Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1667 - le dernier en 1749


Madame de Montespan et ses enfants

Liaison de Louis XIV avec Madame de Montespan

Exil de Louis Henri de Pardaillan de Gondrin

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart devient la maîtresse de Louis XIV, lors de la campagne des Flandres en mai 1667. Leurs enfants sont :

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart a un appartement à peu de distance de celui de Louis XIV.

Les courtisans clairvoyants n'ont pas de peine à expliquer pourquoi l'un et l'autre se dérobent en même temps au cercle de la reine.

Une longue période de cohabitation débute alors entre Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart et Françoise Louise de La Baume Le Blanc qui est à nouveau un paravent devant dissimuler au public les amours du roi avec une femme mariée.

Dans l'espoir de regagner le cœur du roi qu'elle ne cesse d'aimer, Françoise Louise de La Baume Le Blanc essuie toutes les humiliations que lui inflige Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.

Louis Henri de Pardaillan de Gondrin, mari de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, fait un scandale à la cour lorsqu'il apprend la liaison de sa femme. Il est promptement enfermé au For-l'Évêque, puis exilé sur ses terres, en Gascogne, d'où il ne sortira presque plus jusqu'à sa mort.

Seule Marie-Thérèse d'Autriche, la reine ne veut pas se douter de la liaison du Roi. Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart a su la persuader de sa vertu.



Mariage de Philippe Ier d'Orléans avec Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz

Philippe Ier d'Orléans est veuf d'Henriette-Anne Stuart.

Monsieur ne consent à se remarier qu'en échange de la rentrée en grâce de Philippe de Lorraine-Armagnac, son favori.

Ce mariage doit protéger le Palatinat des menées expansionnistes de Louis XIV.

Philippe Ier d'Orléans épouse à Châlons-en-Champagne le 19 novembre 1671 ou le 21 décembre 1671 Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz, la Princesse Palatine. Leurs enfants sont :

Elle devient la duchesse d'Orléans ou Madame.

La princesse Palatine doit rapidement à contrecœur se convertir au catholicisme à Metz.

Philippe Ier d'Orléans ne s'intéresse pas beaucoup à elle, si ce n'est pour obtenir un héritier mâle.

Il n'y a pas d'amour entre eux mais un respect mutuel, Philippe Ier d'Orléans étant un mari plutôt conciliant.

Après avoir eu leurs enfants, ils se mettent d'accord pour s'épargner réciproquement le devoir conjugal.

Elle souffrira des avanies et des intrigues de l'entourage de Philippe Ier d'Orléans, son mari.



Suite de la liaison de Louis XIV ave Marie-Élisabeth de Ludres

Volontiers moqueuse, Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart s'évertue à critiquer Marie-Élisabeth de Ludres devant le roi.

Elle la traite de haillon.

Mais elle ne peut empêcher Louis XIV de fréquenter de nouveau Marie-Élisabeth de Ludres lorsqu'elle doit quitter la cour au printemps 1676, enceinte de Françoise-Marie de Bourbon, sixième enfant naturel qu'elle doit aux assiduités du roi.



Naissance de Françoise-Marie de Bourbon

Françoise-Marie de Bourbon, la seconde Mademoiselle de Blois, naît en 1677, fille de Louis XIV et de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.



Louis-Alexandre de Bourbon Légitimé

Louis-Alexandre de Bourbon Comte de Toulouse

Dernier des enfants naturels que Louis XIV a de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, Louis-Alexandre de Bourbon est légitimé et fait Comte de Toulouse en 1681.

Comme pour ses aînés le nom de sa mère, femme mariée, n'est pas mentionné dans l'acte de légitimation. Il est officiellement fils du seul roi.

Cette légitimation est la dernière grâce que reçoit Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart déjà en disgrâce.

Elle se retire de la cour dans son château de Clagny, près de Versailles, avec ses deux derniers enfants légitimés, Françoise-Marie de Bourbon et Louis-Alexandre de Bourbon.

Elle peut élever Louis-Alexandre de Bourbon et lui inculquer ses valeurs.

Après sa disgrâce, Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart fait de séjours fréquents dans l'abbaye de Marie-Madeleine Gabrielle Adélaïde de Rochechouart de Mortemart, sa sœur, qu'elle chérit.



Mariage de Philippe II d'Orléans avec Françoise-Marie de Bourbon

Guillaume Dubois Abbé de Saint Just en Picardie

Louis XIV utilise l'influence de Philippe de Lorraine-Armagnac pour faire consentir Philippe Ier d'Orléans au mariage de Philippe II d'Orléans, son fils.

Au début de 1692, Louis XIV convoque Philippe II d'Orléans, son neveu, et lui déclare qu'il ne peut mieux lui témoigner son affection qu'en lui donnant sa propre fille en mariage, ce à quoi le jeune homme ne sait répondre qu'en balbutiant un remerciement embarrassé.

Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz, la Princesse Palatine, apprenant l'issue de l'entrevue, jette de hauts cris mais ne peut affronter Louis XIV, d'autant qu'elle sait ne pouvoir compter sur le soutien de Philippe Ier d'Orléans, son mari. Elle borne l'expression de son mécontentement à tourner le dos au Roi après lui avoir fait une profonde révérence.

Le mariage n'en a pas moins lieu. Philippe II d'Orléans épouse le 9 janvier 1692 Françoise-Marie de Bourbon, fille bâtarde légitimée de Louis XIV et de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart. Leurs enfants sont :

Ce mariage non désiré, n'est guère heureux. Philippe appellera sa femme Madame Lucifer.

Philippe II d'Orléans hérite du Palais-Royal.

Guillaume Dubois, son précepteur, obtient alors l'abbaye de Saint Just en Picardie.

Pierre de Villars devient chevalier d'honneur de Françoise-Marie de Bourbon, la duchesse de Chartres en 1692.



Madeleine de Laval Dame d'honneur de Françoise-Marie de Bourbon

Madeleine de Laval est nommée dame d'honneur de Françoise-Marie de Bourbon en 1692.



Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine Dame d'Atours de Françoise-Marie de Bourbon

Grâce à la marquise de Maintenon, Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine est nommée en 1692 Dame d'Atours de Françoise-Marie de Bourbon



Naissance de Marie Louise Élisabeth d'Orléans

Marie Louise Élisabeth d'Orléans dite Joufflotte naît le 20 août 1695, fille de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.



Naissance de Louise Adélaïde d'Orléans

Louise Adélaïde d'Orléans dite Mademoiselle d'Orléans naît à Versailles le 13 août 1698, fille de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.



Naissance de Charlotte-Aglaé d'Orléans

Charlotte-Aglaé d'Orléans dite Mademoiselle de Valois naît à Paris le 20 octobre 1700, fille de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.



Mort de Philippe Ier d'Orléans

Philippe II d'Orléans Duc d'Orléans et de Nemours

Philippe Ier d'Orléans se disputent peu de temps avant sa mort durant des semaines avec Louis XIV, son frère au sujet des charges promises lors du mariage de Philippe II d'Orléans avec Françoise-Marie de Bourbon, promesses non tenues

Philippe Ier d'Orléans lance à Louis XIV, son frère, que :

Sans tirer aucun profit de ce mariage, Philippe II d'Orléans n'en gardera que la honte et le déshonneur.

Ces disputes aggravent la santé de Philippe Ier d'Orléans qui meurt au château de Saint-Cloud le 9 juin 1701 d'une crise d'apoplexie.

Malgré les vexations constantes qu'il a fait subir à son frère, Louis XIV est très affecté car, dit-on, il se serait senti coupable de sa mort.

Les descendants directs de Philippe Ier d'Orléans forment la branche d'Orléans.

Philippe II d'Orléans reçoit les titres de Duc d'Orléans et de Nemours.



Naissance de Louis Ier d'Orléans

Louis Ier d'Orléans Duc de Chartres

Louis Ier d'Orléans dit le Pieux ou le Génovéfain naît à Versailles le 4 août 1703, fils de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.

Louis Ier d'Orléans est élevé par Françoise-Marie de Bourbon, sa mère, par Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz, sa grand-mère, et surtout par son précepteur, le sage abbé Nicolas-Hubert Mongault.

Louis Ier d'Orléans est titré Duc de Chartres.



Naissance de Louise Élisabeth d'Orléans

Louise Élisabeth d'Orléans dite Mademoiselle de Montpensier, naît le 11 décembre 1709, fille de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.



Louise Françoise de Jussac Dame de compagnie de Françoise-Marie de Bourbon

Louise Françoise de Jussac devient Dame de compagnie de Françoise-Marie de Bourbon, duchesse d'Orléans en 1715

Louise Françoise de Jussac devient gouvernante des enfants de la maison d'Orléans, notamment les deux dernières filles : Philippine Élisabeth d'Orléans, et Louise Diane d'Orléans



Naissance de Louise Diane d'Orléans

Louise Diane d'Orléans, dite Mademoiselle de Chartres, naît le 27 juin 1716, fille de Philippe II d'Orléans et de Françoise-Marie de Bourbon.



Mort de Marie Anne de Bourbon

Marie Anne de Bourbon aura été souvent en désaccord avec ses demi-sœurs, Louise-Françoise de Bourbon et Françoise-Marie de Bourbon, filles de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart. Avant de mourir, elle obtient d'elles qu'elles se réconcilient.

Marie Anne de Bourbon meurt à Paris le 3 mai 1739.

Elle est enterrée à Paris dans la chapelle de la Vierge de l'église Saint-Roch.



Mort de Françoise-Marie de Bourbon

Françoise-Marie de Bourbon meurt en 1749.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !