Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



29 événements affichés, le premier en 1580 - le dernier en 1751



Mariage de François Aguesseau avec Françoise Le Gay

Christophe ou François Aguesseau est le fils de Christophe Aguesseau (mort en 1563), Seigneur de La Cailletière, et d'Antoinette Stample (morte vers 1584), Dame de Puiseux.

François Aguesseau, Bourgeois et échevin d'Amiens, épouse à Chambly dans l'Oise le 10 mai 1580 Françoise Le Gay (morte en 1613). Leurs enfants sont :



Mariage d'Antoine Aguesseau avec Anne Blondeau

Antoine Aguesseau épouse le 24 mars 1619 Anne Blondeau (1600-1635). Leurs enfants sont :



Mariage de François d'Aguesseau avec Hélène de Pleurre

François d'Aguesseau épouse Hélène de Pleurre (vers 1641-1659).

La seigneurie de Puiseux-le-Hauberger appartient à François d'Aguesseau.



Mort de François d'Aguesseau

François d'Aguesseau meurt le 13 septembre 1659.



Mariage d'Henri d'Aguesseau avec Claire-Eugénie Le Picart de Périgny

Henri d'Aguesseau épouse en janvier 1663 Claire-Eugénie Le Picart de Périgny (morte en 1713), fille de Jean le Picart, Seigneur de Périgny, Maître des Requêtes, et de Catherine Talon. Leur enfant est :



Naissance d'Henri François d'Aguesseau

Henri François d'Aguesseau naît au n 15 de la rue du Consulat à Limoges le 27 novembre 1668, fils d'Henri d'Aguesseau (1635-1716), Seigneur de Puiseux, et de Claire Eugénie Le Picart de Périgny (morte en 1713).



Henri François d'Aguesseau Avocat du roi au parquet du Châtelet

Henri François d'Aguesseau étudie le droit sous la direction de Jean Domat.

Henri François d'Aguesseau devient Avocat du roi au parquet du Châtelet en 1689.



Henri François d'Aguesseau Avocat général au Parlement de Pari

Henri François d'Aguesseau devient Avocat général au Parlement de Paris en 1691, où il se fait remarquer par son éloquence.



Mariage d'Henri François d'Aguesseau avec Anne Françoise Lefèvre d'Ormesson

Henri François d'Aguesseau épouse en l'Église Saint-André des Arts à Paris le 4 octobre 1694 Anne Françoise Lefèvre d'Ormesson (1678-1735). Leurs enfants sont :

Anne Françoise Lefèvre d'Ormesson est issue d'une grande famille de robe.

Selon un contemporain, Achille de Harlay, ce mariage représente, l'alliance du mérite et de la vertu.



Henri François d'Aguesseau Procureur général au Parlement de Paris

Le 24 septembre 1700, Henri François d'Aguesseau est nommé procureur général au Parlement de Paris.

Dans ces fonctions, Henri François d'Aguesseau défend les libertés de l'Église gallicane.



Henri François d'Aguesseau Seigneur de Fresnes

Henri François d'Aguesseau devient Seigneur de Fresnes en 1708.


Henri François d'Aguesseau - par Robert Tournières (1667-1752)

Henri François d'Aguesseau Chancelier et Garde des sceaux

Philippe II d'Orléans nomme Henri François d'Aguesseau Chancelier et Garde des sceaux en février 1717.



Exil d'Henri François d'Aguesseau

L'opposition d'Henri François d'Aguesseau au système de Law lui vaut d'être privé des sceaux.

Henri François d'Aguesseau est exilé dans sa terre de Fresnes en janvier 1718.



Cession du château de Champs-sur-Marne

Cession des biens de Paul Poisson de Bourvallais

Les biens de la Brie de Paul Poisson de Bourvallais, sont mis en adjudication.

Marie Anne de Bourbon, princesse de Conti, achète les domaines de Gournay-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Noisy-le-Grand.

Le 5 septembre 1718, Paul Poisson de Bourvallais cède le château de Champs-sur-Marne à Marie Anne de Bourbon pour 20 000 livres (une pièce de pain dit Louis III de Rouvroy de Saint-Simon).

Paul Poisson de Bourvallais abandonne également son hôtel de la place Vendôme.

Il est dévolu à Henri François d'Aguesseau, Chancelier de France, c'est-à-dire Garde des sceaux.

Cet hôtel est resté depuis le siège du ministère de la Justice.

Paul Poisson de Bourvallais paie ainsi son amende et bénéficie d'une levée d'écrou.

Il va alors reprendre le cours de ses affaires à la place des Victoires.



Henri François d'Aguesseau rappelé

En juin 1720, Henri François d'Aguesseau est rappelé, pour apaiser l'opinion.

On dit que John Law lui-même a préconisé son rappel et que cette circonstance jette une ombre sur la popularité du chancelier.



Nouveau renvoi de Henri François d'Aguesseau

Le 21 août 1722, Henri François d'Aguesseau est à nouveau renvoyé, à l'avènement de Guillaume Dubois comme principal ministre.

Retiré dans sa propriété de Fresnes, Henri François d'Aguesseau passa 5 années qu'il se remémorera ensuite avec délices :



Marc-Pierre de Voyer de Paulmy Conseiller d'État

Marc-Pierre de Voyer de Paulmy devient Conseiller d'État le 28 janvier 1724.

Marc-Pierre de Voyer de Paulmy entre alors dans les commissions du Conseil où il participe à la rédaction des ordonnances civiles d'Henri François d'Aguesseau.


Germain Louis Chauvelin - par Hyacinthe Rigaud

Henri François d'Aguesseau Chancelier

Germain Louis Chauvelin Garde des sceaux

Germain Louis Chauvelin secrétaire d'État aux Affaires étrangères

Henri François d'Aguesseau est rappelé en 1727 par André Hercule de Fleury.

Henri François d'Aguesseau est nommé chancelier, le 15 août 1727.

André Hercule de Fleury fait entrer Germain Louis Chauvelin, son conseiller, au Gouvernement.

Germain Louis Chauvelin est nommé garde des sceaux le 17 août 1727 à la suite de la démission de Joseph Fleuriau d'Armenonville.

Germain Louis Chauvelin est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères le 18 août 1727 à la suite de la démission de Charles Jean Baptiste Fleuriau de Morville.

Comme Garde des sceaux, Germain Louis Chauvelin doit partager ses attributions avec Henri François d'Aguesseau, qui conserve la charge inamovible de Chancelier de France.

Le 2 septembre 1727, Louis XV établit un partage des attributions entre les deux hommes :

Germain Louis Chauvelin a à exercer la censure sur les nombreux ouvrages liés à la controverse autour de la bulle Unigenitus.



Henri François d'Aguesseau Membre honoraire de l'Académie des sciences

Le 25 avril 1728, Henri François d'Aguesseau est nommé membre honoraire de l'Académie des sciences.



Henri François d'Aguesseau Président l'Académie des sciences

Henri François d'Aguesseau est président l'Académie des sciences en 1729.



Ordonnance sur les donations

André Hercule de Fleury demande à Henri François d'Aguesseau de poursuivre l'œuvre de codification du droit engagée sous Louis XIV.

Les ordonnances sont préparées par un Bureau de législation placé auprès du chancelier et par des enquêtes auprès des cours supérieures.

Henri François d'Aguesseau fait adopter par Louis XV l'ordonnance sur les donations en 1731.



Ordonnance sur les testaments

Henri François d'Aguesseau fait adopter par Louis XV l'ordonnance sur les testaments en 1735.



Ordonnance sur le faux

Henri François d'Aguesseau fait adopter par Louis XV l'ordonnance sur le faux en 1737.



Renvoi Germain Louis Chauvelin

Henri François d'Aguesseau à nouveau Garde des sceaux

Marc-Pierre de Voyer de Paulmy Directeur de la Librairie

Le 20 février 1737, Germain Louis Chauvelin, dont André Hercule de Fleury n'a plus besoin, est renvoyé et conduit à son château de Grosbois.

Germain Louis Chauvelin est ensuite conduit à Bourges le 6 juin 1737.

Henri François d'Aguesseau retrouve les sceaux.

André Hercule de Fleury nomme Marc-Pierre de Voyer de Paulmy Directeur de la Librairie.

Protecteur des Philosophes, Marc-Pierre de Voyer de Paulmy se voit dédier par Denis Diderot et Jean le Rond d'Alembert l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.



Henri François d'Aguesseau Président l'Académie des sciences

Henri François d'Aguesseau est à nouveau président l'Académie des sciences en 1738.



Signature du privilège de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

En 1746, Henri François d'Aguesseau signe le privilège de l'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert.



Ordonnance sur les substitutions fidéicommissaires

Henri François d'Aguesseau fait adopter par Louis XV l'ordonnance sur les substitutions fidéicommissaires en 1747.


Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Guillaume II de Lamoignon - par Hyacinthe Rigaud - 1716 - Collection privée

Retraite d'Henri François d'Aguesseau

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Garde des sceaux de France

Le 27 novembre 1750, Henri François d'Aguesseau démissionne de ses fonctions de chancelier et prend sa retraite.

Guillaume II de Lamoignon lui succède et est nommé comme Chancelier de France (sans les sceaux).

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville devient Garde des sceaux de France le 29 novembre ou le 10 décembre 1750.

Guillaume II de Lamoignon de Blanc-Mesnil réside alors à lHôtel de la Chancellerie, 13 place Vendôme (aujourd'hui ministère de la Justice).



Mort d'Henri François d'Aguesseau

Henri François d'Aguesseau meurt à Paris le 9 février 1751.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !