Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



32 événements affichés, le premier en 1104 - le dernier en 1170



Naissance de Galérand IV de Beaumont-le-Roger

Naissance de Robert II de Beaumont-le-Roger

Galéran ou Galérand IV de Beaumont-le-Roger ou de Meulan ou Valéran naît vers 1104, fils de Robert Ier de Beaumont-le-Roger et d'Isabelle de Vermandois.

Robert II de Beaumont-le-Roger, dit le Bossu, son jumeau, naît vers 1104, fils de Robert Ier de Beaumont-le-Roger, 1er Comte de Leicester,et d'Isabelle de Vermandois.



Divorce d'Amaury III de Montfort-l'Amaury et de Richilde de Hainaut

Mariage d'Amaury III de Montfort-l'Amaury avec Agnès II de Garlande

Amaury III de Montfort-l'Amaury et Richilde de Hainaut se séparent pour cause de consanguinité en 1118.

Amaury III de Montfort-l'Amaury épouse en 1118 ou 1120 Agnès II de Garlande (mort vers 1143), fille d'Anseau Ier de Garlande, Seigneur de Rochefort-en-Yvelines, et de Béatrice de Montlhéry. Leurs enfants sont :



Mort de Robert Ier de Beaumont-le-Roger

Galérand IV de Beaumont-le-Roger Seigneur de Beaumont-le-Roger et de Gournay-sur-Marne et Comte de Meulan

Robert II de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger meurt le 5 juin 1118, de chagrin et d'humiliation après l'enlèvement de sa femme. Il est inhumé à Saint-Pierre de Préaux, monastère restauré par son père.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger devient Seigneur de Beaumont-le-Roger et de Gournay-sur-Marne et Comte de Meulan en Vexin français. Il reçoit les châteaux normands de Beaumont, Brionne, Pont-Audemer et Vatteville.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est donc à la fois vassal de Louis VI Le Gros et d'Henri Ier Beauclerc.

Robert II de Beaumont-le-Roger reçoit les possessions anglaises et le titre de comte de Leicester.

Adolescents, les jumeaux Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger sont adoptés par la cour royale d'Angleterre. Attaché à Robert de Beaumont, Henri Ier Beauclerc les élève comme ses propres enfants.

Lettré lui-même, Henri Ier Beauclerc donne à Galérand IV de Beaumont-le-Roger et à Robert II de Beaumont-le-Roger une solide éducation.



Rencontre d'Henri Ier Beauclerc et de Calixte II

Liaison d'Henri Ier Beauclerc avec Isabelle de Beaumont

Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger deviennent rapidement les principaux conseillers d'Henri Ier Beauclerc et l'accompagnent dans diverses missions, d'abord en Normandie, puis à une rencontre avec le pape Calixte II, en 1119.

Henri Ier Beauclerc a une liaison avec Isabelle de Beaumont, leur sœur.

Calixte II est étonné par la maîtrise de la dialectique chez Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger.



Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger armés chevaliers

Henri Ier Beauclerc arme Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger chevaliers en 1120.



Revendication du duché de Normandie par Guillaume Cliton

Incendie de Pont-Audemer

En tant que fils de Robert II Courteheuse, Guillaume Cliton revendique à Henri Ier Beauclerc le duché de Normandie.

En 1123, Galérand IV de Beaumont-le-Roger prend part à la rébellion menée par Amaury III de Montfort-l'Amaury, Comte d'Évreux, pour le compte de Guillaume Cliton.

La participation du comte de Meulan étonne car comme Robert de Beaumont, son père, il a témoigné jusque-là d'une fidélité sans faille pour les rois d'Angleterre.

Orderic Vital, son contemporain, décrit Galérand IV de Beaumont-le-Roger avec les défauts de sa jeunesse : irréfléchi, intrépide, bouillant.

Henri Ier Beauclerc débarque en Normandie et brûle Pont-Audemer.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Hugues IV de Montfort, Hugues de Neufchâtel, Guillaume Louvel, ses 3 beaux-frères et Amaury III de Montfort-l'Amaury s'enferment dans le château de Vatteville, près de la Seine.



Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Hugues IV de Montfort et Hugues de Neufchâtel Prisonniers

Orderic Vital, décrit la cruauté de Galérand IV de Beaumont-le-Roger.

En mars 1124, Galérand IV de Beaumont-le-Roger capture plusieurs paysans coupant du bois frauduleusement dans sa forêt de Brotonne. En punition, il les estropie.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger, ses 3 beaux-frères et Amaury III de Montfort-l'Amaury quittent en mars 1124 le château de Vatteville pour se rendre à Beaumont-le-Roger.

Ranulf de Briquessart, un fidèle d'Henri Ier Beauclerc, Comte de Chester, leur tend une embuscade sur la route, près de Bourgtheroulde, le 25 ou le26 mars 1124.

Guillaume de Grandcourt, fils Henri Ier d'Eu, capture Amaury III de Montfort-l'Amaury lors de l'embuscade.

Finalement, ce chevalier choisit de déserter avec lui plutôt que de le remettre à Henri Ier Beauclerc.

Amaury III de Montfort-l'Amaury et Guillaume Louvel parviennent à s'enfuir.

Amaury III de Montfort-l'Amaury se réfugie en France.

Amaury III de Montfort-l'Amaury fait peu après sa soumission et peut reprendre possession de son comté d'Évreux.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Hugues IV de Montfort et Hugues de Neufchâtel, sont capturés.

Henri Ier Beauclerc condamne Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Hugues IV de Montfort et Hugues de Neufchâtel, à l'emprisonnement.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est dépouillé de ses possessions normandes.



Mariage d'Étienne de Blois avec Mathilde de Boulogne

Étienne de Blois épouse à Westminster à Londres en 1125 Mathilde de Boulogne, fille d'Eustache III, Comte de Boulogne et Lens, et de Marie d' Écosse. Leurs enfants sont :



Libération de Galérand IV de Beaumont-le-Roger

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est détenu 5 ans, d'abord à Rouen puis en Angleterre à Bridgenorth et Wallingford, parfois attaché à des chaînes.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est soudainement libéré et restauré dans la faveur royale en 1129. L'explication est :

Tout le restant de règne du roi, Galérand IV de Beaumont-le-Roger sera régulièrement présent à sa cour et jouira pleinement de sa confiance.



Mort d'Henri Ier Beauclerc Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Roi d'Angleterre

Étienne de Blois Duc de Normandie

Guerre civile nommée L'Anarchie

Construction du château de Devizes

Henri Ier Beauclerc meurt le 1er décembre 1135 à Lyons-la-Forêt (Saint-Denis-en-Lyons) près de Gisors, d'une indigestion de lamproies.

Il est inhumé l'abbaye de Reading dans le Berkshire.

Guillaume II de Warenne, Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger sont présents à son chevet.

Guillaume II de Warenne est l'un des 5 barons qui escortent son corps jusqu'à Rouen pour qu'il soit embaumé.

Henri Ier Beauclerc est connu comme Lion de Justice.

Son règne est connu pour les limitations des pouvoirs de la couronne, ses améliorations dans les rouages du gouvernement, sa réunification des territoires de son père.

Henri Ier Beauclerc est le roi anglais ayant eu le plus grand nombre d'enfants bâtards reconnus, 35 au total.

Dans un premier temps un conseil de régence est établi.

Mathilde l'Emperesse est absente du royaume.

Ses frasques sexuelles et son remariage avec l'angevin, Geoffroy V Plantagenêt, un ennemi des Normands, ne plaident pas en sa faveur.

Bien que les barons aient juré allégeance à Mathilde l'Emperesse comme héritière, elle est écartée du trône.

Thibault IV de Blois fait partie des successeurs possibles.

Étienne de Blois, son frère, Comte de Mortain et de Boulogne, Seigneur de Bellême, agit avec rapidité et détermination.

Il traverse la Manche dès qu'il apprend la nouvelle de la mort du roi et réclame le trône avec le support populaire.

S'il est rejeté à Douvres et à Canterbury; Étienne de Blois est reconnu par les Londoniens.

Thibault IV de Blois se rallie à ce choix et finit par assister son frère.

Henri de Blois, Évêque Winchester, est un acteur capital dans l'obtention du trône anglais pour son frère.

Henri de Blois rallie l'opinion publique à Étienne de Blois et obtient l'approbation :

Guillaume de Pont-de-l'Arche lui livre le château avec le trésor royal.

Étienne de Blois devient Roi d'Angleterre et Duc de Normandie sous le nom d'Étienne Ier d'Angleterre.

Guillaume de Corbeil, archevêque de Canterbury, sacre Étienne de Blois le 22 décembre 1135 à l'abbaye de Westminster à Londres..

Le clergé ne tarde pas à dénoncer la validité du mariage de Mathilde l'Emperesse et de Geoffroy V Plantagenêt.

La lutte entre Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois provoque une longue guerre civile connue comme l'Anarchie.

Robert Ier de Dreux participe à cette guerre civile contre les Anglais.

Étienne de Blois trouve le soutien des grands prélats :

Roger de Salisbury emmène avec lui le trésor royal et le système administratif en 1135.

Étienne de Blois déclare que si Roger de Salisbury exige la moitié du royaume, il doit l'avoir.

Roger de Salisbury fait construire le château le plus splendide de la chrétienté à Devizes dans le Wiltshire.

Roger de Salisbury et ses neveux semblent avoir construit un certain nombre de châteaux hors de leurs propres diocèses.



Mariage de Galérand IV de Beaumont-le-Roger avec Mathilde de Blois

Roger III de Tosny Prisonnier

Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger prennent parti pour Étienne de Blois en échange d'un don important de terres.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger épouse en 1136 Mathilde de Blois âgée seulement de 2 ans, fille d'Étienne de Blois et de Mathilde de Boulogne.

Avec ses terres importantes et ses contacts politiques en Normandie et en Île-de-France, de 1136 à 1139, Galérand IV de Beaumont-le-Roger joue un rôle central en essayant d'obtenir l'allégeance des Normands à Étienne de Blois.

Apparemment, Étienne de Blois confie à Galérand IV de Beaumont-le-Roger la défense du duché de Normandie contre Geoffroy V Plantagenêt, l'époux de Mathilde l'Emperesse.

Il repousse deux offensives de ce dernier et fait prisonnier Roger III de Tosny, partisan des Angevins.



Galérand IV de Beaumont-le-Roger Vicomte d'Évreux et Comte de Worcester

Étienne de Blois fait Galérand IV de Beaumont-le-Roger Vicomte d'Évreux et 1er comte de Worcester en décembre 1138.

La position de Galérand IV de Beaumont-le-Roger à la cour d'Angleterre s'apparente à un statut de favori du roi.



Ralliement de Robert de Gloucester à Mathilde l'Emperesse

Prise de Hereford

Siège de Caen

Mort de Robert II Bertrand de Bricquebec

Dans le Pays de Galles, les seigneurs anglo-normands confrontés à un grand chef de guerre, Owain Gwynedd, perdent leurs terres, y compris Ceredigion, où le château de Cardigan demeure un avant-poste isolé.

La reconquête de ces terres est lente car Étienne de Blois perd le contrôle de places fortes telles que Gloucester et Hereford, traditionnellement utilisées comme bases pour lancer des campagnes contre le Pays de Galles.

À Pâques 1138, Robert de Gloucester, fils illégitime d'Henri Ier Beauclerc, passe au parti de Mathilde l'Emperesse, sa demi-sœur.

Étienne de Blois ordonne la confiscation des biens anglais et gallois de Robert de Gloucester, dont l'importante forteresse de Bristol. Mais cette dernière est défendue par Philippe, fils aîné du comte de Gloucester et ne cède pas. Au contraire les partisans de Mathilde la rallient en masse.

Étienne de Blois hésite à attaquer Gloucester mais s'attaque à Hereford qui se rend.

Robert de Gloucester contrôle alors les châteaux de Caen et Bayeux, ainsi que l'évêché de Bayeux. Il lui apporte le Bessin.

En réaction Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Guillaume d'Ypres, chef de mercenaires assisté d'un renfort de 1000 hommes de Raoul de Péronne entrent en campagne.

Les Angevins se retirent en Anjou.

Les partisans d'Étienne de Blois se portent alors sur Caen mais, ne pouvant prendre la ville, ils ravagent la région.

Dans une bataille sur l'Orne, devant Caen, Robert II Bertrand de Bricquebec meurt en 1138 en défendant Geoffroy V Plantagenêt contre Étienne de Blois.



Thibaut en Angleterre

Thibaut du Bec Archevêque de Cantorbéry

Henri de Blois Légat papal d'Angleterre

Thibaut du Bec voyage en Angleterre pour de surveiller les terres et les biens de l'abbaye du Bec qui s'y trouvent.

Henri de Blois espère bien le poste d'Archevêque de Cantorbéry.

Robert de Beaumont et Galérand IV de Beaumont-le-Roger, utilisent leur influence pour faire élire Thibaut du Bec.

Étienne de Blois choisit Thibaut du Bec.

L'élection par un concile eut lieu le 24 décembre 1138.

Étienne de Blois et Albéric d'Ostie, légat du pape, sont présents, ainsi qu'un petit groupe de barons et d'évêques. Henri de Blois est absent.

La plupart des historiens estiment qu'Étienne de Blois a choisi le jour de l'élection en fonction d'une absence d'Henri de Blois, son frère.

Pour Edmund King, il est très probable que la nomination de Thibaut du Bec à l'archevêché fait partie d'un accord passé en Angleterre avec Albéric d'Ostie.

Thibaut du Bec jure fidélité à Étienne de Blois et le reconnait comme roi d'Angleterre.



Fondation de l'abbaye de Bordesley

Galérand IV de Beaumont-le-Roger fonde l'abbaye cistercienne de Bordesley dans le Worcestershire en 1139.



Arrestation de Roger de Salisbury et de ses neveux

Selon les Gesta Stephani, Galérand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger convainquent Étienne de Blois d'abattre le parti de Roger de Salisbury.

En juin 1139, la cour royale réunie à Oxford ordonne l'arrestation :

et la saisie de leurs châteaux et de leurs charges.

Roger Salisbury et Alexandre de Lincoln sont arrêtés le 24 juin 1139.

Seul Nigel d'Ely parvient à s'échapper avec Mathilde de Ramsey, sa concubine, et son fils Roger le Pauvre pour se réfugier dans la forteresse de Devize.

Nigel d'Ely finit par se rendre.

Les 3 évêques cèdent leurs forteresses au roi.

Ce faisant, Étienne de Blois s'aliène le haut clergé.

Étienne de Blois est considéré comme ayant commis un crime presque impardonnable en contrevenant aux injonctions des Écritures pour avoir usé de violence sur des membres de l'Église.

Selon la plupart des historiens, Thibaut du Bec prend peu de part à la controverse qui suit le conseil. Cependant deux historiens, prétendent que Thibaut du Bec a pris un rôle plus actif dans le conseil.



Débarquement de Mathilde l'Emperesse en Angleterre

Le 30 août 1139, Mathilde l'Emperesse débarque en Angleterre pour venir y contester le trône à Étienne de Blois.

Mathilde l'Emperesse accepte de rencontrer son adversaire au château d'Arundel le 30 septembre ou le 1er octobre. C'est un échec.

Dans la guerre civile qui s'ensuit, Henri de Blois poursuit une politique indépendante grâce à sa position très favorable de légat.

En octobre 1139, les partisans de Mathilde l'Emperesse, provenant surtout de l'ouest de l'Angleterre et de l'Est-anglie, débarquent sur la côte sud près de Wareham.

En octobre 1139, Robert de Gloucester attaque Worcester, détruisant une partie de la ville et emportant un large butin.

Henri de Blois convainc Étienne de Blois, son frère, qu'il est mieux de contenir ses ennemis en un seul endroit du royaume.

Henri de Blois sert de médiateur entre Robert de Gloucester et Étienne de Blois pour obtenir un sauf-conduit à Mathilde l'Emperesse, puis il l'escorte jusqu'à Bristol.

Mathilde l'Emperesse parvient à rejoindre son demi-frère Robert de Gloucester à Bristol.

Le 13 novembre 1139, Galérand IV de Beaumont-le-Roger reprend Worcester faisant de nombreux prisonniers. Il combat avec énergie dans le Worcestershire et le Gloucestershire, là où les combats sont les plus féroces.



Mort de Roger de Salisbury

Philippe d'Harcourt Chancelier d'Angleterre

Roger de Salisbury ne vit pas assez longtemps pour se voir vengé et meurt à Salisbury en décembre 1139.

C'est un grand bureaucrate et un bâtisseur dont le goût est en avance sur son âge.

Ses contemporains ont néanmoins probablement raison lorsqu'ils font de lui le type de l'évêque plongé dans les affaires du monde, ambitieux, avare, affranchi de toute notion de moralité personnelle.

Le fils de Roger de Salisbury meurt peu après.

Alexandre de Lincoln recouvre sa chaire épiscopale mais pas ses forteresses.

Étienne de Blois choisit comme nouveau chancelier Philippe d'Harcourt, un proche de Galérand IV de Beaumont-le-Roger.



Bataille de Lincoln

Étienne de Blois prisonnier

Le 2 février 1141 les partisans de Mathilde l'Emperesse assiègent la ville de Lincoln.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger y commande pour Étienne de Blois.

Le combat est sanglant mais bientôt les partisans du roi passent à l'ennemi, Hugues Bigot, Comte de Norfolk, en premier.

Seule une poignée d'hommes restent à ses côté.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger réussit à s'enfuir.

Étienne de Blois est vaincu et capturé.

Il se retrouve en captivité à Bristol.

Quelques jours plus tard, c'est au tour d'Alain III de Penthièvre d'être fait prisonnier par Ranulf de Gernon, le comte de Chester.

Réginald de Dunstanville reprend le contrôle du comté de Cornouailles.

Il a alors le contrôle des châteaux royaux et des shérifs.

Pour l'historien britannique J.C. Holt, Jean Ier d'Eu perd les honneurs de Tickhill et Blyth (Yorkshire du Sud) après sa capture par Ranulf de Gernon, le comte de Chester à cette bataille.

Mais pour l'historien David Crouch, cette interprétation est erronée étant fondée sur un document dont la date a été mal évaluée.

Pour Crouch, le comte de Chester n'est jamais en possession de ces honneurs (tout au plus d'une partie), et il ne mentionne pas Jean Ier d'Eu à cette bataille de Lincoln, le supposant mineur.



Galérand IV de Beaumont-le-Roger En Normandie

Après plusieurs mois de résistance, Galérand IV de Beaumont-le-Roger, à la suite de nombreux officiers de la cour et de barons anglais, abandonne la cause d'Étienne de Blois pour embrasser la cause de Mathilde l'Emperesse.

Un revirement d'autant plus urgent qu'en Normandie, l'avance des Angevins menace ses terres. Galérand IV de Beaumont-le-Roger part pour le duché Normandie, et ne remettra plus les pieds en Angleterre.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est accueilli par son nouveau seigneur, Geoffroy V Plantagenêt qui, pour prix de sa soumission, lui remet le château de Montfort-sur-Risle, une nouvelle forteresse dans la vallée de la Risle.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger est bien accueilli car il est un guerrier et un leader reconnu, d'une lignée prestigieuse et riche.



Mariage de Galérand IV de Beaumont-le-Roger avec Agnès de Montfort

Galérand IV de Beaumont-le-Roger épouse en 1140 ou en 1141 Agnès de Montfort, Dame de Gournay et Rochefort, fille d'Amaury III de Montfort-l'Amaury et d'Agnès II de Garlande, Comtesse de Rochefort. Leurs enfants sont :



Naissance de Robert II de Meulan

Robert II de Meulan naît vers 1142, fils de Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Comte de Meulan et de Worcester, et d'Agnès de Montfort.



Pèlerinage de Galérand IV de Beaumont-le-Roger à Saint-Jacques de Compostelle

Galérand IV de Beaumont-le-Roger part en pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle de 1144 à 1145.



Prise de Rouen

Geoffroy V Plantagenêt Duc de Normandie

Siège du château d'Arques-la-Bataille

Cession du Vexin normand au Roi de France

Geoffroy V Plantagenêt, aidé par Galérand IV de Beaumont-le-Roger, prend Rouen, la capitale ducale le 19 janvier 1144.

Le lendemain, il est intronisé Duc de Normandie dans la cathédrale, reconnu par tous les Seigneurs Normands.

Geoffroy IV Plantagenêt assiège le château d'Arques-la-Bataille.

Il contraint La garnison du château d'Arques-la-Bataille les occupant à se rendre3 mois plus tard.

Geoffroy V Plantagenêt s'attache alors à rétablir l'ordre dans le duché et accepte de laisser Philippe d'Harcourt prendre possession de son évêché de Bayeux.

Il consolide son contrôle en en réformant l'administration.

En échange de la reconnaissance par Louis VII le Jeune, Roi de France, Geoffroy V Plantagenêt lui cède la forteresse de Gisors et le Vexin normand.

Cet abandon porte en germes de nouveaux conflits à venir entre Plantagenêt et Capétien pour le contrôle du Vexin.


Bernard de Clairvaux et Louis VII le Jeune Bernard de Clairvaux prêchant la 2e croisade- à Vézelay

Prédication de la deuxième croisade par Bernard de Clairvaux

Prise de la Croix par Louis VII le Jeune

Lorsque le royaume de Jérusalem est menacé, Eugène III, lui-même cistercien, envoie deux ambassades à Viterbe pour demander à Bernard de Clairvaux de prêcher la deuxième croisade dans le but de reprendre Édesse aux musulmans.

Le 31 mars 1146, vers Paques, il est à Vézelay.

Eugène III promulgue la bulle qui proclame l'organisation de la Deuxième Croisade.

Louis VII le Jeune prend la croix en même temps que de nombreux barons :

Robert III d'Auvergne laisse la garde de ses biens à son frère, Guillaume VIII d'Auvergne,

Marie de France assure la régence du comté de Champagne, au nom d'Henri Ier le Libéral, son époux.



Naissance d'Isabelle de Beaumont-le-Roger

Isabelle de Beaumont-le-Roger naît en 1147, fille de Galérand IV de Beaumont-le-Roger et d'Agnès de Montfort.



Retour en Normandie de Galérand IV de Beaumont-le-Roger

De retour en Normandie en 1149, Galérand IV de Beaumont-le-Roger est peu à peu exclu du pouvoir en Normandie. Son influence décline avec la venue à maturité d'Henri II Plantagenêt.

Sa mise à l'écart est due à la situation délicate de Galéran, à la fois vassal du roi de France, du duc de Normandie et du roi d'Angleterre.


Abbaye de Gruchet-le-Valasse

Fondation de l'abbaye de Gruchet-le-Valasse

Fondation du prieuré de Gournay-sur-Marne

Galérand IV de Beaumont-le-Roger fonde l'abbaye cistercienne de Gruchet-le-Valasse en Normandie vers 1150.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger fonde le prieuré bénédictin de Gournay-sur-Marne.



Galérand IV de Beaumont-le-Roger Prisonnier

En 1153, Galérand IV de Beaumont-le-Roger est capturé par son neveu Robert de Montfort, qui l'emprisonne à Orbec jusqu'à ce qu'il le rétablisse dans son fief de Montfort-sur-Risle.

En 1153, le titre de comte de Worcester est confisqué Galérand IV de Beaumont-le-Roger.



Confiscation des châteaux de Galérand IV de Beaumont-le-Roger

En 1161, Henri II Plantagenêt s'empare des principaux châteaux normands de Galérand IV de Beaumont-le-Roger : Pont-Audemer, Beaumont-le-Roger, mais il les restitue.

Henri II Plantagenêt goûte peu le soutien du comte à Louis VII le Jeune.



Mort de Galeran IV de Beaumont-le-Roger Comte de Meulan, de Beaumont-le-Roger et de Worcester, Seigneur de Ponteaudemer, Neufbourg et Brionne

Galérand IV de Beaumont-le-Roger se fait moine en l'abbaye familiale de Préaux, près de Pont-Audemer, quelques jours avant sa mort.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger meurt à Préaux le 6 ou le 9 avril 1166.

Il est inhumé en l'abbaye de Préaux.

Dans sa chronique, Robert de Torigni, qui vécut à la même époque, dit de Galéran qu'il était " le seigneur le plus grand, le plus riche, le mieux allié de Normandie ".

Pour ses contemporains c'était un homme qui inspirait le respect et dont on faisait l'éloge.

Par ailleurs, plusieurs preuves attestent de sa haute culture.

Geoffroy de Monmouth dédicace entre autres son Histoire des rois de Bretagne à Galérand IV de Beaumont-le-Roger.

Guillaume de Malmesbury raconte que le comte de Meulan est aussi poète.



Mort de Geoffroy III de Mayenne

Mariage de Maurice II de Craon avec Isabelle de Beaumont-le-Roger

Geoffroy III de Mayenne meurt le 18 février 1170.

Isabelle de Beaumont-le-Roger est veuve de Geoffroy III de Mayenne.

À son retour de Terre-Sainte, Maurice II de Craon épouse vers 1170 Isabelle de Beaumont-le-Roger, fille de Galérand IV de Beaumont-le-Roger et d'Agnès de Montfort. Leurs enfants sont :

Ce mariage lui apporte le double appui des seigneurs de Meulan et de ceux de Mayenne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !