Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



63 événements affichés, le premier en 959 - le dernier en 1048



Mariage de Geoffroy Ier Grisegonelle avec Adèle de Vermandois

Geoffroy Ier Grisegonelle épouse en 959 Adélaïde ou Adèle de Vermandois (vers 934-1079). Leurs enfants sont :

Geoffroy Ier Grisegonelle s'établit à Loches et fait construire une église.



Mariage de Bouchard Ier le Vénérable avec Élisabeth le Riche

Bouchard Ier le Vénérable Comte de Corbeil, de Melun et de Paris

Élisabeth le Riche est veuve d'Aymon Ier de Corbeil.

À l'instigation d'Hugues Capet, Bouchard Ier le Vénérable, Comte de Paris, épouse après 960 Élisabeth le Riche, Dame de Sceaux-en-Gâtinais et de Larchant. Leurs enfants sont :

Hugues Capet donne ainsi à Bouchard Ier le Vénérable les places fortes de Corbeil et de Melun afin qu'elles soient sous le contrôle d'un fidèle.

En retour, Bouchard Ier le Vénérable nomme Vicomte de Vendôme des parents de sa nouvelle femme.



Naissance de Foulques III Nerra

Foulques III Nerra dit le Noir naît en 965 ou en 970 ou en972, fils de Geoffroy Ier Grisegonelle et d'Adèle de Vermandois.



Mariage de Thierry Ier de Lorraine avec Richilde de Lunéville

Thierry Ier de Lorraine épouse en 985 ou 987 Richilde de Lunéville, probablement fille de Folmar Ier, Comte de Lunéville et de Metz et de Bliesgau, et de Berthe de Trèves. Leurs enfants sont :



Mort d'Herbert Ier de Thouars

Aymery III de Thouars

Herbert Ier de Thouars meurt avant 987.

Aymery III de Thouars devient vicomte de Thouars en 987.

Vassal de Guillaume IV Fièrebrace, Comte Poitiers, Aymery III de Thouars se reconnait aussi vassal de Foulques III Nerra, comte d'Anjou, qui est très présent dans cette partie du Poitou.


Blason des Comtes d'Anjou

Mort de Geoffroy Ier Grisegonelle Comte d'Anjou

Foulques III Nerra Comte d'Anjou

Geoffroy Ier Grisegonelle et son fils Foulques III Nerra, font le siège de Marcon près de Château-du-Loir.

Geoffroy Ier Grisegonelle meurt en 987.

Foulques III Nerra devient Comte d'Anjou, le 21 juillet 987, alors âgé de 15 ans.

Les possessions des Comtes de Blois et d'Anjou sont enchevêtrées particulièrement en Touraine.

Foulques III Nerra possède Amboise qui constitue une enclave dans le comté de Blois tandis qu'Eudes Ier de Blois possède Saumur, point stratégique avancé en plein comté d'Anjou.

Amboise a été presque entièrement ruiné par les Normands.

Louis de Bègue, nouveau seigneur a, à la hâte fait reconstruire un château fort et des remparts en bois.

Saumur, par contre, puissamment fortifiée, commande la navigation sur la Loire, question capitale pour le comté d'Anjou.

Foulques apprend par un espion le projet d'Eudes Ier de Blois qui est de s'emparer d'Amboise, puis de Loches.

Avec rapidité, il réunit ses troupes et fonce vers Amboise.

Mais Eudes est aussi renseigné et maintient ses troupes en Beauce.

Quand Foulques arrive devant Amboise, il ne trouve personne aussi va t'il chercher l'ennemi là où il est.

Les Angevins traversent la Beauce à la poursuite des troupes d'Eudes qui simule une retraite.

Ils entraînent les Angevins loin de leurs bases et les attendent dans la forteresse de Châteaudun.

Dès que les troupes de Foulques sont sous les murs de Châteaudun, les Dunois et les Blésois font une sortie mais, refoulés par les Angevins, ils regagnent leurs remparts.

Toute la journée se répète ce mouvement de va-et-vient sans résultats de part et d'autre.

À la tombée du jour, Foulques fait reculer ses troupes, les éparpille et donne l'impression de s'en aller.

Les gens d'Eudes sortent de la ville et s'élancent sur les arrières du comte d'Anjou.

C'est ce que voulait Foulques.

Les Angevins, disciplinés, s'écartent laissant un grand espace où s'avancent les troupes d'Eudes puis, brusquement, font volte-face, les encerclent et les massacrent.

Foulques ne fait pas même grâce aux prisonniers, sauf à vingt chevaliers qui pourront, à l'occasion, lui servir d'otages.

Landry de Dunois, un fidèle d'Eudes Ier de Blois, possède à moins d'une lieue d'Amboise une maison très bien fortifiée constituant un danger pour la ville de Foulques.

Sans laisser le temps à son ennemi de se ressaisir, Foulques entraîne ses Angevins à marche forcée et, trois jours après sa victoire de Châteaudun, il attaque Landry.

La petite garnison et les habitants terrifiés, privés de leur chef et du gros des troupes, se rendent sans défense sous la seule condition qu'on leur laisse la vie.

Foulques prend alors possession de la forteresse et la détruit de fond en comble jusqu'aux fondations et aux fossés.



Lutte pour Angers entre Conan Ier le Tors et Foulques III Nerra

En 988, Conan Ier le Tors, beau-frère de Foulques, essaie de faire prendre Angers à un moment où le Comte d'Anjou est absent car appelé auprès du Roi de France Hugues Capet.

Le piège est déjoué par la présence d'esprit de Foulques.

Deux fils de Conan Ier le Tors meurent dans cette aventure.



Mariage de Foulques III Nerra avec Élisabeth de Vendôme

Pour contrebalancer l'influence de Thibault Ier le Tricheur, Comte de Blois, qui vient de s'emparer de Châteaudun et de Chartres, Bouchard Ier le Vénérable se rapproche du Comte d'Anjou.

Foulques III Nerra épouse en 989 Élisabeth de Vendôme, sa cousine, fille de Bouchard Ier le Vénérable et d'Élisabeth le Riche.

Leur fille est :



Mariage de Landry IV de Maers avec Mathilde de Bourgogne-Comté

Landry IV de Maers épouse en 989 ou 995 Mathilde de Bourgogne-Comté, fille d'Othon Guillaume de Bourgogne et d'Ermentrude de Roucy.

Leurs enfants sont :



Prise de Tours par Foulques III Nerra

Foulques III Nerra s'empare de Tours, possession d'Eudes Ier de Blois, en 990 avec l'aide d'Aldebert Comte du Périgord, qui de son coté submerge l'Aquitaine et le Poitou.

Foulques III Nerra pénètre dans Tours où il est mal accueilli par les Tourangeaux.

Il entre à cheval et en armes dans la Basilique Saint-Martin de Tours afin d'y pourchasser un chanoine.

Il doit se retirer de Tours et comprend qu'il lui faut avoir des points d'appui pour acquérir la Touraine.


Château de Montbazon Château de Langeais

Construction des châteaux de Semblançay, Langeais, Montbazon, Sainte Maure et Montrésor

Afin de conquérir la ville de Tours qui est aux mains de ses ennemis, les comtes de Blois, Foulques III Nerra est amené à entourer progressivement la ville à distance de points d'appui fortifiés destinés à asphyxier les défenseurs.

Ils construit une vingtaine de places fortes dont les châteaux de Loches, Semblançay, Langeais, Mont Boyau, Montbazon, Montrichard, Sainte Maure et Montrésor, Chérament, Amboise, Chinon....

À Montbazon, comme à Langeais, la construction débute par une forteresse en bois, rapidement construite, sur une motte de terre, cernée par un fossé à 550 mètres du site, sur le plateau au sud au lieu-dit Bazonneau, où subsiste encore la motte féodale de 40 mètres de diamètre et 14 mètres de hauteur, visible à travers les branchages.

Foulques III Nerra, toujours en campagne, a recours de nombreuses fois à ce procédé qui permet d'occuper le terrain rapidement et de laisser sur place une équipe qui édifie ensuite calmement un bâtiment en pierre.

La nuit, les maçons, qui travaillent sous la protection d'un détachement armé, se réfugient dans le fortin en bois.

Le château de Montbazon est construit à partir de 991, achevée en 994, par Foulques III Nerra.

Le donjon d'une hauteur originelle de 28 mètres est rectangulaire et comporte 3 étages.

Foulques III Nerra conquiert la place de Langeais, entre Tours et Saumur.

Un château est alors fondé sur le promontoire.

Il ne reste que les vestiges du donjon dont les ruines se dressent aujourd'hui dans le parc du château actuel.



Cession de Dreux à Eudes Ier de Blois

Prise de Melun par Eudes Ier de Blois

Reprise de Melun par Hugues Capet

En 991, Eudes Ier de Blois abandonne le parti de Charles Ier le Gros.

Il obtient en échange la ville de Dreux.

Cela inquiète Richard Ier Sans Peur.

Eudes Ier de Blois souhaite encercler le domaine Royal à partir des positions qu'il occupe sur la Marne et la Loire.

Melun appartient à Bouchard Ier le Vénérable Comte de Vendôme et de Paris et beau père de Foulques III Nerra.

En 991, grâce à la trahison du châtelain, Eudes Ier de Blois s'empare de la forteresse de Melun qui contrôle le passage de la Seine en amont de Paris.

L'alliance entre Hugues Capet, Richard Ier de Normandie et Foulques III Nerra, gendre de Bouchard fonctionne aussitôt.

Foulques III Nerra et Richard Ier Sans Peur participent à la reprise de Melun.



Opérations militaires consécutives à l'affaire de Melun

Bouchard Ier le Vénérable bat une armée d'Eudes Ier de Blois près d'Orsay.

Foulques III Nerra ouvre un second front pour soulager son beau-père, saccage le Comté de Blois et arrive même tout près de cette ville.

Eudes Ier de Blois fait sa soumission au Roi, mais se venge sur Foulques III Nerra et ravage l'Anjou.

Il réunit une armée avec ses vassaux :

La bataille commence mal car Foulques III Nerra est d'abord fait prisonnier mais rétablit la situation puisqu'au final il sort vainqueur.

Il vient alors mettre le siège devant Tours dont il prend une partie : le bourg de Châteauneuf.

Eudes Ier de Blois essaie ensuite de reprendre la Touraine, mais pris a revers par l'armée royale il est contraint de demander une trêve qu'Hugues Capet lui accorde.

Cet épisode est sans doute achevé au début de 992.



Visées de Conan Ier le Tors sur Nantes

Bataille de Conquereux

Mort de Conan Ier le Tors Comte de Rennes

Judicaël de Nantes Comte de Nantes

Geoffroi Ier de Rennes Comte de Rennes

Conan Ier le Tors qui a épousé Ermengarde, la sœur de Foulques III Nerra, veut lui enlever les terres de son comté qui s'étend jusqu'à la Mayenne et même la ville d'Angers.

Conan Ier le Tors se dit Comte de Nantes, bien que la ville soit sous les ordres d'Hamon, héritier reconnu par les Nantais et que soutient le Comte d'Anjou.

Conan Ier le Tors s'avance devant Nantes pour en faire le siège.

Hamon a le temps de prévenir Foulques III Nerra qui, avec sa rapidité habituelle, prévient ses vassaux, groupe ses troupes et descend la vallée de la Loire.

Aymery III de Thouars assiste Foulques III Nerra.

Conan Ier le Tors et Foulques III Nerra se rencontrent dans la lande de Conquereux ou Conquereuz ou Conquereuil qui s'étend au nord de Nantes et à l'ouest de Châteaubriant le 27 ou le 29 juin 992.

Conan Ier le Tors arrive le premier et fait creuser une large tranchée qu'on recouvre de branchages.

Après un échange d'injures hurlées d'un camp à l'autre, les Angevins exaspérés attaquent par un tir nourri de flèches.

Conan fait reculer ses Bretons.

Les Angevins se croient déjà vainqueurs, mais la cavalerie et les archers de Foulques, lancés en avant, roulent pêle-mêle dans les fosses creusés par les Bretons.

Foulques III Nerra y tombe comme les autres avec son cheval, mais se relève et fait contourner à ses troupes les fosses puis les relance en avant sur les Bretons qui s'enfuient dans le plus grand désordre.

Pas de prisonniers ! On achève les blessés, on tue et on pend les chefs.

Durant la bataille, Foulques III Nerra fait couper les mains de Conan Ier le Tors avant de l'achever par d'atroces tortures.

Au titre de bienfaiteurs, Conan Ier le Tors est enseveli au Mont Saint-Michel

Foulques prend la tutelle du Comté de Nantes dont il confie la garde à son allié Aimery III Vicomte de Thouars.

Les Mauges sont annexées à l'Anjou.

Pris de remords à son retour à Angers, Foulques III Nerra fait une donation importante à l'église Saint-Maurice "pour le salut de son âme pécheresse et pour se faire pardonner le massacre épouvantable des chrétiens qu'il a fait tuer sur la lande".

Bien qu'il ne porte pas le titre de Comte de Bretagne, Conan Ier le Tors est tenu pour le fondateur de la dynastie de Bretagne issue de la maison des comtes de Rennes.

Judicaël de Nantes, fils naturel d'Hoël, devient Comte de Nantes en 992.

Foulques III Nerra confie la garde de Nantes à Aimery III de Thouars pendant la minorité de Judicaël de Nantes.

Compte tenu de son jeune âge le comte d'Anjou le place sous la

Aimery III de Thouars est tuteur Judicaël de Nantes et porte alors le titre de comte de Nantes pendant 2 ans.

Geoffroi Ier de Rennes, fils de Conan Ier le Tors, devient Comte de Rennes en 992.



Construction du donjon de Loches

Foulques III Nerra construit le donjon de Langeais en 994,



Construction de la forteresse à Passavant

En 994 Aimery III de Thouars s'éloigne durablement de l'alliance angevine et Foulques III Nerra construit une forteresse à Passavant pour le contrôler.



Mort de Guillaume IV Fièrebrace

Guillaume IV Fièrebrace meurt à Saint-Maixent dans les Deux-Sèvres le 3 avril 995.

Guillaume V le Grand fait appel au Roi de France Robert II pour mater Boson II, Comte de la Marche, son vassal, mais leur expédition commune se solde par un échec.

Guillaume V le Grand est battu par Foulques III Nerra à qui il abandonne le Loudunais et le Mirebalais.

Guillaume V le Grand ampute encore son domaine de Confolens, Ruffec et Chabanais pour récompenser Guillaume IV Taillefer Comte d'Angoulême, son vassal.


La France vers 995

Guerre entre Eudes Ier de Blois et Foulques III Nerra

Siège du château de Langeais

En 995 la guerre reprend entre Eudes Ier de Blois et Foulques III Nerra, soutenu par le Roi de France, qui prend l'initiative en Touraine.

Foulques III Nerra construit une forteresse à Langeais (peut être le premier château en pierre du Moyen Age) et y installe une garnison.

Eudes Ier de Blois parvient à créer une alliance qui réunit :

Les Aquitains en particulier sont inquiets de la pénétration accrue de Foulques III Nerra en Poitou.

Adalbert Ier de la Marche fait partie de cette alliance.

Pendant l'hiver 995-996, Eudes Ier de Blois met le siège devant le château de Langeais, où s'et enfermé Foulques III Nerra.

L'arrivée d'Hugues Capet au secours de Foulques III Nerra prend à revers Eudes Ier de Blois qui réclame une trêve.

Foulques III Nerra garde Langeais et renforce ses positions à l'approche de Tours, objectif de sa politique.

Selon le chroniqueur Adhémar de Chabannes, Adalbert Ier de la Marche, refuse de lever le siège.

Hugues Capet lui demande :

et l'autre de répliquer :


Thibault II de Blois

Mort d'Eudes Ier de Blois Comte de Blois

Berthe protégée par Robert II Le Pieux

Thibault II de Blois Comte de Blois

Eudes Ier de Blois tombe malade et rentre à l'Abbaye de Marmoutier de Tours où il meurt le 12 mars 996.

Il y est inhumé.

Comme son père, Eudes Ier de Blois est pendant sa vie habile, dynamique et entreprenant, animé d'une ambition et d'une volonté de conquêtes farouches.

Eudes Ier de Blois se comporte de manière indépendante par rapport à son Seigneur Hugues Capet, Duc de France puis Roi de France mais en évitant tout conflit direct avec lui.

Il laisse veuve Berthe de Bourgogne et ses enfants dans une situation difficile avec sa principauté en péril.

Berthe retourne la situation, avec l'aide de Landri, Comte de Nevers, en se faisant protéger par Robert II Le Pieux.

Thibault II de Blois devient Comte de Blois en 996.

En pratique les premières années après 996 le Comté de Blois est administré par Robert II le Pieux et donc protégé contre les entreprises de Foulques III Nerra.



Hugues III du Maine Vassal de Foulques III Nerra

Hugues III du Maine, allié à Thibault II de Blois est forcé en 996 d'accepter la suzeraineté de Foulques III Nerra.



Excommunication de Foulques III Nerra

Foulques III Nerra est excommunié en 996 pour son action violente dans la basilique Saint-Martin en 990.



Mariage de Robert II le Pieux avec Berthe de Bourgogne

Berthe de Bourgogne est veuve d'Eudes Ier de Blois.

Robert II le Pieux épouse en octobre 996 Berthe de Bourgogne, sa cousine.

Ceci conduit à un renversement des alliances au détriment de Foulques III Nerra et en faveur d'Eudes II de Blois, fils de Berthe de Bourgogne.

Ce mariage pose certes un problème de consanguinité mais surtout un problème politique : Berthe de Bourgogne apporte en dot des droits sur le duché de Bourgogne et le comté de Bourgogne dont une grande partie du territoire appartient au Saint Empire.

Or le pape Grégoire V est le cousin de l'empereur Otton III.

Robert II le Pieux rentre ainsi en conflit avec le pape.

Le Roi est menacé d'excommunication et le royaume d'interdit.



Prise de Tours par Eudes II de Blois

En 997, Eudes II de Blois avec l'aide Robert II le Pieux reprend Tours à Foulques III Nerra, alors que dans le même temps Foulques s'installe à Montbazon.

Eudes II de Blois enlèvent alors le château de Montbazon.

Les comtes de Blois le conserveront durant 40 longues années.

Maillé est initialement dans la mouvance Foulques III Nerra, puis passent sous la dépendance de Geoffroy de Chaumont et à ce titre fait partie des vassaux d'Eudes II de Blois.



Naissance d'Adèle d'Anjou

Adélaïde ou Adèle d'Anjou naît en 997, fille de Foulques III Nerra et d'Élisabeth de Vendôme.

Grande désillusion pour Foulques qui souhaite ardemment un fils.



Naissance d'Adélaïde d'Anjou

Adélaïde d'Anjou naît en 999, fille de Foulques III Nerra et de Élisabeth de Vendôme.



Mort d'Élisabeth de Vendôme

Ayant guerroyé souvent loin de sa femme, Foulques III Nerra fait accuser sa femme d'adultère.

Il choisit lui-même les juges.

Élisabeth se défend tant qu'elle peut.

En 999 ou 1000, elle est condamnée et, le lendemain, elle est brûlée vive sur la place d'Angers sous les yeux horrifiés du peuple qui aime sa princesse.

Quelques jours après, un immense incendie détruit presque entièrement la ville d'Angers.

C'est la vengeance du Ciel", s'écrient les Angevins.



Premier pèlerinage de Foulques III Nerra à Jérusalem

En 1002, les Infidèles demande un prix exorbitant à Foulques III Nerra pour lui permettre d'approcher le tombeau du Sauveur devant lequel il s'effondre et verse, pendant des heures, d'abondantes larmes.

A son retour, il a l'esprit en paix et oublie un moment les "plaisirs de la guerre".

Pendant son premier pèlerinage Landry de Dun ravage les terres du Comte d'Anjou.

La défense est assurée par Archambault et Sulpice de Buzancais.

A son retour Foulques reprend l'offensive avec l'aide de Lisoie de Bazouges qui reçoit le commandement du château de Loches.

Ce dernier et Roger de Montresor ravagent le Blésois jusqu'à Chaumont.



Hubert II de Vendôme Évêque d'Angers

Foulques III Nerra fait devenir Hubert II de Vendôme Évêque d'Angers en 1005.



Mariage de Foulques III Nerra avec Hildegarde de Sundgau

Foulques III Nerra épouse en 1005 Hildegarde de Sundgau. Leurs enfants sont :



Naissance de Geoffroy II Martel

Geoffroy II Martel naît à Loches en 1006, fils de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau.



Fondation de l'abbaye de Beaulieu-lès-Loches

En 1007, pour se racheter du meurtre d'Hugues de Beauvais, Comte du Maine, Foulques III Nerra fonde l'abbaye bénédictine de Beaulieu-Lès-Loches, au lieu-dit "Belli loci" à environ 4 kilomètres de sa forteresse de Loches.

Cette abbaye lui tiendra au cœur toute sa vie et il la comblera de dons et de privilèges.

Autour de l'abbaye, une ville s'est développée.

Elle bénéficia, chose rare à cette époque et dans cette région, d'une charte de fondation avec des droits de marché et de foire, et pour l'abbaye celui de battre monnaie.

En 1007, Foulques III Nerra choisit le nouvel Évêque d'Angers, Hubert fils du Vicomte de Vendôme.



Assassinat d'Hugues de Beauvais

Le Roi Robert II Le Pieux aime particulièrement un de ses barons, Hugues de Beauvais qu'il a élevé à la dignité de Comte palatin.

Il prend rarement une décision sans son conseil.

Hugues de Beauvais est partisan de Berthe de Bourgogne.

Constance d'Arles, prise d'une violente jalousie, envoie une lettre expliquant ses griefs à Foulques III Nerra, son oncle, qui comprend tout de suite ce qu'elle attend de lui.

En 1008, Robert II Le Pieux chasse avec Hugues de Beauvais, ce dernier est cerné par une douzaine de sbires à la solde du Comte d'Anjou.

Ils font une révérence au Roi puis, sous ses yeux, tranchent la tête d'Hugues de Beauvais.

Le Roi pas assez sûr de son entourage, n'ose pas se venger.

Et alerte Fulbert, Évêque de Chartres.

L'Évêque menace Foulques d'excommunication et l'oblige à se mettre à genoux devant le Roi.

Effrayé encore une fois d'être mis au ban de l'Église, il se reconnaît seul coupable.



Mariage de Bodon de Nevers avec Adèle d'Anjou

Bodon de Nevers épouse vers 1010 ou 1011 Adèle d'Anjou, fille Foulques III Nerra et d'Élisabeth de Vendôme. Leurs enfants sont :

Adèle d'Anjou est l'héritière du comté de Vendôme


Loches

Dédicace de L'abbaye bénédictine de Beaulieu-lès-Loches

Construction de la tour de Loches

En 1012, L'Évêque de Tours préside la cérémonie de la dédicace de l'abbaye bénédictine de Beaulieu-lès-Loches.

Foulques III Nerra fait construire la tour de Loches à partir de 1012 ou 1013.

Geoffroy II Martel, son fils, mènera à terme la construction.

Le donjon est haut de 36 mètres.



Herbert Ier Éveille-Chien

Herbert Ier Éveille-Chien devient Comte du Maine en 1014.

Dès son accession au trône comtale, Foulques III Nerra lui demande de le soutenir dans sa lutte contre Eudes II de Blois.



Conflit entre l'Archevêque de Sens et le Comte de Sens

Rattachement de la ville de Sens au royaume de France

Cession de Montereau à Eudes II de Blois

En 1015, suite à la plainte de Liétry ou Liéri, Archevêque de Sens, contre Rainard de Sens, Comte de Sens, surnommé le Roi des Juifs, une armée conduite par Robert II le Pieux et Foulques III Nerra qui ont l'appui du Pape Benoît VIII et de Cluny, marche sur Sens.

Rainard de Sens fait appel à Eudes II de Blois et lui offre le château de Montereau sur la Seine.

Robert II le Pieux s'empare de la cité en avril 1015 et la rattache au royaume.

La bataille n'a pas lieu et l'affaire se termine par une négociation où Rainard de Sens doit s'amender.

Eudes II de Blois y gagne Montereau et son pont de bois qui lui donne le passage qu'il cherche sur la Seine en direction de Provins et de ses possessions Champenoises.

Robert II le Pieux continue jusqu'à Dijon et tente de s'en emparer par la force.

Mais suite à l'intervention de l'abbé Odilon de Cluny, il ne donne pas l'assaut.



Bataille de Pontlevoy

Eudes II de Blois tente de dégager à son profit la Touraine et veut obtenir les rives du Cher.

Eudes II de Blois se lance à l'attaque de Montrichard qui commande la navigation sur la rivière.

La bataille entre Blésois et Angevins se déroule à Pontlevoy dans la plaine entre Loire et Cher le 6 juillet 1016.

Elle tourne d'abord à l'avantage du Comte de Blois.

L'arrivée d'Herbert Ier Éveille-Chien, à la tête d'un contingent de Manceaux, redresse la situation.

Foulques III Nerra inflige une défaite à Eudes II de Blois qui est vaincu malgré des forces supérieures en nombre.

Les fantassins du Comte de Blois sont exterminés.

Près de 5 000 morts restent sur le terrain.

Ce massacre a un retentissement jusqu'en Allemagne.

Les prisonniers sont égorgés sur place.

Pour autant Foulques III Nerra ne peut prendre Tours.

Cette défaite n'est pas décisive, elle établit un équilibre qui ramène la paix dans la région.



Naissance d'Ermengarde d'Anjou

Hermengarde ou Ermengarde d'Anjou dite Blanche, naît vers 1018, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau.



Mariage de Giraud Ier de Montreuil avec Adélaïde d'Anjou

Giraud Ier de Montreuil épouse en 1020 Adélaïde d'Anjou, fille de Foulques III Nerra et d'Élisabeth de Vendôme. Leurs enfants sont :



Incendie de l'abbaye Saint Florent de Saumur

Foulques III Nerra souhaite toujours s'emparer de Saumur et s'y porte avec ses troupes en 1019 ou 1020.

Eudes II de Blois a laissé une garnison trop faible dans la citadelle.

Foulques l'enlève sans difficulté, pénètre dans l'abbaye dédiée à saint Florent et l'incendie en y ajoutant les crimes et les violences dont il a l'habitude.

Pendant ce temps-là, Eudes II de Blois lui enlève la forteresse de Montboyau, située à l'ouest de Tours à l'embouchure de la Choisille, l'une des places fortes les plus importantes du système défensif de Foulques.



Deuxième pèlerinage de Foulques III Nerra à Jérusalem

Après l'assassinat de sa première femme et les massacres de Couquereux et de Pontlevoy, Foulques est pris d'une peur panique de l'enfer.

Il lui faut une pénitence en rapport avec cette accumulation de cruautés.

Foulques III Nerra repart pour Jérusalem.

Les Infidèles lui font payer à nouveau la grosse somme pour entrer dans la ville.

De ce voyage, il rapporte un fragment de la vraie croix, une courroie qui avait lié les mains du Christ lors de sa flagellation et le morceau du Saint- Sépulcre qu'il a arraché.

Il dépose le tout en l'église Sainte-Marie d'Amboise.



Mort de Bodon Comte de Nevers et de Vendôme

Bouchard II de Nevers Comte de Vendôme

Bodon de Nevers meurt en 1023.

Bouchard II de Nevers, fils de Bodon de Nevers et d'Adèle d'Anjou, devient Comte de Vendôme, sous la tutelle de son grand père Foulques III Nerra.



Foulques III Nerra Comte de Tours

Foulques III Nerra devient Comte de Tours en 1025.



Lutte d'Herbert Ier Éveille-Chien contre Foulques III Nerra et Robert II Le Pieux

Herbert Ier Éveille-Chien Prisonnier

L'affaiblissement du pouvoir royal permet à Herbert Ier Éveille-Chien un accroissement de son pouvoir personnel.

Il commence à faire battre sa propre monnaie.

Il confie des terres à ses fidèles, en les autorisant la construction de châteaux.

Le Maine ainsi défendu, Herbert Ier Éveille-Chien se tourne vers les comtes de Blois et de Rennes pour lutter contre Foulques III Nerra et Robert II Le Pieux.

Avesgaud de Bellême est un partisan de l'Anjou.

Herbert Ier Éveille-Chien, à la tête d'une poignée de chevaliers, prend et détruit le château de Duneau qu'Avesgaud de Bellême a fait construire sur les bords de l'Huisne.

L'évêque se réfugie alors dans son château de La Ferté-Bernard, où il est assiégé par Herbert Ier Éveille-Chien.

Avesgaud de Bellême fait appel à Fulbert, évêque de Chartres qui excommunie Herbert Ier Éveille-Chien.

Herbert Ier Éveille-Chien se venge en dévastant les terres des Bellême.

En 1025, au cours d'une entrevue à Saintes, Herbert Ier Éveille-Chien est capturé par Foulques III Nerra et doit renoncer à ses velléités d'indépendance.



Prise de Saumur

En 1026, pendant qu'Eudes II de Blois attaque sans succès Montboyau près de Tours, Foulques III Nerra s'empare du château et de la ville de Saumur aux dépens de Gelduin II de Saumur, vassal d'Eudes II de Blois.

Les fiefs de Gelduin II de Saumur sont saisis par Foulques III Nerra.



Herbert Ier Éveille-Chien Comte du Maine prisonnier de Foulques III Nerra

En 1026, une trahison fait tomber Herbert Ier Éveille-Chien entre les mains de Foulques III Nerra.

Il le garde prisonnier pendant deux ans mais une coalition de ses ennemis l'oblige à le relâcher.

Pour autant la position des Comtes d'Anjou s'est trouvée renforcée dans le Maine.



Fondation de l'Abbaye du Ronceray

En 1028, avec sa femme Hildegarde, Foulques III Nerra fonde l'Abbaye du Ronceray à Angers, une Abbaye pour femmes où les moniales ont le droit d'élire leur Abbesse. Cette Abbaye, bénéficiant de nombreuses donations, étend rapidement son domaine dans les vallées de la Sarthe de la Mayenne et du Loir.



Construction du donjon de Loches

Foulques III Nerra construit le donjon de Loches vers 1030.



Mort d'Aubry le Tors

Geoffroy II Ferréol Comte de Château-Landon

Aubry le Tors meurt vers 1030.

Foulques III Nerra donne le Gâtinais en fief à son gendre Geoffroy II Ferréol.

Il est comte de Château-Landon du nom du chef-lieu de son nouveau domaine.

Geoffroy II Ferréol apparaît comme comte de Gâtinais en 1030.


Henri Ier

Mort de Robert II Le Pieux

Henri Ier de France Roi de France

Révolte de Robert Ier le Vieux, de Constance d'Arles et d'Eudes II de Blois

Siège de Sens

Robert II le Pieux meurt à Melun le 20 juillet 1031. Il est inhumé à Saint-Denis.

Marqué par ses péripéties matrimoniales, le règne de Robert II le Pieux le fut aussi par l'énergie qu'il déploya contre les grands féodaux pillards, toujours prêts à s'opposer au pouvoir royal.

Henri Ier de France devient Roi de France en 1031.

Guillaume Busac assiste au couronnement d'Henri Ier de France.

Dès son accession au trône Henri Ier est confronté à la révolte de son frère Robert Ier le Vieux qui est fortement soutenu par leur mère Constance d'Arles et par Eudes II de Blois et une ligue formée par les féodaux.

Ils s'emparent de Sens et occupent le domaine royal.

Henri Ier de France se réfugie auprès de Robert le Diable, Duc de Normandie. Il a également comme appui :

Henri Ier de France reconquière le pouvoir.

Foulques III Nerra Comte d'Anjou assiège Sens.



Foulques III Nerra Comte du Maine

Foulques III Nerra devient Comte du Maine en 1032.



Succession de Liétry de Sens

En 1032, il faut pourvoir à la succession de Liétry, Archevêque de Sens.

Henri Ier de France choisit Gilduin fils cadet du Comte de Joigny.

Eudes II de Blois pousse alors le Chapitre à choisir Mainard et refuse l'entrée de la ville à Gilduin.

Henri Ier de France, accompagné de Foulques III Nerra, vient alors mettre le siège, sans succès, devant Sens.

Mais il finit par entrer dans la ville et mettre en place Gilduin qu'il a fait consacrer à Paris.

Eudes II de Blois fait alors attribuer l'Évêché de Troyes, devenu vacant, à Mainard.



Pèlerinage de Foulques III Nerra et de Robert de Normandie à Jérusalem

Mort de Robert le Diable, Duc de Normandie

Foulques III Nerra met fin à des révoltes de paysans, ce qui ne se passe pas sans incendie de villages, pillages et viols pour la satisfaction de ses soldats. En 1033, il pense à son âme qui mérite une nouvelle pénitence et accomplit son troisième pèlerinage à Jérusalem.

Il est accompagné de Robert le Diable, Duc de Normandie. Lui aussi cherche le pardon. Il vient de faire empoisonner son frère. Avant de partir, Robert le Diable fait jurer à ses barons d'obéir à son fils Guillaume si lui-même ne devait pas revenir.

Les deux insignes pèlerins ont décidé de faire le voyage nu-pieds. Au soir du premier jour ils ont les pieds en sang et ils continuent leur voyage, portés sur une litière.

On raconte qu'aux Lieux saints, les Turcs obligèrent Foulques à souiller le Saint-Sépulcre. Harcelé, il dissimule dans ses chausses une vessie pleine de vin blanc et en arrose consciencieusement la pierre. Les Turcs sont satisfaits. Ce qui ne les empêcha pas de rançonner copieusement les deux pèlerins.

Robert le Diable meurt durant le voyage.



Mariage de Geoffroy II Ferréol avec Ermengarde d'Anjou

Geoffroy II Ferréol épouse en 1035 Ermengarde d'Anjou, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau. Leurs enfants sont :



Lutte entre Foulques III Nerra et son fils Geoffroy II Martel

A son retour de Terre Sainte en 1036, Foulques III Nerra trouve son fils Geoffroy II Martel, maître du comté de Vendôme, ce fief qu'il a eu tant de mal à acquérir.

Une guerre civile désole alors la province pendant 3 ans.

Foulques III Nerra est soutenu par la plupart des seigneurs angevins.



Siège de Montbazon

Foulques III Nerra assiège Montbazon en 1036.



Prise des châteaux de Langeais, Montbazon et St Aignan

En 1037, Foulques III Nerra se rend maitre des châteaux de Langeais, Montbazon et St Aignan aux dépens de Thibault III de Blois.



Victoire de Foulques III Nerra sur son fils Geoffroy II Martel

En 1039, Foulques s'empare de Chinon et reprend le château de Montbazon au Comte de Blois.

Il attaque St Aignan et fait prisonnier le seigneur du lieu, Geoffroy de Donzy.

Geoffroy II Martel est vaincu et se soumet finalement à son père qui l'oblige à venir, avec une selle sur le dos, s'humilier en s'agenouillant devant lui en présence de ses barons et de ses troupes.

Le vieillard tremblant de colère le frappe du pied plusieurs fois en criant :



Quatrième pèlerinage de Foulques III Nerra et à Jérusalem

Foulques-Nerra part en 1039 pour Jérusalem, emmenant avec lui ses deux plus fidèles serviteurs.

Arrivé devant le tombeau du Christ, il s'étend sur une claie, se fait traîner dans les rues et tandis que ses serviteurs le frappent à coups de verges, il crie aux passants :

Ayez pitié du traître et parjure Foulques III Nerra.

Seigneur Jésus, pardonnez à mon âme suppliante.

Il reste plusieurs mois à Jérusalem où il s'impose de sévères pénitences, tâchant de compenser ses crimes et ses brutalités passées par des larmes de remords.



Geoffroy II Martel Comte d'Anjou

Foulques III Nerra a reçu l'hommage de la ville de Chinon et son château fort est à ses ordres.

Il a pris le château de Saint-Aignan.

Il possède maintenant Loches et toutes les vallées et les routes de la Touraine sont sous sa surveillance, sauf la ville de Tours qu'il ne put jamais garder.

Le plan conçu au début de son règne est achevé.

Le terrible comte d'Anjou se sent vieux.

Le temps est venu de se détacher des choses de la terre et de ne plus penser qu'au salut de son âme.

Dans une séance solennelle, il remet son comté à son fils Geoffroy II Martel à qui il a pardonné.

Geoffroy II Martel est maître de l'Anjou, de la partie orientale de la Touraine, du pays de Loudun et d'un coin de Berri, en plus de ses possessions antérieures : Vendôme et Saintonge.



Mort de Foulques III Nerra

Revenant de son quatrième voyage en terre sainte par la route de terre, il passe par Metz où il s'arrête épuisé.

Il tombe malade, ne peut plus se relever.

L'évêque de Metz, Thierry de Luxembourg, le visite, le confesse et assiste à ses derniers moments le 21 juin 1040.

Son corps, embaumé selon ses dernières volontés, est transporté à Loches, puis en sa chère abbaye bénédictine de Beaulieu-lès-Loches où il est inhumé en grande pompe dans l'église du Saint-Sépulcre par l'évêque de Metz lui-même qui a suivi le corps depuis la Lorraine.

Surnommé Nerra, le "faucon noir", Foulques III Nerra est un personnage d'un naturel violent et d'une énergie peu commune, selon la formule d'Achille Luchaire : "un des batailleurs les plus agités du Moyen Âge"

Foulques III Nerra fut un grand bâtisseur.

On lui doit plus d'une centaine de châteaux, donjons, abbayes : de Vendôme à Angers en passant par Château-Gontier, Loches, Montbazon, Langeais Montrichard., Montrésor, Semblançay,...

On lui doit sa chère forteresse de Montboyau, les châteaux forts de Semblancay, de Langeais, de Montrichard, de Château-Gontier élevé en 1007, de Montbazon, Villantroy, Loches, Montrésor, le Lude, Durtal, la Flèche et d'autres petites forteresses construites rapidement pour une opération stratégique et disparues depuis.

Fondateur de la puissance angevine, Foulques III Nerra se montre souvent cruel, mais ses remords sont à la hauteur de ses crimes.

De nombreuses fondations pieuses suivent ses actes de violence contre les églises.

Il multiplie les abbayes dans ses domaines et part, à quatre reprises au moins, pour la Terre sainte.

En 1020, il fonde l'église et l'abbaye de Saint-Nicolas, d'Angers ; au retour de son deuxième voyage à Jérusalem, l'église de Saint-Aubin, à Blaison, au sud de la Loire, l'église de Saint-Rémy-sur-Loire, la reconstruction de Saint-Martin, d'Angers, le prieuré de Notre-Dame-lez-Chateauneuf sur la Sarthe, l'abbaye du Ronceray dans les faubourgs d'Angers consacrée en 1028, enfin de nombreux petits prieurés qui ont tous, à peu près, disparu.

Belliqueux, il est en lutte contre l'Aquitaine, contre Blois, puis contre la Normandie.

Il doit surtout faire face pendant vingt ans aux entreprises de l'évêque du Mans Gervais de Château-du-Loir, mais parvient à maintenir son autorité sur le Maine.



Mort d'Hildegarde de Sundgau

Hildegarde de Sundgau, veuve de Foulques III Nerra, part en pèlerinage à Jérusalem.

Hildegarde de Sundgau meurt le 1er avril 1046 pendant le voyage.



Mariage de Robert Ier le Vieux avec Ermengarde d'Anjou

Robert Ier le Vieux répudie Hélie de Dalmace de Semur.

Ermengarde d'Anjou est veuve de Geoffroy II Ferréol.

Robert Ier le Vieux épouse en 1048 Ermengarde d'Anjou, sa cousine au 3e degré, fille de Foulques III Nerra et d'Hildegarde de Sundgau. Leur enfant est :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !