Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



14 événements affichés, le premier en 1791 - le dernier en 1881



Mariage de Guillaume Ier des Pays-Bas avec Frederika Louise Wilhelmine de Prusse

Guillaume Ier des Pays-Bas épouse en 1791 Frederika Louise Wilhelmine de Prusse (1774-1837), fille de Frédéric-Guillaume II de Prusse et de Frédérique de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :


Frédéric-Guillaume III de Prusse et Louise de Mecklembourg-Strelitz - 1799

Mariage de Frédéric-Guillaume III de Prusse avec Louise de Mecklembourg-Strelitz

Frédéric-Guillaume III de Prusse épouse en 1793 Louise de Mecklembourg-Strelitz, fille de Charles II de Mecklembourg-Strelitz et de Friederike de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas

Willem Frederik Karel ou Frédéric-Guillaume des Pays-Bas ou d'Orange-Nassau naît à Berlin le 28 février 1797, fils de Guillaume Ier des Pays-Bas et de Frederika Louise Wilhelmine de Prusse.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas grandit à la cour de Frédéric-Guillaume II de Prusse, son grand-père, puis à celle de Frédéric-Guillaume III de Prusse, son oncle.

Un des professeurs de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas est Karl von Clausewitz.


Bataille de Leipzig

Bataille de Leipzig

Mort de Joseph Poniatowski

Gebhard Leberecht von Blücher Feld-maréchal

Napoléon Ier décide d'en finir et de battre successivement les armées prussiennes et russes à Leipzig, petite localité au sud de Berlin.

Le 13 octobre 1813 à 13 heures, l'assaut est lancé par les Coalisés qui chargent pour rompre la défense française.

120 000 Coalisés font face à 70 000 français.

Antoine Louis Alexis Morand participe à cette bataille.

Ernest III de Saxe-Cobourg-Saalfeld participe à cette bataille.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas participe à cette bataille.

Armand Gaston Félix d'Andlau, chef d'escadron du 3e régiment de Gardes d'honneur participe à cette bataille.

Napoléon Ier recule au sud de la ville, tandis qu'il gagne du terrain au nord.

Le soir, les pertes sont lourdes pour chaque camp : 15 000 morts français et 35 000 morts ennemis.

Napoléon Ier a capturé le général Merveltd et espère pouvoir le monnayer contre un arrangement à l'amiable.

Mais les Alliés, trop conscient de la victoire qui s'offre à eux, ne répondent pas à cet appel.

Le 16 octobre 1813, le combat reprend intensivement.

Jean-Baptiste Jules Bernadotte passé à l'ennemi prend part à cette bataille du 16 au 19 octobre 1813.

C'est que les corps de Jean-Baptiste Jules Bernadotte et de Gebhard Leberecht von Blücher inverse considérablement la balance.

Napoléon Ier, après concertation avec ses maréchaux, décide de préparer la retraite.

On construit des ponts sur l'Elster, et on les couvre d'explosifs pour les détruire juste après le passage de Jean-Louis-Ébénézer Reynier qui commande l'arrière-garde.

À 9 heures, le 17 octobre 1813, le gros des troupes françaises est passé.

Le prince Schwarzenberg ne voit que très tard la manœuvre, et il décide d'attaquer.

Les 20 000 hommes français qui n'ont pas encore passé le pont se voient littéralement enfermés dans les faubourgs de la ville, assiégés par 150 000 autrichiens.

Joseph Poniatowski, qui s'est battu comme un beau diable, meurt en 1813 emporté par les eaux alors qu'il tente de rappeler Napoléon Ier.

Tous ces hommes meurent héroïquement, détruisant les ponts minés pour bloquer les Alliés et faire prendre de l'avance à leurs camarades.

Le 18 octobre 1813, Achille Baraguey d'Hilliers a le poignet gauche emporté par un boulet de canon à Leipzig.

Pour la première fois, les Alliés remportent une immense victoire sur Napoléon Ier.

La bataille de Leipzig, ou bataille des Nations entraîne l'évacuation et la libération de l'Allemagne.

Napoléon Ier est obligé de repasser le Rhin avec son armée.

Elle sonne le glas des derniers espoirs de l'Empereur.

Gebhard Leberecht von Blücher est fait feld-maréchal le 19 octobre 1813.



Retour de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas aux Pays-Bas

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas rentre aux Pays-Bas en décembre 1813.

Comme il ne parle pas le néerlandais, Frédéric-Guillaume des Pays-Bas est envoyé à l'Université de Leyde.



Mariage de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas avec Louise de Prusse

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas épouse le 21 mai 1825 Louise de Prusse, sa cousine, fille de Frédéric-Guillaume III de Prusse et de Louise de Mecklembourg-Strelitz. Leurs enfants sont :


Frédéric-Guillaume des Pays-Bas

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas Commissaire général du Département de la guerre

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas est nommé commissaire général du Département de la guerre en 1826 et réorganise donc l'armée sur le modèle prussien.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas fonde l'académie militaire de Bréda et équipe l'armée d'armes modernes.



Naissance de Louise des Pays-Bas

Wilhelmina Frederike Alexandrina Anna Louise van Oranje-Nassau ou Louise des Pays-Bas naît à La Haye le 5 août 1828, fille de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas et de Louise de Prusse.



Frédéric-Guillaume des Pays-Bas Candidat au trône de Grèce

En 1829, Frédéric-Guillaume des Pays-Bas est choisi comme candidat au trône de Grèce, mais il refuse parce qu'il ne veut pas être roi d'un pays dont la langue et les traditions lui est étrangères.



Révolution belge

La politique de Guillaume Ier des Pays-Bas en faveur de l'usage du néerlandais et surtout son hostilité envers l'Église catholique provoque le mécontentement des futurs Belges.

La Révolution belge éclate en septembre 1830 par des affrontements à Bruxelles.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas commande les troupes envoyées à Bruxelles pour réprimer la rébellion.

Guillaume II des Pays-Bas est contraint de quitter Bruxelles précipitamment alors que les troupes belges en sont proches.

Guillaume Ier des Pays-Bas se porte candidat au trône de Belgique, mais sa candidature est unanimement rejetée.

Durant les deux premiers mois des évènements, une partie de la presse et des dirigeants de la révolution envisagent de confier la couronne de Belgique à Guillaume II des Pays-Bas.

Pour ces derniers, il importe de préserver l'indépendance tout en ménageant la neutralité des pays voisins, le choix pour régime d'une monarchie constitutionnelle est le seul possible.

Le choix de Guillaume II des Pays-Bas, qui est considéré comme un homme conciliant, offre l'avantage de pouvoir réunir sur son nom l'assentiment des puissances étrangères y compris celui des Pays-Bas.

Guillaume II des Pays-Bas séjourne à Anvers du 5 au 26 octobre 1830, dans l'intention d'entrer en contact avec les autorités révolutionnaires.

Le lendemain, les Hollandais bombardent Anvers faisant 85 morts et des dégâts considérables, provoquant l'indignation de la population des provinces belges.

Le Congrès national belge vote l'exclusion à perpétuité de la Maison d'Orange-Nassau du trône de Belgique :

Le nom du Prince d'Orange est à jamais enseveli sous les ruines encore fumantes de la ville d'Anvers.

Le Palais des Académies est mis sous séquestre après la Révolution belge en 1830.


Guillaume II des Pays-Bas et sa famille.

Abdication Guillaume Ier des Pays-Bas

Guillaume II des Pays-Bas Roi des Pays-Bas

Guillaume II des Pays-Bas Grand-duc du Luxembourg

Guillaume II des Pays-Bas Duc de Limbourg

Guillaume Ier des Pays-Bas abdique en 1840.

Guillaume II des Pays-Bas est couronné Roi des Pays-Bas en octobre 1840 sous le nom de Guillaume Ier.

Guillaume II des Pays-Bas est couronné Duc de Limbourg et Grand-duc du Luxembourg en 1840.

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas se retire de la vie publique.


Guillaume III des Pays-Bas

Mort de Guillaume II des Pays-Bas

Guillaume III des Pays-Bas Roi des Pays-Bas

Guillaume III des Pays-Bas Grand-duc du Luxembourg

Guillaume II des Pays-Bas meurt à Tilburg le 17 mars 1849.

Guillaume III des Pays-Bas est couronné Roi des Pays-Bas et Grand-duc du Luxembourg le 12 mai 1849.

Considéré comme un conservateur, il s'oppose aux réformes libérales de son père, Guillaume II des Pays-Bas.

Guillaume III des Pays-Bas rappelle Frédéric-Guillaume des Pays-Bas à la vie publique et le nomme Inspecteur général de l'armée.


Louise des Pays-Bas

Mariage de Charles XV de Suède avec Louise des Pays-Bas

Charles XV de Suède épousera à Stockholm le 19 juin 1850 ou 1851 Louise des Pays-Bas, fille de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas et de Louise de Prusse. Leurs enfants sont :



Mort de Frédéric-Guillaume des Pays-Bas

Frédéric-Guillaume des Pays-Bas meurt à Wassenaar le 8 septembre 1881.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !