité honteux, qui ferma pour longtemps aux Français l'entrée de l'Italie.



Garnier confirmé Maire du palais de Bourgogne

En 617, à Bonneuil sur Marne, les grands de Bourgogne obtiennent quelques avantages, et Garnier, maire du palais de Bourgogne est confirmé dans ses fonctions.



Mort de Garnier III Warnachaire Duc de Bourgogne

Garnier III Warnachaire meurt en 626.



Mort de Garnier maire du palais de Bourgogne

Godin Maire du palais de Bourgogne

Mort de Godin

Suppression de ce titre

Garnier meurt en 627. Godin, le fils de Garnier lui succède comme Maire du palais de Bourgogne. Mais non content de cela, il ose épouser sa belle-mère. Clotaire II profite de ce scandale pour l'éliminer en le faisant assassiner, et ainsi supprimer la fonction.



Mariage de Caribert II de Laon avec Bertrade de Cologne

Caribert II de Laon épouse en 715 Bertrade de Cologne de Pruem, fille d'Hugobert d'Austrasie et d'Irmina d'Oeren. Leurs enfants sont :



Naissance de Garnier de Reims

Garnier de Reims naît vers 716, fils de Caribert II de Laon et de Bertrade de Cologne.



Mariage de Garnier de Reims avec Rolande de Francie

Garnier de Reims épouse en 735 Rolande de Francie, fille d'Hugobert d'Austrasie et d'Irmina d'Oeren. Leur enfant est :



Mort de Garnier de Reims

Garnier de Reims meurt en 736.



Mariage de Lambert Ier de Nantes avec Theutberge

Lambert Ier de Nantes épouse en 795 Theutberge. Leurs enfants sont :



Mariage de Théobald d'Arles avec Berthe de Lorraine

Théobald d'Arles, cousin de Boson V de Provence, épouse en 879 Berthe de Lorraine, fille illégitime de Lothaire II de Lotharingie et de Waldrade de Wormsgau. Leurs enfants sont :



Naissance de Garnier de Sens

Warnarius ou Garnier de Sens ou de Troyes ou de Savoie naît en 885.



Mariage de Foulques Ier d'Anjou avec Roscille de Loches

Foulques Ier d'Anjou épouse en 887 Roscille de Loches, Dame de Loches, de la Haye et de Villandry, fille de Garnier de Loches et de Tascanda, petite-fille d'Alalande.

Leurs enfants sont :

Roscille apporte notamment Loches en dot au Comté d'Anjou.



Naissance de Garnier en Speyergau

Werner ou Garnier en Speyergau naît en 890.

Il est Comte de Franconie en Speyergau, de Wormsgau et deNahengau.



Vacance du siège de Troyes

En 895, le conflit oppose Richard le Justicier et Manassès Ier de Chalon-sur-Saône contre l'archevêque Gautier de Sens sur la vacance du siège de Troyes. Richard le Justicier et Manassès Ier de Chalon-sur-Saône triomphent. Thibaud et Gautier sont remplacés par des ecclésiastiques favorables à leur cause.

Richard le Justicier installe des fidèles :



Mariage de Garnier de Sens avec Theutberge d'Arles

Garnier de Sens épouse en 908 Theutberge d'Arles, fille de Théobald d'Arles et de Berthe de Lorraine. Leurs enfants sont :



Naissance de Theuberge de Sens

Teutberga ou Thiberge ou Theuberge de Sens ou de Troyes ou de Savoie naît en 909, fille de Garnier de Sens et de Theutberge d'Arles.



Mariage de Pons de Mévouillon avec Blismodis

Pons de Mévouillon épouse Blismodis. Leurs enfants sont :



Mariage de Conrad Ier de Germanie avec Cunégonde de Souabe

Révolte des ducs de Bavière, de Saxe et de Souabe contre Conrad Ier de Germanie

En 913, Erchanger Ier de Souabe et Conrad Ier de Germanie sont en désaccord. Mais Erchanger Ier de Souabe marie sa sœur au roi.

Cunégonde de Souabe est veuve de Léopold de Bavière

Conrad Ier de Germanie épouse en 913 Cunégonde de Souabe. Leur enfant est :

Avec ce mariage diplomatique Erchanger Ier de Souabe devient le représentant de Conrad Ier de Germanie en Souabe.

Suite à cela, l'alliance avec l'évêque Salomon III de Constance est rompue et ce dernier s'oppose à son ascension.

Arnulf Ier de Bavière, Henri Ier l'Oiseleur, et Erchanger Ier de Souabe se révoltent et se rendent indépendants, malgré le mariage de Conrad. Conduits par Régnier Ier de Hainaut, ils se rallient à Charles III le Simple, Roi de France.

Conrad Ier de Germanie tente d'assurer son autorité avec l'appui des évêques.



Naissance de Fromont Ier de Sens

Fromont Ier de Sens naît en 914, fils de Garnier de Sens et de Theutberge d'Arles.



Naissance de Berthe de Sens

Berthe de Sens naît en 915, fille de Garnier de Sens, Comte de Sens et de Troyes, et de Theutberge d'Arles.



Invasion des Normands de la Loire en Bourgogne

Bataille de Chalmont

Mort de Garnier de Sens Vicomte de Sens et Comte de Troyes

À l'automne 924, les Normands de la Loire pénètrent dans la Bourgogne du nord-ouest et pillent tout sur leur passage. Raoul Ier de France occupé sur la frontière Lorraine, ce sont les comtes Manassès II de Langres et Garnier de Sens qui leurs barrent la route.

Raoul Ier de France et Hugues le Grand arrivent en renfort, mais les Vikings réussissent à se sauver.

Le 6 décembre 924 à Chalmont, entre Milly-la-Forêt et Barbizon, Raoul Ier de France inflige une sévère défaite à Ragenold, le chef Viking qui s'était aventuré jusqu'en Bourgogne.

Garnier de Sens meurt au combat.



Mariage de Garnier en Speyergau avec Cunigunde de Franconie

Garnier en Speyergau épouse en 925 Cunigunde de Franconie, fille de Conrad Ier le Jeune et de Cunégonde de Souabe. Leur enfant est :



Mort de Garnier en Speyergau

Garnier en Speyergau meurt en 925.



Naissance de Conrad Ier le Rouge

Conrad dit le Rouge ou le Roux et le Sage, naît en 925, fils de de Garnier en Speyergau et de Cunigunde de Franconie. Il est Comte de Franconie en Speyergau, Wormsgau et Nahegau.



Mariage de Létald II de Mâcon avec Berthe de Sens

Létald II de Mâcon épouse en 935 Berthe de Sens, fille de Garnier de Sens, Comte de Sens et de Troyes et de Theutberge d'Arles.



Boson de Sens Comte de Dijon

En 935, Boson, fils de Garnier de Sens, devient comte de Dijon.



Mort de Richer de Mons

Renaud Comte de Hainaut et de Mons

Garnier Comte de Valenciennes

Bataille à Péronne

Mort de Renaud Comte de Hainaut et de Mons

Mort de Garnier Comte de Valenciennes

Régnier IV de Mons Comte effectif de Hainaut

Richer de Mons meurt en 973.

Othon Ier Le Grand donne :

En 973, Albert Ier de Namur se joint à Lambert Ier de Louvain et Régnier IV de Mons, les fils de Régnier III de Hainaut, qui cherchent à reconquérir leur héritage.

Ils attaquent Renaud et Garnier et les tuent à Péronne et commence à occuper le Hainaut.

Régnier IV de Mons redevient comte effectif de Hainaut.



Garnier Évêque d'Avignon

Vernerius ou Vernerus ou Garnier, fils de Pons de Mévouillon et de Blismodis, succède à Landry et devient Évêque d'Avignon le 1er avril 976.



Mort de Robert le Danois

Richard d'Évreux Comte d'Évreux

Robert le Danois meurt en 1037.

Il est inhumé dans l'abbaye Saint-Père-en-Vallée, à Chartres.

Robert le Danois transforme son château de Gravenchon en un véritable palais rural au tout début du XIe siècle.

Mécène, il entretient un cénacle littéraire autour de lui.

Dudon de Saint-Quentin et le satiriste Garnier lui dédient en effet quelques œuvres.

Richard d'Évreux devient Comte d'Évreux en 1037.

Raoul de Gacé reçoit le fief de Gacé.



Mariage d'Hilduin Ier de Maillé avec Agnès de la Tour

Hilduin Ier de Maillé épouse en 1045 Agnès de la Tour, fille de Roger Ier de la Tour et d'Adèle de Vendôme.

Leurs enfants sont :



Mariage de Landri Ier de Senlis

Landri Ier de Senlis, fils Foulques de Senlis, épouse Ermengarde.

Leurs enfants sont :

Ermengarde est la tante paternelle de Robert, vidame de Senlis.



Mort de Gui Ier de Senlis Seigneur de Chantilly, d'Ermenonville, de Drancy, de Villepinte et de Bray-sur-Aunette

Gui Ier de Senlis consent à la donation du chevalier Garnier à Saint-Martin-des-Champs en 1099.

Gui Ier de Senlis meurt après 1099.



Mariage de Gautier de Saint-Omer avec Échive de Bures

Gautier de Saint-Omer, Prince de Galilée et Seigneur de Tibérias, épouse en 1130 Échive de Bures. Leurs enfants sont :


Cathédrale de Troyes

Construction de la cathédrale de Troyes

Vers 1200, Garnier de Traînel, évêque de Troyes, ordonne l'édification d'une nouvelle cathédrale de style gothique. La construction s'étale de 1208 à 1212.



Mariage de Jean Ier Goyon avec Marie Marguerite de Maulny

Jean Ier Goyon épouse le 18 avril 1421 Marie Marguerite de Maulny, Dame de Thorigny-sur-Vire, fille d'Olivier de Maulny, Baron de Thorigny, et de Catherine de Thieuville, Dame deVains, de Chatoire, de Saint-Pierre-Langer, de Mesnil-Hué et de Mesnil-Garnier. Leurs enfants sont :



Naissance de Gaston de France

Jean-Baptiste-Gaston ou Gaston de France naît à Fontainebleau le 24 ou le 25 avril 1608, fils d'Henri IV de France et de Marie de Médicis. Il est aussi nommé Monsieur car frère cadet du roi Louis XIII.

L'évènement est fêté par une série de spectacles donnés en l'honneur de Marie de Médicis. On y joue notamment une partie de la tragédie Bradamante de Robert Garnier.


Château de Montgeoffroy

Reconstruction du Château de Montgeoffroy

En 1772, Louis Georges Érasme de Contades décide de faire rebâtir le château de Montgeoffroy en vue d'y prendre sa retraite.

Il posséde en outre en Anjou des maisons aux lieux-dits Raguin, Montrevault, La Roche-Thibault.

Il fait appel à l'architecte parisien Jean-Benoît-Vincent Barré, qui doit s'associer avec un architecte local, Simier.

Les travaux durent 3 ou 4 ans.

Louis Georges Érasme de Contades est éloigné de l'Anjou par ses fonctions à Versailles et à Strasbourg.

Il y séjourne à Montgeoffroy quelques semaines en été.

Les travaux sont principalement dirigés par :

Georges Gaspard François Auguste Jean-Baptiste de Contades s'installe à Montgeoffroy à partir de 1772.

L'ancien château est rasé, mais Jean-Benoît-Vincent Barré respecte son plan "en U" et conserve 2 tours et les douves, ainsi que la chapelle, datant de 1543.

le château de Montgeoffroy compte 6 pièces d'apparat et 20 appartements.

La façade sur le jardin est orientée Nord-Est.

2 salons se situent dans l'axe principal entre cour et parc.

La salle à manger est de forme ovale.

Le grand escalier est reporté dans l'angle opposé.

Louis Georges Érasme de Contades décide d'établir son appartement au Sud du côté de l'entrée, afin de se trouver à proximité de l'office et du buffet, qu'il souhaite garder à l'œil.

Il fait décorer les dessus-de-portes de portraits de jolies servantes.

Hélène Moreau de Séchelles et Marie-Marguerite Magon de La Lande sont logées à l'angle du parterre et des basses-cours.

Le domaine a traversé la Révolution française et la guerre de Vendée en conservant ses communs, des bâtiments agricoles, sa chapelle et les fabriques du parc et, chose plus rare voire exceptionnelle, ses archives et son mobilier, dont de très nombreux sièges, certains par Gourdin, et des commodes et petites tables par Garnier, Durand et Roussel, étudiés par Pierre Verlet.



Travaux dans l'hôtel de Mercy-Argenteau

En 1890, une vaste salle des fêtes, dite salle à manger, est créée dans l'hôtel de Mercy-Argenteau au-dessus de la cour.

Elle est attribuée à Charles Garnier dans la mesure où les plans du permis de construire sont signés de l'architecte Fernoux.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !