Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 960 - le dernier en 1028



Naissance de Fulbert de Chartres

Fulbert de Chartres naît en 960, certainement issu d'un milieu modeste.

Son nom vient du germanique : "Fulc" (peuple) et "Bert" (brillant).



Naissance de Robert II le Pieux

Robert Capet ou Robert II le Pieux naît à Orléans en 971 ou le 27 mars 972, fils d'Hugues Capet et d'Adélaïde d'Aquitaine.

Hugues Capet lui fait donner une éducation brillante par les grands lettrés de l'époque. Élève doué, le jeune prince profite des leçons et devient un homme très instruit, amateur de livres, de musique et de chant.

Fulbert de Chartres est son précepteur.



Sylvestre II écolâtre de l'école épiscopale

Adalbéron, Archevêque de Reims, confie en 972 à Sylvestre II la direction de son école épiscopale. Il sera Écolâtre jusqu'en 980. Parmi ses élèves prestigieux, figurent :


Trivium : Logique et Rhétorique

Sylvestre II remet à l'honneur la culture antique, avec des auteurs latins (Virgile, Cicéron et Boèce), Porphyre de Tyr, mais aussi Aristote qu'il est le premier à introduire en Occident. (Platon était déjà connu en Occident).Aristote est déjà très connu dans la civilisation islamique, bien avant les traductions du XIIe siècle

Sylvestre II avait une conception très précise de la classification des disciplines. Le trivium est composé de trois sciences.


Étude de la dialectique

Sylvestre II commence avec un travail de logique :


Étude des bases d'argumentations

Sylvestre II fait ensuite étudier à ses élèves "les Topiques" ou bases d'argumentations, traduits du grec en latin par Cicéron et commentés par le consul Manlius en 6 livres, auquel il ajoute les quatre livres des "Différences topiques", les deux des "Syllogismes catégoriques", trois sur les "Hypothétiques", un sur les "Définitions" et un autre sur les "Divisions".


Étude de la réthorique

Pour Gerbert, ce travail préliminaire est indispensable à l'étude de la réthorique proprement dite, à laquelle ses élèves peuvent s'exercer à l'aide du manuel de Victorinus.


Poésie

Le professeur Gerbert interprétait les poètes Virgile, Stace, Térence, Lucain, mais aussi les satiristes Juvénal, Perse, Horace (lui-même écrivit toutes sortes de poèmes : douze vers élégiaques, un épigramme sur Boèce, qu'il admirait tant, des épitaphes de quatre longs vers, qui ornent les tombeaux d'Othon II, de Lothaire, du duc Frédéric, et du scolastique Adalbert.


Quadrivium : Les Mathématiques

Sylvestre II remet à l'honneur lLe quadrivium qui a été oublié après les périodes d'invasions viking, hongroise et sarrasine.


L'arithmétique

L'arithmétique est alors la première branche des mathématiques. Sylvestre II, surnommé parfois le "Pape des chiffres", introduit en Europe l'algèbre et les chiffres arabes et le zéro qu'il a découverts lors de ses études en Espagne.



Fulbert de Chartres à Rome

Sylvestre II fait venir Fulbert de Chartres à Rome.



Fulbert de Chartres Évêque de Chartes

Robert II le Pieux fait nommer Fulbert de Chartres Évêque de Chartes en 1007.

Il est un Évêque consciencieux et intègre, soucieux de l'indépendance de l'Église, mais aussi de paix et de concorde dans le respect des personnes.

Il cherche à réconcilier le Comte Eudes II de Blois avec Robert II le Pieux.

Fulbert de Chartres utilise le droit féodal qui est très respecté dans le nord du royaume tandis que les territoires du sud le pratiquent moins et l'oublient.

A ce titre, le Duc Guillaume V d'Aquitaine le consulte par un lettre pour lui demander quelles sont les obligations qu'a le vassal envers son Seigneur, son vassal Hugues de Lusignan ne souhaitant pas lui obéir.

Fulbert de Chartes lui répond dans une célèbre lettre que la fidélité se résume en 6 mots: sain et sauf, sûr, honnête, utile, facile et possible.

Fulbert de Chartres fonde à Chartres une école cathédrale (École de Chartres) qui aura une grande notoriété.

On n'y apprend pas seulement la théologie, mais encore la géométrie, la médecine, la philosophie.

Nombreux et fidèles seront ses disciples.



Gauzlin Archevêque de Bourges

En 1013, Fulbert de Chartres s'oppose sans succès à l'élévation de Gauzlin, fils illégitime de Hugues Capet, à l'archevêché de Bourges.



Galéran III de Meulan Comte de Meulan

Galéran III de Meulan s'intitule Comte de Meulan peu avant 1015.

Par une lettre de 1015, l'Évêque Fulbert de Chartres qualifie Galéran III de Meulan de Comte et l'incite à changer d'alliance et à se ranger aux côtés de Robert II Le Pieux.



Incendie de la cathédrale Romane de Chartres

En 1020, la cathédrale de Chartres disparaît dans les flammes.

Fulbert de Chartres se démène pour financer la construction d'une nouvelle basilique.

La crypte en subsiste encore.



Mort de Fulbert de Chartres

Fulbert de Chartres meurt en 1028. Il sera fait saintpar l'Église catholique

Eudes II de Blois se rapproche de l'Église et parvient à imposer son candidat à Chartres après la mort de Fulbert.

Les dons musicaux de Fulbert de Chartres sont mis au service de la liturgie et au service du culte marial qu'il contribue à développer.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !