Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



37 événements affichés, le premier en 1693 - le dernier en 1854



Mariage de Frédéric-Auguste Ier de Saxe avec Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth

Frédéric-Auguste Ier de Saxe épouse le 20 janvier 1693 Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth (1674-1727), fille de Christian II Ernest de Brandebourg-Bayreuth. Leur enfant est :



Naissance de Frédéric-Auguste II de Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe naît à Dresde le 17 octobre 1696, fils de Frédéric-Auguste Ier de Saxe et de Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth.



Mariage de Joseph Ier de Habsbourg avec Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg

Joseph Ier de Habsbourg a pour favori le comte de Salm qui lui fait épouser une de ses nièces.

Joseph Ier de Habsbourg épouse en 1699 Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg (1673-1742) fille de Jean-Frédéric de Hanovre, Duc de Brunswick-Lunebourg-Kalenberg, et de Bénédicte de Palatinat. Leurs enfants sont :


Élisabeth Charlotte Wittelsbach présente Frédéric-Auguste II de Saxe à Louis XIV en 1714 à Fontainebleau - par Louis de Silvestre - vers 1715- huile sur toile de 120 x 155 cm - Musée des châteaux de Versailles et de Trianon

Frédéric-Auguste de Saxe à Fontainebleau

Le 26 septembre 1714, à Fontainebleau, Élisabeth Charlotte Wittelsbach présente à Louis XIV Frédéric-Auguste II de Saxe , Prince électeur de Saxe et Comte de Lusace.



Mariage de Frédéric-Auguste II de Saxe avec Marie-Josèphe d'Autriche

Frédéric-Auguste II de Saxe épouse en 1719 Marie-Josèphe d'Autriche, fille de Joseph Ier de Habsbourg et de Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric-Christian de Saxe

Friedrich Christian Léopold Johan George Frans Xaverius von Sachsen ou Frédéric-Christian de Saxe naît le 5 septembre 1722, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.



Naissance de Marie-Amélie de Saxe

Marie-Amélie de Saxe naît en 1724, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.



Naissance de Marie-Anne de Saxe

Marie-Anne de Saxe naît en 1728, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.



Naissance de François-Xavier de Saxe

Franz Xaver Ludwig August Albrecht Benno ou François-Xavier Louis Auguste Albert Bennon François-Xavier de Saxe naît à Dresde le 25 août 1730, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.



Naissance de Marie-Josèphe de Saxe

Marie-Josèphe de Saxe naît en 1731, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.



Naissance de Charles-Christian de Saxe

Charles-Christian de Saxe naît en 1733, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.


Frédéric-Auguste II de Saxe –par Pietro Antonio Rotari Frédéric-Auguste II de Saxe

Mort de Frédéric-Auguste Ier de Saxe

Stanislas Ier Leszczynski Roi de Pologne

Stanislas Ier Leszczynski Grand-duc de Lituanie

Guerre de Succession de Pologne

Frédéric-Auguste II de Saxe Roi de Pologne

Occupation de la Lorraine et du Barrois

Frédéric-Auguste Ier de Saxe meurt à Varsovie le 1er février 1733.

Son cœur repose à Dresde. Son corps est inhumé à Cracovie.

Frédéric-Auguste Ier de Saxe est l'ancêtre de George Sand.

Il fait interdire les loges maçonniques.

Protecteur des arts, grand mécène, il fait de sa capitale Dresde la Florence de l'Elbe.

C'est sous son règne qu'est découvert le secret de fabrication de la porcelaine dure par l'alchimiste Johann Friedrich Böttger, qu'il a fait enfermer.

Frédéric-Auguste Ier de Saxe établit une manufacture à Meissen, qui fait la renommée de la porcelaine de Saxe.

Frédéric-Auguste II de Saxe, fils de Frédéric-Auguste Ier de Saxe, hérite de la Saxe.

Frédéric-Auguste II de Saxe et Stanislas Ier Leszczynski se disputent le trône de Pologne.

Louis XV soutient Stanislas Ier Leszczynski, qui vit en exil en France aux frais de son gendre.

Tandis qu'un sosie prend ostensiblement la mer à Brest sur un navire français, Stanislas Ier Leszczynski traverse secrètement l'Allemagne et arrive à Varsovie le 8 septembre 1733.

Avec l'aide d'une armée de 2 000 hommes, Stanislas Ier Leszczynski fait pression sur les nobles polonais.

Le 12 septembre 1733, grâce au soutien de la France, Stanislas Ier Leszczynski est élu par la diète, Roi de Pologne et Grand-duc de Lituanie.

Frédéric-Auguste II de Saxe, neveu par alliance Charles VI de Habsbourg, est soutenu par la Russie, l'Autriche, et le Saint Empire.

La Russie et l'Autriche envahissent la Pologne.

Anne Ire de Russie envoie une armée de 20 000 hommes pour chasser Stanislas Ier Leszczynski.

Le 22 septembre 1733, Stanislas Ier Leszczynski doit se réfugier à Dantzig (Gdansk) pour y attendre de l'aide promise par la France.

Le 5 octobre 1733 à Varsovie, sous la protection des armées russes, Frédéric-Auguste II de Saxe est proclamé roi sous le nom de Auguste III de Pologne.

Frédéric-Auguste II de Saxe est le dernier roi de Pologne de la Maison de Wettin.

Louis XV est conseillé par Germain Louis Chauvelin, secrétaire d'État aux Affaires étrangères, et influencé par le parti antiautrichien animé Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle qui est mécontent du soutien de Vienne à Frédéric-Auguste II de Saxe.

Malgré la politique pacifiste d'André Hercule de Fleury, la France déclare la guerre à l'empereur germanique.

Charles-Emmanuel III de Savoie, Roi de Sardaigne, Duc de Savoie et Prince de Piémont, la Bavière et l'Espagne s'allient à La France pour soutenir Stanislas Ier Leszczynski et libérer l'Italie du joug autrichien.

L'Espagne qui convoite le Royaume de Naples et la Sardaigne qui convoite le Milanais, s'unissent à la France.

L'Angleterre, les Provinces-Unies, la Suède, le Danemark, la République de Venise reconnaissent que l'agression de l'Autriche et de la Russie contre la Pologne est un motif de guerre et s'engagent à rester neutres.

L'intervention sans conviction de la France ne permet pas de renverser le cours de la guerre, et Stanislas Ier Leszczynski ne retrouve pas son trône.

En 1733 les Autrichiens sont expulsés d'Italie par les forces franco-espagnoles.



Siège de Kehl

Jacques Ier Fitz-James reçoit le commandement de l'armée du Rhin.

Les courtisans de Louis XV, parmi lesquels se trouvent :

rejoignent Jacques Ier Fitz-James.

L'armée française envahit la Lorraine de François III Étienne de Lorraine et se porte sur la frontière allemande.

Le Siège de Kehl, du 13 octobre au 29 octobre 1733, est le premier épisode de la Guerre de Succession de Pologne.

Pierre-François de Rougé prend part à ce siège.

Malgré la prise de la citadelle de Kehl, par souci d'économie, ou par crainte d'exciter plus qu'il ne faut la jalousie des États allemands, en décembre 1733, André Hercule de Fleury ordonne à Jacques Ier Fitz-James de prendre les quartiers d'hiver sur la rive Ouest.

Là s'arrêtent la campagne de 1733.


Siège de Gdansk

Siège de Gdansk

Les partisans de Frédéric-Auguste II de Saxe prennent les armes.

Stanislas Ier Leszczynski se réfugie dans la forteresse de Dantzig (Gdansk actuellement) immédiatement assiégée en 1734.

Une expédition navale est envoyée par le roi de France mais elle échoue. Déguisé en matelot, Stanislas Ier Leszczynski parvient à s'échapper et se réfugie à Königsberg puis en France.



Traité de Vienne

Stanislas Ier Leszczynski Duc de Lorraine et de Bar

Charles VI de Habsbourg Duc de Parme de Plaisance et de Guastalla

La guerre de Succession de Pologne prend fin par le traité de paix de Vienne négocié en secret en 1735.

Comme secrétaire d'État aux Affaires étrangères, Germain Louis Chauvelin se montre très hostile à l'Autriche à qui il cherche constamment à opposer l'Espagne.

André Hercule de Fleury, pacifiste, négocie souvent en sous-main, comme pour les préliminaires du Traité de Vienne, qui subordonnent la paix à la résolution de la question lorraine.

Par des négociations secrètes, André Hercule de Fleury obtient la renonciation de François III Étienne de Lorraine.

Germain Louis Chauvelin n'intervient que pour vaincre les dernières résistances de l'Autriche.

Par le traité de paix de Vienne :

Cette guerre peu coûteuse, comparativement aux ponctions humaines et financières exorbitantes des campagnes de Louis XIV, est un franc succès pour André Hercule de Fleury et la diplomatie française.

Habile négociateur, Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle contribue puissamment à assurer les duchés de Bar et de Lorraine à la France.

La guerre a cependant encore décimé la population polonaise, déjà fortement réduite dans les années qui précédaient le conflit.

Le dernier des Médicis meure en Toscane.

François III Étienne de Lorraine est autorisé à épouser l'archiduchesse héritière Marie-Thérèse de Habsbourg à la grande joie de celle-ci, très amoureuse du prince Lorrain.

Charles d'Espagne III épousera Marie-Amélie de Saxe, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe, le vainqueur de Stanislas Ier Leszczynski.



Naissance d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen

Albert-Casimir de Saxe-Teschen naît à Moritzburg le 11 juillet 1738, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche


Marie-Amélie de Saxe vers 1750

Mariage de Charles III d'Espagne avec Marie-Amélie de Saxe

Charles III d'Espagne épouse en 1738 Marie-Amélie de Saxe, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche. Leurs enfants sont :



Naissance de Clément-Wenceslas de Saxe

Clément-Wenceslas de Saxe naît en 1739, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche.


Marie-Thérèse de Habsbourg ou Marie-Thérèse au masque - l'impératrice aime aussi les fêtes et les bals

Mort de Charles VI de Habsbourg

Guerre de Succession d'Autriche

Marie-Thérèse de Habsbourg Archiduchesse d'Autriche

Marie-Thérèse de Habsbourg Reine de Hongrie

Invasion de la Silésie par la Prusse

Prise des forteresses de Glogów Brzeg et Neisse

Charles VI de Habsbourg meurt à Vienne le 20 octobre 1740.

Charles VI de Habsbourg est mélomane et musicien passionné au point d'accompagner lui même au clavecin le castrat Farinelli.

Charles VI de Habsbourg a laissé des Commentaires sur sa propre vie, qui ont été publiés à Bruxelles en 1862.

Marie-Thérèse de Habsbourg succède à son père Charles VI d'Autriche.

Par la Pragmatique Sanction, Charles VI de Habsbourg lègue à sa fille Marie-Thérèse de Habsbourg les États héréditaires de la Maison des Habsbourg :

Marie-Thérèse de Habsbourg devient Reine de Hongrie sous le nom de Marie-Thérèse Ire de Hongrie.

Malgré la Pragmatique Sanction, Marie-Thérèse de Habsbourg a du mal à faire reconnaître ses droits au trône.

D'autres princes aspirent à la remplacer sur le trône, tel :

La guerre de Succession d'Autriche durera de 1740 à 1748.

La guerre de l'oreille de Jenkins ce confond alors à cette guerre de Succession d'Autriche.

Âgée de seulement 23 ans, et en tant que femme, elle est considérée comme un chef fragile. Elle est trahie de tous côtés et par ceux-là même qui s'étaient engagés à la soutenir.

Elle est attaquée par ses voisins et parents, et doit mener sans soutien ni argent la guerre de Succession d'Autriche contre la Prusse, la Bavière, la Saxe, la France de Louis XV, le Piémont-Sardaigne et l'Espagne.

La Russie reconnait la Pragmatique Sanction et reste une alliée fidèle des Habsbourg.

Charles-Emmanuel III de Savoie prétend au Milanais. Les promesses d'une augmentation de territoire de Marie-Thérèse de Habsbourg le détachent de la France et de l'Espagne.



Mariage de Louis-Ferdinand de France avec Marie-Josèphe de Saxe

Louis-Ferdinand de France est veuf de Marie-Thérèse-Raphaëlle d'Espagne. La raison d'état oblige Louis-Ferdinand de France à avoir des enfants mâles aptes à accéder au trône.

Louis-Ferdinand de France épouse à Versailles le 9 février 1747 Marie-Josèphe de Saxe, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche. Leurs enfants sont :

Louis-Ferdinand de France, toujours attaché à Marie-Thérèse-Raphaëlle d'Espagne, ne montre d'abord à la jeune princesse allemande que froideur voire mépris.

Mais Marie-Josèphe de Saxe est une femme d'un esprit supérieur et est soutenue par ses belles-sœurs.

Anne-Henriette de France se prend d'affection pour Marie-Josèphe de Saxe et, avec succès, s'emploie à faire changer les sentiments de Louis-Ferdinand de France, son frère.

Conseillée par son oncle le Maréchal de Saxe, Marie-Josèphe de Saxe apprivoise son mari, modère ses excès de dévotion et de rigueur morale tout en étant elle-même très pieuse. Leur couple sera finalement très uni.



Jean-François de Rochechouart proposé au cardinalat

En 1756, Jean-François de Rochechouart est proposé au cardinalat par Frédéric-Auguste II de Saxe, roi de Pologne, électeur de Saxe.



Pedro Pablo Abarca de Bolea ambassadeur d'Espagne près de Frédéric-Auguste II de Saxe

Pedro Pablo Abarca de Bolea est ambassadeur de Charles III d'Espagne près de Frédéric-Auguste II de Saxe, Roi de Pologne.


Frédéric-Christian de Saxe - par Anton Raphael Mengs - château de Weesenstein en Saxe

Mort de Frédéric-Auguste II de Saxe

Frédéric-Christian de Saxe Électeur de Saxe, Comte palatin de Saxe et Margrave de Misnie

Mort de Frédéric-Christian de Saxe

Frédéric-Auguste III de Saxe Électeur de Saxe, Comte palatin de Saxe et Margrave de Misnie

Marie Antoinette de Bavière et François-Xavier de Saxe Corégents

Frédéric-Auguste II de Saxe meurt à Dresde le 5 octobre 1763.

Frédéric-Christian de Saxe, jusqu'alors titré prince de Pologne, ne peut succéder à son père sur le trône de Pologne mais lui succède comme Électeur de Saxe, Comte palatin de Saxe et Margrave de Misnie sous le nom de Frédéric IV de Saxe.

Marie Antoinette de Bavière rentre à Dresde.

Frédéric-Christian de Saxe meurt le 17 décembre 1763.

Vivaldi lui a consacré une œuvre musicale.

Frédéric-Auguste III de Saxe, son fils, devient Électeur de Saxe, Comte palatin de Saxe et Margrave de Misnie.

Comme il est mineur, Marie Antoinette de Bavière assure la corégence avec François-Xavier de Saxe, son beau-frère, jusqu'à ce que son fils atteigne la majorité.

Marie Antoinette de Bavière fonde une fabrique de textile en 1763.



Florimond-Claude de Mercy-Argenteau Ambassadeur à Varsovie

Florimond-Claude de Mercy-Argenteau est nommé ambassadeur à Varsovie en 1764, pendant l'interrègne entre Frédéric-Auguste II de Saxe et Stanislas II Augustus Poniatowski.



Projet de mariage de Louis Philippe Joseph d'Orléans avec Cunégonde de Saxe

Louis-Philippe Ier d'Orléans, père de Louis Philippe Joseph d'Orléans, envisage de le marier à Cunégonde de Saxe, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe.

Marie-Josèphe de Saxe, épouse de Louis-Ferdinand de France, considère que Louis Philippe Joseph d'Orléans est de trop petite naissance pour prétendre épouser sa sœur Cunégonde. Elle insiste auprès de Louis XV pour qu'il s'oppose à ce projet.



Mariage de François Ier d'Autriche avec Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles

François Ier d'Autriche épouse en 1790 Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles (1772-1807) fille de Ferdinand Ier des Deux-Siciles et de Marie-Caroline d'Autriche. Leurs enfants sont :


Maximilien de Saxe

Mariage de Maximilien de Saxe avec Caroline de Bourbon-Parme

Maximilien de Saxe épouse le 9 mai 1792 Caroline de Bourbon-Parme, fille de Ferdinand Ier de Parme et de Marie-Amélie d'Autriche. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric-Auguste II de Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe naît le 18 mai 1797, fils de Maximilien de Saxe et de Caroline de Bourbon-Parme.


Frederica Caroline Wilhelmina de Bade Filles cadettes de Maximilien Ier Joseph de Bavière – Ludovica - Sophie - Marie

Mariage de Maximilien Ier Joseph de Bavière avec Frederica Caroline Wilhelmina de Bade

Maximilien Ier Joseph de Bavière est veuf de Wilhelmine de Hesse-Darmstadt.

Maximilien Ier Joseph de Bavière épouse en 1797 Frederica Caroline Wilhelmina de Bade, fille de Charles Louis de Bade et d'Amélie de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :


Caroline d'Autriche

Mariage de Frédéric-Auguste II de Saxe avec Caroline d'Autriche

Frédéric-Auguste II de Saxe épouse le 7 octobre 1819 Caroline d'Autriche, fille de François Ier d'Autriche et de Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles.



Renoncement de Maximilien de Saxe à ses droits

Prince héritier du royaume de Saxe, Maximilien de Saxe renonce à ses droits en 1830 au profit de son fils Frédéric-Auguste II de Saxe.



Troubles en Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe Co-régent.

La Révolution de Juillet en France induit des troubles en Saxe à partir de l'automne 1830 principalement dirigés contre l'ancienne Constitution.

Le peuple réclame un jeune régent, Antoine Ier de Saxe nomme donc Frédéric-Auguste II de Saxe, son neveu, prince co-régent.



Constitution accordée à la Saxe

En septembre 1831, sous la pression populaire, Antoine Ier de Saxe accorde une constitution à ses états qui transforme le royaume de Saxe en monarchie constitutionnelle.

Associé depuis plusieurs années au gouvernement, Frédéric-Auguste II de Saxe a la plus grande part à cette constitution libérale.


Marie Anne Léopoldine de Bavière

Mariage de Frédéric-Auguste II de Saxe avec Marie Anne Léopoldine de Bavière

Frédéric-Auguste II de Saxe est veuf de Caroline d'Autriche.

Frédéric-Auguste II de Saxe épouse en 1833 Marie Anne Léopoldine de Bavière.


Frédéric-Auguste II de Saxe

Mort d'Antoine Ier de Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe Roi de Saxe

Antoine Ier de Saxe meurt à Pillnitz le 6 juin 1836 sans descendance.

Il est inhumé dans la crypte royale de la cathédrale de la Sainte-Trinité à Dresde auprès de ses deux épouses et de ses enfants.

Son neveu lui succède sous le nom de Frédéric-Auguste II.

Maximilien de Saxe, père de Frédéric-Auguste II de Saxe, a renoncé à ses droits,

Frédéric-Auguste II de Saxe devient roi de Saxe le 6 juin 1836.

Frédéric-Auguste II de Saxe a un règne paisible, et peut se livrer à loisir à ses goûts studieux : il aime surtout la botanique.



Agitation en Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe conjure l'orage en 1848 par quelques concessions nouvelles.


Jean Ier de Saxe

Mort de Frédéric-Auguste II de Saxe

Jean Ier de Saxe Roi de Saxe

Frédéric-Auguste II de Saxe meurt le 9 août 1854 tragiquement, d'un accident lors d'une randonnée en montagne.

Jean Ier de Saxe succède à son frère et devient Roi de Saxe.

Jean Ier a la réputation d'un homme cultivé.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !