Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



30 événements affichés, le premier en 365 - le dernier en 756



Mariage de Valentinien Ier avec Justina Flavia Augusta

Selon Socrate le Scolastique, Marina Severa loue imprudemment la beauté de son amie Justina Flavia Augusta, auprès de Valentinien Ier.

Tombé sous le charme, Valentinien Ier fait passer une loi autorisant un homme à épouser 2 femmes.

Cette loi est discutée par les historiens bien que Timothy Barnes considère que cette loi ne concerne que certains Romains et non pas toute la population civile.

Jean Malalas, le Chronicon Paschale et Jean de Nikiou indiquent plutôt que Marina Severa a été bannie après avoir été impliquée dans une transaction illégale.

Barnes considère que cette histoire n'est qu'une manière de justifier le divorce de Valentinien Ier, sans blâmer l'empereur.

Justina Flavia Augusta est veuve de l'usurpateur Magnence.

Valentinien Ier épouse Justina Flavia Augusta. Leurs enfants sont :



Naissance de Galla Placidia

Galla Placidia ou Placidie naît en 390, fille de Théodose Ier le Grand et la demi-sœur des empereurs Arcadius et Honorius.



Déposition de Priscus Attalus

Mise à sac de Rome

Enlèvement de Galla Placidia par Alaric Ier de Wisigothie

Mort d'Alaric Ier de Wisigothie Roi Wisigoth

Athaulf de Wisigothie Roi Wisigoth

Jean prend part à des négociations entre Alaric Ier de Wisigothie et l'empereur Honorius.

À l'été 410, Alaric Ier de Wisigothie chasse Priscus Attale et tente d'ouvrir de nouveau des négociations avec Honorius.

Devant leur échec, il fait une troisième fois le siège de Rome.

En voyant les hautes murailles de la ville quasiment imprenable, il dit : " …plus l'herbe est drue, plus elle est facile à faucher… ".

Le 24 août 410, des alliés des Wisigoths ouvrent les portes de la ville, et les troupes occupent la ville pendant 3 jours.

Bien que les Wisigoths pillent Rome, les habitants sont bien traités, et seuls quelques bâtiments sont livrés aux flammes.

En 800 ans, c'était la première fois que la ville est capturée par des ennemis étrangers.

Galla Placidia est enlevée par Alaric Ier de Wisigothie lors de la prise de Rome.

Alaric Ier de Wisigothie continue vers le sud et ravage l'Italie méridionale.

Les Wisigoths tente d'envahir l'Afrique romaine en passant par la Sicile mais leurs navires sont détruits par une tempête.

Les Wisigoths marchent alors vers le Nord de l'Italie.

Alaric Ier de Wisigothie meurt à Cosentia ou Cosenza en Lucanie en Italie à fin 410 d'une fièvre.

Selon une légende citée déjà vers 550 par Jordanes, il serait enterré sous le lit de la rivière Busento, qui coule à Cosenza en Calabre.

La rivière est détournée, la tombe creusée, son corps est inhumé avec un important trésor, puis la rivière recouvre son cours.

Les esclaves ayant creusé la tombe sont mis à mort pour garder le secret.

De la naît la légende du Trésor d'Alaric.

Athaulf de Wisigothie est marié à Wallia, la soeur d'Alaric, dont il a eu plusieurs enfants.

Athaulf de Wisigothie est élu roi des Wisigoths en 410. Il appartient à la famille des Balthes.

Athaulf de Wisigothie préfère devenir l'allié des Romains car il est épris de Galla Placidia, fille de Théodose.



Mariage d'Athaulf de Wisigothie avec Galla Placidia

Athaulf de Wisigothie répudie Wallia, la soeur d'Alaric.

Peut-être pour s'imposer à Honorius comme son gendre, Athaulf de Wisigothie épouse une première fois Galla Placidia à Forli en Émilie, selon le rite germanique.



Wisigoths en Gaule

Pour renforcer son incertaine position d'usurpateur, Jovien recherche en 412 l'alliance des dizaines de milliers de Wisigoths d'Athaulf de Wisigothie en leur permettant de franchir au printemps le col du mont Genèvre, libérant ainsi l'Italie, mais autorisant en échange l'invasion de la Gaule par ces Barbares.

Galla Placidia suit Athaulf de Wisigothie quand les Wisigoths entrent en Gaule.



Mariage de Athaulf de Wisigothie avec Galla Placidia

Athaulf de Wisigothie épouse à nouveau le 1er janvier 414 Galla Placidia selon le rite romain dans la ville de Narbonne. Leur enfant est :

Athaulf de Wisigothie se fixe à Saint Gilles où il fit construire un palais magnifique longtemps appelé le Palais des Goths.



Naissance de Clotilde de Wisigothie

Clotilde de Wisigothie naît en 414, fille d'Athaulf de Wisigothie et de Galla Placidia.



Naissance de Théodose

À Barcelone en 415, Galla Placidia met au monde un fils qui porte le nom de son grand-père maternel, Théodose.

Théodose mourra quelque mois plus tard très probablement assassiné à l'instigation de la faction wisigothique hostile à Athaulf de Wisigothie.

En effet, Athaulf de Wisigothie souhaite restaurer l'Empire romain grâce à la force gothique et faire élire Théodose, empereur d'Occident.

Cela ne plait pas à une partie de la noblesse.

Le chagrin de ses parents est immense et le corps est placé dans un cercueil d'argent et déposé dans une chapelle aux portes de la ville.

Le roi, dès lors, se désintéresse des destinées de son peuple, qui se révolte et lui suscite un farouche opposant, Vernulf.



Mort d'Athaulf de Wisigothie Roi des Wisigoths

Sigéric Roi Wisigoth

Assassinat des enfants d'Athaulf de Wisigothie

Mort de Sigéric Roi Wisigoth

Wallia Roi Wisigoth

Athaulf de Wisigothie meurt en Espagne en septembre 415, assassiné par Obi, un serviteur, sans doute guidé par le parti hostile à ce roi trop romanisé par son épouse.

Sigéric, frère du général Sarus, est élu roi Wisigoths en septembre 415, porté au pouvoir par la faction hostile à la politique du roi Athaulf de Wisigothie.

Brutal et violemment anti-romain, Sigéric élimine les 6 enfants d'Athaulf de Wisigothie né d'un premier mariage.

Sigéric impose à Galla Placidia, la veuve d'Athaulf de Wisigothie, de marcher sur 12 milles devant son cheval.

Après une semaine de règne, Sigéric est assassiné par Vallia, un proche d'Athaulf de Wisigothie, au nom de la faide germanique (vendetta).

Wallia ou Valia ou Vallia, fils de Modaharius, un noble wisigoth de haut lignage peut-être lié à la famille sacrée des Balthes, succède à Sigéric et devient Roi Wisigoths en 415.



Retour de Galla Placidia en Italie

Constance récupère Galla Placidia sur laquelle il est probable qu'il a déjà des visées, l'empereur Honorius n'ayant pas d'héritier.

Constance fournit en échange 600 000 boisseaux de blé et promet aux Wisigoths une installation future en Aquitaine à charge pour eux de combattre les barbares déjà présents dans la péninsule ibèrique : principalement des Vandales, des Suèves et quelques clans alains.


Galla Placidia et ses enfants

Mariage de Constance III avec Galla Placidia

Constance III épouse en 417 Galla Placidia, sœur d'Honorius et veuve d'Athaulf de Wisigothie. Leurs enfants sont :

Ce mariage semble peu heureux pour Constance III confronté à une Galla Placidia dominatrice et d'une piété intransigeante.



Naissance de Valentinien III

Flavius Placidus Valentinianus dit Valentinien III naît en 419, fils de Constance III et de Galla Placidia, la sœur d'Honorius.



Constance III Empereur romain d'Occident

Galla Placidia fait nommer Constance Auguste en 421 sous le nom de Constance III.

Honorius partage l'Empire romain d'Occident avec Flavius Constantius dit Constance III en 421.



Exile de Galla Placidia à Constantinople

Au printemps 423, Honorius fait exiler Galla Placidia, sa sœur, et ses enfants à Constantinople chez son neveu Théodose II.



Mort d'Honorius Empereur romain d'Occident

Valentinien héritier légitime

Honorius meurt d'hydropisie à Ravenne le 15 août 423 sans aucune descendance.

Valentinien III, âgé de 4 ans, aurait dû lui succéder sans contestation possible.

Il réside avec Galla Placidia. sa mère. à Constantinople, chez son plus grand rival, l'empereur d'Orient Théodose II qui rêve de réunifier l'Empire romain à son propre compte.



Blocus céréalier de l'Italie

Galla Placidia, pousse l'un de ses bons amis, le comte d'Afrique Boniface, à brandir la menace d'un blocus céréalier de l'Italie si les droits du jeune Valentinien ne sont pas reconnus.



Jean Empereur romain d'Occident

Soutien d'Aetius à Jean

Reconnaissance de Valentinien III par Théodose II

En décembre 423, pris entre les foudres guerrières de Castinus, et la famine promise par Boniface, les fonctionnaires impériaux de Ravenne choisissent comme empereur l'un d'entre eux Johannès dit Jean.

Jean avait rempli les fonctions de préfet du prétoire puis était devenu primicerius notariorum ("premier des notaires") c'est-à-dire, "premier secrétaire"de la cour de Ravenne. Il était doté d'un caractère d'une grande douceur.

Cette nomination est aussitôt soutenue par Aetius, un chef d'armée dont l'étoile commence à monter.

Ce soutien pousse Castinus, dangereusement isolé, à embrasser la cause de Jean.

L'autorité de Jean est reconnue en Gaule, en Espagne et en Italie, mais pas en Afrique, où le comte Boniface restait irréductiblement fidèle à Valentinien III et à sa mère Galla.

L'armée, commandée par ce Castinus est loin d'être sûre.

Le peuple, privé de blé, commence à regimber.

Jean tente une démarche diplomatique pour se faire reconnaître par Théodose II.

Sans doute dûment circonvenu par la belle Galla Placidia, Théodose II décide finalement de reconnaître Valentinien III comme unique et légitime empereur romain d'Occident.



Prise d'Aquilée

Jean tente d'organiser la défense de l'Italie contre les forces terrestres arrivant des Balkans. Le jeune général Aspar prend rapidement Aquilée Nord-Est de l'Italie.Galla Placidia s'y s'installe pour gouverner au nom de son fils Valentinien III.



Mort de Jean

Arrivée de l'armée de secours de Jean

En mai 425, sur l'ordre de Galla Placidia, on coupe la main droite de Jean, on le hisse sur un âne pour l'exhiber dans le cirque où il est décapité.

Trois jours après la mort de Jean, Aetius surgit en Italie, accompagné d'une puissante armée de 60 000 Huns. Les conseillers de Valentinien III préférent traiter et achetent la retraite de l'armée de secours de Jean en payant un confortable tribut. Aetius se voit offrit, en guise de dédommagement, le titre de comes ("comte" ou plutôt "compagnon de l'empereur").



Valentinien III Empereur romain d'Occident

Mariage de Valentinien III avec Licinia Eudoxie la Jeune

Aetius Maître des Milices de toute la Gaule

Le 23 octobre 425, Valentinien III est proclamé empereur romain d'Occident à Rome. Cependant Galla Placidia, en femme prudente, préfère s'installer à Ravenne, mieux défendue par une ceinture de marais.

Valentinien III est le fils de Constance III, Empereur d'Occident, et de Galla Placidia.

Valentinien III épouse Licinia Eudoxie la Jeune, fille de Théodose II et d'Athénaïs-Eudocie. Leurs enfants sont :

Galla Placidia est un cas unique dans l'histoire de l'empire romain de femme exerçant le pouvoir, surtout sur une aussi longue durée, 25 ans. Même après la majorité de son fils, même après son mariage avec Eudoxie, la fille de Théodose II, Galla exerce sur les affaires publiques une autorité et une influence incontestable. C'est d'ailleurs un exploit, car elle gouverne dans les pires conditions qui soient. L'étau barbare se resserre sur l'empire, elle ne dispose pas de réelles troupes, son fils est un faible et sa fille Honoria devient rapidement un objet de scandale.

Galla Placidia sait jouer habilement des rivalités entre les trois principaux généraux qui se disputent le pouvoir :

Aetius est trop puissant pour être combattu. Il est alors nommé le plus loin possible, en Gaule Valentinien accorda au général Aetius, le titre de Maître des Milices de toute la Gaule, devenant ainsi le commandant suprême de toutes les armées romaines de la Gaule.



Conquête du Maghreb par les Vandales de Genséric

Félix tente, probablement contre l'avis de Galla Placidia, deux expéditions contre Boniface en Afrique.

En 429, Félix commet alors l'erreur énorme de faire appel aux Vandales de Genséric qui s'emparent de l'actuel Maghreb en quelques mois persécutant les catholiques (eux-mêmes sont ariens).

En 429, les Vandales choisent de quitter la péninsule ibérique pour la seule région de l'Empire encore épargnée à savoir l'Afrique dont la richesse attirait irrésistiblement les barbares. Organisant un départ massif depuis Gibraltar, les Vandales laissent la péninsule ibérique aux Wisigoths et aux Suèves.

Ainsi, si Aetius voit s'éloigner la menace Vandale des Gaules, l'hégémonie établie par les Wisigoths en Espagne et au sud de la Gaule se consolide.



Mort de Félix

Vers 430 Félix est assassiné sur ordre d'Aetius, après avoir lui-même tenté en vain de faire tuer ce dernier. Galla Placidia rappelle en catastrophe Boniface d'Afrique.



Aetius Patrice des Gaules

Fiançailles de Gaudentius avec la seconde fille de Valentinien III

Aetius devient l'homme le plus puissant de l'empire et reçoit le titre honorifique de Patrice des Gaules en 435. Curieusement se met alors en place un étrange duo entre le général vainqueur et Galla Placidia, duo qui va durer 16 ans :

Certes Aetius fiance son fils Gaudentius à la seconde fille de Valentinien III ce qui lui permet de prendre pied dans la famille impériale mais il s'occupe surtout de la Gaule et de ses relations à la fois fructueuses et conflictuelles avec les barbares.



Mort de Germain l'Auxerrois

Galla Placidia accueille Germain l'Auxerrois à Ravenne en 448, venu défendre la cause des Armoricains révoltés contre les auxiliaires barbares d'Aetius.

Il tombe malade.

Elle le veille avec amitié.

Germain l'Auxerrois meurt à Ravenne en Italie le 31 juillet 448. Il sera fait Saint.

Galla Placidia pourvoit à l'embaumement du corps et aux frais du voyage pour son rapatriement. Son corps est ramené à Auxerre selon ses dernières volontés.

Cinq jeunes filles sont choisies pour accompagner sa dépouille.

Pallaye, Magnance, Procaire, Camille et Maxime, éprouvées par leur voyage, mourront avant d'atteindre leur but.

Elle donne nom à plusieurs villages de l'Yonne dont Sainte-Magnance, Sainte-Pallaye et Escolives-Sainte-Camille.

Germain est enterré à l'endroit où il écrivit son premier journal.

S'y élève aujourd'hui l'abbaye qui porte son nom à Auxerre.



Brigandage d'Éphèse

Dans ses dernières missives en 450 adressées à son neveu Théodose II et à Pulchérie, la sœur de ce dernier, Galla Placidia proteste contre l'atteinte faite au pape après le Brigandage d'Éphèse en 449.



Inconduite d'Honoria

Rejet de la demande en mariage d'Attila

Les dernières années de Galla Placidia sont assombries par l'inconduite de sa fille Honoria. En 449 Honoria est exilée à Constantinople et mariée de force à un sénateur.

Au début 450, Honoria écrit secrètement à Attila lui proposant sa main et joignant son anneau impérial à la missive. Immédiatement renvoyée à son frère Honoria ne doit qu'à l'intervention de sa mère de ne pas être exécutée.

Toute la puissance d'Aetius repose sur ses liens d'amitiés, son alliance militaire avec Attila et sa redoutable et terrifiante horde hunnique. Or, Attila, devenu roi, demande en mariage la princesse Honoria, sœur de l'empereur Valentinien III mais la demande est rejetée. Devant l'affront subi, Attila rompt l'alliance avec Rome



Mort de Galla Placidia

Galla Placidia meurt peu après le 27 novembre 450. Elle est inhumée dans le mausolée impérial à Rome.



Prise de Rome par Ricimer

Mort d'Anthemius

Olybrius Empereur romain d'Occident

En 472, Ricimer décide de reprendre le pouvoir. Ricimer demande de l'aide à Chilpéric Ier de Burgondie. Gondebaud de Burgondie, fils aîné de Gondioc, et neveu de Ricimer, part à la tête d'une troupe de Burgondes. La ville est prise.

Pour éviter une nouvelle guerre civile, Saint Épiphane, l'évêque de Pavie, tente de réconcilier les adversaires.

Mais Ricimer fonce sur Rome avec une imposante armée composée de Burgondes et de Suèves. Rome est assiégée, prise, pillée.

Anthemius est tué sur son trône le 11 juillet 472.

Anicius Olybrius dit Olybrius est l'époux de Galla Placidia la Jeune, la plus jeune fille de Valentinien III. Olybrius, sénateur, devient empereur romain d'Occident le 11 juillet 472, soutenu ouvertement par Genséric, le roi des vandales, et par l'Empereur d'Orient Léon Ier.

Ricimer abandonne Rome à l'Empereur et se retire, menaçant, à Milan.



Mort de Teodato Ipato Doge de Venise

Galla Doge de Venise

Teodato Ipato meurt en 755. Galla devient le 5ème Doge de Venise en 755.



Mort de Galla Doge de Venise

Domenico Monegario Doge de Venise

Galla meurt en 756. Domenico Monegario devient le 6ème Doge de Venise en 756.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !