Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1684 - le dernier en 1743



Mariage de François Le Tonnelier de Breteuil avec Anne de Calonne de Courtebourne

François Le Tonnelier de Breteuil épouse à Paris le 19 décembre 1684 Anne de Calonne de Courtebourne (1646-1737). Leurs enfants sont :



Naissance de François-Victor Le Tonnelier de Breteuil

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil naît à Issy le 7 avril 1686, fils de François Le Tonnelier de Breteuil et d'Anne de Calonne de Courtebourne.

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est baptisé en l'église Saint-Jean de Grève à Paris le 8 avril 1686.



François-Victor Le Tonnelier de Breteuil Conseiller au parlement de Paris

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est conseiller au parlement de Paris et commissaire de la seconde chambre des requêtes du palais le 5 août 1705.

Le ministre lui accorde ses charges en considération des services rendus par ses pères.



François-Victor Le Tonnelier de Breteuil maître des requêtes de l'hôtel du Roi

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est nommé maître des requêtes de l'hôtel le 27 février 1712.



Mariage de François-Victor Le Tonnelier de Breteuil avec Marie-Anne-Angélique Charpentier d'Ennery

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil épouse au château d'Ennery le 15 ou le 23 octobre 1714 Marie-Anne-Angélique Charpentier d'Ennery (1689 ou 1690-1760), fille de Jacques d'Ennery. Leurs enfants sont :



François-Victor Le Tonnelier de Breteuil Intendant du Limousin, de la Marche et de l'Angoumois

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est intendant du Limousin, de la Marche et de l'Angoumois de 1718 à 1723.



François-Victor Le Tonnelier de Breteuil Commandeur de l'ordre du Saint-Esprit

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est nommé le 13 juillet 1721, commandeur, prévôt et Maître des Cérémonies de l'ordre du Saint-Esprit et le restera jusqu'en 1743.


François-Victor Le Tonnelier de Breteuil

Cabale contre Claude Le Blanc et Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil Secrétaire d'État du département de la guerre

Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle souhaite se consacrer à ses affaires domestiques, notamment à la construction d'un très bel hôtel particulier à Paris qui deviendra l'hôtel de Belle Isle.

Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle est très lié à Claude Le Blanc, le trésorier de l'Extraordinaire des guerres.

En 1723, Gérard Michel de La Jonchère, un proche collaborateur de Claude le Blanc, fait banqueroute.

Il est accusé de concussion par les frères Paris, en particulier par Antoine Paris.

Louis IV Henri de Bourbon-Condé suscite une cabale et accuse Claude Le Blanc d'avoir détourné les fonds du ministère de la guerre.

Claude Le Blanc n'est pas soutenu par le Guillaume Dubois, le premier ministre, et doit démissionner le 1er juillet 1723.

Claude Le Blanc est emprisonné à la Bastille.

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil remplace Claude Le Blanc, pendant sa détention comme secrétaire d'État du département de la guerre du 1er juillet 1723.

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil prête serment entre les mains du roi le 4 juillet 1723 et au conseil tenu au Louvre le 13 août suivant.

Louis IV Henri de Bourbon-Condé n'aime pas Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle ni son frère.

Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle est aussi accusé d'avoir diverti une partie des fonds de la caisse et d'y avoir substitué des billets de banque dans le temps de leur discrédit.



François-Victor Le Tonnelier de Breteuil Congédié

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est congédié par André Hercule de Fleury qui lui préfère Claude Le Blanc.

Il se démet de ses fonctions le 16 ou le 19 juin 1726.

Le roi lui fait une pension de retraite de 10 000 livres.



Mort de Claude Le Blanc

Nicolas-Prosper Bauyn d'Angervilliers secrétaire d'état à la Guerre

Claude Le Blanc meurt au château de Versailles le 19 mai 1728.

En juillet 1728, François-Victor Le Tonnelier de Breteuil postule à nouveau pour la charge de secrétaire d'état

André Hercule de Fleury confie à Nicolas-Prosper Bauyn d'Angervilliers le portefeuille de la Guerre.



Mort de François-Victor Le Tonnelier de Breteuil

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil est marquis de Fontenay-Trésigny, Seigneur de Villebert, de Breteuil, du Mesnil-Chassemartin, des Chapelles, de Villenevotte et de Palaiseau, Baron de Boitron et de Preuilly

Ses relations avec André Hercule de Fleury ne sont pas si mauvaises que cela.

François-Victor Le Tonnelier de Breteuil meurt rue Vivienne à Paris chez André Hercule de Fleury à Issy le 7 janvier 1743 d'apoplexie.

Il est inhumé à Fontenay Trésigny en Brie en Seine-et-Marne.

Le comte d'Argenson lui succède.

L'avenue de Breteuil et la place de Breteuil, dans le 7e arrondissement de Paris, portent son nom.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !