Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1687 - le dernier en 1733



Mariage de Louis de Mailly-Rubempré avec Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine

Le contrat de mariage est du 8 juillet 1687.

Louis de Mailly-Rubempré épouse à la chapelle royale de Versailles le 9 juillet 1687 Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine (1667-6 novembre 1743). Leurs enfants sont :



Naissance de Françoise de Mailly

Françoise de Mailly naît en 1695, fille de Louis de Mailly-Rubempré et d'Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine (1663-1737).

Anne Marie Françoise de Sainte-Hermine est Dame d'honneur de Marie Leszczynska.



Mariage de Scipion Sidoine de Polignac avec Françoise de Mailly

Scipion Sidoine de Polignac épouse Françoise de Mailly. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis-Héraclès de Polignac

Louis Héracle ou Héraclès Armand Melchior ou Louis-Héraclès de Polignac naît à Paris le 11 janvier 1717, fils de Scipion Sidoine de Polignac (1660-1739), vicomte de Polignac, et de Françoise de Mailly (1695-1767).



Duel entre Armande Felice de la Porte Mazarin et Françoise de Mailly

Armande Felice de la Porte Mazarin et Françoise de Mailly, sa cousine germaine, sont toutes deux amantes de Louis François Armand de Vignerot du Plessis.

Armande Felice de la Porte Mazarin provoque en duel Françoise de Mailly.

Un duel de femmes ne s'est jamais vu. La rencontre a lieu au bois de Boulogne en septembre 1718. L'arme choisie est le pistolet.

Françoise de Mailly vise mieux que sa rivale qui a l'épaule effleurée par une balle.

La blessée se fait une gloire de son écorchure. Louis François Armand de Vignerot du Plessis n'apprécie guère cette publicité.

Il les abandonne toutes deux.



Exil de Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf

Cession de l'Hôtel de Conti

Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf renonce à s'installer dans l'hôtel de Conti en construction et est exilée dans son château normand de Courbépine.

L'hôtel de Conti est alors vendu à Françoise de Mailly, veuve du Marquis de La Vrillière.



Nouvelle cession de l'Hôtel de Conti

En 1733, Françoise de Mailly cède à son tour l'Hôtel de Conti à Louise Élisabeth de Bourbon-Condé qui y fait exécuter d'importantes transformations de décoration sous la direction de l'architecte Simonnet. C'est alors que la demeure prend le nom d'Hôtel de Conti.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !