Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



43 événements affichés, le premier en 1263 - le dernier en 1447



Mariage d'Obizzo II d'Este avec Giacomina Fieschi de Lavagna

Obizzo II d'Este épouse en 1263 Jacopina ou Giacomina Fieschi de Lavagna, fille de Niccolò ou Nicolas Fieschi de Lavagna. Leurs enfants sont :

Giacomina Fieschi de Lavagna est la nièce des papes Innocent IV et Adrien V.



Mariage de Mathieu Ier Visconti avec Bonacossa Borri

Mathieu Ier Visconti épouse en août 1269 Bonacossa Borri, fille du capitaine Squarcino Borri. Leurs enfants sont :



Naissance de Galéas Ier Visconti

Galéas Ier Visconti (en italien Galeazzo I Visconti) naît le 21 janvier 1277, fils de Mathieu Ier Visconti et de Bonacossa Borri.

Il reçoit le nom d'un chant insolite des coqs

Il naît le jour même de la victoire de Desio.



Galéas Ier Visconti Podestat de Novare

En 1298, Galéas Ier Visconti est nommé podestat de Novare et ne le restera que jusqu'en 1299.



Mariage de Galéas Ier Visconti avec Béatrice d'Este

Galéas Ier Visconti associé au gouvernement de Milan

Béatrice d'Este est veuve de Nino Visconti de Pise.

Galéas Ier Visconti épouse le 24 juin 1300 Béatrice d'Este, fille d'Obizzo II d'Este et de Giacomina Fieschi de Lavagna. Leurs enfants sont :

En 1300, Mathieu Ier Visconti, son père, décide d'associer Galéas Ier Visconti à son gouvernement de Milan.



Liaison de Galéas Ier Visconti

Galéas Ier Visconti a une liaison. Leur enfant est :



Mathieu Ier Visconti en exil

Une ligue dirigée par Alberto Scotti regroupe :

En juin 1302, cette ligue arrive et menace Mathieu Ier Visconti avec une armée de 10 000 hommes.

La demeure milanaise des Visconti est saccagée et détruite.

Les Torriani survivants reviennent en ville.

Mathieu Ier Visconti part en exil à Nogarola (Motteggiana), hôte des Scaligeri de Vérone où il restera plusieurs années.

Galéas Ier Visconti part à Ferrare auprès de la famille d'Este où il restera jusqu'en 1311 et où naîtront ses enfants.



Naissance d'Azzon Visconti

Azzone ou Azzon Visconti naît à Ferrare le 7 décembre 1302, fils de Galéas Ier Visconti et de Béatrice d'Este.



Naissance de Ricciarda Visconti

Richarde ou Ricciarda Visconti naît en 1304, fille de Galéas Ier Visconti et de Béatrice d'Este.



Henri VII de Luxembourg couronné Roi d'Italie

Torriani chassé de Milan

Création de la la société des Fidèles

Mathieu Ier Visconti Vicaire impérial pour Milan

Galéas Ier Visconti Seigneur de Plaisance

Henri VII de Luxembourg est couronné roi d'Italie le 6 janvier 1311.

Mais le 13 février 1311, des soldats allemands d'Henri VII de Luxembourg trouvent des membres de la famille della Torre les armes à la main.

Des combats s'ensuivent entre les troupes du roi et les Torriani et ces derniers sont chassés de la cité.

Henri VII de Luxembourg recommence à tisser sa trame d'alliances milanaises.

Il renonce à l'appui des Visconti ou des Torriani et préfère recruter dans les quartiers un certain nombre de citoyens qui se retrouvent réunis dans la société des Fidèles et jurent fidélité au roi.

Le 13 juillet 1311, Henri VII de Luxembourg vend à Mathieu Ier Visconti la charge de vicaire impérial pour Milan.

Galéas Ier Visconti est nommé seigneur de Plaisance.



Galéas Ier Visconti Vicaire impérial de Plaisance

Galéas Ier Visconti est nommé vicaire impérial de Plaisance en 1313.



Condamnation par contumace Mathieu Ier Visconti

Prise de Verceil

Prise de Valenza

Bataille de Borgo Val di Taro

En février 1321, le tribunal d'Avignon condamne par contumace Mathieu Ier Visconti pour les accusations de nécromancie.

En avril 1321, Marco Visconti défait une troupe guelfe venue secourir Verceil assiégée et la ville se rend aussitôt.

En juin 1321, Marco Visconti est repoussé à proximité d'Asti par les troupes angevines qui s'emparent de Valenza.

En septembre 1321, Galéas Ier Visconti assiège Crema et Crémone.

En novembre 1321, Galéas Ier Visconti défait les troupes gibelines de Plaisance et de Lodi à Borgo Val di Taro.

En décembre 1321, le pape demande à l'archevêque de Milan d'ouvrir un nouveau procès contre Mathieu Ier Visconti et son fils Galéas Ier Visconti pour hérésie.


Galéas Ier Visconti

Proclamation de la Croisade sainte contre les Visconti

Prise de Brescia

Azzon Visconti Gouverneur de Plaisance

Galéas Ier Visconti Gouverneur de Milan

Retraite de Mathieu Ier Visconti

Mort de Mathieu Ier Visconti

Rébellion de Plaisance

Soulèvement à Milan

Galéas Ier Visconti en exil

Retour à Milan de Galéas Ier Visconti

Galéas Ier Visconti Seigneur de Milan

Dès le début de 1322, il semble que l'Église soit bien décidée à en finir avec les Visconti.

Depuis Asti, Bertrand du Poujet proclame la croisade sainte contre les Visconti avec rassemblement des croisés à Valenza.

À la suite de quoi, en mars 1322, l'accusation d'hérésie est étendue à tous les fils de Mathieu et 1465 citations à comparaître sont adressées à des proches des Visconti !

L'archevêque de Milan, Aicardo Antimiani, condamne Mathieu Ier Visconti comme hérétique : ses biens sont confisqués et ses dignités annulées.

Puis, c'est au tour des citoyens milanais d'être inculpés par l'Inquisition et de perdre biens et droits.

En avril 1322, Henri de Habsbourg, frère de Frédéric III le Bel, s'empare de Brescia.

Sur les instances et avec les florins de Mathieu Ier Visconti et de Cangrande della Scala, Henri de Habsbourg s'en retourne en Allemagne en mai 1322.

Mathieu Ier Visconti est las. Il appelle Galéas Ier Visconti pour le remplacer au gouvernement de Milan.

Mathieu Ier Visconti se retire alors à Crescenzago qui est aujourd'hui un quartier de Milan.

Fin mai 1322, Galéas Ier Visconti laisse le gouvernement de Plaisance à son épouse Béatrice d'Este et à son fils Azzon Visconti.

Galéas Ier Visconti est nommé capitaine du peuple pour une année.

Mathieu Ier Visconti meurt à Crescenzago le 24 juin 1322.

En octobre 1322, Azzon Visconti et Béatrice d'Este, sa mère, doivent s'enfuir de la cité en rébellion et se réfugier à Crémone.

En novembre 1322, Galéas Ier Visconti est contraint de quitter Milan en raison d'un soulèvement organisé par son cousin Lodrisio Visconti.

Galéas se réfugie à Lodi, pendant que le gouvernement de la cité est confié au capitaine bourguignon Jean de Châtillon.

Craignant un retour des Torriani, le même Lodrisio se décide à rappeler à Milan Galéas Ier Visconti en décembre 1322.

La ville est sujette aux pillages et au désordre pendant 3 jours, mais, le 29 décembre 1322, Galéas Ier Visconti réussit à se faire proclamer seigneur de Milan par l'assemblée populaire pour une année.



Bataille d'Altopascio

Le 23 septembre 1325, Azzon Visconti participe à la bataille d'Altopascio où Galéas Ier Visconti, son père, défait les troupes florentines guelfes du général aragonais Raymond Ier de Cardone. Azzon Visconti est alors considéré comme un valeureux guerrier et devient le héros de la cause gibeline.


Azzon Visconti - illustration anonyme du XVIIIe siècle Armes des Visconti

Mort d'Étienne II Visconti Seigneur de Milan

Destitution de Galéas Ier Visconti

Azzon Visconti Seigneur de Milan

Étienne II Visconti meurt le 4 juillet 1327.

Les rivalités familiales surgissent : Marco Visconti accuse Galéas Ier Visconti, en 1327, auprès de l'empereur Louis IV de Wittelsbach, de trahison au profit du pape Jean XXII.

Le 5 juillet 1327, Louis IV de Wittelsbach destitue Galéas Ier Visconti et le fait incarcérer dans la prison des Fours (I Forni) de Monza avec ses deux autres frères Jean Visconti et Lucien Visconti. Il les l'accuse de l'assassinat d'Étienne II Visconti, leur frère.

Azzon Visconti fait alors son possible pour reconquérir la cité.

Azzon Visconti devient Seigneur de Milan en 1327.

Selon une légende, on doit à Azzon Visconti les armes des Visconti, le serpent avalant un homme. On raconte qu'il réussit à chasser sans peur une vipère qui s'était introduite dans son heaume. Le fait qu'il ne soit pas mordu est considéré comme un prodige. Il exploite l'évènement en le rappelant dans ses armes.



Libération de Galéas Ier Visconti

Mort de Galéas Ier Visconti Seigneur de Plaisance et de Milan

Galéas Ier Visconti est libéré le 25 mars 1328 et part à Lucques auprès de Castruccio Castracani.

Galéas Ier Visconti meurt à Pescia en Toscane le 6 août 1328.



Mariage de Jean II le Bon avec Bonne de Luxembourg

Très lié aux Valois et à la cour de France, Jean Ier de Luxembourg donne sa fille en mariage au fils de Philippe VI de Valois.

En janvier 1332, le contrat de mariage entre Jean II le Bon et Bonne de Luxembourg est signé à Fontainebleau.

Jean II le Bon épouse à Melun le 28 juillet 1332 Bonne de Luxembourg. Leurs enfants sont :

Bonne de Luxembourg est la sœur aînée de l'Empereur Charles Ier de Luxembourg



Mort de Béatrice d'Este

Béatrice d'Este, veuve de Galéas Ier Visconti, meurt le 15 septembre 1334.



Mariage de Galéas II Visconti avec Blanche-Marie de Savoie

Galéas II Visconti épouse le 10 ou le 28 septembre 1350 Blanche-Marie de Savoie, fille de Aymon V de Savoie et de Yolande de Montferrat.

Leurs enfants sont :



Mariage de Barnabé Visconti avec Béatrice Reine delle Scala

Comme prévu depuis 1345, Barnabé Visconti épouse à Vérone le 27 septembre 1350 Béatrice Reine delle Scala, fille de Mastino II della Scala, Seigneur de Vérone et Vicence, et de Taddea.

Leurs enfants sont :

Sous la mainmise de Barnabé, au caractère pour le moins autoritaire et indépendant, elle va vivre dans Milan au palais San Giovanni in Conca et son existence sera surtout rythmée par les grossesses successives, mettant au monde 15 enfants en 25 ans.



Naissance de Jean-Galéas Ier Visconti

Gian Galeazzo Visconti ou Jean-Galéas Ier Visconti naît à Milan le 15 ou 16 octobre ou en novembre 1351, fils de Galéas II Visconti et de Blanche-Marie de Savoie.



Mariage de Jean-Galéas Ier Visconti avec Isabelle de France de Valois

Jean-Galéas Ier Visconti Comte de Vertus

Galéas II Visconti se lie avec la famille royale française en organisant le mariage de son fils.

Jean-Galéas Ier Visconti épouse en juin 1360 Isabelle de France de Valois, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.

Leurs enfants sont :

Jean Galéas Ier Visconti devient Comte de Vertus en Champagne, titre créé par Jean II le Bon et apporté en dot par Isabelle de France.



Naissance de Valentine Visconti

Valentine Visconti naît à Milan en 1366 ou en 1368, fille de Jean-Galéas Ier Visconti et d'Isabelle de France de Valois.



Naissance de Carlo Visconti

Mort d'Isabelle de France de Valois

Carlo Visconti naît à Pavie le 11 septembre 1372, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et d'Isabelle de France de Valois.

Isabelle de France de Valois meurt des suites de l'accouchement. Carlo Visconti meurt bébé.



Mort de Galéas II Visconti

Barnabé Visconti seul Seigneur de Milan

Galéas II Visconti meurt à Pavie le 4 août 1378.

Pétrarque est un des conseillers et des ambassadeurs de Galéas II Visconti.

Le successeur de Galéas II Visconti est censé être son fils Jean-Galéas Ier Visconti à qui il laisse, en théorie, sa part du fief familial.

En fait, Barnabé Visconti accapare totalement le pouvoir de la Lombardie.

Barnabé Visconti concède à Jean-Galéas Ier Visconti, son neveu, le seul gouvernement de la partie occidentale de la Lombardie.



Jean-Galéas Ier Visconti Vicaire impérial

Jean-Galéas Ier Visconti demande à l'empereur Venceslas Ier la charge de vicaire impérial à la suite de son père, charge qui lui est concédée en janvier 1380. Barnabé Visconti néglige cette formalité et reste seul au pouvoir.



Mariage de Jean-Galéas Ier Visconti avec Catherine Visconti

Jean-Galéas Ier Visconti est veuf d'Isabelle de France.

Pour satisfaire les projets de Barnabé Visconti, son oncle, Jean-Galéas Ier Visconti épouse le 2 octobre 1380 Catherine Visconti, fille de Barnabé Visconti. Leurs enfants sont :

Jean-Galéas Ier Visconti offre le château de Monza à son épouse le jour de ses noces.

Catherine Visconti subira plusieurs fausses couches, probablement dus au fait qu'ils soient cousins au premier degré. Craignant de ne pouvoir avoir de descendance le couple fait vœu d'offrir à la Madone ses futurs fils. C'est pourquoi on leur attribue Marie comme second prénom, pour remercier la Vierge de la grâce reçue.



Mariage de Théodore II de Montferrat avec Argentina Malaspina

Cession de la cité d'Asti

Par la volonté de Jean-Galéas Ier Visconti, Théodore II de Montferrat épouse Argentina Malaspina ou Lunigiana, fille de Leonardo Malaspina, Marquis de la Lunigiana.

Théodore II de Montferrat doit céder la cité d'Asti à Jean-Galéas Ier Visconti.


Château de l'Œuf à Naples Charles III de Durazzo - Enluminure hongroise de 1488.

Apprentissage de l'art des armes par Facino Cane de Montferrat

Prise de Naples

Jeanne Ire d'Anjou et Othon IV de Brunswick-Grubenhagen Prisonnier

Mort de Jean III de Montferrat

Charles III de Durazzo Roi de Naples

Théodore II de Montferrat Marquis de Montferrat

Majorité de Théodore II de Montferrat

Othon IV de Brunswick-Grubenhagen qui n'a qu'un faible contingent ne peut arrêter les troupes de Charles III de Durazzo, cousin de la reine, qui franchissent le 28 juin 1381 les frontières du royaume de Naples.

Facino Cane de Montferrat apprend l'art des armes en combattant dans la région de Naples pour Othon IV de Brunswick-Grubenhagen contre Charles III de Durazzo.

Le 16 juillet 1381 Charles III de Durazzo pénètre dans Naples et assiège Jeanne Ire d'Anjou retirée dans le Château-Neuf.

Ne recevant aucun secours, Jeanne Ire d'Anjou doit capituler le 25 août 1381.

Jean III de Montferrat meurt le 25 aout 1381 lors de ce combat.

Jeanne Ire d'Anjou est placée en détention au Château de l'Œuf, puis à celui de Nocera.

Othon IV de Brunswick-Grubenhagen est fait lui-même prisonnier.

Charles III de Durazzo se fait investir Roi de Naples sous le nom de Charles III de Naples, par le pape romain Urbain VI.

Théodore II de Montferrat devient Marquis de Montferrat.

Il apparait rapidement que l'autorité du nouveau marquis est aussi faible que celles de ses 2 frères.

Théodore II de Montferrat est confié à la protection de Jean-Galéas Ier Visconti de Milan.

Les disparitions successives et prématurées de ses deux prédécesseurs en moins de 3 ans plongent le marquisat de Montferrat dans une grave crise et affaiblissent son autorité dans la gestion des conflits de l'Italie de l'époque.

Théodore II de Montferrat atteint sa majorité en 1381.



Coup d'État de Jean-Galéas Ier Visconti

Barnabé Visconti, Ludovico Visconti et Rodolfo Visconti Prisonniers

Jean-Galéas Ier Visconti Seigneur de Milan

Barnabé Visconti est sur le point de mener à bien son projet de marier sa fille Lucia Visconti à Louis II d'Anjou, devenu roi titulaire de Naples.

Aidé par sa mère Blanche-Marie de Savoie, Jean-Galéas Ier Visconti met au point un coup d'État au détriment de son oncle et beau-père.

Le 6 mai 1385, Jean Galéas Ier Visconti avec Jacopo dal Verme, Ottone di Mandello et Giovanni Malaspina est à la tête d'une troupe de 500 lances. Il fait prisonnier Barnabé Visconti et ses deux fils Ludovico Visconti et Rodolfo Visconti et les enferme dans le château de Porta Giovia à Trezzo sull'Adda.

Le 7 mai 1385, Jean-Galéas Ier Visconti se rend à la forteresse de la Porte Romaine (Porta Romana). Le Conseil général lui confère le pouvoir sur la cité.

Du 8 au 14 mai 1385, Jean-Galéas Ier Visconti occupe toutes les villes du fief. Seules les forteresses résisteront plus longtemps.

Les partisans de Barnabé Visconti s'enfuient de Milan et viennent trouver refuge à Mantoue auprès d'Agnès Visconti.

Malgré la prise de position d'Agnès Visconti contre Jean-Galéas Ier Visconti, François Ier Gonzague s'entend bien avec ce dernier et aura l'occasion de s'allier à lui dans divers conflits nord-italiens.


Monument funéraire de Barnabé Visconti et de Béatrice Reine - par Bonino da Campione - Castello Sforzesco

Mort de Barnabé Visconti

Barnabé Visconti meurt le 19 décembre 1385 à Trezzo sull'Adda en prison empoisonné par les soins de Jean-Galéas Ier Visconti qui aura attendu plus de 6 ans pour se venger des brimades de son oncle.

Dès lors, les ambitions de Jean-Galéas Ier Visconti n'auront plus de limites.



Soumission de Vicence et de Vérone

En 1387, Jean-Galéas Ier Visconti soumet Vicence et Vérone.



Naissance de Jean Marie Visconti

Giovanni Maria ou Jean Marie Visconti naît à Abbiategrasso le 7 septembre 1388, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et de Catherine Visconti.


Valentine Visconti - Jardin du Luxembourg - Paris

Mariage de Louis Ier d'Orléans avec Valentine Visconti

Louis Ier d'Orléans épouse le 17 août 1389 Valentine Visconti, Comtesse de Vertus, fille de Jean-Galéas Ier Visconti et d'Isabelle de Valois. Leurs enfants sont :

ainsi que 6 autres enfants morts très jeunes.

Ce mariage sera à l'origine des prétentions des rois Louis XII et François Ier de France sur le duché de Milan.



Liaison de Jean-Galéas Ier Visconti avec Agnès Mantegazza

Jean-Galéas Ier Visconti a une liaison avec Agnès Mantegazza. Leur enfant est :



Annexion de Padoue

En 1390, Jean-Galéas Ier Visconti annexe Padoue.



Recherche d'alliance de François Ier Gonzague contre Milan

Mort d'Agnès Visconti

À partir de début 1391, François Ier Gonzague change d'attitude. Il s'inquiète de la toute-puissance abusive de Jean-Galéas Ier Visconti, se met à chercher des alliés pour s'opposer à Milan.

À la même époque, François Ier Gonzague inculpe Agnès Visconti d'adultère avec un des réfugiés milanais à Mantoue. Agnès Visconti meurt le 7 février 1391 décapitée.



Expédition de Jean III d'Armagnac en l'Italie

Mort de Jean III d'Armagnac Comte d'Armagnac, de Fézensac et de Rodez

Philippe II le Hardi Comte de Charolais

Bernard VII d'Armagnac Comte d'Armagnac, de Fézensac, de Rodez

En 1391, Jean III d'Armagnac doit partir pour l'Italie afin de venir en aide à Carlo Galéas II Visconti, Seigneur de Parme et époux de sa sœur, Béatrice d'Armagnac, qui est en conflit avec son cousin Jean-Galéas Ier Visconti, Duc de Milan.

Jean III d'Armagnac meurt le 25 juillet 1391 à Alessandria, en Lombardie.

Bernard VII d'Armagnac cède le comté de Charolais à Philippe II le Hardi.

Bernard VII d'Armagnac devient Comte d'Armagnac, de Fézensac, de Rodez.



Naissance de Philippe Marie Visconti

Filippo Maria ou Philippe Marie Visconti naît le 23 septembre 1392, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et de Catherine Visconti.

Philippe Marie Visconti souffre dès ses premières années de rachitisme ce qui l'empêchera, adulte, de se promener ou de se tenir debout longtemps.


Jean-Galéas Ier Visconti

Jean-Galéas Ier Visconti Duc de Milan

Jean-Galéas Ier Visconti obtient de l'empereur Venceslas Ier du Saint-Empire l'élévation au titre de Duc de Milan le 11 mai 1395.

Jean-Galéas Ier Visconti prétend soumettre toute l'Italie du Nord.

Il se lance à la conquête de Pise, Pérouse, Assise et Sienne. Florence, qui se sent directement menacée par les Visconti, arme une ligue qui mettra un terme à ses projets pan-italiens.


Jean Marie Visconti - illustration du XIXe siècle

Mort de Jean-Galéas Ier Visconti

Jean Marie Visconti Duc de Milan

Philippe Marie Visconti Comte de Pavie

Gabriel Marie Visconti Seigneure de Pise

Catherine Visconti Régente du duché de Milan

Avant de mourir, Jean-Galéas Ier Visconti partage l'état entre ses fils, laissant :

Jean-Galéas Ier Visconti meurt le 3 septembre 1402 de la peste dans le château de Melegnano, laissant les caisses de l'État exsangues et une veuve en sérieuses difficultés financières.

Jean-Galéas Ier Visconti est resté dans l'histoire pour sa folie des grandeurs.

Jean-Galéas Ier Visconti dépense, par exemple, 300 000 florins d'or dans de gigantesques travaux d'endiguements pour dévier à son profit le Mincio de Mantoue et la Brenta de Padoue et enlever ainsi tous leurs moyens de défense à ces deux villes.

C'est aussi à Jean-Galéas Ier Visconti que l'on doit l'église et le monastère de la Certosa à Pavie, le début des travaux d'édification de la cathédrale (il Duomo), faisant appel aux meilleurs artistes disponibles en Europe, ainsi que le château de Pavie commencé sous son père Galéas II et achevé par ses soins. Ce palais était alors, de loin, la plus splendide résidence princière d'Europe.

Jean-Galéas Ier Visconti y transfert sa célèbre bibliothèque et sa grande collection de reliques sacrées en lesquelles il avait une foi tout à fait particulière.

Jean Marie Visconti, à peine 13 ans, devient le 2e duc de Milan.

La tutelle est confiée à la mère Catherine Visconti, nommée régente du duché.

La mort de Jean-Galéas Ier Visconti met un terme aux conquêtes milanaises et aux ambitions démesurées des Visconti. L'état autoritaire qu'il avait maintenu avec toutes sortes de violences, part rapidement en pièces. En peu de temps, le duché se désintègre.

Mantoue peut enfin vivre sans la crainte permanente de l'envahissement.

Au milieu des affrontements entre factions rivales, menées par des capitaines de fortune et des mercenaires, un homme sans scrupules émerge, Facino Cane.

Facino Cane est un roman français, ou plutôt une nouvelle ou un récit d'aventure, d'Honoré de Balzac :



Catherine Visconti Prisonnière

Mort de Catherine Visconti

Les fiefs personnels de Facino Cane, en 1404, comprennent Alexandrie, Novare et Tortona.

Facino Cane réussit, en s'appuyant sur le caractère sanguinaire de Jean Marie Visconti, à instiller en lui un sentiment de suspicion à l'égard de Catherine Visconti, la régente sa mère. Elle est emprisonnée en 1404 à Monza.

Ironie du sort, ce château était celui que lui avait offert, le jour de ses noces, son mari Jean-Galéas Ier Visconti, 24 ans plus tôt.

Après environ 2 mois de captivité, Catherine Visconti meurt probablement empoisonnée ou peut-être victime de la peste, dans l'indifférence. Seul, Philippe Marie Visconti se préoccupe d'elle, mais sans pouvoir faire grand-chose. Jean Marie Visconti ne réserve pas à Philippe Marie Visconti, âgé de 12 ans son jeune frère, le même traitement qu'à sa mère.

Le cadet est un adversaire de peu de poids en raison de sa santé fragile et du peu de moyens avec lesquels il passe son existence, retranché derrière les murs du château de Pavie. Il assiste impuissant à l'effritement du duché de Milan créé par son père et ses ancêtres, pendant que son frère aîné se brouille toujours plus avec l'aristocratie et le peuple milanais.



Mort de Philippe Marie Visconti

Instauration de la République Ambrosienne

Indépendance de Pavie et de Parme

Cession de Lodi et Plaisance à Vénise

Reconquête de Lodi et Plaisance

Cession de Brescia et Crema à Vénise

Le 6 août 1447, Philippe Marie Visconti renonce aux soins.

Le 11 août 1447, son état empire.

Dans la nuit du 12 au 13 août 1447, Philippe Marie Visconti demande à être tourné dans son lit avec le visage face au mur et, peu après, il meurt à Milan, isolé et indigné comme il avait vécu.

Les prétendants sérieux se multiplient :

D'habiles juristes, parmi lesquels Piccolomini, qui soutient que le titre doit être rendu à l'Empereur.

Les Milanais font fi de tout ce beau monde.

Un groupe de nobles et de juristes de l'université de Pavie instaure, alors un gouvernement républicain qui est nommé République Ambrosienne (Aurea Repubblica Ambrosiana).

Cela entraîne, malheureusement pour elle, la défection des principales cités du duché :

Voulant éviter la division du duché, la République fait appel à François Ier Sforza.

François Ier Sforza reconquiert Lodi et Plaisance et s'impose Seigneur de Pavie.

Charles de Gonzague, son frère s'engage d'abord aux côtés de François Ier Sforza dans la défense de Milan contre Venise.

Louis III de Gonzague reste relativement en dehors de ces conflits.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !