Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



22 événements affichés, le premier en 1597 - le dernier en 1680


Anne Catherine de Prusse

Mariage de Christian IV de Danemark avec Anne Catherine de Prusse

Christian IV de Danemark épouse le 27 novembre 1597 Anne Catherine de Prusse. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric III de Danemark

Frederik ou Frédéric III de Danemark naît à Haderslev le 18 mars 1609, fils de Christian IV de Danemark et d'Anne Catherine de Prusse.

Il appartient à la dynastie des Oldenbourg.



Frédéric III de Danemark Évêque de Brême et Verden

Frédéric III de Danemark Commandant en chef de la forteresse de Stade

Pendant son enfance et son adolescence, Frédéric III de Danemark n'est pas l'héritier du trône.

Frédéric III de Danemark devient l'instrument de Christian IV de Danemark, son père, dans son désir d'expansion en Allemagne.

Alors qu'il est encore jeune homme, Frédéric III de Danemark devient Évêque de Brême et Verden, coadjuteur d'Halberstadt.

En 1627, Frédéric III de Danemark est promu commandant en chef de la forteresse de Stade.

Ainsi, Frédéric III de Danemark acquiert une considérable expérience comme administrateur.

Frédéric III de Danemark a un goût très prononcé pour les études littéraires et scientifiques.



Liaison de Frédéric III de Danemark avec Margarethe Pape

Frédéric III de Danemark a une liaison avec Margarethe Pape.

Leur enfant est :



Guerre du Danemark contre la Suède

Au cours de la guerre qui oppose le Danemark à la Suède de 1643 à 1645, Frédéric III de Danemark est nommé commandant des duchés par Christian IV de Danemark, son père.

Frédéric III de Danemark ne remporte que peu de victoires.

La cause principale incombe à des querelles qui l'opposent au maréchal Bille, commandant en chef des forces danoises.

C'est son premier affrontement avec la noblesse danoise qui considèrera toujours Frédéric III de Danemark avec méfiance.



Mariage de Frédéric III de Danemark avec Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg

Frédéric III de Danemark épouse à Glückstadt le 1er octobre 1643 Sophie-Amélie Brunswick-Lunebourg, fille de Georges de Brunswick-Luneburg et d'Anne-Éléonore, princesse de Hesse-Darmstadt.

Leurs enfants sont :

Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg est une femme énergique et passionnée, au caractère ambitieux.

Cette union affectera non seulement le destin de Frédéric III de Danemark, mais également le destin du Danemark.



Naissance de Christian V de Danemark

Christian V de Danemark naît à Flensburg le 15 avril 1646, fils de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.

Christian V de Danemark appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg.



Mort de Christian de Danemark

Christian de Danemark meurt le 2 juin 1647.

Frédéric III de Danemark, son frère, devient prince héritier.



Naissance d'Anne Sophie de Danemark

Anne Sophie de Danemark naît le 1er septembre 1647, fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.


Frédéric III de Danemark

Mort de Christian IV de Danemark

Frédéric III de Danemark Roi de Danemark et de Norvège

Les dernières années de Christian IV de Danemark sont assombries par les différends avec ses beau-fils et surtout avec le plus ambitieux d'entre eux, Corfitz Ulfeldt.

Le 21 février 1648, à sa demande, Christian IV de Danemark est amené en civière de Frederiksborg près de sa bien-aimée Copenhague.

Christian IV de Danemark meurt à Copenhague le 28 février 1648.

Ses derniers mots, recueillis par son médecin, auraient été : Döden, Döden, ce qui signifie : " La mort, la mort ".

Christian IV est un bon linguiste, il parle, en plus de sa langue maternelle, l'allemand, le latin, le français et l'italien.

Naturellement joyeux et accueillant, il se délecte d'une société animée mais il est également passionné, irritable et sensuel.

Il a du courage, un profond sens du devoir, un amour immodéré du travail, un zèle curieux, et le sens de l'invention d'un réformateur né.

Il privilégie son propre plaisir, que celui-ci prenne la forme de l'amour ou de l'ambition.

À l'apogée de sa jeunesse, son esprit et sa passion de l'aventure lui permettent de surmonter tous les obstacles.

Mais à la fin de sa vie, il cueille les fruits amers de son manque de self-control et meurt en vieil homme fatigué et au cœur brisé.

Malgré le fait qu'il dispose de toutes les qualités des grands princes, il n'atteindra jamais la grandeur attendue.

Frédéric III de Danemark succède à Christian IV de Danemark devient roi de Danemark et de Norvège le 28 février 1648.

Jusqu'au 6 juillet 1648, les sujets de Frédéric III de Danemark refusent de lui prêter hommage.

Ils ne le font que lorsque Frédéric III de Danemark signe une charte par laquelle il réduit les prérogatives royales.

Frédéric III de Danemark est un prince réservé et énigmatique, riant rarement, parlant peu, écrivant encore moins, tout à l'inverse de son père Christian IV de Danemark.

Frédéric III de Danemark posséde à un haut degré les vertus de la modération et de la maîtrise de soi.

Sa devise est : " Le Seigneur est ma Providence " (Herren er mig forsyn).

Les premières années de son règne sont marquées par une secrète résistance contre les deux hommes les plus puissants du royaume :



Fondation de la Bibliothèque royale de Copenhague

Frédéric III de Danemark est un fervent collectionneur et fonde la Bibliothèque royale de Copenhague en 1648.



Naissance de Wilhelmine-Ernestine de Danemark

Wilhelmine-Ernestine de Danemark naît le 21 juin 1650, fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.



Naissance de Georges de Danemark

Jørgen ou Georges de Danemark naît à Copenhague le 2 avril 1653, fils de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.


Charles X Gustave de Suède - par Sébastien Bourdon

Abdication de Christine de Suède

Charles X Gustave Roi de Suède

Invasion de la Pologne

Christine de Suède abdique en 1654.

Charles X Gustave, son cousin, devient Roi de Suède le 6 juin 1654.

Après son abdication, Christine de Suède vient habiter en France la belle demeure que Pierre Bidal posséde à Vanves.

Frédéric III de Danemark estime que le tempérament et la politique de Charles X Gustave de Suède se conjuguent pour stimuler l'agressivité suédoise qui constitue une source de danger pour son pays.

La seule incertitude est de savoir contre qui Charles X Gustave de Suède se tournera en premier ?

Charles X Gustave de Suède envahit la Pologne en juillet 1654.

C'est un soulagement pour les Danois, même si la situation est pleine de dangers latents pour le Danemark.



Naissance d'Ulrique-Éléonore de Danemark

Ulrique-Éléonore de Danemark naît le 11 septembre 1656, fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.



Guerre du Danemark contre la Suède

Le Risgsdag du Danemark se réunit le 23 février 1657 et accorde volontiers de considérables subventions pour la mobilisation et les dépenses militaires.

Le 23 avril 1657, Frédéric III de Danemark reçoit l'avis de la majorité de la Rigsraad pour attaquer les possessions suédoises en Allemagne.

Début mai 1657, Frédéric III de Danemark attend la rupture des négociations.

Le 1er juillet 1657 Frédéric III de Danemark signe le manifeste justifiant la guerre.

Ce conflit ne sera jamais officiellement déclaré.



Attaque du Danemark par Charles X Gustave de Suède

Traité de Roskilde

Charles X Gustave de Suède déjoue tous les plans de ses ennemis en attaquant par le Jutland, en traversant en janvier et février 1658 les détroits danois (grand Belt et petit Belt) pris par les glaces, menaçant ainsi directement Copenhague et l'existence même du Danemark comme royaume indépendant.

Devant cette écrasante défaite, Frédéric III de Danemark doit capituler.

Cédant aux instances de ses alliés Français, Charles X Gustave de Suède se contente de mutiler, plutôt que d'anéantir, la couronne danoise.

Frédéric III de Danemark signe le 26 février 1658 le traité de Roskilde par lequel il abandonne à la Suède ses provinces au sud de la péninsule scandinave :

La conclusion de la paix est suivie d'un épisode surprenant. Frédéric III de Danemark exprime le désir de faire connaissance de son vainqueur.

Charles X Gustave de Suède consent à être l'invité de Frédéric III de Danemark et est reçu au château de Frederiksborg du 3 mars au 5 mars 1658.

De splendides banquets ont lieu jusque tard dans la nuit et des conversations privées se déroulent entre les deux souverains qui sortent tout juste d'une lutte à mort.



Siège de Copenhague

Bataille navale de l'Oresund

Charles X Gustave de Suède insatiable de conquêtes et soupçonneux envers le Danemark débarque à Korsør sur l'île de Seeland le 17 juillet 1658.

Personne n'a prévu cette soudaine et brutale attaque.

La capitale danoise est très mal fortifiée et possède une faible garnison.

Les vastes et vétustes lignes de défense comportent seulement 2 000 défenseurs.

Mais Frédéric III de Danemark ne perd pas courage.

Je vais mourir dans mon nid - tels sont les mots par lesquels il réprimande les conseillers qui lui recommandent la sécurité.

Le 8 août 1658, les représentants de tous les ordres de la capitale exhortent à la nécessité d'une vigoureuse résistance.

Les habitants de Copenhague, dirigés par le bourgmestre Hans Nansen protestent de leur loyauté envers le roi et de leur détermination à défendre Copenhague jusqu'à l'extrémité.

Le gouvernement et le peuple font preuve d'une grande énergie sous la surveillance de Frédéric III de Danemark, de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg et du bourgmestre Hans Nansen.

Au début septembre 1658, toutes les infrastructures sont réparées, les murs et les canons installés et 7 000 hommes en armes sont disposés.

La ville est si fortement fortifiée que Charles X Gustave de Suède renonce à lancer l'assaut sur Copenhague et commence le siège.

Charles X Gustave de Suède convertit ensuite le siège en blocus maritime, empêchant ainsi l'approvisionnement de la capitale par la flotte néerlandaise.

La défaite navale de l'Øresund, le 29 octobre 1658, force Charles X Gustave de Suède à mettre fin au blocus de la capitale danoise et il finit par abandonner entièrement le siège.

Ainsi Copenhague sauve la monarchie danoise.

La traditionnelle loyauté des Danois des classes moyennes se transforme en un enthousiasme débordant pour Frédéric III de Danemark et pendant une brève période, Frédéric III de Danemark est l'homme le plus populaire en son royaume.



Instauration de la monarchie absolue au Danemark

Dans une assemblée des états à Copenhague en 1660, Frédéric III de Danemark et les grands négociants réussissent à prendre le pouvoir.

Frédéric III de Danemark fait usage de sa popularité pour instaurant la monarchie absolue au Danemark en 1660.

Pendant les 10 dernières années de son règne, la popularité de Frédéric III de Danemark décline.

Frédéric III de Danemark tente de panser les plaies de la guerre.

Frédéric III de Danemark transforme l'administration et de nouveaux hommes accèdent au gouvernement qui est marqué par des rivalités entre ministres et conseillers, comme celle d'Hannibal Sehested et de Christophe Gabel.


Christian V de Danemark Christian V de Danemark

Mort de Frédéric III de Danemark

Christian V de Danemark Roi de Danemark

Christian V de Danemark Roi de Norvège

Peder Schumacher Comte Griffenfeld

Frédéric III de Danemark meurt au château de Copenhague le 9 février 1670.

Il est inhumé en la cathédrale de Roskilde.

Christian V de Danemark devient Roi de Danemark et de Norvège.

On pense généralement que Christian V de Danemark est doté d'un certain courage personnel et d'une affabilité envers le peuple.

Une partie de sa popularité auprès du peuple peut s'expliquer par le fait qu'il renforce la monarchie absolue en donnant un pouvoir nouveau aux roturiers, aux dépens de l'ancienne noblesse.

Christian V de Danemark crée de nouveaux titres de noblesse (comtes et barons).

Peder Schumacher, un roturier, est fait comte Griffenfeld par Christian V de Danemark en 1670.



Mariage de Charles II du Palatinat avec Wilhelmine-Ernestine de Danemark

Par l'entremise de Sophie de Bohême, sa tante, Charles II du Palatinat épouse le 20 septembre 1671 Wilhelmine-Ernestine de Danemark, fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.

Cette union resta stérile, le prince refusant toute relation avec sa femme.



Mariage de Charles XI de Suède avec Ulrique-Éléonore de Danemark

Charles XI de Suède épouse le 6 mai 1680 Ulrique-Éléonore de Danemark, fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.

Leurs enfants sont :

On prête à Charles XI de Suède cette répartie cinglante : à son épouse qui lui reprochait sa politique autoritaire, il aurait répondu : Madame, nous vous avons épousé pour nous donner des enfants, non des avis…


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !