Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1828 - le dernier en 1984


Ludovica de Bavière en 1836 avec ses 2 aînés Louis Guillaume et Hélène

Mariage de Maximilien Joseph de Wittelsbach avec Ludovica de Bavière

D'un caractère fantasque voire misanthrope, Maximilien Joseph de Wittelsbach mène une vie plutôt bohème.

Passant ses étés dans son domaine de Possenhofen et ses hivers dans son palais de Munich, il ne fréquente la cour royale de Bavière que contraint et forcé, lors des cérémonies officielles ou familiales et préfère de loin la compagnie des gens simples.

Maximilien Ier Joseph de Bavière décide de réconcilier les différentes branches de la famille de Bavière.

Maximilien Joseph de Wittelsbach épouse à Tegernsee le 9 septembre 1828 Ludovica de Bavière, sa cousine, fille de Maximilien Ier Joseph de Bavière et de Frederica Caroline Wilhelmina de Bade. Leurs enfants sont :

Ludovica de Bavière passa sa nuit de noces enfermée dans une chambre, refusant d'aller retrouver son mari.

Maximilien Joseph de Wittelsbach se contentera de lui faire des enfants et lui laissera gérer la famille à sa guise, afin qu'elle le laisse vivre plus librement.

Veuve, la duchesse révélera que son mari n'eut aucune attention pour elle avant leurs noces d'or.

Fille du roi Maximilien Ier Joseph de Bavière, Ludovica de Bavière a à souffrir de ce mariage avec un prince de second rang alors que toutes ses sœurs épousent des têtes couronnées.



Mariage de Ferdinand II des Deux-Siciles avec Marie Christine de Savoie

Ferdinand II des Deux-Siciles épouse à Voltri le 21 novembre 1832 Marie-Christine de Savoie, fille de Victor-Emmanuel Ier de Savoie et de Marie-Thérèse d'Autriche-Este. Leur enfant est :



Naissance de François II des Deux-Siciles

Mort de Marie Christine de Savoie

François II des Deux-Siciles naît le 16 janvier 1836, fils de Ferdinand II des Deux-Siciles et de Marie-Christine de Savoie.

Marie-Christine de Savoie meurt en 1836 en couches.

Il reçoit une éducation humaniste dans les milieux ecclésiastiques, mais aussi une éducation politique et militaire dans les académies que fréquente également la jeunesse locale.


Famille royale des Deux-Siciles vers 1857

Mariage de Ferdinand II des Deux-Siciles avec Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen

Ferdinand II des Deux-Siciles est veuf de Marie Christine de Savoie.

Ferdinand II des Deux-Siciles épouse à Naples le 27 janvier 1837 Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen (1816-1867), fille de Charles Louis de Habsbourg-Lorraine, Archiduc d'Autriche, et d'Henriette de Nassau-Weilburg. Leurs enfants sont :

François II des Deux-Siciles reçoit de Ferdinand II des Deux-Siciles, son père, et de Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen, sa belle-mère, une éducation fortement religieuse, dispensée par des pères jésuites.



Mariage de François II des Deux-Siciles avec Marie Sophie Amélie de Wittelsbach

Mort de Ferdinand II des Deux-Siciles

Secoué par l'attaque qui ne l'a que blessé, Ferdinand II des Deux-Siciles ne se remet pas complètement de sa blessure.

Ferdinand II des Deux-Siciles commence cependant un voyage dans les Pouilles le 8 janvier 1859.

C'est là que doit être célébré le mariage de François II des Deux-Siciles, son fils héritier.

François II des Deux-Siciles épouse à Bari le 3 février 1859 Marie Sophie Amélie de Wittelsbach. Leur enfant est :

Marie Sophie de Bavière s'avère une épouse forte et courageuse pendant les vicissitudes du court règne de son mari.

Le mariage est célébré par procuration, sans que les conjoints ne se soient jamais connus.

Le mariage religieux est troublé par l'aggravation de la maladie de Ferdinand II des Deux-Siciles, dont l'état ne fait qu'empirer depuis l'arrivée à Bari, au point que Ferdinand II des Deux-Siciles ne peut pas assister à la noce.

Le médecin Ramaglia a en fait mal compris la gravité du mal.

Mandarini, intendant de Bari, fait appel à Nicola Longo de Modugno, le meilleur médecin de la province, élève du professeur Domenico Cotugno, surnommé l'Hippocrate de Naples.

Il diagnostique un abcès à l'aine de l'artère fémorale, plein de pus et de matière grise.

Après avoir suggéré un remède inefficace à l'aide de solvants à base de mercure, Nicola Longo de Modugno souhaite enlever l'abcès manuellement grâce à la chirurgie.

Mais les proches du roi, en particulier :

craignent de confier l'opération à un médecin connu pour être un libéral, qui a même rejoint les Carbonari en 1817.

Après avoir hésité et reporté l'opération pendant près d'un mois, Ferdinand II des Deux-Siciles décide soudainement de quitter Bari pour Caserte le 7 mars 1859, en dépit de l'avis contraire du médecin Nicola Longo de Modugno.

Ferdinand II des Deux-Siciles atteint son palais dans des conditions terribles

Tous les médecins de la cour, Trinchera, Capone, Renzo, Lanza Palasciano, reconnaissent le bon diagnostic et le traitement préconisé 2 mois auparavant par Nicolas Longo de Modugno.

Une nouvelle opération est tentée, mais il est trop tard.

Ferdinand II des Deux-Siciles meurt à Caserte le 22 mai 1859.

Il est inhumé en la basilique Santa Chiara de Naples, nécropole des rois des Deux-Siciles.


François II des Deux-Siciles

Mort de Ferdinand II des Deux-Siciles

François II des Deux-Siciles Roi des Deux-Siciles

Ferdinand II des Deux-Siciles meurt à Caserta en Italie le dimanche 22 mai 1859.

François II des Deux-Siciles monte sur le trône des Deux-Siciles.

Il gouverne sous la férule de Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen, sa très autoritaire et très conservatrice belle-mère.

François II des Deux-Siciles est un jeune homme peu formé à l'exercice du pouvoir.

Louis-Marie des Deux-Siciles devient héritier du trône des Deux-Siciles à partir de 1859.


Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles

Mariage de Guillaume de Hohenzollern-Sigmaringen avec Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles

Mariage de Guillaume de Hohenzollern-Sigmaringen avec

Guillaume de Hohenzollern-Sigmaringen épouse à Sigmaringen le jeudi 27 juin 1889 Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles, fille de Louis de Bourbon, Prince des Deux-Siciles, Comte de Trani, et de Mathilde de Bavière. Leurs enfants sont :

Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles est la nièce de Guillaume II de Prusse et de François II des Deux-Siciles.

Ce mariage est célébré avec faste en présence de Guillaume II de Prusse.

Après 3 enfants en deux ans, le mariage est un échec sur le plan privé car les 2 époux vivent rapidement de manière séparée.

Leurs enfants voient très peu Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles, leur mère.



Mort de François II des Deux-Siciles

François II des Deux-Siciles meurt à Arco dans l'actuel Haut-Adige en 1894.



Transfert du corps de François II des Deux-Siciles

François II des Deux-Siciles est inhumé en la basilique Santa Chiara de Naples, nécropole des rois des Deux-Siciles en 1984.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !